Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Mon premier bivouac (stage ENS)

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 Mon premier bivouac (stage ENS) le Jeu 27 Juil 2017 - 22:03

urizen

avatar


Bonjour à tous,

Tout d'abord, un grand MERCI à Trois Flèches, Jungle et à toute l'équipe d'ENS pour leur aide, leur patience, leur bonne humeur et leur fraternité.
Il existe sur le forum un document d'un stagiaire d'ENS qui est une excellente synthèse sur ces deux jours passés en pleine Nature. Je ne vais pas réinventer l'eau chaude et faire un compte-rendu de ces journées mais j'écrirai ici mon ressenti PERSONNEL sur le bivouac de deux nuits et sur quelques points importants qui m'ont particulièrement interpellé lors du stage. Mon dernier bivouac remonte à 20 ans donc la piqure de rappel a eu du bon, merci à Trois Flèches pour son aide pour l'installation de ce dernier sinon je pense que l'on y serait encore Smile

C'est donc parti.

Avec Marjorie, nous sommes partis sur un montage de tarp façon canadienne. Trois Flèches nous a indiqué un emplacement sur du sable. Et bien en utilisant les sardines ultralight de D4 qui sont parfaites en forêt, comment dire que sur le sable, cela ne tenait pas grand chose Smile
Donc il faut bien analyser le terrain : je vais me mettre sous un arbre, je regarde ce dernier pour faire tomber les branches mortes qui sont en équilibre au niveau de l'arbre et si ces dernières sont beaucoup trop hautes, je change de secteur (rappel du faiseurs de veuves). J'analyse aussi mon sol, je dégage mon futur emplacement, je l'aplanis si possible et j'adapte mes sardines à la nature du sol. Donc Trois Flèches nous a fait des sardines en bois beaucoup plus épaisses et surtout longues que mes sardines ultralight D4 et là dans le sable, cela tient.
La nature du sol est aussi importante pour le batonnage du bois. Entre un sol dur de forêt et sur la plage, et bien sur cette dernière pour le batonnage, si on ne veut pas s'épuiser, on s'aide d'un gros rocher !

Ensuite, j'ai confirmé l'importance des noeuds qui est pour moi une technique INDISPENSABLE de la survie. Sans savoir faire des noeuds (et du feu cf plus bas Smile on est bien mal barré. J'ai pu admirer la dextérité de Trois Flèches vendredi soir pour le montage de notre tarp finalement en pointe (on l'avait testé lors de notre deuxième sortie avec Marjorie mais avec le vent, nos noeuds mal faits, le tarp trop bas, ce montage ne nous avait pas convaincu car trop bas; par Trois Flèches, aucun souci à deux dessous!). Le stage ENS nous a appris trois noeuds, il faudra les refaire pour que cela devienne un automatisme, les yeux fermés.

On en a discuté avec Trois Flèches en privé mais là je suis désormais convaincu : le matelas du sol est quasi indispensable que ce soit pour l'isolation et le confort du dos (d'autant plus important avec mes ennuis de santé). Mon fils dormant dans un hamac prêté par Trois Flèches, on a échangé nos matelas entre l'Ozone et le Therma Lite pour mon fils qui gagnait en stabilité dans le hamac.
Le sac de couchage militaire permet de mettre le matelas de sol dessous , il y a un emplacement de prévu.
La première nuit, Marjorie a mis le sien dessus et j'ai mis le mien dessous. Bilan, pas dormi grand chose en plus de la première nuit classique de bivouac. Je bouge beaucoup avant de m'endormir et même ensuite. En mettant le matelas dessous, j'ai eu l'impression de me retrouver dans une boite à sardines avec pas d'espace pour me retourner et mettre mes jambes en équerre pour dormir...Marjorie qui avait aussi un Therma Lite n'aimait pas du tout la sensation de ce matelas. Dans la nuit, elle l'a mis dessous et là plus de souci pour elle. En parlant le lendemain avec Trois Flèches, il m'a dit que faisant cela justement, mon sac de couchage s'aplanissait et je perdais beaucoup d'espace.
J'ai mis mon matelas dessus, dans le duvet donc et là un vrai bonheur pour l'espace et se tourner et surtout s'endormir !
Trois Flèches nous a aussi averti de dormir la tête vers l'ouverture la plus large pour éviter la condensation, bon à savoir Smile
Je n'ai pas compris un truc constaté lors du démontage du bivouac : sous mon matelas, beaucoup de condensation au niveau du poncho donc en dessous même de la space blanket. Par contre, rien au niveau de Marjorie ! Pas compris pourquoi , si certains ont des idées ?
L'oreiller de base D4 a rempli son office mais bon je pense que Marjorie sensible des cervicales prendra un meilleur modèle. Sur Azimut Nature, les deux modèles en vue sont pour l'instant épuisés.

- Comme tapis de sol, je suis resté fidèle à mon poncho militaire en mettant en plus par dessus la space blanket.
Est ce que cela fait riche ? Le poncho est plus lourd, plus encombrant que la space blanket mais aussi plus résistant. Une space blanket seule suffit mais je pense que l'on doit user et abuser du duct tape ensuite pour les réparations surtout en forêt.

- Au niveau du feu.......et bien ce n'est pas brillant !!! Je me suis fait bouffé par un ours dans la caverne Smile
Avec du Sisal, rien à faire pour Daniel et moi ! Avec le coton, cela marche sans souci mais je n'aurai pas toujours du Tampax sous la main Smile Je vais acheter du Sisal pour tester à nouveau et surtout aussi avec du bois gras. Trois Flèches et les autres, c'est plus facile avec le bois gras qu'avec le Sisal ? Je me dis que c'est plus facile de trouver du bois gras que du Sisal en forêt.

- Comme outils, je confirme la grande utilité d'une scie. La scie Opinel bien utilisée lors de ce stage a rendu de bons et loyaux services.

En botanique, sympa de (re)découvrir la saponaire pour se laver les mains qui est en plus bien caractéristique !

Au niveau hygiène, médicaments, le fait de mettre du duct tape derrière les plaques de médicaments est vraiment une EXCELLENTE idée ! Que ce soit pour les MicroPur ou les autres cachets.
Pour l'hygiène, les lingettes intimes Saforelle à usage unique sont top pour mes problèmes de peau. Sur le long cours en situation "crise" restera toujours eau et serviette micro fibre pour s'essuyer mais profitons un peu de l'équipement. Pour le reste, les lingettes style bébé suffisent bien avec bien sur la même solution sur le long cours.
Au niveau de mon sac, je le savais, le sac de couchage prend une sacrée place et poids ! Au niveau des habits, j'ai utilisé ma cargaison de slips (pas envie de me taper des lessives mais je sais que là aussi en situation de crise, cela sera inévitable pour moi et ma peau). J'avais pris un pantalon de rab qui n'a pas été utilisé ainsi que les vêtements de pluie (veste et casquette) mais pour ce dernier point , c'est une bonne nouvelle pour la météo.
Je n'ai pas utilisé les gants en cuir, je ne sais pas si pour le travail du bois, on aurait du les mettre ou on perdait en dextérité, je ne sais.
Je n'ai pas eu besoin de mon kit spécial ampoules Smile
Par contre, chose que l'on a oublié , du gel pour les mains ! Que ce soit pour la préparation des repas ou en revenant des toilettes, là c'est le truc qui prend peu de place et bien utile !!!
Enfin grâce à vos posts, je n'ai pas oublié la crême solaire qui a été la bienvenue par ce beau Soleil pour des Nordistes Smile

Voilà, un peu en vrac question compte-rendu mais toujours intéressé par vos retours afin de progresser.

Le bivouac de mon fils fait par Trois Flèches, merci encore à Trois Flèches pour le pret du hamac




Le notre avec Marjorie , fait aussi par Trois Flèches.



Le principe du topdown pour un feu



La saponaire



Toujours les excellents conseils de Trois Flèches



Une mission : faire bouillir de l'eau pour la boire, les moyens, un couteau, un firesteel, une boite de conserve , un bout de sisal et c'est tout ! Marjorie à l'action.



Dernière édition par jlb73 le Sam 29 Juil 2017 - 10:29, édité 1 fois

http://jlbastronomie.blogspot.fr

2 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Jeu 27 Juil 2017 - 22:32

patoche

avatar


cool ta sortie vous vous êtes bien amusés au moins et en toute sécurité :hail: :hail: :hail:

3 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Jeu 27 Juil 2017 - 22:35

urizen

avatar


et surtout beaucoup appris !

http://jlbastronomie.blogspot.fr

4 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Jeu 27 Juil 2017 - 22:40

Invité


Invité
Je suis bien content Jean-Louis que cette expérience vous ait servi.

Pour l'histoire du matelas de sol et du sac de couchage, je ne suis pas sûr que tu te sois bien exprimé. Ce que veut dire Jean-Louis, c'est que la première nuit, il a mis son matelas de sol dans son sac de couchage ce qui a eu pour effet de diminuer le volume utile de son duvet et de limiter aussi l'aisance à l'intérieur de celui ci. la nuit suivante il a mis son matelas de sol sous son sac de couchage et du coup il a retrouvé plus de volume à l'intérieur du sac de couchage et plus de mobilité dans son sommeil.

Le poncho c'est très bien mais ça n'offre pas la polyvalence de la grabber. Réflecteur de chaleur face à un feu, isolant thermique (même si peu de degrés gagnés) une fois mis au sol, signalisation vu du ciel si côté brillant bien exposé, position de la tortue, couverture de survie en cas d'hypothermie, etc...

Les lingettes c'est bien quand on n'a pas d'eau mais quand on dort au bord d'une rivière, d'un torrent, ou de toute autre source d'eau, le savon c'est nettement mieux. Un savon non polluant évidemment !!! Avec une lingette on ne pourra pas se laver les cheveux, les fringues ou même les dents dans des cas un peu extrêmes.

Je suis bien content après tout nos échanges de vous avoir enfin rencontré. Vivement les prochaines fois .

5 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Jeu 27 Juil 2017 - 22:56

urizen

avatar


Explosé de rire pour le sac de couchage !!

Je m'explique : il existe une poche au niveau du sac de couchage où tu peux mettre matelas, vêtements etc. LA première nuit, je l'ai mis dans cette poche.
Mais la deuxième nuit, je l'ai viré de cette poche mais pour mettre le matelas DIRECTEMENT dans mon duvet, au contact de ma peau donc !
Donc je me dis que l'effet placebo a joué à fond où j'étais vraiment HS de ma première nuit Smile

Je ne l'ai pas mis en tout cas SOUS le sac de couchage.

Je trouve quand même les couvertures de survie bien fragile même la Grabber, alors soit je suis effectivement un bourrin et je ne nettoie pas assez mon sol avec les brindilles.

Savon non pollluant = Savon d'Alep par exemple ? Après comme dit, Trois Flèches, n'oublie pas mes problèmes dermato donc je sais qu'il y a de l'eau, je sais que je devrais l'utiliser si crise/etc mais je préfère utiliser des lingettes dédiées spécifiques pour avoir un max de confort pendant le stage à ce niveau. Et pour le reste du corps, j'ai joué le fainéant.

Euh Trois Flèches, preneur d'une réponse entre Sisal et bois gras Smile ou d'un autre spécialiste feu Smile

Très heureux de refaire cela bien sur mais comme dit lors du compte rendu du stage ENS, vous êtes vraiment loin.... carburant+autoroute+stage+logement dimanche soir avant de reprendre la route lundi (pas un reproche car on était vraiment fatigué dimanche soir et je ne me voyais pas faire en fin de journée plus de 6 heures de voiture), cela représente un budget quand même.
Tu sais que la conjoncture n'est plus la même et que là pour l'année en vue, il y a d'autres projets en cours Smile
Si tu dois monter vers chez nous, fais nous signe. On verra dans quelques mois comment on s'organise et voir s'il y a moyen de se revoir et de faire quelque chose ensemble en dehors de l'ENS.

http://jlbastronomie.blogspot.fr

6 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Jeu 27 Juil 2017 - 23:05

Branch

avatar


:good:

Content que ça se soit bien passé jlb depuis le temps que tu l'attendais ce stage Smile

http://couteauxetgateaux.blogspot.fr/

7 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Jeu 27 Juil 2017 - 23:06

Invité


Invité
jlb73 a écrit:Explosé de rire pour le sac de couchage !!

Je m'explique : il existe une poche au niveau du sac de couchage où tu peux mettre matelas, vêtements etc. LA première nuit, je l'ai mis dans cette poche.
Mais la deuxième nuit, je l'ai viré de cette poche mais pour mettre le matelas DIRECTEMENT dans mon duvet, au contact de ma peau donc !
Donc je me dis que l'effet placebo a joué à fond où j'étais vraiment HS de ma première nuit Smile

Je ne l'ai pas mis en tout cas SOUS le sac de couchage.

Je trouve quand même les couvertures de survie bien fragile même la Grabber, alors soit je suis effectivement un bourrin et je ne nettoie pas assez mon sol avec les brindilles.

Savon non pollluant = Savon d'Alep par exemple ? Après comme dit, Trois Flèches, n'oublie pas mes problèmes dermato donc je sais qu'il y a de l'eau, je sais que je devrais l'utiliser si crise/etc mais je préfère utiliser des lingettes dédiées spécifiques pour avoir un max de confort pendant le stage à ce niveau. Et pour le reste du corps, j'ai joué le fainéant.

Euh Trois Flèches, preneur d'une réponse entre Sisal et bois gras Smile ou d'un autre spécialiste feu Smile

Essaye de mettre ton matelas de sol sous ton sac de couchage lol! Tu étais certainement plus fatigué la seconde nuit, ce qui a dû faciliter ton sommeil.

Je me suis souvent lavé avec des lingettes mais il n'y a rien qui remplace un vrai décrassage au savon avec de l'eau, la sensation de fraicheur et de propreté est sans comparaison. En ce qui concerne les problèmes de peau je pense aussi qu'une bonne toilette au savon et à l'eau est préférable à un nettoyage avec des lingettes.

Je ne suis pas fan du sisal car comme le coton il absorbe l'humidité ambiante. Je suis pour le bois gras à cent pour cent, c'est quasiment impossible de rater un feu avec du bois gras. Le bouleau aurait ma préférence en second.

8 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Jeu 27 Juil 2017 - 23:11

urizen

avatar


Ce que j'ai mis sur leur livre d'or......depuis 1992 exactement Wink

Et surtout la joie de rencontrer Trois Flèches et Jingle du forum IDS !

Au fait Trois Flèches, on a viré au niveau du Tarp les attaches à trois trous, on les trouve pénibles avec Marjorie, on fera des noeuds maintenant Smile
On va en bouffer du montage de tarp mais c'est prévu dans les prochaines semaines logiquement.

http://jlbastronomie.blogspot.fr

9 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Jeu 27 Juil 2017 - 23:21

urizen

avatar


@Trois Flèches : lingettes intimes désolé mais là je garde pour ma pathologie. Pour lingettes classiques, pas de souci pour remplacer par eau et savon d'Alep.

Bon, on va oublier le Sisal, tu as vu mes déboires à ce sujet. Je reste avec le stock de coton et de Tampax. Pour le bois gras, tu fais bien de touts petits copeaux ou tu grattes pour en faire de la poudre que tu allumeras avec le firesteel.

Au retour lundi du stage, nous nous sommes arrêtés en plein massif central sur une nationale sur une aire. Les pins étaient taillés bien sur et pas de branche à tester en bois gras mais quel bonheur de voir en bordure de champ un magnifique arbre aux branches mortes.

J'ai pu récupérer un beau morceau de bois gras, digne de ce nom.

Je coupe à 10 cm du tronc pour voir (15 est mieux ?) s'il y en a déjà et si oui, je coupe au ras du tronc.
Il est en train de sécher encore , on le taillera bientôt.

http://jlbastronomie.blogspot.fr

10 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Ven 28 Juil 2017 - 1:37

nOyA

avatar
Super retour :good: , impatient de réaliser ce stage aussi.
Tant mieux si vous avez appris pas mal de trucs!
Question sur les medicaments et le ductape. A quoi cela sert? Une meilleur conservation en evitant qu'ils se decapsulent par inadvertance?

11 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Ven 28 Juil 2017 - 7:55

Invité


Invité
nOyA a écrit:Super retour :good: , impatient de réaliser ce stage aussi.
Tant mieux si vous avez appris pas mal de trucs!
Question sur les medicaments et le ductape. A quoi cela sert? Une meilleur conservation en evitant qu'ils se decapsulent par inadvertance?

Oui c'est exactement ça nOyA bien que sur certains médicaments on commence à voir des "opercules" plus solides et mieux étudiés avec par exemple une languette permettant l'accès à un seul comprimé, c'est le cas sur les nouveaux conditionnement d'imodium lingual.

12 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Ven 28 Juil 2017 - 8:29

Kasmodian

avatar


Toujours une joie les stages ENS !

J'y ai beaucoup appris. Pour le feu, je suis 100% d'accord avec Trois Flèches. Les nœuds sont aussi un savoir précieux.
La condensation sous ton matelas peut être dû à plusieurs choses. Déjà, en bord de cours d'eau, c'est plus courant. Ensuite, tu pèse plus lourd que Marjorie (plus de surface de contact dans le sable, et création de "mini-bassins"). Et puis si tu a plusieurs surface hydrophobes (poncho militaire, dessous du Sac de Couchage militaire), ça ne facilite pas l'évacuation de la vapeur, au contraire.

D'accord aussi avec Trois Flèche : la grabber est plus polyvalente.


_________________
----------------------------------------------------------------------------------------------
En toutes choses, il faut considérer la fin.

13 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Ven 28 Juil 2017 - 8:45

Invité


Invité
Pour la condensation, ce qui est aussi possible c'est que contrairement à Marjorie tu utilises un matelas Klymit O'zone https://www.alpiniste.fr/klymit-inertia-o-zone-matelas-isolant/?aid=21327b155787ca959f848039348aada2&pid=10004&dsc=false&cpkey=2YXj-tSaHIp9lG9c3EW0OEtTyQgthMWUzXA6Kil1ZfQ&_$ja=tsid:72155|cid:327803235|agid:27600352755|tid:aud-162042130155:pla-32611163900|crid:89251692195|nw:g|rnd:180604482055012431|dvc:c|adp:1o1&gclid=Cj0KCQjwnubLBRC_ARIsAASsNNmSsdhGPGUkGjo4v14qnKOe9sEs38-U33Rdrs1aer-Pbg4zm9dJ-KsaArLBEALw_wcB. Comme ce matelas a des trous, il y a une conductivité de ta chaleur directement contre le sol qui augmente le facteur de condensation sous ton poncho. Fait un jour le test d'échanger pour une nuit ton matelas avec Marjorie et vérifie si il y a une différence ou pas.

14 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Ven 28 Juil 2017 - 8:53

urizen

avatar


Merci Kasmodian pour la précision de la condensation.

On a discuté ce matin de la Grabber, il est vrai que pour nous sur ce forum, la polyvalence est très précieuse et éviter de se charger inutilement.

Mon anniversaire approchant tranquillement, je vous contacterai début septembre pour des conseils de popote et gourde en inox/titane pour l'optimisation des matériels puisque j'ai découvert avec le stage la toxicité de l'aluminium une fois le vernis parti.

Pour le bois gras, pour optimiser à max, vous coupez à 10 cm, 15 cm pour en avoir encore plus ? Au au contraire, plus c'est loin, moins c'est concentré ?

nOyA , Trois Flèches a tout dit . Franchement, si tu peux faire le stage, fais le !!! Si on arrive à se caler une rencontre, on a plein de choses à te montrer avec Marjorie.

Edit suite message de Trois Flèches : ok, à tester aussi Smile

http://jlbastronomie.blogspot.fr

15 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Ven 28 Juil 2017 - 9:37

secouriste

avatar


super retex et bravo pour ton bivouac

16 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Ven 28 Juil 2017 - 14:07

Steph

avatar


Merci Jean-Louis pour ton retex et aussi pour votre bonne humeur.
Pour le bois gras, plus tu coupes à ras du tronc, plus il est gras donc chargé en essence de térébenthine.


_________________
Stages Esprit Nature et Survie
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.
http://www.esprit-nature-survie.fr

17 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Ven 28 Juil 2017 - 17:18

Tibaldog

avatar


Super spot de bivouac ! Wink

Merci pour le retex, ENS est une super équipe.

Testé et approuvé

ben.

18 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Ven 28 Juil 2017 - 22:12

Teacher

avatar


C'est super de lire ton retour, avec tout ce que tu planifies depuis des mois.
J'ai eu bien du mal à suivre ton histoire de matelas/sac de couchage Razz
Le bois gras, plus facile à trouver que le coton et le sisal en situation dégradée, mais ça dépend des régions. Pour ma part, l'allume-feu no1 c'est l'écorce de bouleau, parce que j'en trouve partout. C'est comme les sardines, faut s'adapter au terrain. tes sardines qui tiennent bien en forêt, tu verras quand ce sera tout pierreux Wink
Je viens de passer 73 en forêt, j'ai utilisé le même petit bout d'Alep pour la vaisselle, les mains et le visage. Des lingettes pour l'autre zone à risque. Faut dire aussi que j'étais seule, ça réduit les obligations sociales de propreté.
La Grabber, tu as raison, ce n'est pas ultra-solide, mais le duct tape à peine plus grand que le trou, ça tient bien. Évidemment qu'il faut inspecter le sol avant de l'étendre.
Pourquoi du duct tape sur les Micropur? Il faut déjà un couteau pour déchirer l'emballage :angry: C'est une des raisons que me font préférer Aquatabs. Une 20taine de tablettes emballées, dans un miniziploc pour plus d'étanchéité. 10 avec la popote, 10 dans une poche du sac à dos.

Vous faites maintenant partie de la gang des VRAIS lol!


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

19 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Ven 28 Juil 2017 - 22:28

urizen

avatar


@Stephane : donc pas la peine de s'exciter à couper à 15 cm où je risque de ne pas avoir grand chose mais faire plus court pour justement qu'il soit plus chargé en essence. Effectivement, ras du tronc, c'est le jackpot !
@Tibaldog :merci à toi.
@Teacher : on est encore en vacances Teacher, Marjorie m'a dit qu'elle te ferait un retour par mail pour vos échanges mais là je pense pas avant début aout vers le 3 -4 , je dirais.
Le sisal, je ne vais pas insister.... Pas réussi en X minutes et avec le tampax, c'est parti au premier coup !
Par contre, il faut aussi que je m'entraine avec des matériaux plus naturels. Le bois gras bien sur mais il faut du conifère et suivant les régions, c'est morte plaine , rien se mettre sous la dent..
Reste le feuillus et donc le bouleau et son écorce...
Je me posais la question justement avec uniquement des pierres pour mettre des sardines avec un tarp Wink Je me dis que l'on cale avec des cailloux ?
Merci pour la précision de la réparation, je me demandais justement si je devais mettre juste un peu plus grand que le trou ou carrément plus large, j'ai ma réponse.

Pour le duct-tape sur les cachets, on a souvent le cas des emballages qui se déchirent et des cachets qui se baladent dans le sac... Pour l'instant le MicroPur est toujours dans sa boite cartonnée et à la maison (pas encore bu avec ma paille filtrante).

On sera dans les VRAIS quand on sera autonome...Là sans Trois Flèches vendredi soir, on y serait encore Smile Bon, je continue à compléter ma base de données et comme dit plein d'idées de manips, tests etc.

http://jlbastronomie.blogspot.fr

20 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Sam 29 Juil 2017 - 2:11

Invité


Invité
jlb73 a écrit:@Stephane : donc pas la peine de s'exciter à couper à 15 cm où je risque de ne pas avoir grand chose mais faire plus court pour justement qu'il soit plus chargé en essence. Effectivement, ras du tronc, c'est le jackpot !
@Tibaldog :merci à toi.
@Teacher : on est encore en vacances Teacher, Marjorie m'a dit qu'elle te ferait un retour par mail pour vos échanges mais là je pense pas avant début aout vers le 3 -4 , je dirais.
Le sisal, je ne vais pas insister.... Pas réussi en X minutes et avec le tampax, c'est parti au premier coup !
Par contre, il faut aussi que je m'entraine avec des matériaux plus naturels. Le bois gras bien sur mais il faut du conifère et suivant les régions, c'est morte plaine , rien  se mettre sous la dent..
Reste le feuillus et donc le bouleau et son écorce...
Je me posais la question justement avec uniquement des pierres pour mettre des sardines avec un tarp Wink Je me dis que l'on cale avec des cailloux ?
Merci pour la précision de la réparation, je me demandais justement si je devais mettre juste un peu plus grand que le trou ou carrément plus large, j'ai ma réponse.

Pour le duct-tape sur les cachets, on a souvent le cas des emballages qui se déchirent et des cachets qui se baladent dans le sac... Pour l'instant le MicroPur est toujours dans sa boite cartonnée et à la maison (pas encore bu avec ma paille filtrante).

On sera dans les VRAIS quand on sera autonome...Là sans Trois Flèches vendredi soir, on y serait encore Smile Bon, je continue à compléter ma base de données et comme dit plein d'idées de manips, tests etc.

Pour régler le problème de l'emballage des micropur, il suffit de prendre celui en flacon.

En cas de morte plaine comme tu dis, pas besoin d'allumer un feu si de toute façon tu n'as pas de bois à brûler lol! .

21 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Sam 29 Juil 2017 - 9:25

urizen

avatar


Marjorie pensait acheter une version liquide justement mais bon avec deux paquets de 100 comprimés chacun, moins d'urgence à l'achat, on attendra des soldes.

Pour l'instant, la gourde et popote en inox/titane sont plus urgents sans oublier une DC4 Smile

Luc, il est vrai que je me suis mal exprimé.... Que fait-on quand on tombe sur une forêt uniquement de feuillus sans bouleau ? Quel peut être l'initiateur d'un feu dans ce cas ? Copeaux de bois sec ?
Gros paquet de feuilles mortes sèches ?

http://jlbastronomie.blogspot.fr

22 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Sam 29 Juil 2017 - 10:15

Invité


Invité
Feuillus ou pas, tout les bois brûlent. Si tu trouves un morceau de bois sec, tu le fends pour avoir une arête vive. D'abord tu frottes cette arête avec la lame à chant pour créer des très très petits "copeaux", ensuite tu fait des petits copeaux puis des plus gros ainsi que quelques hérissons et des bâtonnets. Tu as là tout ce qu'il te faut pour allumer un feu. Le bois gras ou le bouleau sont excellents pour l'allumage mais en aucun cas indispensables. Si le matin au cours de ta randonnée tu trouves des graminées bien sèches, des lichens ou simplement des herbes sèches, c'est à ce moment là qu'il faut penser à mettre tout ça dans ta poche ou contre toi au sec sous ton blouson. Ce n'est pas forcément au moment de faire le feu qu'il faut s'en inquiéter.

Un bon exercice quand tu sors est de te forcer à allumer tes feux uniquement avec ce que tu trouves sur place.

23 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Sam 29 Juil 2017 - 10:18

urizen

avatar


Merci de ta réponse que j'archive. Je t'ai envoyé un mail perso pour une question avant de découvrir ton post mais une partie de la réponse est ici Smile

http://jlbastronomie.blogspot.fr

24 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Sam 29 Juil 2017 - 10:21

Invité


Invité
Je n'avais pas fait gaffe Jean-Louis mais la première photo ce n'est pas le couchage que j'ai monté pour ton fils mais bel et bien celui où j'ai dormi clown

25 Re: Mon premier bivouac (stage ENS) le Sam 29 Juil 2017 - 10:23

urizen

avatar


Explosé de rire, tu as raison, j'ai cru que c'était le verso de Daniel. Je corrige Smile

Edit : correction faite Smile

http://jlbastronomie.blogspot.fr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum