Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le survivalisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le survivalisme le Lun 5 Déc 2011 - 18:50

Foxsurvivaliste


Bonjour comme tout le monde (je pense) a par notre aimable amis Volwest nous avons tous du mal a faire accepte le suvivalisme car pour eux c'est futile (sentiment d'invicibilité) alors pour moi qui n'a que 15ans vous imaginez bien que cela est encore plus difficile (souvent il pense a une crise d'adolescence) alors j'aimerais vous demandez un peu d'aide ou des techniques pour réussir a faire pratiqué le survivalisme Merci et Stay Safe :confused:

2 Re: Le survivalisme le Lun 5 Déc 2011 - 19:30

Corazon




Pourquoi te soucier de ceux que cela n'intéresse pas ! Si c'est ton "truc" alors cherches des potes qui partagent la même passion que toi.

Mes collègues me prennent pour un extra-terrestre. Cela ne me gêne point, je sais seulement que s'il devait arriver quelque-chose, je serai fort probablement mieux apte à m'en sortir et je pense aussi qu'une fois dans la m... ils ne me prendront plus pour un extra-terrestre.

PS : s'ils connaissaient certains du/des forum(s) (de survie), je crois que je serai un peu moins extra-terreste à leurs yeux

Amitiés
Martin


_________________
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature
http://www.nature-photos.eu

3 Re: Le survivalisme le Lun 5 Déc 2011 - 19:49

Nemrod




Le survivalisme futile ? ils ont raison...

Cependant (à mon avis) le survivalisme on le pratique tous et tous les jours, ça commence par mettre sa ceinture de sécurité en voiture (tu vas avoir un accident ? J'espère que non... alors pourquoi mettre ta ceinture ? Pour le cas ou j'aurai un accident...).

Ne parle pas de survivalisme, mais parle de connaissance pratique, de pratique de l'outdoor, etc...

Le mot "survivalisme" évoque toujours (merci les médias) les américains sur-armés dans leur bunker avec un an de vivres en boites de conserves, tellement intelligent qu'ils ont oubliés l'ouvre-boite dehors affraid


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

4 Re: Le survivalisme le Mar 6 Déc 2011 - 17:30

Bellupus


Dans l'esprit du clampin moyen...
survivalisme = survie = militaire en zone hostile
Bref le mieux est de jouer sur les mots...
Ne dit pas survivalisme, dit "sociologie anticipative" pour la ville ou "vie en milieu naturel" en campagne.

Pourquoi la sociologie anticipative ?
Parce que la base du survivalisme en milieu urbain, c'est la menaces des autres personnes liée à la suppression des supports.
Pourquoi vie en milieu naturel ?
Parce que en forêt, survie c'est asses violent pour les gens, une simple "vie" est plus normal pour eux.

C'est un peu comme dire noir ou nègre, le même objets mais avec une différente connotation dans l'esprit des gens.(ok j'ai pris un extrême)

Les gens ont généralement une confiance sans borne en l'état... et rien que Lohtar (la tempête de 99) avait fait pas mal dégâts, et il avait fallu du temps avant que le gouvernement arrive à tout rétablir.
Il est d'ailleurs encore aujourd'hui normal d'avoir une à deux semaines de réserves alimentaires dans les villages de montages.

5 Re: Le survivalisme le Mar 6 Déc 2011 - 22:42

Foxsurvivaliste


Pour repondre a vos avis je cherche non pas a convertir fes gens inconnu mais ma famille car comme tout le monde j

je veu qu ils puissent se proteger et reagir ainsi que ce prepare pour moi le terme survivalisme est le bon terme a utilise grace a sa consonence etrange les gens sont plus vites accroches
What a Face

6 Re: Le survivalisme le Mer 7 Déc 2011 - 5:40

victornettoyeur


Personnellement je ne cherche pas les occasions d'en parler mais quand je trouve cette occasion, je ne me gêne pas. Je ne saute pas dans le coeur du sujet mais j'attire l'attention sur, notamment, le fait que le gouvernement demande à chaque citoyen d'avoir 3 jours de réserve.

Après explications, les gens disent généralement que ça a du sens et disent qu'ils vont se préparer un kit 72 heures. Combien le font réellement? Je sais pas, mais on ne me regarde pas bizarrement quand je prends cette approche.

http://preparationquebec.blogspot.com/

7 Re: Le survivalisme le Mer 7 Déc 2011 - 7:46

Nemrod




Je comprends ta position Fox, le plus simple est peut-être de prendre des exemples concrets français et récent. Ainsi tu pourras démontrer le but de ta préparation.


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

8 Re: Le survivalisme le Mer 7 Déc 2011 - 13:31

Foxsurvivaliste


bon ben merci tout le monde

9 Re: Le survivalisme le Mer 25 Jan 2012 - 18:14

Mani




BadWolf a écrit:Dans l'esprit du clampin moyen...
survivalisme = survie = militaire en zone hostile
Bref le mieux est de jouer sur les mots...
Ne dit pas survivalisme, dit "sociologie anticipative" pour la ville ou "vie en milieu naturel" en campagne.

La je pense que Badwolf a mis le doigt sur quelque chose de très important.

Une petite experience toute simple, sur google taper le mot survivaliste et vous allez voir les tonnes de m**de quivont remplir la page de résultat... Boutiques qui vendent du pseudo matériel, blogs alarmistes sur la fin du monde , etc...

Malheureusement depuis quelques années il y a une importante production de documentaire, de films, etc tous plus alarmiste les uns que les autres, qui décrivent telles ou telles catstrophes apocalyptiques et d'hypothétiques manières de s'en sortir... Dans l'esprits des gens la survie c'est ca et le mot survivaliste y est associé.

Moi je parle de bushcaft, de prévoyance, de SD et ca passe très bien. Pour faire prendre conscience a d'autres de l'utilité de se préparer a une éventuelle crise économique ou catastrophe naturelle, ou tout autres problème qui pourrait survenir durant une rando engagée il faut y aller doucement et avec les bons arguments.

Mani

http://outdoorandadventureknives.revolublog.com/

10 Re: Le survivalisme le Jeu 26 Jan 2012 - 17:29

Campeur


je pense qu'il ne s'agit effectivement qu'une histoire de terme. le lien va t'emmener vers le blog de quelqu'un que j'estime énormément:

http://www.davidmanise.com/je-ne-suis-pas-survivaliste/

Salut

11 Re: Le survivalisme le Jeu 26 Jan 2012 - 19:00

lynx


le terme preppers est moins "connoté", pour moi le mot survivaliste est un mot générique désignant des gens qui se "préparent au cas ou", quand les gens trouvent ca futile il suffit juste de leur demander si quand ils partent en vacances ils y vont sans valises ? et si ils partent en forêt ils prennent pas de trousse de secours ni de portable ? c'est le même principe, sur le fond c'est juste de l'anticipation de problème pouvant survenir et affecter sa vie et celle de ses proches, si des gens prennent des cours de secourisme c'est pour être prêt "au cas ou", la "survie" c'est pareil.

12 Re: Le survivalisme le Jeu 26 Jan 2012 - 20:12

Corazon




Bonsoir

Je ne suis pas survivaliste Wink, mais cette vidéo je l'ai trouvée très intéressante :



Amitiés
Martin


_________________
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature
http://www.nature-photos.eu

13 Re: Le survivalisme le Jeu 26 Jan 2012 - 20:23

Nemrod




Volwest poste souvent des choses très intéressantes et réfléchies Very Happy


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

14 Re: Le survivalisme le Jeu 26 Jan 2012 - 23:16

Oncle Joe


Personnellement, je suis en cours de convertir ma femme a de la prévention plus que du survivalisme.

Les choses se font lentement et simplement, une petite lampe photon au porte clef en disant sa sert toujours pour ouvrir une porte le soir ou trouver une voiture du petit sous le canapé.

Un sifflet pour faire peur au chien.

Un sac a dos adapté pour la randonnée.

Un opinel, qu'elle utilise pour manger.

Un kit complet dans la voiture, facile a expliquer (une fois bloqué devant une congère et une pelle ou un blouson prend tout son sens).

Des sorties en famille, nous permettent de se familiariser avec la nature. Sortie champignon, un thé en forêt ou allez faire des arcs avec mon fils.

Pour les questions financières, pas besoins de lui expliquer longtemps que les banques font de l'argent sur notre dos donc achat de métaux précieux.

Enfin bref le temps nous donne raison.

15 Re: Le survivalisme le Ven 27 Jan 2012 - 10:45

Khylsdrak


Aujourd'hui, dans la littérature on trouve le terme "néo-survivalisme" mais bon, c'est pas top non plus.

Chez moi, je n'emploie jamais les termes "survivalisme" ou "survivaliste" mais plutôt "principe de précaution", "anticipation", "autonomie", "responsabilité".
J'habite à 6km à vol d'oiseau d'une centrale nucléaire donc avoir des comprimés de iodure de potassium dans nos sacs, ça ne choque personne.
Je suis en campagne donc quand je dis à ma femme qu'il vaut mieux faire des réserves d'eau et de nourriture, je lui ai expliqué que ce n'était pas pour aller faire la guerre mais pour avoir de quoi subvenir à nos besoins si la neige bloque les routes et qu'on ne peut pas aller faire les courses ou s'il y a un problème avec l'eau du robinet (infection par une bactérie quelconque, travaux de voirie, canalisation qui pète, etc) par exemple. Et pour elle, même si ce n'est pas une pro de la survie, mes choix sont tout à fait cohérents avec notre vie de tous les jours. Maintenant, c'est même elle qui pense à prendre des produits en double pour mettre en réserve tongue

Bref, je ne parle pas de choses irréelles ou de peurs irraisonnées, je parle de concret, de remplir mon rôle de chef de famille qui protège, prévoit et anticipe les problèmes éventuels pour que nous gardions un confort minimum, pour que nous ne soyions pas dans la panique et que nous ne vivions pas une crise en cas de coup dur et ça ne choque personne.

http://autonomie-preparation.blogspot.com/

16 je pense ça le Ven 27 Jan 2012 - 11:18

jarjar


Pour ma part, je pense que la survie c’est avant tout un instinct et je veux dire par là qu’il y a des gens qui n’ont jamais fait de stage ou étudié la survie qui survivront mieux que d’autres qui l’ont fait.
Moi personnellement j’essaie pet Neutral it à petit d’apprendre et de comprendre même sans approuver.
En ce moment je me demande si je ne vais pas prendre une licence de tir pour déjà me remémorer ce que j’ai appris au service militaire et ensuite pour me faire plaisir.
Depuis que je lis vos topics sur ce forum et le blog de Volwest j’ai eu envie de faire un bivouac et j’en ai parlé avec des pots. Maintenant nous sommes 5 à vouloir faire ce bivouac.
A chaque fois j’essaie d’argumenter pourquoi je veux faire ci ou ça, parce que les gens, ma femme me prennent pour un « bizarre » j’ai 40 ans pour eux c’est la crise de la quarantaine. J’ai l’impression qu’ils ne comprennent pas que s’il y a quelque chose de grave style une guerre civile en France ou une tempête qui bloque les approvisionnements, que ça va être un beau gros bordel.
Je veux juste voir mes enfants en vie et en sécurité.

17 Re: Le survivalisme le Dim 23 Déc 2012 - 20:19

Samykaze


Étant d'une autre génération ce que j'aperçois, c'est que de plus en plus de jeunes s'intéressent au survivalisme, au scoutisme, à certaines valeurs, à un dépassement de soi face aux conditions extrême, aux sport extrêmes également ( perso je suis un peu descendeur VTT ) tout ça pour dire que non le survivalisme n'est pas débile, ou futile. J'ai fait mon service militaire il y'a plus de 20 ans, et c'est là que j'ai découvert ce qu'on appelle maintenant le bushcraft, le survivalisme et toutes ces choses. On avait pas Bear Grylls à la télé ni David Manise, mais des films tel que " Jeremiah Jonhson " et des livres parlant d'équipe de foot ayant survécu à un crash en pleine cordière des Andes. L'armée étant ce qu'elle est, avec son coté parfois débile, elle avait néanmoins l'avantage d'apprendre à certains ce que c'est de vivre réellement en groupe,en condition de guerre ou de survie,de s'entraider et d'être solidaire avec son camarade de tente, de se démerder dans la nature, de manger ce qui est mangeable et de boire l'eau qu'on trouvais après l'avoir fait bouillir. On avait du matos totalement obsolète qui pesait le poid d'un âne mort, et on n'avait qu'une demi tente et une toile de jute comme tapis de sol. Je pense pour moi que ce mouvement de suvivalistes et surtout chez les jeunes, est une chose normale et naturelle pour qui s'intéresse à la nature, à la débrouille, à l'autonomie en cas de coup dur, à apprendre à survivre même si le but en soi est de vivre tout court, comment aider qq'un dans la difficulté, faire un feu et sécher un ami trempé jusqu’à l'os parce que tombé dans le lac lors d'une rando...etc...etc.Je pense que c'est une bonne école de vie, et un très bon remplacement du service militaire à un certain niveau...pour le reste l'armée ma foi...je n'y suis pas resté Smile

Bonne continuation. Wink

http://bushbike.blogspot.be/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum