Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Eléctricité gratuite à partir d'un dominos. Du bidon?

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Métatarse




Salut à tous !
Je vais juste apporter mon point de vue qui essaye d'être rationnel, libre à tous de ne pas lire ou y croire, l'essentiel est que vous ayez toujours votre esprit critique.

Le soucis avec Tesla est que beaucoup de choses sont dites en son nom.
Par exemple, la vidéo

est bien entendu un gros fake mal fait, où l'auteur coupe à chaque fois que l'on s'apprête à voir le pot aux roses.

Alors que celle des ados est vraie :

Il s'agit tout simplement d'une bobine Tesla, c'est à dire d'un simple transformateur sans noyau :

Sa particularité est d'avoir un énorme coefficient de transformation, à cause du nombre important de spires des secondaires.
La très haute tension (de l'ordre de 40kv) peut ioniser à peu près n'importe quoi, et c'est entre autre ce qui est utilisé dans les boules plasma :


Dans mon compteur geiger DIY, j'avais même montré que je pouvais allumer une lampe fluo (Tinit=2000V) avec une simple pile 4,5V et un transformateur. Il n'y a absolument rien de mystérieux, et ce phénomène est très bien décrit en physique.

La science s'arrête malheureusement là avec les charlatans qui font croire un peu n'importe quoi.
La dernière vidéo a d'ailleurs été volée par un internaute et le titre "Tesla Coil / Bobine Tesla / Générateur haute tension THT" a été remplacé par "bobine tesla énergie libre", alors qu'il n'est pas question de cela ici.

Tesla a donné son nom à une unité d'induction magnétique, et a reçu plusieurs distinctions, donc n'était pas clairement "oublié" des scientifiques.

Certains passages de la page wiki française sont rédigés sans aucune source.
Il y est dit :
C’est au cours de la conférence du 20 mai 1891 à l’Université Columbia de New York, que Tesla a pour la première fois parlé de l’énergie gratuite.
Où se trouve cette mention dans sur les autres wiki, en particulier anglo-saxon ? Nulle part. La seule référence serait :

Wireless transmission of power and energy demonstration during his 1891 lecture on high frequency and potential.
!

En gros, il parlait de transmission des ondes ! Tesla parlait-il de capter les ondes radio environnantes (omniprésentes) pour produire de l’électricité. Amha c'était son idée, et cela a déjà été fait. Le soucis est que cela produit seulement quelques mW, qui proviennent principalement des gros émetteurs radios.....en gros le principe de la radio à galène.

Pour rappel, Tesla a évolué à la fin du 19e, où de nombreux domaines de la science étaient encore largement à l'état de balbutiements.
Exemple : l'énergie nucléaire.
Tous les scientifiques de l'époque avaient intégré le principe de Lavoisier (ici condensé) : rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.

Quand un type a posé un cailloux sur une table et a montré qu'il était capable de voiler à distance des films photographiques, quelle a été la réaction ?
Pire : quand on a pu extraire le radium, et que l'on a remarqué qu'il émettait de la lumière, comment était-il possible de l'expliquer ?
L'extrait ne perdait pas un micro-gramme de masse en plusieurs années, la poudre restait inerte....et pourtant elle émettait un rayonnement qui traversait toutes sortes de matériaux (en plus de la lumière). Ce corps (un système fermé) pouvait émettre de l'énergie sans qu'on en lui apporte !
Ce fut le retour en force des charlatans, qui annonçaient toute sortes de magies autour de ces expériences extraordinaires, dont la science pouvait difficilement (au début) apporter d'explications.
Un livre intéressant à ce sujet : L'Uranium (Erwin Erasmud Koch).
Tesla a évolué à cette époque, où les recherches sur le nucléaire venaient juste de commencer.

En plus de cela s'ajoute l'amalgame énergie libre, qui est une fonction de thermodynamique (de Helmholtz) qui n'a rien à voir avec l'énergie "gratuite" que prétendent certains générer à partir de rien, et qui n'a peut être rien à voir avec ce qu'aurait voulu dire Tesla, dans le sens de gratuit - pour tous.

Il s'agit de systèmes surunitaire.
Pour reprendre la vidéo fake du dessus, nous aurions un système qui tourne en permanence, en perdant de l'énergie en continu : émission sonore, chaleur (les moteurs chauffent), et lumineux par LED.

Le soucis est que cela n'est malheureusement pas possible en physique classique car contrevient aux principes de la thermodynamique.
Je ne parle pas ici de trous noirs et de rayonnement de Hawking :
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89vaporation_des_trous_noirs
mais plutôt de planche en carton, de scotch, de moteur et de fil de cuivre, c'est à dire de systèmes parfaitement décrits par la science.

Afin d'être écoutés, tous ces internautes sortent le fameux "complot international pour étouffer ces technologies qui fonctionnent et très simples à fabriquer".

Le couac étant que.....et bien elles sont simples à fabriquer (scotch, carton, etc...), et personne n'arrive à les reproduire.
On a des foules de thésards qui n'arrivent pas à trouver un sujet palpitant, qui cassent des atomes dans les collisionneurs, qui créent des mini-trous noirs, qui expérimentent tous les jours en vain, et ils n'arriveraient même pas à présenter devant un jury une machine en carton surnuméraire ? Ah oui, le jury fait partie du complot.

Pourquoi la TV, avide de sensationnel, qui interview des gens qui ont "vu" des spectres, qui font de l'astrologie, qui présente de temps en temps des techniques Pantone (très contestées) ne le feraient pas pour un type qui prétend avoir inventé une machine surunitaire ?

La très faible quantité de contenu au sujet des énergies libres concerne quasi exclusivement des internautes qui ont (mal) filmé une machine en cachant l'essentiel...et de gens qui en parlent et assurent leur fonctionnement sans jamais avoir pu la voir en vrai ou même l'approcher.

C'est pour l'instant un doux rêve. Ce que je trouve ennuyeux, c'est que cela détourne les intéressés de méthodes qui ont fait leurs preuves : éolien, dynamo, solaire thermique, etc... Wink


Ps :

Dans toutes les vidéos ce qui m'avait étonné et rendu sceptique c'est celle là : http://www.youtube.com/watch?v=QN1X6vXA-Y0&feature=related

Cela fonctionne sans soucis, mais il faut quand même reconnaître que c'est un laser de 250mW, qui a de quoi brûler sévèrement.
Le système émet de l'énergie, qui est captée plus loin pour être transformé en signal.
C'est assez simple, le noeud du problème consiste à moduler correctement la puissance du laser pour qu'il n'y ait pas trop de distorsion.
Certains amplis utilisaient ce système (Led/photorésistance) en tant qu'atténuateur de bruit. D'autres utilisent un principe proche (à photodiode) dans les optocoupleurs, afin de séparer galvaniquement deux circuits (ex: compteur geiger / port USB du PC) :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Photocoupleur
Enfin, l'utilisation la plus courante pour l'utilisateur est simplement le transfert de données par fibre optique. Le cas de la vidéo est le même, sauf que le transfert se fait à l'air libre au lieu d'être canalisé par fibre Wink

Ps2:
Raptor a écrit:
Je me rappel d'une expérience basée sur les antennes de Tesla. La première émettait une tension, l'autre, espacée, recevait la tension (déjà, électricité sans fil, pas mal).
Attention, on parle d'ondes électromagnétiques. Wink

Eh bien, en fonction de l'alignement, la tension reçue par l'antenne réceptrice, était plus élevée que la tension émise.
Un forum qui en parle:
http://www.onnouscachetout.com/forum/topic/20468-transmetteur-tesla-dondes-longitundinales/
Il ne faut pas confondre tension et puissance. Si tu prends un transformateur 6V/220V, et que tu injectes un signal alternatif de 6V, tu auras à la sortie une tension alternative de 220V, pourtant le système n'est pas surunitaire car en terme de puissance, le transfo mange X watts en entrée, et ressort un peu moins de X watts en sortie, à cause des pertes inhérentes (chaleur, induction, etc...).

Mutof




Bien sur !
L'"intérêt" étant de montrer qu'en pédalant/"manivelant", on peut faire fonctionner un appareil électrique/produire de l'électricité.

https://www.youtube.com/user/TheMutof

Sieg




Le débat promet d'être intéressant.

Le soucis est que cela n'est malheureusement pas possible en physique classique car contrevient aux principes de la thermodynamique.
La physique classique permet d'expliquer le monde à notre échelle, mais dès qu'on descend à l'échelle des particules, on est obligé de faire appel à la physique quantique.

Le moins qu'on puisse dire à cette échelle, c'est que nos certitudes s'écroulent.

Beaucoup de scientifiques considèrent d'ailleurs la physique quantique comme une science très très bizarre.

En plus de cela s'ajoute l'amalgame énergie libre, qui est une fonction de thermodynamique (de Helmholtz) qui n'a rien à voir avec l'énergie "gratuite" que prétendent certains générer à partir de rien, et qui n'a peut être rien à voir avec ce qu'aurait voulu dire Tesla, dans le sens de gratuit - pour tous.
Encore une fois, il ne s'agit pas de créer de l'énergie à partir de rien, mais à partir des fluctuations du vide.

Les physiciens ont autrefois tourné en dérision la notion d'éther qui était pourtant loin d'être délirante.

Si l'espace est fait de néant, par quel moyen se propagent les ondes électromagnétiques ?

Les physicien admettent aujourd'hui que le vide n'est pas un néant et qu'il est parcouru de fluctuations.

Pour ce qui est des vidéos qui circulent sur YouTube, je suis d'accord que la plupart sont cousues de fil blanc.

Quelques unes cependant sont troublantes :

http://www.youtube.com/watch?v=xR6Qait2JGY

http://www.youtube.com/watch?v=H401wIAGdlI

http://www.youtube.com/watch?v=FLek_3Hpwus

http://www.yogadufroid.com

Métatarse




Salut !

Siegfrid a écrit:Le débat promet d'être intéressant.
Oui, chacun apporte sa part, on discute, on pose un débat, et on avance Wink


La physique classique permet d'expliquer le monde à notre échelle, mais dès qu'on descend à l'échelle des particules, on est obligé de faire appel à la physique quantique.
Le moins qu'on puisse dire à cette échelle, c'est que nos certitudes s'écroulent.
Beaucoup de scientifiques considèrent d'ailleurs la physique quantique comme une science très très bizarre.
Oui, je suis bien d'accord avec toi ! La physique classique explique bien le monde à notre échelle, la physique quantique celui de l'infiniment petit et grand.
J'avais d'ailleurs fait mention du rayonnement de Hawking pour illustrer les fluctuations du vide.

L'ennui est que ceux que je nomme les charlatans du net utilisent les principes de la physique quantique pour justifier le fonctionnement de leur invention. Ils "expliquent" le fonctionnement d'un truc extraordinaire par une théorie qui l'est encore plus (cf Rasoir d'Occam).

Leurs machines fonctionnent avec du magnétisme (les aimants), l'électricité (moteurs, courant, etc...), la gravitation (masse, poids) et du carton. En gros, cela utilise tous nos domaines de la science classique, parfaitement bien expliqués, modélisés, prédits, et qui ne peut créer de système surunitaire.

Niveau quantique, je te l'accorde, on peut tout postuler, mais en aucun cas avec du scotch, du carton, et quelques fils.
A ce sujet :
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_du_vide

En fait, le problème n'est pas tant d'extraire l'énergie du vide, mais de l'extraire sans dépenser plus d'énergie que l'on peut potentiellement en récupérer. Dans le cas du trou noir, c'est sa masse qui est in fine convertie en énergie ; on ne l'a pas obtenue « gratuitement ».

Ces différentes théories suscitent donc le scepticisme de la communauté scientifique, car elles entrainent une remise en cause d'une des lois cardinales de la physique, jamais prise en défaut et inséparable de toutes les théories scientifiques reconnues : la conservation de l'énergie.

La densité moyenne d'énergie du vide étant nulle, ou au mieux très faible, cette loi implique que les tentatives d'extraire l'énergie du vide se feront toujours, pour des raisons fondamentales, à bilan énergétique négatif et au mieux nul.

La problématique est similaire à celle du mouvement perpétuel.


Même sans en arriver là, il y a des inventions qui m'impressionnent; par exemple, le générateur thermoélectrique à radioisotope. En gros, un radioélément produit de la chaleur, transformée en électricité.
Ces systèmes peuvent par exemple produire plus de 100 watts en continu pendant une cinquantaine d'années, à partir de 1kg de matériel seulement ! Bon, c'est de l'américium 241 (anciens détecteurs de fumée), ça crache énormément si c'est pas confiné, mais ça marche ! On utilise plutôt ces systèmes dans l'aérospatiale :
http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9n%C3%A9rateur_thermo%C3%A9lectrique_%C3%A0_radioisotope.

Dans la même veine, je m'étais demandé un jour pendant un cours de lycée si on ne pouvait pas utiliser un émetteur bêta- pour récupérer un flux d'électrons et former une "pile bêtavoltaïque", mais quand j'ai appris ce qu'était un ampère, ça m'a refroidi.
[Edit : apparemment, ça sera peut être mis au point !!!! Je viens de trouver un petit article : http://www.siteduzero.com/news-62-32469-p1-piles-betavoltaiques-la-perspective-d-un-futur-proche.html ]

Il y a du potentiel un peu partout, et sans utiliser la physique quantique !


Pour ce qui est des vidéos qui circulent sur YouTube, je suis d'accord que la plupart sont cousues de fil blanc.
Quelques unes cependant sont troublantes :

http://www.youtube.com/watch?v=xR6Qait2JGY
L'auteur utilise la prédiction du monopôle en physique quantique...jamais observé à nos jours (même en infiniment petit)....mais bien entendu présent sur la simple paillasse de l'auteur. Je lui recommande chaudement de candidater pour les Nobels.

Niveau aimants, les subterfuges sont nombreux, même sans trop de moyens, à commencer par les supports. On ne voit rien sous la table....ce qui permet d'y glisser un aimant (rappel : le magnétisme traverse la plupart des matériaux).

On voit l'aiguille bien osciller à 1:17. Un puissant aimant placé sous la table peut bloquer l'aiguille, qui ne bougera pas face à son fake-aimant (un bout de métal faiblement magnétisé).

La partie moteur : bien entendu, on ne voit pas l'arrière de la planche de bois, où l'on peut loger le subterfuge.

En l'occurrence, il s'agit ici du montage typique de moteur à fabriquer soi-même; devinez où a-t-on mis la pile ? :
http://www.fondation-lamap.org/fr/page/11104/7-le-magn-tisme





http://www.youtube.com/watch?v=H401wIAGdlI

Simple : on ne voit rien sur ce qu'il y a autour, et surtout : la musique qui remplace la trame son de la vidéo. Un simple flux de sèche cheveux sur un côté de la roue permet de le lancer sans soucis....ce qui explique également le nombre de tours élevé.


http://www.youtube.com/watch?v=FLek_3Hpwus
Idem ici, avec également une suspicion de moteur caché dans le cadre en bois; le fait que l'auteur enlève une goupille simplifie en plus le processus (évite par ex d'avoir à appuyer sur un interrupteur.


Comme toujours, on cache l'essentiel, et on ne cherche même pas à montrer en détails le mécanisme. Car c'est exactement ce que demandent les sceptiques ! Quitte à annoncer un truc extraordinaire, pourquoi ne pas montrer les passages qui vont recueillir à coup sûr des critiques ou des doutes ?

Par exemple, sur mon projet geiger DIY (avec l'interrupteur de charge), je me suis demandé si certains internautes ne prendraient pas la vidéo pour un fake. Les férus d'électronique auront reconnu un générateur HT sur un tube geiger, mais il me fallait un petit témoin prouvant que je n'avais pas ajouté une bande son de compteur geiger sur ma vidéo : c'est le rôle de la LED blanche en série avec le haut parleur : indication visuelle + auditive.

Enfin, les vidéos sont toutes sujettes à caution par les artifices que l'on peut leur ajouter sans trop se fouler. Exemple : une explosion nucléaire sur une table de jardin.



En un sens, quand on se trouve devant un truc en apparence miraculeux, comme ces vidéos, il serait intéressant de se demander comment, à notre échelle, on pourrait reproduire la machine en ajoutant l'astuce quelque part (un moteur, un flux d'air, une pile, etc...), c'est à dire, se mettre à la place du charlatan....une démarche de questionnement comme on l'a tous fait devant un tour de magie

Ps : On peut lancer un concours : trouver une vidéo et demander où se trouve l'arnaque Wink

Sieg




C'est un plaisir de parler avec toi !

Je pars en expédition et je n'ai pas le temps de creuser, mais je regarde tout ça en détail à mon retour.

http://www.yogadufroid.com

Sieg




Ces systèmes peuvent par exemple produire plus de 100 watts en continu pendant une cinquantaine d'années, à partir de 1kg de matériel seulement ! Bon, c'est de l'américium 241 (anciens détecteurs de fumée), ça crache énormément si c'est pas confiné, mais ça marche ! On utilise plutôt ces systèmes dans l'aérospatiale :
http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9n%C3%A9rateur_thermo%C3%A9lectrique_%C3%A0_radioisotope.
J'ai un message d'erreur.

On voit l'aiguille bien osciller à 1:17. Un puissant aimant placé sous la table peut bloquer l'aiguille, qui ne bougera pas face à son fake-aimant (un bout de métal faiblement magnétisé).

La partie moteur : bien entendu, on ne voit pas l'arrière de la planche de bois, où l'on peut loger le subterfuge.

En l'occurrence, il s'agit ici du montage typique de moteur à fabriquer soi-même; devinez où a-t-on mis la pile ? :
http://www.fondation-lamap.org/fr/page/11104/7-le-magn-tisme
J'ai pensé à un champ magnétique tournant, mais ton procédé est bien plus simple à mettre en place.

Simple : on ne voit rien sur ce qu'il y a autour, et surtout : la musique qui remplace la trame son de la vidéo. Un simple flux de sèche cheveux sur un côté de la roue permet de le lancer sans soucis....ce qui explique également le nombre de tours élevé.
Je n'ai pas pensé au coup du sèche-cheveu.

Idem ici, avec également une suspicion de moteur caché dans le cadre en bois; le fait que l'auteur enlève une goupille simplifie en plus le processus (évite par ex d'avoir à appuyer sur un interrupteur.
Ou un sèche-cheveu placé à la verticale du montage.

Je dois dire presque à regret que tes explications sont convaincantes.

Respect

Je te propose de continuer avec le moteur Minato :

http://www.youtube.com/watch?v=uxkMwNFEm9o

Ce moteur aurait été fabriqué en série au Japon.

Les japonais ne sont pourtant pas de ceux qu'on gruge facilement.

Qu'en est-il selon tes sources ?

http://www.yogadufroid.com

RECIF13


bon pour tout plan miraculeux se demander si on a envie de confier sa survie et son indépendance a ce type de système lol

il existe des solutions éprouvés pour produire de l’électricité
les alternateurs/génératrices quelles soient entrainé par de l'eau de la vapeur ou un moteur a combustion ou la force animale , le solaire les modules seebeck thermoélectriques et de la stocker dans des batteries
bref de quoi déjà assurer notre indépendance et notre survie
Cool

http://resilience2012.blogspot.fr/

Métatarse




Salut !
RECIF13 a écrit:
il existe des solutions éprouvés pour produire de l’électricité
Oui, nous avons été plusieurs à le rappeler sur ce topic Wink

Le but de mes interventions est de démystifier ces inventions en proposant un retour à la science ordinaire (VS explications capillotractées).

Amha, parmi les personnes qui croient à ces inventions, il y a plusieurs profils très différents. Cela peut aller de ceux qui basculent sans arrêt dans le conspirationnisme jusqu'à ceux qui n'ont pas eu le temps, l'envie ou l'occasion de se forger de bonnes bases en la matière (lois de la thermodynamique, cycle de Carnot, électromagnétisme (les vidéos youtube confondent volontiers la force permanente des aimants et "énergie", par exemple), etc...).
Ces derniers semblent représenter une bonne majorité, et demandent des explications ou des précisions; c'est donc avec plaisir que j'apporte ma pierre pour les aiguiller. C'est en gros le pourquoi de bon nombre de mes posts (compteur geiger, iode, synthèse de javel, sutures, émetteur radio, récepteur SW, etc....prochainement fabrication d'un microscope, coloration de Gram, cultures sur pétri & co).
En retour, j'apprécie quand je croise une personne qui en fait de même avec ce que je ne maîtrise pas : charpenterie, maçonnerie, etc... où je pourrais à mon tour croire pas mal de choses Wink

Siegfrid a écrit:
J'ai un message d'erreur.
Oui, c'est un lien wiki avec accent.... il faut entrer dans le moteur de recherche :
générateur thermoélectrique à radioisotope



Je te propose de continuer avec le moteur Minato :
http://www.youtube.com/watch?v=uxkMwNFEm9o
Ce moteur aurait été fabriqué en série au Japon.
Les japonais ne sont pourtant pas de ceux qu'on gruge facilement.
Qu'en est-il selon tes sources ?
La fabrication en série au Japon aurait été une supercherie car aucune source ne l'atteste Wink

Je me permets d'utiliser une autre vidéo, car le français ne fait qu'ajouter une voix off qui n'apporte pas de substance Wink


Et voici un extrait d'article très bien rédigé, qui vaut mieux qu'un long post Wink
http://www.lebardessciences.com/2010/01/minato-le-moteur-nippon-ni-bon/


Alors Mr Minato a-t-il tout simplement fait la découverte la plus révolutionnaire du millénaire ? Pas si vite… Dans cette vidéo, réalisée dans son atelier, une erreur grotesque met à mal tout le système. Comme l’indique l’internaute freepicbasic sur le forum de Futura-Sciences, vers 1’32 » nous voyons deux voltmètres, celui de gauche représente la tension et celui de droite l’intensité, ces deux valeurs étant les valeurs d’entrée.

On peut aisément calculer la puissance correspondante : 5,5 x 1,22 = 6,71 W.

Plus tard à 2’31 » nous avons les mêmes grandeurs mais en sortie cette fois : 0,78 x 2,53 = 1,97 W.

Ces valeurs nous donnent donc un rendement de 29 %, une valeur déjà beaucoup plus plausible (voir la vidéo).

Pour enfoncer le clou un second brevet, déposé en 2004, stipule que la puissance de sortie est, par moments, supérieure à la puissance en entrée. On est encore loin d’un système pouvant effectivement délivrer plus d’énergie qu’il n’en reçoit…

Beaucoup de sites sceptiques voire conspirationnistes se sont emparés du sujet, la tentation devant être trop grande pour eux. Du complot des lobbies pétroliers, à l’obscurantisme fanatique de toute la communauté scientifique, les griefs sont légion. Faut-il poursuivre le débat ? Nous décidons que ce n’est pas nécessaire, les bases scientifiques n’étant pas respectées. Cette expérience n’est pas reproductible, et contredit de nombreux faits établis, sans apporter la moindre réponse.

Il faut accepter la vérité même, ce principe de moteur ne peut pas fonctionner. Dans l’article de Japan Inc, il était question d’une commande de 40000 moteurs pour alimenter des systèmes de ventilation d’une chaîne de magasins, nous n’avons trouvé aucune trace de cette commande depuis 2004, date de parution de cet article.

Sieg




Je te remercie pour cet exposé édifiant.

Dans l’article de Japan Inc, il était question d’une commande de 40000 moteurs pour alimenter des systèmes de ventilation d’une chaîne de magasins, nous n’avons trouvé aucune trace de cette commande depuis 2004, date de parution de cet article.
C'est précisément ce qui m'a incité à aborder la question.

http://www.yogadufroid.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum