Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Une variante de réchaud à bois parmi tant d’autres...

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

lambda

avatar
Bonjour! Very Happy

Je viens vers vous pour vous présenter un réchaud à bois que je m étais bricolé il y a environ 3-4 ans, suite au CDC suivant.

- solide et durable.
- le plus calorigene possible
- pour popotter, mais aussi se chauffer sous tarp, dans une petite cabane...
- Avec un peu d’inertie thermique et de « coffre » pour n’en pas avoir à les recharger toutes le 3 mn...
- un réchaud qui favorise un peu plus le rayonnement que la convection, comme moyen de chauffage
- poids raisonnable et format compatible avec du port en sac à dos.
- pas de pièce mobile, ni électricité et idiot proof d’usage.

L envie de me fabriquer ce type de réchaud vient du fait que j apprécie grandement les feux de camp pour le soir, mais parfois ce n est pas possible d en faire pour x raisons...

Les réchauds à bois sont une alternatives intéressante au feu de camp classique: moins gourmands en bois, efficaces, légalement plus tolérés, discrets, et normalement impactant peu sur leur environnement si bien utilisés... le truc que j’en pourrais reprocher aux modeles compacts et optimisés pour être légers qu on peut voir deci delà, c est que ça manque un peu de coffre et d inertie pour pouvoir être utilisés pour autre chose que faire bouillir sa flotte et chauffer son frichti...

Partant de ces idées, j ai voulu partir sur une base inox telle que les réchauds IKEA bien connus, qui offrent en plus un gros volume de foyer, mais peu d inertie du fait de leur structure très aérée.

Le bushbox offre aussi des avantages certains, cf le descriptif de Goudurix..

Du coup j ai imagine une structure un peu mâtinée...

- un corps central fait avec l egouttoir d IKEA, aménagé pour pouvoir chauffer ma gourde de flotte très rapidement, ou popotter avec n importe quel type de récipient... gros foyer garantie permettant d y fourrer d assez conséquentes bûchettes et blocs de bois...

- une chemise extérieure en acier doux un peu épaisse, coaxialement installée autour du corps central. Son rôle est multiple:

Entre le corps central IKEA et la chemise, il se forme une conduite d air forcée annulaire qui canalise bien l air frais dans le foyer. D ailleurs en plein fonctionnement, quand on approche une bougie à l entrée basse de cette canalisation annulaire, on voit tout de suite la flamme aspirée à l intérieur de celle la.

La paroi intérieure de la Chemise reflète en partie le rayonnement émis par le corps central (qui rougit fort en régime de croisière) et confiné la chaleur du foyer. Celui ci grimpe plus vite en température et monte plus haut en température. Ce qui permet de brûler plus efficacement le bois, et le rend plus tolérant envers du bois glané de moindre bonne qualité, un peu humide, même bâtonne a cœur.

La même paroi reflète donc en partie ce rayonnement, mais ça veut dire qu elle absorbe en contre partie ce qu elle ne reflete pas... du coup, la chemise extérieure chauffe et va à court terme se comporter comme un radiateur et chauffer radialement son environnement immédiat, donc par exemple votre serviteur ici présent...

Enfin cette chemise sert de pare vent intégré et rend relativement insensible le fonctionnement d’un rechaud vis à vis des courants d air...

Enfin, rien n empêche d y glisser une bougie plate, ou un réchaud à alcool si on le souhaite, lorsque pas utilisé en réchaud à bois.... avec une bougie au fond securitairement installée, cela fait un éclairage de veilleuse sous tarp ou tente (bien aérée par sécurité) très sympa et qui chasse l humidité.

Bref, depuis que j utilise ça, que du bonheur, le CDC est respecté et les perfs au rendez vous. Popote efficace et rapide, et chauffage d abri bien appréciable à la mauvaise saison...

environ 20 mn de vrai autonomie, avec création d un lit de braise, entre 2 recharges.

En rangement, ça rentre dans une PLCE, et range dans le sac, je garnis l espace vide avec un kit feu sérieux, 2 ou 3 bougies chauffe plat et de la cordelette, par exemple...

Il s alimente par le haut, même avec un récipient installé dessus.

Niveau poids, 626 g.

Assez de blabla, j ai sûrement oublié de mentionner des trucs, mais j y reviendrais... le douk douk vous donne une idée du gabarit du truc...

Je rajouterais dans ce fil quelques photos en situation.

Si ça peut donner des idées... Smile

A+,
Lambda




















Dernière édition par lambda le Ven 22 Juin 2018 - 23:11, édité 2 fois

Teacher

avatar


Excellent ce réchaud Ikea modifié. cheers
Ta paroi extérieure en acier, c'est un truc du rayon chauffage/climatisation?
Un petit chauffage d'appoint sous la bâche par temps humide, le gros luxe.
Je remarque aussi les pattes, mieux pensées que les miennes peut-être, en tout cas, ça me donne une idée pour les améliorer , i.e garder le même empattement pour la stabilité, mais moins de hauteur pour diminuer le paquetage. Je cogite, je fabrique, et je reviens (pas avant une semaine :choc2: )


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

lambda

avatar
Oui, oui Teacher, un truc venant de GSB, le tout c est que le diamètre ne soit pas trop gros par rapport au corps du foyer IKEA.

Pour les autres, ça va pas mal, mais cela serait améliorable en rajoutant une palette horizontale à chacune pour encore plus de stabilité et que cela soit bien posé sur sol meuble.

Merci de ton retour en tout cas et bonne réflexion et bricolage! Au plaisir de voir le résultat!

ByChris

avatar
Salut lambda,

Merci pour ta présentation, c’est bien ingénieux comme système. Comme Teacher, j’apprécie aussi les pattes très bien pensées. Je rajouterai éventuellement une anse pour permettre un mouvement de balancier de l’ensemble, de quoi réactiver des braises sans avoir à souffler dessus.

Une bougie dans une tente cela me semblait déjà luxueux alors un poêle… Il est vrai que tu fréquentes les latitudes boréales, les températures sont un peu différentes Wink

Kasmodian

avatar


Belle réalisation Lambda !

As-tu pu mesurer les différences de températures avec/sans sous le tarp ?


_________________
----------------------------------------------------------------------------------------------
En toutes choses, il faut considérer la fin.

Branch

avatar


Très intéressant ! Merci pour la présentation qui est très claire et bien argumentée :good:

http://couteauxetgateaux.blogspot.fr/

Goudurix

avatar


on veut des photos avec du bois et des flammes. 

Goudurix

avatar


@Lambda : Mon Ikea a moi il a ce genre de pied tout bête:



J’ai remarqué que tu charges en hauteur : le centre de gravité rend ce "cercle-montage" instable.

Je te suggère ce qui suit.

Tu vires tes pieds rétractables (gains de poids), tu découpes une plaque( 1 mm) dont tu auras à estimer les dimensions, selon les charges que tu mettras sur ta box. (faut bien que tu bosses un peu !)

Tu perces quatre trous, et tu fixes la box avec 4 vis-écrous.

Il te restera à déboulonner les 4 écrous pour rentrer au bercail.

La plaque pourra reservir, ne la jette pas !  lol!

Un carré stabilise mieux qu’un cercle. 
Ce qui fait que la bushbox XL est très stable (c’est promis je ne fais plus de pub).  lol!

Teacher

avatar


Pour toi Gouduirx, comme je sais que tu adores les débats:
Pas d'accord avec le carré, il sera stable sur un sol plat uniquement. Et là, les 4 vis ne font-elles pas que le carré n'est pas posé au sol?
À moins que tu ne comptes les 3 pattes de Lambda comme un cercle, et les 4 vis comme un carré?
D'ailleurs, la Bushbox XL ne repose pas sur sa base carrée, mais sur les pieds de celle-ci. Bon d'accord, ils forment un carré puisqu'il y en a 4.
Mes 4 pattes rendent mon réchaud Ikea très stable, rien à redire. Ce n'est que la longueur des équerres qui me gêne, et c'est ce à quoi je m'attaquerai dès que j'aurai une minute..


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

Goudurix

avatar


Merci, pour tes critiques constructives, Teacher, elles font avancer les choses (du bon ou du mauvais côté).
Pas d'accord avec le carré, il sera stable sur un sol plat uniquement.

1.    Les pattes de la box lambda ne feront pas mieux !

les 4 vis ne font-elles pas que le carré n'est pas posé au sol?



2.       Les têtes de vis, peu volumineuses, prendront place, sans problème et naturellement dans le sol ( sauf sol très très dur).



À moins que tu ne comptes les 3 pattes de Lambda comme un cercle, et les 4 vis comme un carré?



3.       J’ai bien vu le nombre de pattes, en triangle ou en carré la différence de stabilité de doit pas vraiment changer.



Ce qu’il faut, selon moi, c’est agrandir un peu la base par une plaque qui jouera le rôle de stabilisateur.



Il est certain qu’une pente de 10°  ne supportera pas sa bouillote (juché à ~30 cm du sol, photos), avec ou sans la plaque.



D'ailleurs, la Bushbox XL ne repose pas sur sa base carrée, mais sur les pieds de celle-ci.



4.       Les pieds de la bushbox sont disposés en lignes parallèle, stabilité garantie par la géométrie de la box.

patoche

avatar


trop fort , le ikea , j'aime aussi les pattes , question ce serait pas plus stable avec 4 pattes au lieu de 3 scratch scratch mais en gardant le système de rabattage des pattes :good: :good: qui est vachement bien trouvé

Goudurix

avatar


Selon sa taille (voir le constructeur) la plaque devrait mieux stabiliser.

Reste bien sûr à voir son poids et la place qu’elle occupera dans le sac.

Elle peut, aussi, servir pour d’autres emplois.

lambda

avatar
bounce Bonjour à vous, les amis. Very Happy

Tout d’abord merci pour votre intérêt et vos retours constructifs...

En vrac, oui Chris, c est vraiment sympa un chauffage comme ça sous un abri, cela fait une bulle de chaleur appréciable, c’est clair en plus de créer une ambiance reposante...
Pour l usage boréal, en 3 saisons, c est impec.... pour chauffer par exemple un tipi 4 places, c est parfaitement dimensionné...

Pour l’hiver, la haut, classiquement, on passe tout de suite au feu de camp massif avec tarp et réflecteur ou vrai poêle, même si transportable pour y enfourner de la vraie bûche fendue... ou alors bivouac froid et réchaud multifuel... ça reste les usages les plus courants, après on peut toujours expérimenter autre chose de plus exotique en version mul/compacte.... tout est possible si on sait à quoi s attendre...

Kasmodian, je n ai pas fait de mesure, mais ce qui est sur c‘est que j ai testé cette configuration pour des camps sous pluie torrentielle et température de l ordre de 5 ºC , donc rien d extrême, mais assez demandant à la longue, quand on a bricolé dehors dans ces conditions toute la journée.... une fois sous l abri (ferme sous 3 cotes, pas come sur la photo), le réchaud génère une bulle de chaleur bien enveloppante et la toile reste sèche aussi dessus du réchaud sur les 3/4 de la longueur de l abri, bien que la drache soit lourde et continue dehors.... de quoi aussi sécher ses chaussettes, une veste... il faudra que je m amuse à faire quelques mesures.

Pour vos remarques sur la stabilité, et ta suggestion, Goudurix, elle est très bonne, et serait même je pense la meilleure solution pour utiliser ce rechaud typiquement sur de la neige... j avais fait un support comme tu le décris pour un réchaud multifuel que j utilisais à une époque, là haut, avant de passer au tout bois...

Après, oui, c est un peu plus d encombrement et quelques manipulations en plus pour fixer et enlever la plaque ( ce que je souhaite éviter ici)... Je pense qu adapter la plaque pourrait facilement se faire déjà avec mes 3 pieds d origine, sans besoin d en rajouter un quatrieme.

Dans le système actuel de trois pieds, c est que indépendamment de la topographie du terrain, les trois pieds font que le rechaud ne peut jamais être bancal, contrairement à un système à 4 pieds, qui peut parfois être bancal car justement s appuyant uniquement sur 3 pieds sur 4 (il faut 3 points minimum pour former un plan qui va en principe sur tous les terrains...): cf la malediction de la table de resto installée sous l estanquette sur un sol en terre battue pas bien de niveau... les dessous de verres sont bien utiles... Very Happy

Par contre, complètement d accord avec Goudurix, il faut au moins que je rajoute une palette horizontale assez large à la base de chacune de mes pattes d origines...

Concrètement, actuellement, ce que je fais pour assurer la stabilité du réchaud sous abri, c est que je me dégotte 3 petit bâtons de bois « crochus » à une de leur extrémité et je les utilises comme sardines pour bloquer contre le sol, en les enfonçant, les 3 pattes.... faisable avec 3 bout de fils de fer épais, ou simples sardines de bases de tente. C est « cloué au sol », et ça bronche pas.

Il est vrai que le réchaud est tres haut, j ai sélectionné une égouttoir IKEA grand modèle pour avoir un foyer profond. L'avantage c est aussi, que la chemise exterieure cylindrique est relativement haute et offre donc une surface radiative radiale assez conséquente et lorsque je suis allongé à proximité du réchaud, je bénéficie de cette hauteur pour chauffer une bonne partie de ma carcasse ainsi, les flammes faisant le reste...

C est la que l exercice est difficile, pour ce type de rechaud, je trouve: avoir un système qui chauffe vraiment, fort et longtemps, ne nécessitant pas d emporter son combustible (modulo une dépendance du biotope) et qui reste transportable a dos d'homme pour de longues randonnées...

En espérant avoir repondu à vos interrogations... n hésitez pas à me dire, si j ai oublie certains d entre vous...

Je m atelle aux photos maintenant, qui viendront dans le post suivant... Smile

A+,

Lambda

Branch

avatar


study Respect très instructif cette conversation !

http://couteauxetgateaux.blogspot.fr/

lambda

avatar
Bon, et bien me revoilà après un peu d expérimentation sur mon balcon urbain.

Ici quelques vidéos et photos que je commente à la suite:

Par avance veuillez m excuser pour la piètre qualité des vidéos/photos et mise en œuvre, mais juste avec 2 mains dont une doit tenir la camera/tablette et le souci d être discret en ville, c est toujours un peu sportif ce genre d’amusement... les temps chronos sont expliqués, car je n ai pas systematiquement remis à zéro...

Ici, pour cette première, mise en route avec une poignée de copeaux et quelques carrelets de pin sec.





Les conditions sont bonnes, environ 12 deg C, pas de vent, temps un peu nuageux. Une allumette et c est parti...

https://youtu.be/jKqIsuyNNwU

Photos De 2 états du réchaud... avec un début des rougeoiment du corps central...
/11581800/260][/url]

[/

Ici, une vidéo en fin de combustion de la première charge d allumage précédente, et où je recharge environ à moitié et commence à chronométrer la durée de vie correspondante jusqu à l prochaine fournee.

https://youtu.be/EZ3huNVdtxM

Ici, fin du chronométrage et recharge. Soit environ 10 mn de fonctionnement sans avoir à recharger , j ai laissé tourner le chrono Lors de la recharge, donc ça redémarre pour un nouveau chronoometrage mais cette fois ci foyer bien chargé, a environ 12 mn...

https://youtu.be/Y1sJmEM7XnM

La, petite vidéo intermédiaire en cours de combustion, 6, 7 mn plus tard

https://youtu.be/JVEbyOP8jos

Ici, en fin de cycle, de cette fournée , durée de environ 15 mn... de 12 m jusqu à 27 mn à peu près
https://youtu.be/7M0fAEur4XE

corps central bien rougeoyant en régime de croisière... la chemise extérieure rayonne fort... elle fait pshhhhh violemment quand on jette dessus une goutte d eau...

Ici, au bout de 10 mn de combustion de la deuxième charge (environ 22 mn temps cumulé chrono)






Ici le lit de braises au bout out de 15 mn (27 mn chrono cumulé)
https://youtu.be/oINtO4lR80g

Ici, je mets à bouillir 1,1 l d eau froide du robinet
https://youtu.be/ukZp283vVLo

Elle entre en ébullition à gros bouillon au bout de 5 mn environ... on voit pas bien mais on entend le bouillonnement.
https://youtu.be/7TGkSL1ZNls

La un peu mieux visible, mais flou, avec le lit de braise restant prêt à faire redémarre une bonne flambee
https://youtu.be/zvqGQQmfRMo




Même expérience mais avec 1,5 l d eau froide dans une bouilloire fermée en inox, une opa finlandaise, je me suis un peu mélangé les pinceaux, rajoutons 30 sec au chrono...
https://youtu.be/njK2cSOydVY

Au début ça fumait car j avais un peu trop bourré les foyer, mais après en laissant faire, au bout de 1 mn 30, 2 mn, la combustion a bien repris et c est reparti...
https://youtu.be/AaC4HjkkHr4

Ébullition franche obtenue au bout d environ 11 mn.
https://youtu.be/nt70SfJa6iU

Donc en bilan:

Pleine charge, autonomie avant recharge: 15 mn
Ebullition de 1,1 l d eau froide, dans cette configuration particulière de contenant et de réchaud: 5 mn
Ébullition de 1,5 l d eau froide, dans cette configuration particulière de contenant et de réchaud: 11 mn.


Alors, cela n est valable que dans ces conditions de manip, avec ce réchaud, type de bois, contenant... donc difficillement reproductible tel quel... mais cela donne un ordre de grandeur de ce que l on peut faire avec un réchaud de ce type général et de cette gamme de gabarit...

En espérant le topo utile à la communauté...

A+,
Lambda...

lambda

avatar
ByChris a écrit:Salut lambda,

Merci pour ta présentation, c’est bien ingénieux comme système. Comme Teacher, j’apprécie aussi les pattes très bien pensées. Je rajouterai éventuellement une anse pour permettre un mouvement de balancier de l’ensemble, de quoi réactiver des braises sans avoir à souffler dessus.

Une bougie dans une tente cela me semblait déjà luxueux alors un poêle… Il est vrai que tu fréquentes les latitudes boréales, les températures sont un peu différentes Wink

Oui, Chris, un peu comme un encensoir en fait, si je t’ai bien compris... C’est aussi une bonne idée... D’ailleurs si tu regardes les premières photos, j ai fait des trous sur la collerette de la chemise extérieure pour y passer des crochets avec une chaînette pour le transporter comme un brasero, et comme tu le proposes, réactiver le feu par balancement.... mais jusqu à présent, je n’ai jamais eu besoin de le faire.

A bientot.
Lambda

Teacher

avatar


Merci pour ces détails et toutes les vidéos, tu t'es donné du mal Respect
Ça brûle vraiment intensément, il me semble indispensable de protéger la toile au-dessus du foyer comme tu l'as dit.
Je suis impressionnée :good: :bravo:


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

Goudurix

avatar


Merci @Lambda pour les photos et commentaires.

Si je peux me permettre : remplace le bois par des granules de bois compressé, tu auras une plus grande autonomie et une excellente chaleur.

Remplis bien le réchaud de ces granules, incite les flammes à danser de joie, chaleureusement, en disposant une petite dose de dragon fire à l’allumage.

Effet garanti, il ne manquera, alors, que la guitare et quelques chants vikings !

lambda

avatar
Merci à vous! Smile

Teacher, oui, il faut rester prudent quand utilise sous abri. Cela impose:

De monter un abri à la faîtière assez haute... avec mon 4x3, je suis en moyenne vers 1,20 m de haut, rarement moins: utilisée telle quelle, en étant raisonnable pour l alimentation du réchaud, les flammes ne sont pas trop hautes, de l ordre de 50 à 60 cm de haut lors des pics d activité, après ca se stabilise...
Autre mesure que j utilise, visible sur la dernière photo du premier post, j installe un double toit partiel intérieur, fait en couverture anti feu, au dessus du réchaud.

Goudurix, oui ça c est aussi une bonne idée, je n ose imaginer la production calorique du bouzin avec des granulés... en plus de la facilité à realimenter... une poignée de temps en temps et roulez jeunesse...
Maintenant, je dois dire que j’ai bricolé ce truc dans une optique vraiment vie sauvage/survie, avec comme principe de base d être justement indépendant au niveau combustible ( modulo, le fait que mes habitudes d activités outdoor se font plutôt en milieu boisé: Europe de l ouest / du nord ). Le poêle/réchaud, permet de repousser les limites thermiques de mon matériel, d augmenter le confort de mes nuitées, et donc de mieux récupérer... il est un peu lourd, mais je suis libre de toute logistique de combustible...

Mais encore une fois, pour son jardin, ou un gros camp de base sur un terrain privé,avec une grosse réserve à demeure, les granules sont une solution sympa permettant d ailleurs d économiser le capital bois/bois mort dudit terrain en évitant de trop l entamer.

A+,
Lambda



-

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum