Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Indépendance financière : utopie ou réalité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Khylsdrak


Voilà un sujet sur lequel il y a beaucoup à dire. D'abord, je vais commencer en disant que, financièrement parlant, dans ma vie je me suis trompé plusieurs fois, j'ai pris des mauvaises décisions et que la vie m'a collé des baffes à la hauteur de mon inconscience.
Endettement, consommation irréfléchie, attrait de la nouveauté, tout y est passé ! le tableau n'est pas flatteur mais je me dis que je peux faire profiter de mon expérience pour éviter à d'autres de se faire piéger et que dans un contexte liée à la survie, il existe des moyens de non seulement pouvoir s'en sortir, mais même d'approcher l'indépendance financière.
L'indépendance financière, c'est pouvoir se passer d'un salaire et continuer à vivre normalement. Ca signifie acquérir une certaine richesse pour être en mesure de ne pas dépendre d'un travail ou, dit autrement, ça revient à avoir des rentes qui couvrent la totalité de nos dépenses. C'est un confort que peu de gens peuvent s'offrir.

Comment faire dans ces conditions pour obtenir la richesse nécessaire ? une seule solution si vous n'êtes pas un chanceux héritier d'une grosse fortune : il faut bâtir soi-même sa richesse, c'est à dire prévoir un plan de vie qui nous permette à terme d'être indépendant du système financier.

Gagner beaucoup d'argent, ce n'est généralement pas possible, sauf en prenant de gros risques ou en étant très performant (ou bien placé hiérarchiquement) dans une société. La solution est donc d'avoir à partir d'un salaire moyen, une méthode pour mettre de l'argent de côté.
Si on part sur un salaire de 2000 euros, c'est un salaire moyen ou bon selon comment on le juge. Soit avec ce salaire, nous vivons comme les gens de notre catégorie et nous finirons comme eux, en grognant sur les fins de mois difficiles, soit nous vivons comme si nous n'avions que très peu et dans ce cas là nous allons pouvoir mettre de l'argent de côté. En fait, plutôt que de gagner plus, la solution c'est d'économiser plus.

Comment économiser plus ? il y a plein de possibilités :
- des vacances moins longues et moins coûteuses
- des courses alimentaires plus strictes, acheter des produits à cuisiner soi-même, consommer moins de viande
- baisser tous les postes de dépense (réduire les consommations d'énergie, de high tech, les factures téléphoniques, la télé, le véhicule etc)
- ne pas entasser, troquer ou vendre ce qui n'est pas utilisé chez soi
- faire ou fabriquer un maximum de choses soi-même, réparer nos outils nous-mêmes
- pas d'achat compulsif
- ne pas emprunter d'argent aux banques
- vivre dans un espace adapté à nos besoins, le moins coûteux possible (loyer, impôts)
- etc, etc

Cela revient à vivre de façon plus frugale, à faire beaucoup d'économie. Ensuite, l'argent économisé peut être placé sur un livret A ou un support du même type (PEL, livret jeune, etc), histoire de faire des petits sans prendre de risques.

En gagnant 2000 euros et en se mettant dans la peau de quelqu'un qui gagne 1600 euros par mois, ça veut dire que tous les mois, vous mettez 400 euros de côté, ça fait qu'en 30 ans vous avez économisé 144000 euros, sans compter les intérêts, ce qui peut faire une belle somme. Ceci tout en vivant très correctement.

L'argent économisé peut aider à faire face aux difficultés de la vie, plutôt que d'emprunter, on pioche dans les réserves. Avoir un fond de côté, c'est toujours bien.

L'argent peut être investi dans plein de choses : dans un jardin, ça produit des fruits et des légumes, dans un logement on obtient un loyer et des réductions d'impôts, dans des outils et des formations on obtient des savoir-faire.

L'indépendance financière ne peut s'obtenir que sur la durée, ça prend beaucoup de temps pour se mettre en place, ça implique des efforts et des choix de vie, bref c'est pas facile. A défaut de l'obtenir, on peut arriver au moins à vivre de façon plus simple en se détachant un peu de la société de consommation qui nous pousse à consommer toujours plus quitte à nous endetter.

Je dirais pour conclure que tendre vers l'indépendance financière, c'est pas un mal, on peut aller plus ou moins loin dans cette démarche, ça nous permet de faire le point avec nous même et donc de réfléchir à notre mode de fonctionnement au sein de notre société de consommation.

A bientôt,
Bruno

http://autonomie-preparation.blogspot.com/

vinc


Comme tu le dit avec des salaires normaux, l'indépendance financière prend des années, la mienne vient surtout des économies que mes parents ont fait toute leur vie dans ce but (sans être un riche héritier, quand on te donne 10 ans d'économie pour démarrer dans la vie, ça aide beaucoup, avoir un tel matelas en cas de pépin permet d'envisager l'avenir plus sereinement).

Je cherche donc à faire la même chose, faire les bons choix pour que mes enfants puissent ne pas avoir à se faire de soucis...

Khylsdrak


Tu as complètement raison d'agir comme ça. Tu as la chance d'avoir des parents qui ont économisé toute leur vie et ça te permet d'avoir un peu de recul en cas de pépin, c'est tout à leur honneur et il n'y a pas de mal à avoir un peu de richesse.
En plus tu as la tête sur les épaules, c'est parfait. Quand on voit certains enfants qui dilapident en 2 ou 3 ans ce que leurs parents ont mis toute une vie à construire, on peut dire que c'est du gâchis !

Merci pour ton intervention Vinc Smile

http://autonomie-preparation.blogspot.com/

Corazon




Je n'interviens quasi jamais dans les discutions "survivalistes", car ce n'est pas ma tasse de thé Wink Je ne fais pas de réserves spéciales (j'ai déjà de quoi tenir un temps, car je suis un gourmet gourmand Wink ), je ne scrute pas les infos pour savoir ce qui se passe, ... mais je vais essayer de te donner une critique, de mon point de vue (de père de famille).

Beaucoup de tes points me semblent tout à fait indiqués et de bon sens. Cependant j'ai des doutes sur ceci :

Se surendetter n'est certainement pas la bonne chose à faire, et tu l'as très bien précisé. Par contre emprunter à un taux intéressant peut tout à fait être "rentable" pour l'emprunteur. Exemple concret : j'avais le choix entre payer cash ou via la reprise d'encours de mon emprunt hypothécaire l'installation de panneaux photovoltaïques (15000€). J'ai eu un emprunt à du 1,5% d'intérêt, taux fixe sur 10 ans. Non seulement je peux déduire une partie de l'emprunt dans mes contributions (nettement au dessus de 1,5%) mais en plus, la valeur de mon remboursement diminue dans le temps : 100€ de maintenant valent bien plus que 100€ dans 10 ans.

Pour moi, seul l'emprunt hypothécaire entre en ligne de question, car c'est de loin celui qui est le plus "rentable", les autres ne font effectivement que coûter. Si tu achètes ta maison avec un emprunt tu payes pour toi, par contre si tu loues, tu perds d'office la somme de ton loyer et la plupart du temps tu ne sauras jamais épargner assez pour acheter ta maison cash.

<> Tu te prives de pleins de "plaisirs", tu te serres la ceinture, pour pouvoir profiter pleinement de ce que tu auras épargné lorsque tu auras de vieux os Wink Non seulement ce que tu auras épargné, aura très fortement dévalué, mais en plus tu risques de perdre énormément si le système (monétaire) actuel s'écroule (d'après ce que je lis ici entre autres).

Une façon d'économiser à long terme, c'est de s'offrir du bon matériel plutôt que des trucs bon marchés qu'il te faudra remplacer X fois. Ex : lorsque j'achète de l'outillage, je prends le meilleur que je peux trouver. Idem avec l'électro-ménager : je prends toujours ce qui me semble être le meilleur. Non seulement l'appareil vit nettement plus longtemps mais est aussi nettement moins énergivore. Rien qu'en changeant certains électro-ménagers et nos ampoules nous sommes passés en un an de 4800 kw/an à 3800 kw/an. Le tout c'est de pouvoir épargner le temps qu'il faut pour pouvoir s'offrir le bon matériel, plutôt que d'acheter du bas de gamme. Ce qui n'est malheureusement pas donné à tout le monde !

2000€ : en Belgique la grosse majorité des ménages rêverait de gagner pareille somme, et la vie y est nettement plus cher qu'en France Neutral



Dernière édition par Corazon le Ven 24 Fév 2012 - 20:37, édité 1 fois


_________________
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature
http://www.nature-photos.eu

Nemrod




près de 13 ans dans la même boite + des heures sup... et je suis loin des 2 000 € No


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

vinc


En effet la décision d'emprunter ou non dépend de plein de choses, le taux d'interêt, l'inflation... En ce moment, c'est la période idéale pour emprunter, du moins pour ceux que les banques ne jettent pas... Même si vous avez des économies emprunter sur 20 ans pour acheter sa maison principale est pertinent, le reste peut être investi (panneaux solaire, isolation, ...). Après les prix de l'immobilier sont souvent largement surévalués, visez certains coins plus ruraux pour acheter, quitte à mettre votre logement en location et à vivre en ville.

Encore faut il avoir prévu de continuer à travailler comme salarié, si on veut vivre uniquement de son jardin, il faudra attendre que tout soit payé...

Comment économiser ? Tous mes meubles sont de l'occasion, les outils de la récup', ma télé est un vieil écran cathodique qui devait être jeté, seul l'électroménager et la voiture principale ont été achetés neufs (par sécurité), et ce ne sont pas des gros trucs qui consomment. Les courses sont effectuées exclusivement en liquide, à chaque fois que nous allons au supermarché, un budget est fixé, on ne peut pas le dépasser car on ne peut pas payer sinon.

Khylsdrak


@Corazon : oui j'en conviens, l'emprunt hypothécaire est valable. Au moment où j'ai écrit, j'avais en tête les offres proposées par des sociétés qui sans trop faire la fine bouche sur le type de client, endetté ou pas, vont proposer des crédits à la consommation à 20%.
En fait, emprunter se justifie dans un achat type immobilier. J'ai personnellement un crédit immobilier pour l'achat de la maison et un autre pour les panneaux photovoltaiques, tout comme toi Smile

Concernant la vie, il ne s'agit pas de se serrer la ceinture au point de ne profiter de rien, il faut avoir des plaisirs. Ce que je sous-entends, c'est que les plaisirs doivent être raisonnés et raisonnables. Sans tomber dans la radinerie qui serait stupide, je pense plutôt à savoir se satisfaire d'un minimum de choses. Ne pas sur-consommer, c'est plutôt ça l'idée.

A propos du matériel, j'achète du bon matériel, ce n'est pas forcément le plus cher mais c'est celui qui doit tenir le plus longtemps possible. Tu citais l'electro-ménager, j'ai un lave-linge type A+ et un réfrigérateur type A. Tous les deux ont un prix, je trouve que c'est moins cher de les acheter sur la durée que d'avoir du classé C qui va consommer à fond l'énergie. Le critère énergétique est pour moi primordial. Je suis en total accord avec ce que tu dis. Par contre je n'achèterais jamais de sèche linge, c'est pour moi un appareil inutile et trop consommateur d'énergie.

En gros, nous sommes d'accord sur tous les points.

@Nemrod : 2000 € était un exemple avec un compte rond. Ca ne reflète pas le porte monnaie de chacun de nous, c'était juste une somme à titre d'exemple et ça n'est pas mon salaire de toute façon.

http://autonomie-preparation.blogspot.com/

Invité


Invité
La première règle de l'économie est de tenir des comptes, le premier pas qui conduit à la ruine est de les négliger. (Jacques Necker 1732-1804)


Tout est dit dans le premier message, je n'aurait presque rien à ajouter, juste une chose:

Pour économiser il convient d'abord de tenir ses comptes et de faire un budget. Ainsi on sait comment on dépense, sur quel poste l'économie serait sensible. Additionner ses dépenses sur un domaine pendant un an amène des surprises comme le cout de la téléphonie dans une famille de 4 personnes.

On trouve sur le net des clones gratuits d'Excel comme Open Office qui aident bien.

Tout est fait pour nous inciter à vivre et dépenser comme les gens de la catégorie immédiatement supérieure en pensant que ce serai le bonheur.
Donc à s'endetter pour essayer d'y arriver et à courir toujours après le crédit.

Quand j'étais célibataire j'ai connu une période de vrai pauvreté, mais sur peu d'années. Je n'ai plus jamais consommé pareil ensuite. Marié ensuite ce mode frugal nous a permis d'acheter un logement avant l’envolée des prix il y a 20 ans. Avec mon épouse j'estime que nous vivons comme des gens gagnant 20 % de moins.

Il y a trois ans nous avons changé de véhicule et choisi une Dacia. On l'a payée cash en intégrant la valeur de revente de notre ancienne voiture. Le vendeur nous disait qu'ils étaient surpris de la clientèle qu'ils avaient, bien plus à l'aise que le public visé à l'origine. Pas de riches (en plus ce n'est pas le quartier) mais la classe moyenne laborieuse avec une forte proportion d'achat sans crédit ou un crédit faible.

vinc


Harry Mature a écrit:
Il y a trois ans nous avons changé de véhicule et choisi une Dacia. On l'a payée cash en intégrant la valeur de revente de notre ancienne voiture. Le vendeur nous disait qu'ils étaient surpris de la clientèle qu'ils avaient, bien plus à l'aise que le public visé à l'origine. Pas de riches (en plus ce n'est pas le quartier) mais la classe moyenne laborieuse avec une forte proportion d'achat sans crédit ou un crédit faible.

Je suis surpris qu'il soit surpris, au cours de l'histoire, les voitures qui ont bien marché sont presque toujours les voitures simples et pas chères (2 CV, 4L, Coccinelle, R5...)

Mutof




vinc a écrit:
les voitures qui ont bien marché sont presque toujours les voitures simples et pas chères (2 CV, 4L, Coccinelle, R5...)

Et à cette époque, si on était un peu débrouillard, on pouvait l'entretenir voir même la réparer sois-même. Sous le couvert de la sécurité, ce n'est quasi plus possible. Avant j'avais une Citroen ZX, je savais changer mes ampoules de phares moi-même. Maintenant, j'ai une C3, ben c'est plus possible (sachant que je ne suis pas un passionné de mécanique).

https://www.youtube.com/user/TheMutof

Gurvan TF


J'ai un amis disons fortuné ( il est le premier contribuable d'Isere à titre privé). Il est autodidacte et à fait sa fortune par son travail. Il m'a toujours dit que pour faire fortune, il faut dépensé que pour des achats que l'on peut se permettre. Achetez ce qui est nécessaire et penser à rapidement rembourser ses emprunts. Malgré sa fortune il a su rester simple et se mettre à la hauteur de son interlocuteur. Et son dernier conseil à été " ne jamais jouer en bourse !!! "

http://www.tacticalfrenchies.com

OL


Salut

perso je ne pense pas que cela soit possible sous nos lattidudes de devenir indépendant financièrement.

Soit nous avons la chance de changer de " castes " par le biai d'un mariage par exemple ou d'un gain innatendu type loto ou autres soit nous sommes condamnés à errer dans cette société consumérisme. dans le milieux au sein duquel nous sommes nés.

80% des éléves des grandes écoles Parisiennes sont issus des milieux privilégiés. Les présidents font rentrer au gouvernement leurs copains de promo et il est très difficile d'accéder à un niveau de vie supérieure même si l'on dispose d'un talent, un don naturel. Tout les domaines sont fermés, comme des cercles innacéssibles pour le commun des mortels. Nous ne sommes évidemment pas dans une démocratie mais plutôt une olligarchie ou une poignée reigne sur une majoritée. Pour autant les opportunitées existent pour les plus ambitieux et ceux qui en veulent vraiment, ce qui n'est pas mon cas.

je n'entrevois pour arriver à un tel confort, à ce rêve financier qu'une seule solution viable. celle qui consiste à changer radicalement de milieux. Quitter notre façons de vivre pour gagner des régions perdues ou l'argent n'existe pas ou peu. Mais cela n'est possible que si nous n'avons pas t'attache ou la chance de rencontrer son double qui pense que l'argent n'est pas la priorité, ce qui est rare.

perso j'ai toujours voulu être " libre ". du coup je n'ai rien. N'y bien, n'y richesse camouflée sous un matelas ou mis au coffre de la banque. J'ai toujours pensé qu'il fallait vivre avant d'arriver à la retraite car mon expérience m'a fait découvrir que l'on pouvait mourir jeune avant d'y parvenir. Et même si nous arrivons jusqu'à là sans encombres médicales aurrons nous suffisamment de niacque pour dépenser tout notre pécule emmagasiner au fil de notre vie. Je crois sincérement qu'il faut vivre sans trop se soucier de l'avenir. Il faut mettre ses enfants à l'abris bien sur et ensuite vivre, dépenser, cramer tout Smile Smile Smile c'est ma pilosophie. c'est un peu démago et surement complétement stupide mais je ne pourrais pas me dire que j'en ai pour trente ans à x francs par mois. Je ne crache pas dans la soupe pour autant et nous avons la chance de vivre en France ou il est possible de s'en sortir et avoir une existence confortable par rapport à d'autres, mais j'ai besoin de cette paix d'esprit financiére pour avancer. De toute façons le bonheur n'existe pas seul sa recherche fait la joie de vivre.

et comme disais l'autre

Avec les maisons Merlin tu payes et répares pendant vingt ans ce qui s'écroule et à la fin les ruines sont à toi.( coluche )

j'espère que mes propos reflétent un certain optimisme car je suis convaincu que la seule raison de vivre c'est la mort elle même et qu'elle aurra le mérite de presque rien nous couter( pour une fois qu'il y a un truc gratuit Smile Smile )

désolé pour les fautes, j'ai commencé à corriger mais j'abandonne il y en à trop.....

a+ ol

Jéjou


Moi je me fais 1 236, je veux bien tes conseils car je te garantie que je cuisine moi même, je sors pas tous les week end, bref je fais gaffe et j'arrive à placer 75€ en assurance vie et 20€ en parts sociales. Pour ma caisse j'ai emprunté sur 2 ans ( 7500€); la seule économie envisageable c'est l'arrêt du tabac. Aller j'écoute tes conseils ... Et tant que t'y es, conseil un mec au smic. franchement 2000 € c'est un trés bon salaire et non un salaire moyen.
Dsl si je fais agressif mais j'avoue avoir été désapointé en te lisant

Invité


Invité
Jéjou a écrit:Moi je me fais 1 236, ........... la seule économie envisageable c'est l'arrêt du tabac. Aller j'écoute tes conseils ... Et tant que t'y es, conseil un mec au smic. franchement 2000 € c'est un trés bon salaire et non un salaire moyen.
.........

Je ne comprends même pas pourquoi tu n'as pas déjà arrêté le tabac! Un mois de salaire par an c'est un loisir qui coute cher.

La plupart des fumeurs sont à un paquet par jour, 365 jours x 6,xx €uros = environ 2200 euros /an. On en fait des choses avec ça.

dandy09


De toute manière à salaire équivalent personne n'est égal .
Y'a déjà le paramètre régional , rural , urbain .
Avant j'habitais sur Bordeaux => loyer 850 euros environ pour un appartement basique et de surcroit petit .
Déménagement en Ariège et grosse surprise pour 500 euros de loyer => maison récente 110 m carré , grand terrain ...etc..
De même que le prix de l'immobilier dans ma nouvelle région l'accession à la propriété pour un couple de smicard est chose courante et accessible.
Frontalier de l'Andorre (prix de la cartouche de cigarette compris entre 18 et 23 euros ,le litre d'alcool est divisé par 2 voir 3 selon les marques , idem pour le sucre , huile et divers produit hightech , électroménager , hifi , vidéo ... ).
J'ai trouvé mon Eldorado ^^

http://www.krav.fr/

lidan142


Nemrod a écrit:près de 13 ans dans la même boite + des heures sup... et je suis loin des 2 000 € No

Quand tu vis avec moins de 1600 euros par mois comme tu dis et que chaque sous est déjà compté je t'assure que le peux que tu mets de côté va au quelques jours de vacances que tu te permets.
Smile

Mutof




Je trouve que c'est un sujet sensible.

On peut avoir toutes et tous envie de donner notre recette pour mieux vivre (par ex, gagner plus de sous VS être simple), pour mieux dépenser nos sous (par ex, vacances VS acheter du matos), pour mieux économiser (par ex, promos VS arrêter de fumer), etc...

Mais, c'est souvent stérile car au delà de nos salaires respectifs :
- il faut considérer les revenus du ménage et sa composition
- il faut considérer le patrimoine déjà acquis ou hérité
- il faut considérer l'aide du réseau familial
- il faut considérer le processus de reproduction social
- il faut considérer la situation géographique et ses composantes socio-culturelles et économiques
- il faut considérer les aléas de santé, d'emploi, de coeur,...
- et j'en oublie certainement d'autres

Bref, pour moi, la comparaison est impossible.

https://www.youtube.com/user/TheMutof

Invité


Invité
Disons que je compte tout, tout le temps et sans avoir besoin d'y penser, réflexe de comptable depuis 43 ans dans le métier en comptant le collège technique. Comme tout ceux qui ont appris et commencé à pratiquer ce métier avant l'arrivée des machines à calculer je suis très performant en calcul mental par rapport aux générations actuelles.

Aux "Arts et métiers"* par la suite j'ai suivi les conférences de l'économiste Jean Fourastié et lu ses livres sur les prix relatifs des choses et leur évolution. Les gens sont toujours surpris quand j'affirme et prouve que la vie est bien moins chère qu'avant, sauf qu'on est toujours au taquet à cause des sollicitations du marketing pour faire tourner (jusqu'à quand?) la machine économique et que nous mettons la barre de ce qui est considéré comme normal et souhaitable de plus en plus haut.

Je ne me refuse pas un plaisir, mais il est toujours examiné à l'aune de ce qu'il représente comme somme de travail, réel besoin ou désir et plaisir non fugace. Le "coup de cœur" ce n'est pas mon mode de vie et de pensée.




* Pour ceux qui ne connaissent pas c'est une université en cours du soir et du samedi pour les salariés

Jéjou


harry Mature, depuis lundi je réduis ma conso de clopes (j'en suis à 5 par jour), 10 avant.
C'est pas gagné mais je compte me débarrasser de cette dépendance, je veux être libre, tout simplement, elle est là ma motivation principele, l'économie engendrée ne sera que bonus.
Moi les coups de coeur, ben qu'avec les filles

Invité


Invité
Jéjou a écrit:harry Mature, depuis lundi je réduis ma conso de clopes (j'en suis à 5 par jour), 10 avant.
C'est pas gagné mais je compte me débarrasser de cette dépendance, je veux être libre, tout simplement, elle est là ma motivation principele, l'économie engendrée ne sera que bonus.
Moi les coups de coeur, ben qu'avec les filles

Personne n'a jamais arrêté de fumer en diminuant sa consommation. Bonne chance et je t'encourage quand même mais...

Pour ce qui est de la richesse, il faut savoir la définir d'abord. Je me considère beaucoup plus riche que mon voisin qui fait 2 fois 1/2 mon salaire...

Bon Yoda se sauve... study

shivawarrior


Mehö a écrit:Personne n'a jamais arrêté de fumer en diminuant sa consommation. Bonne chance et je t'encourage quand même mais...


Rolling Eyes Si, moi.
J'ai tenté d'arrêter net à plusieurs reprises, pendant plus de 10 ans, sans succès.
J'ai ensuite tenté d'arrêter en diminuant, j'y suis arrivé à la deuxième tentative, j'ai stoppé complètement le tabac, en diminuant progressivement, pendant 6 mois environ.
Je suis non fumeur maintenant depuis 4 ans.
Mon père avant moi avait arrêté de la même façon.
Il n'y a pas de méthode unique pour arrêter de fumer, juste la bonne conjonction entre un moment donné, une volonté bien trempée, un soutien extérieur et la méthode qui te convient.
J'ajoute qu'il vaut mieux tenter d'arrêter de cette façon que pas du tout, et qu'en cas d'échec, il faut se dire que ce n'est pas pour cette fois ci, mais que ce sera pour la prochaine.

leprevoyant




Bonjour,

Khylsdrak je suis d'accord avec toi pour être passé par les mêmes chimères (Et félicitation pour ton blog) beaucoup moins sur l'argent en banque.
Gurvan TF évidement ok avec toi sur le désendettement.
Corazon je suis d'accord "bon marché je t’achète cher tu me reviens" disait ma grand mère mais pas sur le crédit car il suffirait que comme en Grèce on impose un prélèvement supplémentaire ou qu'on impose des baisses de salaire et tu t'en sors plus.
Harry Mature merci Necker et je pense que tu tiens la bonne piste.
Mutof effectivement on se demande comment un imbécile à pu pondre un systeme comme ça (et il doit pas gagner le SMIC), en principe c'est illégal il faudrait faire un procès a CITROEN car tu dois pouvoir changer tes ampoules toi même sur la route.
OL c'est vrais "je ne pense pas que cela soit possible sous nos latitudes de devenir indépendant financièrement" mais dépendre un peu moins est possible.
vinc l'occasion c'est une bonne piste.


PS:Je conseil la lecture du livre L'art de la simplicité de Dominique Loreau une interview ici

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum