Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Je n'ai plus d'eau chaude pour faire ma vaisselle ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Sieg

avatar


Le titre vous parait consternant ?

On est d'accord.

J'ai fait un remplacement dans une une permanence téléphonique.

Premier coup de fil :

- Je voudrais du cyanure !

- Pour quel usage ?

- Pour me suicider.

Elle nous a rappelé une dizaine de fois.

Deuxième coup de fil :

- Je n'ai plus d'eau chaude.

- Oui ?

- C'est très embêtant car je ne peux plus faire ma vaisselle.

- ...

Ça peut prêter à sourire mais la pauvre femme vivait réellement ça comme une situation de détresse.

Ce genre d'appel est le quotidien de la permanence.

Je n'ose imaginer ...

Qu'est-ce que ces gens vont devenir en cas de rupture de normalité ?

pale


_________________
L'humour est la politesse du désespoir ( Boris Vian )
http://www.yogadufroid.com

Nemrod

avatar


La plupart des gens étant des assistés... on arriverait à une situation de détresse très importante (qui risquerait de se traduire par des pillages).


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

secouriste

avatar
ça lui est pas venu a l'esprit de mettre une casserole sur le feu pour faire chauffer de l'eau?  des fois  je me dis il n'y a  pas de limite à la bêtise .
aprés ça peut etre une personne isolée qui par le biais du téléphone retrouve un peu de lien social et de chaleur humaine

jlb73

avatar


Je ne jette pas forcément la pierre ....

Notre chaudière au gaz est tombée en panne deux semaines (coup de bol, été donc pas de souci pour le chauffage).. ma fille pétait un câble (elle avait 15 ans à l'époque) parce qu'elle ne pouvait pas prendre ses douches hyper chaudes comme d'habitude... Je lui ai dit de faire comme nous, à l'eau froide rapide et on a discuté ensuite sur l'eau chaude, eau qui sort d'un robinet, des toilettes etc.

Actuellement, elle est bien consciente et adhère à notre démarche. Notre fils découvre aussi certains points dans d'autres domaines (marche, portage, eau potable etc).

je ne sais plus dans quel bouquin de survie, de revue j'ai lu que pas la peine de faire un super attentat pour renverser un gouvernement....

Il suffit de ne plus permettre l'accès à l'eau potable trois semaines (attaque informatique sur les sites de station des eaux par exemple ou plus bourrin) de de ne plus avoir de courant électrique pendant deux semaines avec une éruption solaire...

Dans un autre domaine, les jeunes couples (25-35) n'achètent pas dans notre coin si l'appartement n'est pas fibré (autrement dit haut débit de 500 Mo à 1Go), je cite les agences, c'est devenu INDISPENSABLE .....

http://jlbastronomie.blogspot.fr

Sieg

avatar


après ça peu être une personne isolée qui par le biais du téléphone retrouve un peu de lien social et de chaleur humaine
C'est exactement ça.

Les trois quarts des gens qui appellent ont simplement besoin de parler.


_________________
L'humour est la politesse du désespoir ( Boris Vian )
http://www.yogadufroid.com

TheGreyMan

avatar


Juste pour connaitre le cadre de ces appels, tu travailles pour une permanence d'un service psy / secours ou pour une société de services ?

J'ai déjà constaté cette hyper dépendance, très présentes chez certains. J'en avais discuter avec quelqu'un travaillant au SDIS, la plateforme d'appel pour les urgences. Il me disait que 15% des appels étaient de ce genre là: soit des gens ayant besoin de parler a un autre être humain soit des personnes étant perdues par des choses somme toutes anodines : panne d’électricité, de chauffe eau, klaxons et bruits de voix (en ville!), trop de lumières dehors, pas assez de lumières dehors (!!)... Souvent des personnes fragiles, d'une façon ou d'une autre.

En cas de crise réelle, je pense malheureusement que ces personnes seront les premières victimes.

trois flèches

avatar


Malheureusement, dire que les personnes en situation de faiblesse seront les premières à subir une crise, ce n'est qu'une Lapalissade. On oublie souvent dans notre démarche que là où on pense être capable de gérer une situation anormale, et je dis bien "où on pense être capable", bon nombre de personnes vont tomber dans la désuétude la plus complète. On oublie aussi souvent que l'on sera certainement amené à subvenir aux besoins de ceux qu'on aime et qu'une situation qu'on serait capable de gérer de façon individuelle sera certainement tronquée par le simple fait qu'humainement et de par nos sentiments,  on se sente l'obligation de subvenir aux besoins de ceux qui comptent pour nous. La situation alors pourrait devenir bien différente. Se pose alors la question, individualisme ou entraide en situation de crise ?

trois flèches

avatar


Par rapport à ce que disait Sieg, je ne serais pas très soucieux de la personne s'inquiétant de ne pas avoir d'eau chaude pour sa vaisselle. Par contre pour la personne cherchant du cyanure, j'imagine que c'est un appel au secours qui sous-entend "je suis en train de vous dire que je veux me suicider, aidez moi !!"

Sieg

avatar


tu travailles pour une permanence d'un service psy / secours ou pour une société de services ?
Ce sont en grande partie des logements sociaux.

j'imagine que c'est un appel au secours qui sous-entend "je suis en train de vous dire que je veux me suicider, aidez moi !!"
On est d'accord.

J'ai entendu l'autre jour un opérateur orienter un appel sur SOS Amitié.


_________________
L'humour est la politesse du désespoir ( Boris Vian )
http://www.yogadufroid.com

trois flèches

avatar


Il se trouve que mon ami d'enfance et aujourd'hui meilleur complice a été chef de salle au CODIS et il me disait que ce genre d'appel est malheureusement de plus en plus fréquent. C'est un triste constat du mal être de la société actuelle Evil or Very Mad .

TheGreyMan

avatar


trois flèches a écrit:[...] Se pose alors la question, individualisme ou entraide en situation de crise ?
Je rejoins ton raisonnement, effectivement il nous est bien difficile de savoir, là bien assis sur notre fauteuil, comment nous réagirons en cas d’événements importants, de crise. Il n'y a que ceux qui en ont vécus qui peuvent avoir une petite idée, et encore, ça ne sera que sur leurs propres capacités pour une situation donnée.
Concernant l'entraide, je pense que j'essaierais d'appliquer bêtement -et peut être aussi froidement, devrais je dire - une logique d'aide "concentrique": d'abord ma famille proche, puis mes amis, puis mes voisins, puis des gens que je connais moins et ainsi de suite. Seulement voilà, ca ne se passe pas comme ca, rien que cette théorie est déjà biaisée du fait que mes voisins sont bien plus proches physiquement que ma famille ou mes amis. Pourrais -je ignorer leurs demandes pour préserver mes ressources dans l'éventualité qu'un de mes amis viennent frapper a ma porte dans les jours a venir ? Non, probablement pas...

Par contre, dans la vie actuelle, j'essaie d'être dans l'entraide selon mes capacités avec qui croise ma route et en a besoin, je suis persuadé que c'est une clé de la vie en société. (Oui, je te l'accorde, on est très proches de la Lapalissade là aussi... Smile )

jlb73

avatar


je rejoins entièrement TheGreyMan sur son analyse.

Je rejoins le froidement comme j'ai dit sur d'autres posts. N° 1 , femme et enfants N° 2 amis PROCHES qui sont dans la même démarche que nous. S'occuper des autres membres de la famille qui sont à 600 kilomètres, guère réalisable... je ne me fais pas d'illusions, le temps de les rejoindre, beaucoup de temps sera passé avec tout ce que cela implique en terme d'agression, de vol, de pillage et autres choses plus graves.

Aider un ami qui s'est moqué de moi gentiment tout au long de ces années pour mon approche de crise et le jour où cela pète vient vite me voir parce que je suis équipé et lui non.... je reste dubitatif.... et on tranché avec Marjorie (plutôt réfléchir à cela sans stress qu'au jour J).

Cela me rappelle un peu la cigale et la fourmi ce truc.

Pour ta dernière phrase ,Par contre, dans la vie actuelle, j'essaie d'être dans l'entraide selon mes capacités avec qui croise ma route et en a besoin,

J'essaye aussi mais pas facile dans ma belle région.
J'ai voulu aider une jeunette à l'aéroport qui s'occupait d'une personne âgée en fauteuil roulant pour prendre les deux TRES grosses valises.
Je me suis fait pourrir en disant que je me mêlais de ce qui  ne me regarde pas et qu'elle n'avait rien demandé ! C'était moi qui lui avait proposé au départ.
je n'ai rien dit.. quand elle n'est pas arrivée à soulever la première valise, comment dire........
Quand tu veux aider ici, on craint de devoir donner une pièce,de se faire agresser, de partir avec les bagages etc. Il n'y a que les touristes ETRANGERS qui te demandent de les prendre en photo Smile

http://jlbastronomie.blogspot.fr

leprevoyant

avatar


Notre société a produit en moins de 50 ans des animaux d'élevage ayant perdu tout instinct et ne pouvant évoluer que dans une sécurité matérielle au delà du confort.
Des poules dans un poulailler de luxe ... La facture c'est notre liberté, ce qui est fort cher ...

(bon après sieg c'est le mauvais exemple question froid lol! )

Sieg

avatar


Warf !

Razz


_________________
L'humour est la politesse du désespoir ( Boris Vian )
http://www.yogadufroid.com

leprevoyant

avatar


Qui est donc Le monsieur nu dans le froid ?

Teacher

avatar


C'est parce qu'il n'avait plus d'eau chaude pour sa vaisselle (pour ceux qui ont suivi ) lol!


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

Sieg

avatar


Qui est donc Le monsieur nu dans le froid ?
Un grand malade !

Wink


_________________
L'humour est la politesse du désespoir ( Boris Vian )
http://www.yogadufroid.com

philou 42

avatar
c est pas moi m'sieur, c'est pas moi
pas fou non??!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum