Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La qualité de l'acier des lames de couteaux

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

reaper

avatar


Voila pour vous un site avec un tableau représentant l'indice Rockwell des aciers couramment utilisés en coutellerie

Ca vous permettra de comparer de grandes marques avec d'autres

http://www.sebastien-billard.fr/tacticool/index.php?post/2015/11/08/Couteau-et-aciers-en-finir-avec-le-snobisme



Dernière édition par reaper le Lun 9 Avr 2018 - 10:26, édité 1 fois

Boum boum

avatar
Article intéressant, çà va permettre de bien choisir son couteau..

Extrinor

avatar
Super article! Comme ça je ne serais plus ignare devant l'acier de mes lames. Laughing

reaper

avatar


Tout le merite reviend a l'auteur du site je ne fais que partager Wink

Corazon

avatar


Le problème avec les couteaux chinois (du titre), c'est qu'ils affirment que c'est un acier X, alors qu'ils utilisent en réalité un acier Y (nettement moins bon/cher) !

L'indice Rockwell est une chose, le traitement une autre ! Prenez l'XC75 (un des aciers les plus courants). Traité par X ou par Y, vous aurez une lame totalement différente, alors que l'acier est le même.


_________________
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature
http://www.nature-photos.eu

reaper

avatar


Effectivement mais impossible de verifier...
Il en va de même pour les couteaux faits main Wink

Corazon

avatar


C'est pour cela que l'occasion est intéressante. Cela permet de se faire une idée, de tester et si cela ne convient pas de le revendre sans perte (ou minimale). Certains artisans sont reconnus pour fournir du très bon travail. En général, on est rarement déçu.


_________________
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature
http://www.nature-photos.eu

reaper

avatar


Sur internet d'ocasion ou neuf fait mains ou industriel le problème et le même Rolling Eyes
Comment veux tu verifier le traitement sur un acier a l'oeil nu...
Sauf si toi tu effectues une spectrometrie sur chaque lame...

Corazon

avatar


Je ne vais jamais vérifier un traitement, juste si le couteau remplit les tâches auxquelles je le destine on non.  Certains conviennent mieux que d'autres.


_________________
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature
http://www.nature-photos.eu

reaper

avatar


Oui bien sur je veux juste dire que sans aucun moyen de verifier hormis la spectrometrie qui te coutera de l'argent faut se fier aux indications du fabriquant...

Rien de personnel juste une precision hein Wink

DragonShadow

avatar
Je pense que ce que Corazon voulait dire c'est que sans sortir le spectromètre, le "fabricant/artisan" et sa réputation est un très bon indicateur de la confiance que l'on peux avoir en sa lame.

Et en la matière, on sait malheureusement que les "Chinois" sont experts en fausses indications. D’ailleurs j'ai eu un couteau "Cheap" qui selon les caractéristiques données devait être indestructible... en coupant un simple ananas la lame s'est brisée nette. Tu imagine bien le risque de blessures qui s'ajoute... Le principal défaut de leurs productions c'est le côté non maîtrisé, aléatoire.

PS: J'emploie le terme "Chinois" entre guillemet car il ne faut pas non plus tomber dans le stéréotype, Il peux y avoir du bon et d'autres pays ne valent bien évidement pas mieux.



Dernière édition par DragonShadow le Lun 9 Avr 2018 - 10:57, édité 1 fois

reaper

avatar


J'ai édité mon sujet pour etre plus clair Wink

Merci dragon de la précision

Un couteau indestructible lol!
Quand tu peux casser un bras en titane rien n'est indestructible

Branch

avatar


Je plussois corazon une bonne lame dépend de toute une batterie de paramètres et dans la mesure d'une utilisation adaptée aux idées prévues par les concepteurs... Un très vaste sujet, passionnant  même...

Reste comme dit plus haut la réputation d'un artisan, les retours positifs sur des marques et des modèles, y a que ça pour se faire une idée, tout en sachant qu'on n'est jamais à l'abri d'un aléa de production...

http://couteauxetgateaux.blogspot.fr/

Kilbith

avatar
reaper a écrit:
Comment veux tu verifier le traitement sur un acier a l'oeil nu...

Ce n'est pas possible....

Mais on peut tout de même tenter quelque chose. Personnellement voici comment je procède par inspection visuelle:

-Je regarde les ajustements. Habituellement un type/entreprise qui n'a pas le souci de bien faire se permettra de sortir un truc mal ajusté sans réel contrôle qualité. Ce n'est pas un bon signe.
- Je regarde l'émouture. Un truc pas symétrique n'inspire pas confiance.
- Je regarde la départ de l'émouture (niveau entablure). C'est rarement "pile poil".
- Je regarde l'émouture au niveau du tranchant. De nombreux couteaux sont salopés lors de l'affilage final effectué par un moyen électrique. C'est facile de surchauffer localement et donc de pourrir le meilleur acier avec le meilleur TT.

- Je regarde l'état du surface.
Un "poli miroir" apporte de la fonctionnalité, est long et fastidieux à réaliser. On ne va pas le faire sur un couteau "low cost" (généralement).
Les peintures, finition brute de forge....sont souvent des caches misères. Elle masquent souvent les défauts de finition, de symétrie, de chauffe....

- Je regarde les inscriptions.
Acier 440....ne veut rien dire. Probablement une daube.
Acier Chirurgical (rare de nos jours) : idem.
Stainless Steel : idem
etc..

Un bon fabricant va indiquer le type d'acier utilisé de nos jours (rare par le passé). Sauf les fabricants ayant une bonne réputation comme PUMA (je parle de la gamme classique). Mais dans ce cas on peut souvent trouver l'indication sur le site. Dans le cas de PUMA on trouvera le type d'acier selon la norme DIN (ex : 1.4110).
PUMA est aussi une des rares marque à tester chaque couteau de la production tradi par la méthode Rockwell (les lames ont un petit point correspondant au test sur le coté). Attention, les versions "low cost" de chez PUMA sont de vrais daubes.

- Je regarde l'étui fourni.
C'est une part importante de la fonctionnalité d'un couteau. Un étui mal fait, chabadabada ou autre indique du laisser aller.
Pour les pliants on pourra, par exemple, vérifier que la pression est protégée à l'intérieur par un patch de cuir (pour éviter de rayer les mitres du pliant lors du port).
Pour les autres, on pourra vérifier que les coutures sont de qualité. Ou encore la présence d'un martyr. Ou bien encore la présence d'un cuir tanné végétal...

- Si je peux, je tapote légèrement le couteau sur une surface dure. Une bonne lame rend une vibration et un son net. Une peu comme un ressort mais avec une fréquence plus élevée. Il faut un peu de pratique et cela marche mieux sur les "aciers carbones" que sur des aciers ou lames fonctionnant différemment.  Cela permet aussi de tester l’équilibre d'une lame, fondamental.

On peut aussi juger de la déformation de lame en poussant un peu latéralement. Les lames non trempées se plient mais ne reviennent pas. Les lames trop dures ne se plient quasiment pas (en fonction de l'épaisseur).


- D'une façon générale : éviter d'acheter une lame que la main n'a pas choisie.



Evidemment tout cela est à mettre en perspective en tenant compte du prix. Certains artisans fuient le "poli miroir" parce que  ce n'est pas fun à réaliser, parce qu'ils utilisent un acier qui prend mal le poli, ou pour économiser de l'abrasif : c'est tout a fait recevable si le prix en tient compte.

Ces trucs ne sont pas fiable à 100%. De nos jours il existe tellement d'aciers différents et de couteaux "outdoors" différents, qu'il est difficile de généraliser. Mais c'est mieux que rien.

reaper

avatar


Je suis bien entendu d'accord avec toi sur ce que tu dis mais dans l'optique d'acheter en ligne par exemple suivre la dureté hsc est un début...

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum