Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les champignons comestibles pour débutants au fil des saisons (Belgique)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 6]

Corazon




Ton ami n'est pas le seul à avoir eu cette mésaventure avec le bolet de fiel :choc1:

Je suis étonné que les bolets bai sont peu véreux par chez toi, ici ils le sont très régulièrement : des vers nettement souvent plus gros (galeries >1mm)


_________________
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature
http://www.nature-photos.eu

Lara_Croft_007




2014 ne fut pas une excellente année pour les bolets par contre, j'ai eu pas mal de girolles et chanterelles, mais en 2013, j'ai ramassé des bolets bais par kilogs et kilogs! Et sur tous ces kilogs: 1 seul vieux vereux. Il faut voir les conditions météos je pense: plus de flotte = plus de vers.

Lara_Croft_007




Le printemps aux champignons…
 
Juin (1ère saison)
Septembre (2ème saison)
 
L’Agaric Champêtre
 
 
Il pleuvait beaucoup ce jour-là
Heureusement on avait des capuches
Et surtout des pochons solides
Là-bas des vaches nous regardaient
D'un air complice et détendu
Y'avait plus qu'à s'y mettre
Pour assurer la cueillette…


Le premier champignon que j’ai cueillis… Papy me réveillait tôt, je mettais mes bottes de pluie, mon « ka-wé », et on embarquait… la manne ! On surveillait les champs de la route : on repérait les vaches et surtout : les taureaux un peu teigneux. On me faisait passer au-dessus des fils barbelés, et c’était parti pour la cueillette sous les regards médusés des vaches… Toujours curieuses mais méfiantes de ces envahisseurs.



Beaucoup de personnes m’ont demandé pourquoi on retrouve moins souvent ce champignon que par le passé, la réponse est assez simple : auparavant, ce champignon très recherché faisait fureur chez les campagnards et les pâtures étaient assez souvent envahies par les récolteurs. Malheureusement, certains récolteurs distraits oubliaient de fermer… les barrières après leurs passages ! Ce qui avait pour effet de libérer le bétail qui pouvait être accidenté. Afin d’éviter l’envahissement des pâtures, la réponse des agriculteurs fut sans équivoque : ils pulvérisèrent leurs pâtures avec des fongicides systémiques… Et voilà comment on fait disparaître l’agaric champêtre…



A retenir pour l’Agaric champêtre et éviter les confusions :



-          Pousse toujours dans les pâtures (des bovins, des chevaux et des ovins), les prés, les prairies, les bords herbeux de chemins : là où il y a de l’herbe en fait…
-          L’agaric PEUT (il se fait souvent manger par les limaces ou a tendance à disparaître avec le temps) avoir un anneau mais n’a JAMAIS de volve ;
-          Il n’a JAMAIS de lamelles blanches !
-          Jeune, le champignon a des lamelles roses ;
-          Adulte, le champignon a des lamelles roses à brunes (rose sale) ;
-          Vieux, le champignon a des lamelles brunes foncées à noires (on ne le consommera plus lorsque les lamelles noircissent) ;
-          La chair reste blanche ou rosit mais jamais elle ne jaunit !



Nom vernaculaire françaisAgaric champêtre, rosé des près, souris rose, champignon de prairie, psalliote, boule de neige
Nom latinAgaricus campestris
GroupeBasidiomycètes
FamilleAgaricaceae
EspècesAgaric champêtre
Saison/Mois de récolteJuin (première saison) et septembre (deuxième saison), 5 jours après une forte pluie suivie de chaleurs
MilieuLà où il y a de l’herbe avec une préférence où se trouvent des déjections animales (bouses de vaches, purins de chevaux,…)
Forme globaleChapeau hémisphérique lorsque jeune avec une marge qui se déchire, pied avec ou sans anneau, lamelles, pas de volve
ChapeauHémisphérique jeune puis s’étale avec l’âge
PiedCylindrique, plein, avec ou sans anneau de même couleur, blanc
Revêtement(s) du chapeauIl y a des cuticules qui se déchirent
Couleur(s)Tout le champignon est blanc sauf les lamelles qui passent d’un rose pâle à rose, puis brun clair, puis brun puis marron puis noir
HyméniumLamelles (rose pâle à rose, puis brun clair, puis brun puis marron puis noir)
OdeurMmmmmh une bonne odeur douceâtre  de champignon !
ChairBlanche, qui rosit légèrement mais ne jaunit jamais
Particularités
Jamais de volve, jamais de lamelles blanches, ne jaunit jamais, le pied n’est pas bulbeux à sa base
SaveurFruitée
Niveau de recherche2
Niveau de confusion1
Valeur culinaire3
Confusion(s) possible(s) Psalliote jaunissante
 
Voici l’Agaric Champêtre en photo :



(Source : [url=http://leschampignons.fr/champignons/pr%E9sentation/fiches/agaric champ%E8tre5.JPG]http://leschampignons.fr/champignons/pr%E9sentation/fiches/agaric%20champ%E8tre5.JPG[/url])





La confusion possible : La psalliote jaunissante






ATTENTION !







La psalliote jaunissante est vénéneuse


Elle ressemble en tous points à notre agaric sauf que :



-          La psalliote jaunissante, lors de la coupe ou de la pression de la base du pied, a la chair qui… jaunit (d’où son nom !)
-          La psalliote a une odeur très désagréable d’encre voir de phénol


Voici la psalliote jaunissante (on remarque bien que les blessures l’ont jaunit, il en sera de même à la base du pied) :



(Source : http://chezmamielucette.eklablog.com/champignons-c21853894/3?noajax&mobile=1)
 
Prochain article : On signale depuis… fin mai… quelques petits pieds de girolles dans nos bois ainsi que quelques petits bolets. On pourra donc s’intéresser à la girolle prochainement ! Surtout avec les orages de cette nuit: ca va être tout bénéf' ca!!!! bounce bounce bounce

Lara_Croft_007




Le printemps aux champignons…
 
De juin à octobre
 
La girolle
 
 
Voici pour moi ce qui est LE meilleur des champignons… Un mélange d’abricot, de bois, de fumé, de noisette, de fruits secs, de… mmmmmh, j’ai bien envie d’aller voir mes chères girolles. Il a toujours été le champignon pour lequel je mettais le plus d’entrain, dés que nous sortons un peu avec kara dans les bois, je cherche, cherche, cherche, dans mon coin. Elle pousse toutefois assez souvent aux mêmes endroits évidemment et j’ai, ici, en Gaume, 3 excellents coins à girolles ! 



Nom vernaculaire françaisGirolle, chanterelle jaune, jaunette, cibarius, or des bois, ciboire, …
Nom latinCantharellus Cibarius
GroupeBasidiomycètes
FamilleCantharellaceae
EspècesLa cibarius peut se décliner en diverses variétés qui différent essentiellement par leurs tailles et couleurs, pour les plus connues :
-       Cibarius (jaune d’or, la plus commune)
-       Améthyste (jaune plus claire tachée de petites tâches lilas, plus rare que la première mais meilleure)
-       Freisi (plus orangée et vraiment très petite, plus rare que la cibarius normalement, elle a été très courante en 2014)
-       Ferrugineuse (plus blanche, il s’agit de la plus rare des 4 variétés présentées ici)
Saison/Mois de récolteJuin jusqu’octobre voir novembre (et des fois décembre comme en 2013 !) si la douceur se prolonge
MilieuFeuillus riches (hêtres, chênes, bouleaux,…) avec des conifères dans les environs qui permettent d’acidifier le sol
Forme globaleEn forme d’entonnoir, le chapeau est très irrégulier, les « lames » n’en sont plus et forment plutôt des « plis » plus épais qui se ramifient (se divisent par endroit en approchant de la marge), ses plis vont jusqu’au pied, la marge est légèrement enroulée, l’ensemble du champignon est jaune, souvent avec le pied plus clair
ChapeauIrrégulier, marge irrégulière, jaune or (cibarius), orangé (freisi), taché de lilas (améthyste) ou un peu plus blanc (ferrugineuse)
PiedEpais, il a tendance à s’amincir vers la base
Revêtement(s) du chapeau/
Couleur(s)Jaune or, jaune d’œuf avec le pied pouvant avoir cette couleur ou plus clair (crème), les variétés décrites ci-dessus peuvent avoir des particularité de couleurs
HyméniumDes plis !
OdeurNoisette, sous-bois, abricot, mirabelle, fruits secs
ChairEpaisse
ParticularitésLes plis qui sont à retenir !
SaveurNoisette, fruits secs, …
Niveau de recherche2
Niveau de confusion1
Valeur culinaire4
Confusion(s) possible(s) Fausse girolle
Pleurote de l’olivier
 


On notera et gardera en tête qu’une girolle a


TOUJOURS DES PLIS, JAMAIS DES LAMELLES !


C’est toujours une joie de la rencontrer dans nos bois avec sa belle couleur qui tranche dans son environnement : 







La différence entre la fausse girolle (à gauche) et la vraie girolle (à droite):






1)      Lamelles pour la fausse girolle VS plis pour la vraie girolle
2)      Couleur claire pour le chapeau et pied plus orangé pour la fausse girolle VS couleur jaune caractéristique de la vraie girolle
3)      Vous avez vu l’environnement ? La fausse girolle préférera les conifères ! La vraie girolle peut s’y trouver aussi mais en petit nombre, si vous n’arrêtez pas de cueillir des girolles dans une forêt de résineux, c’est que c’est une fausse…

Regardez bien la différence entre les lamelles et les plis… Ce sera votre plus grosse clé d’identification !


A savoir que la fausse girolle est un hygrophore (ca c’est juste pour votre connaissance générale, c’est un champignon qui a eu du mal à se classer, on l’a mis comme chanterelle, puis on la classé comme clitocybe, puis maintenant comme hygrophore : la mycologie est un monde qui bouge encore beaucoup !).

Bon, maintenant, l’hygrophore orangé est un champignon sans signification : il est considéré comme non comestible mais n’est pas non plus toxique !

Beaucoup plus dangereuse est la confusion avec la pleurote de l’olivier qui est extrêmement toxique, j’ai remarqué cette espèce au pied… d’un chêne en 2012 : première et seule rencontre. A noter qu’il n’a, lui non plus, pas de plis mais des lamelles ! Il est beaucoup plus orangé et est vraiment bien en entonnoir, plus régulier que la girolle. Nos amis du sud le rencontrerons plus souvent que nous.

Pour la recette:

La girolle est tellement bonne qu'elle ne souffre pas d'être cuisinée avec de l'ail ou de l'échalote. Mon plaisir, c'est de la faire poëlée avec un tout tout tout petit peu d'échalotes, du persil et du beurre... De me faire un petit toast: et de mettre cette poëlée sur le toast...

Prochain article: Les bolets et le cèpe de Bordeaux, sans doute en juillet, dés que je les rencontrerais!

Corazon




Bien trop rare dans les coins que nous fréquentons. Jamais pu faire un poilée entière !


_________________
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature
http://www.nature-photos.eu

Branch




J'adore la girolle, j'espere pouvoir y aller la semaine prochaine si par chance j'en ttouve je vous ferrai des photos... Merci Lara.

va nu pieds


Lara_Croft_007 a écrit:Les plus courants et faciles que je présenterais ici sont (et seront! lol):

- Agaric champêtre (prochain article: juin)
- Amanite César
- Bolet bai
- Cèpe bronzé
- Cèpe de Bordeaux
- Chanterelle jaunissante
- Coprin chevelu
- Coulemelle
- Craterelle cendrée
- Girolle
- Laccaire améthyste
- Morilles (déjà fait)
- Morillon (déjà fait)
- Pézize veinée (déjà fait)
- Pied de mouton
- Pleurote corne d'abondance (déjà fait)
- Pleurote en forme d'huître
- Sparassis crêpu
- Trompette de la mort

Dans ta liste tu ne précise pas le Lactaire délicious ni le Petit gris.

Est ce volontairement ?

Autrement, comme je l'ai déja écris ton post est super.

Bravo et merci Respect :good:

Lara_Croft_007




Le lactaire délicieux est assez rare en Belgique (et souvent parasité), on trouve plus souvent le lactaire détestable et l'identification des deux peut poser problème pour un débutant... Twisted Evil Et le lactaire détestable: ca brûle un peu la langue! lol

Quant au tricholome terreux: il doit être encore plus rare!

Corazon




Une petite récolte des pleurotes présentées par Lara :


_________________
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature
http://www.nature-photos.eu

Lara_Croft_007




L’été aux champignons…
 
Juillet
 
Le bolet bai
 
 
Je suis en retard : méa culpa… Quoique vu la sècheresse, non seulement la récolte des girolles est compromise mais tous les cèpes et bolets ont besoin d’eau, eux-aussi, pour sortir leur joli chapeau bien rond et leur gros pied bien trapu et là, c’est pas gagné… Alors si les nuages pouvaient se décider à ouvrir un peu les vannes, ce serait sympa… Un peu hein : un gros orage pendant une nuit suivi d’une bonne ondée une journée et c’est bon après, je pourrais enfin prendre mon panier et rejoindre… une pinède… 5 jours après. Tout cela pour trouver le bolet bai, le premier bolet de l’année.



ATTENTION !







Souvenez-vous de la distinction avec les bolets dangereux :
-          Bolet satan
-          Bolet radicant
-          Bolet à beau-pied
-          Bolet de fiel


Nom vernaculaire françaisBolet bai, cèpe bai
Nom latinBoletus badius
GroupeBasidiomycètes
FamilleBolets
EspècesBolet bai
Saison/Mois de récolteDe juillet à septembre, quelques fois un peu plus tôt et un peu plus tard dans la saison si la météo est favorable
MilieuForêt de conifères avec une préférence pour les pinèdes riches en détritus végétaux (fougères, hautes herbes, troncs et myrtilliers), si le bois est clairsemé et que le sol est sablonneux, c’est mieux !
Forme globaleComme tous bolets le chapeau est hémisphérique, le pied est ventru et l’hyménium présente évidemment des pores. Le bolet bai fait partie des bolets bleuissants à la coupe et si on exerce une pression sur l’hyménium.
ChapeauLe revêtement du chapeau est parfaitement lisse d’un beau brun… bai (d’où son nom), il a une particularité : par temps humide il devient visqueux lui conférant un aspect de cuir.
PiedVentru, plein, de couleur crème à jaune/rosé/orangé.
Revêtement(s) du chapeauLe revêtement du chapeau est parfaitement lisse d’un beau brun… bai (d’où son nom), il a une particularité : par temps humide il devient visqueux lui conférant un aspect de cuir.
Couleur(s)Chapeau brun bai, hyménium blanc-crème à jaune, pied crème à jaune/rosé/orangé
HyméniumDes pores, de blanc-crème à jaune foncé, la pression d’un doigt le fera bleuir (bleu d’encre). La chair est blanche et bleuit lors de la blessure ou la coupe.
OdeurOdeur douce et agréable des pins
ChairFerme, rarement verreux
Particularités-          Le revêtement du chapeau devient visqueux par temps humide
-          Il s’agit d’un bolet bleuissant à la pression d’un doigt dans l’hyménium ou en coupant la chair
-          Le bolet bai contient de la thianine ce qui est excellent pour déstresser un peu les tendus du string !  
-          Il pousse rarement seul… Si vous en trouvez un c’est qu’il a un copain pas loin qui a un copain pas loin qui…
SaveurSaveur douce  
Niveau de recherche1
Niveau de confusion1
Valeur culinaire3
Confusion(s) possible(s) Cèpe des pins (comestible)
Bolet de fiel (immangeable)
 
Gros bolet bai, montre-moi ta tête :



Par temps sec, ca donne ca: (https://fr.wikipedia.org/wiki/Boletus_badius#/media/File:Xerocomus_badius.jpg)


Par temps humide, on voit bien qu'il est visqueux: (http://www.visoflora.com/photos-nature/photo-bolet-bai-1.html)




 
Petits conseils pour la cuisine du bolet bai :



-          Enlevez l’hyménium ! Effectivement, ce dernier, dés la blessure a tendance à bleuir très fortement (bleu d’encre) ce qui peut paraître peu ragoûtant dans un plat
-          Enlevez la cuticule du chapeau : car l’humidité de la cuisson va la rendre visqueuse, et personne n’a envie de manger une poëlée de bolets à la bave…



Personnellement, je trouve que les bolets et cèpes sont moins goûteux que d’autres champignons des bois (girolles, pieds-de-mouton), aussi est-il préférable de les cuisiner avec d’autres ingrédients pour en relever le goût (ail, persil). Il se lie bien aux  plats à la crème et une viande douce (porc ou veau) : vous pouvez les faire revenir dans du beurre, de l’ail, du persil et de l’échalote ainsi qu’un cube de bouillon de poule émietté. Lorsqu’ils ont bien sués, y incorporer la crème (préalablement mélangée à froid avec de la maïzena), jusqu’à ce que cela épaississe (n’oubliez pas de saler, poivrer) et mettre cette crème de bolets bai sur un filet mignon de porc rôti ou une bonne petite côte de veau… ;p
 
Bon ! C’est qui le prochain ? Juillet… juillet… Regardons dans le petit calendrier que je me suis fait au gré de mes récoltes… Cèpe d’été… Bof, il est pas génial, on va plutôt rester dans le bolet bai et le cèpe de Bordeaux qui sont les deux meilleurs. Bien que la famille des bolets soit une famille extraordinaire comme je vous le disais, prenez la peine de visiter ce site qui est très bien fait je trouve concernant les bolets et cèpes: http://mycologia34.canalblog.com/archives/2010/09/14/19061014.html

Bon, le cèpe de Bordeaux, c’est plutôt en août en Belgique… Le laccaire améthyste… Bon, ok, là, on n’a pas un champignon génial mais ca complète un peu un panier trop léger et puis, manger un champignon violet, c’est toujours marrant ! Tiens, la pleurote en forme d’huître va débuter sa saison aussi… Bon, j’ai du boulot ! Oufti, et au mois d’août y en a pleins !!!!




Prochain article : un champignon violet comestible… le laccaire améthyste !

Corazon




Petite sortie champi : vu deux petits cèpes en piteux état, 2 mini amanites rougissantes, 1 amanite épaisse, une dizaine de satyres puants et quelques rares champignons corail. C'est le désert total cette année Crying or Very sad


_________________
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature
http://www.nature-photos.eu

Lara_Croft_007




Oui, c'est pénible Sad Les myrtilles sont déjà sèches, le sol est trop dur pour laisser pousser les girolles et les débris végétaux sont craquants sous les pas et ne favorisent aucune poussée.

Cette nuit, nous avons eu de l'orage, mais cette pluie soudaine et violente n'aura pour effet que de "rincer" le sol sans l'humidifier en profondeur.

Habituellement, les russules ocres et blancs sont de sortie, signalant la présence de comestibles plus recherchés et bien là, ils ne sont même pas sortis!

Chez nous, c'est encore pire que le reste de la Belgique, la canicule a été en alerte rouge ici et en Campine, le reste de la Belgique était en alerte orange... Et cette alerte rouge a duré plusieurs jours. Et les seules fois où il devait y avoir de la pluie, on n'a rien eu! C'est con à dire mais de la pluie serait vraiment la bienvenue pendant 5 jours minimum pour humidifier le sol...

Lara_Croft_007




J'ai délaissé un peu ce sujet... Je vous présente quelques champignons rencontrés ce dimanche en promenade (ATTENTION: PAS SOUVENT DES COMESTIBLES) et donc, des champignons courants, je vais me limiter à 10:

Rencontre 1: L'entolome livide...MORTEL



On peut confondre ce MORTEL entolome avec de nombreuses espèces, toutefois, il y a deux signes qui ne trompent pas:

Ces lamelles ne touchent pas le pied (on dit qu'elles sont libres) on voit bien sur cette photo un espace autour du pied: 



On remarque également que la base du pied est plus bulbeux. Celui-ci est plus fin que les autres spécimens environnants. Les lames sont blanches-jaunâtres et deviennent ensuite roses alors que le dessus du chapeau deviendra plus grisâtre.

Il aime se développer en groupe (il est grégaire), en bord de chemin, sur sol très riche:



Enfin, il a une bonne odeur de farine.

Rencontre 2: La pleurote corne d'abondance.

Plus sympathique
et déjà présentée ici:



Rencontre 3: La fleur de tan jaune



Ce champignon a la grande capacité de se mouvoir (et oui!), étant donné ses fortes concentrations en métaux lourds, il n'est pas comestible!

Rencontre 4: Hypholome en touffe

Extrêmement courant sur bois mort et souches, cette espèce pousse vraiment en "touffes" d'où son nom. Il est non comestible voir même légèrement toxique!



Rencontre 5: Le scléroderme commun

Le copain de ma petite dernière qui adore les éclater! Evil or Very Mad Beaucoup de personnes confonde cette espèce avec les vesses-de-loup. Les vesses-de-loup ont le plus souvent leur surface lisse et la chair blanche, le scléroderme présente une surface avec des petites "verrues" et la chair noircit assez vite en son intérieur. En plus, les enfants, lorsqu'ils éclatent les vesses-de-loup sont parfois déçus: la chair ne fera que s'écraser! Tandis que le scléroderme, c'est plus marrant: ca fait un nuage de "poussière" (les spores) très vite - on imagine donc bien que ce "mèchant coup de pied" dans le champignon n'aura donc pour effet que de le disséminer encore plus! - Attention que les sclérodermes sont TOXIQUES!

EDIT: Les vesses-de-loups arrivent moins vite à mâturité que les sclérodermes, c'est pourquoi j'explique que la chair est blanche jusqu'à maturité, elle va ensuite verdir puis devnir noire où là, les enfants pourront tout autant s'amuser! Merci teacher de cette correction.



Rencontre 6: La russule émétique du hêtre

Jolie russule à chapeau rose (le reste du champignon est blanc comme toutes les russules), très courante en gaume étant donnée notre surface boisée composée essentiellement de hêtres, elle dégage une agréable odeur de noix de coco. Toutefois, comme la majorité des russules, son goût est d'une amertume et d'une acreté qui donne vraiment envie de vomir d'où son nom... Ce champignon est donc non comestible!



Rencontre 7: L'amanite vineuse

L'amanite vineuse peut être confondue avec la mortelle amanite panthère. Toutefois, la blessure de sa chair provoque le rosissement de cette dernière, d'où son nom de "vineuse", "qui devient de la couleur du vin"... Ce champignon est aujourd'hui considéré comme toxique car certaines personnes ne le supportent pas! 





Rencontre 8: La fistuline hépatique ou langue de boeuf...

Voici un champignon bien sympathique à prendre en photo. La fistuline hépatique ressemble à un polypore: c'est un champignon qui possède des pores (mais ils sont roses lorsque le champignon est jeune et deviennent ensuite blancs) et il pousse en "console" tout comme lui, mais il est rouge et son aspect lui donne son surnom de "langue de boeuf", une langue râpeuse qui par temps humide secrète un liquide gluant d'un beau rouge "jus de groseille"... Ce champignon est... comestible! Du moins quand il est jeune car vu qu'il se développe le plus souvent sur le chêne il a tendance à attraper un goût de gland en vieillissant et chose surprenante sur le goût de ce champignon: il est salé...



Rencontre 9: La russule noircissante.

Voici un champignon que l'on ne peut pas rater tellement il est courant, il se plaît, en plus, aussi bien dans les feuillus que les conifères. Son nom lui vient du fait qu'en vieillissant il devient de plus en plus noir dont voici les étapes:
- Jeune: Pied et lames blancs, surface du chapeau brun avec le centre plus foncé
- Milieu de vie: l'entiéreté du champignon est devenu brun clair, il va devenir de plus en plus marron...
- Fin de vie: Le champignon est devenu entièrement noir et exhale une odeur de... cadavre! 

A noter que la russule attire les limaces:



Ah... Et comme la majorité des russules, ce champignon est vraiment très amer, il est non comestible!

Rencontre 10: Le cèpe réticulé (cèpe d'été)

Je vous avais parlé des bolets qui bleuissent... Et bien, il y a les bolets qui rosissent aussi! Le cèpe réticulé en fait partie! On voit d'ailleurs bien sur cette photo que les blessures ont rosit sa chair:



Il est comestible Smile



Dernière édition par Lara_Croft_007 le Lun 14 Sep 2015 - 14:40, édité 2 fois

TheGreyMan




Merci, j'adore lire tes "exposés" sur les champignons !

secouriste


superbes photos et trés intéressant  et je suis épaté par tes connaissances mycologiques c'est vraiment instructif

Teacher




Comme les autres, tes connaissances m'épatent, tu sais résumer en quelques mots tout ce qu'il est important de remarquer et de connaître.
D'ailleurs ta passion m'a poussée à m'intéresser aux champignons, et je découvre plein de variétés que je n'avais jamais remarquées auparavant.
Tes propos sur les vesses-de-loup m'ébranlent. Je croyais comme tout le monde que si de la "fumée" s'en échappe en les faisant éclater, c'est une caractéristique qui permet de les identifier à leur dernier stade. La vesse-de-loup piriforme en particulier scratch


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

Lara_Croft_007




C'est vrai que je résume mal mes propos avec la comparaison avec mes enfants. En fait, la vesse de loup éclate elle aussi comme tu le dis en disséminant ses spores mais plus tard dans la saison, elle atteint ce stade de mâturité plus tardivement: la chair reste blanche plus longtemps. Alors que le scléroderme a sa gleba qui devient grise dés sa jeunesse et très vite passe au noir. J'aurai peut-être mieux fait de le résumer de cette manière, merci de me corriger teacher Smile

Lara_Croft_007




Voilà, j'ai édité, j'espère que ce sera plus clair Smile

Teacher




Mais je ne cherchais pas du tout à te corriger Lara, je cherche à apprendre. D'ailleurs quand j'aurai fini d'identifier mes photos, j'ouvrirai une enfilade, et j'espère que toi, tu me corrigeras. J'ai lu dans un guide québécois qu'il ne faut pas chercher à identifier nos champignons avec un guide européen, tu crois que nos espèces diffèrent tellement?


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

Lara_Croft_007




Je pense que oui... Il suffit de voir le jour où tu avais poster la photo d'une pleurote du peuplier (du moins identifiée comme telle), ou encore les morilles de feu dont je parlais qui se recherchent beaucoup par chez toi. Ce sont deux espèces que je n'ai jamais rencontrée. Sur très peu d'espèces on voit déjà pas mal de différences donc. Et je ne suis pas mycologue, je suis une mycophile amatrice. Je continue, comme toi, à me former, à chercher à les identifier même si quelques centaines sont déjà bien mémorisés dans mon esprit, il y a encore plus de 10000 espèces à mémoriser... LOL

Un site pour toi: http://www.mycoquebec.org/bienvenue.php J'étais justement tombée sur ce site en me disant que la pleurote que tu avais postée pouvait être une espèce québecoise et quand j'avais tapé pleurote québecoise, j'étais tombée sur ce site qui propose pas mal de photos et d'explications. 

Et je reste convaincue qu'identifier sur photo est dangereux, je risque d'avoir un manque par rapport au photo: l'arbre hôte, le substrat, le type de sol, la météo des jours avant, pendant, l'odeur, la saveur, quelques expériences (cassure des lamelles, pression des pores, cassure du pied, oxydation de la chair, etc.). Sauf si l'identification est évidente mais ce l'est rarement...
On fera au mieux, mais alors, il vaudra mieux mettre l'information comme quoi cette identification peut être dangereuse.

J'ai hâte de voir tes photos et tes trouvailles.

Samedi prochain, j'aurai normalement, un gros boulot à ce niveau. Corazon vient chez nous car samedi matin nous avons une sortie de prévue avec le mycologue Paul PIROT (mycologue très reconnu en Europe), j'espère y parfaire mes connaissances et pousser encore plus loin, ca me rend déjà toute dingue... J'espère mettre dans mon panier quelques espèces que je ne peux pas identifier et qu'il m'aidera!!!! bounce bounce bounce

Teacher




Bien évidemment, je mettrai en début de post une mise en garde sur l'amateurisme de mes propos.
Je connais le site que tu mets en lien, il me sert également à comparer avec les informations que je trouve dans le guide de Raymond McNeil.
Bonne sortie avec ces illustres (Pirot ET Corazon)


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

Karabistouille




Ce que ne dits pas Lara, ce soir, nous mangeons des pâtes avec notre récoltes de champipi de hier.
Soit 2kg environ de champipi des prés, un peu de coprin chevelus (spécial Corazon) qque giroles, dont 1 trouvée par mes soins, en plus ma première girolle de la saison, et j'ai déjà gagné (à priori) le concours de la plus grosse

Dans la main de lara

Je suis aussi tombé sur ce tas regroupé :


Lara sugérait des oreilles d'âne, mais je ne pense pas;

NB : Elle a pas encore vu la photo, pas eu le temps de la transférer de mon GSM

Lara_Croft_007




Je te suggérais cela car tu gueulais dans le bois et que tu me donnais une description à un endroit où j'ai déjà trouvé des tas d'oreilles d'âne.

Mais ca, c'est un polypore géant pignouf! lol!

Karabistouille




Merci pour le pignouf, c'était pour que tu viennes faire de belles photos....

va nu pieds


C'est réglement de compte à OK coral ?

Autrement, excellentes tes présentations de champignons.

Avec ce que vous rammassez vous pourriez les vendre au marché

affraid

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 6]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum