Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Couteau de combat Col. Moschin d'Extrema Ratio

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Kilbith

avatar
Thierry a écrit:En fait le RAO a été fait pour le génie italien ,je crois .

Je lis ceci : http://www.knives-reviews.eu/contents/story/123-english/reviews/extrema-ratio-en/folding-extrema-ratio/375-rao-ii.html

Following the success of the first version produced by Extrema Ratio in 2006  of the 185 ° Reg.RAO, the eponymous knife renews its form with the new version, the RAO II.

Its predecessor had been conceived and developed for the Reggimento Ricognizione ed Acquisizione Obiettivi, (R.R.A.O - Target Acquisition Regiment  of Italian Airborne), the regiment that was formed in 1941 as the 1st Parachute Regiment in  Tarquinia and in '42 was renamed 185th Parachute Regiment "FOLGORE”.

The operational component of this regiment is highly specialized and is able to operate in conditions of absolute isolation, in complete autonomy for several days, and to survive and fight in harsh environments.
These soldiers undertake both strategic and tactical tasks, conducting covert missions behind enemy lines, to observe the magnitude of the forces in play, acquire targets and direct allied fire  (air, sea and land) for their neutralization. Because of the type and mode of operations they perform, the motto of R.R.A.O. is "Videre nec Videri", Latin for “See without being seen”.

The need to work self-sufficiently and adapting to the environment requires  compact and versatile equipment but, at the same time,  is both robust and durable: the RAO has been developed taking into account these requirements.
Since the first version, the folding knife produced by Extrema Ratio has shown  really surprising strength. This oversized folding knife has the ability to be both reliable and useful as a fixed blade knife, with the advantage of greater compactness.

Au passage ma remarque concernait surtout le premier modèle RAO dont l'ergonomie et la forme de lame étaient vraiment "spécial". Je n'ai jamais tenu en main le second modèle dont tu parlais.

Thierry

avatar


Je comprend pas l 'Anglais .

Invité


Invité
Tient, c'est une traduction de reverso, ça vaut ce que ça vaut...

"Son prédécesseur avait été conçu et développé pour le Reggimento Ricognizione l'ed Acquisizione Obiettivi, (R.R.A.O - le Régiment d'Acquisition Cible d'italien Aéroporté), le régiment qui a été formé en 1941 comme le 1er Régiment de parachutistes dans Tarquinia et dans ' 42 a été rebaptisé le 185ème Régiment de parachutistes "FOLGORE".

Le composant opérationnel de ce régiment est fortement spécialisé et peut opérer(fonctionner) dans les conditions d'isolement absolu, dans l'autonomie complète pendant plusieurs jours et réchapper et se battre dans des environnements durs.
Ces soldats entreprennent tâches tant stratégiques que tactiques, conduisant des missions secrètes(cachées) derrière des lignes ennemies, observer l'ampleur des forces dans le jeu(la pièce), acquièrent des cibles(objectifs) et adressent(dirigent) le feu allié (l'air, la mer et le terrain(la terre)) pour leur neutralisation. À cause du type et des modes de fonctionnement"

Kilbith

avatar
Thierry a écrit:Je comprend pas l 'Anglais .

En gros : les parachutistes ont historiquement besoin d'un couteau pour se débarrasser de leur équipement lors des lâchers d'assaut.

Ils ne peuvent pas se permettre d'avoir un couteau fixe pour des raisons de sécurité. Cela risquerait de les blesser lors d'un atterrissage musclé (la lame traverse facilement la gaine).


Il faut donc plutôt un couteau solide à lame pliable. Les plus connus sont ceux des allemands :

ex :


Le RAO vient apporter, originellement, une réponse à ce besoin pour les troupes italiennes.

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum