Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Singin' in the rain: les sorties maso

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 Singin' in the rain: les sorties maso le Lun 20 Juil 2015 - 9:52

sesska


Salut,

Depuis quelques mois j’ai commencé une série de petit raids-test-matos à ‘’gouttes réelles’’.

En fait avant je planifiais soigneusement mes sorties pour éviter à tout prix de me prendre la pluie… la mort dans la T1 sans auvent, avec les deux gros chiens…
Ca limite beaucoup les occasions de bivouac et parait après coup un peu con : quand il fait super beau, pourquoi se faire chier à prendre une tente ?

Depuis que je me suis mis au saint tarp j’ai voulu tester ‘’en situation’’ quels montages étaient le plus sécure, simples/rapides/efficaces à monter… histoire de pas me retrouver coincé le jour où.

l’histoire a un peu dégénéré puisque je me fais désormais régulièrement des sorties volontairement à l’arrache, par gros temps pirat

Ce qui donne des trucs marrants au boulot :

‘’super samedi on est en vigilance pour les orages, avec de la grêle, va y avoir du gros, whouhou !!’’
Les collègues : öÔ

Ou à la maison:

‘’ah !! ça commence à tomber, nickel, bon j’y vais hein, ad’main !!’’
Ma tendre et douce moitié : öÔ

C’est vite devenu une espèce de jeu, je pars volontairement le soir, avec un objectif dans les collines autour, choisi au dernier moment, histoire d’arriver sur un site plus ou moins aléatoire, de nuit et souvent sous la pluie.
Le but : gérer le bivouac en situation un peu tendue (mais à distance raisonnable de la maison, au cas où), et noter mentalement ce qui est bien passé, ce qui a chié dans la colle

Dernière sortie en date : Samedi soir, tout le département en vigilance orange ‘’Orages’’, j’en ai pris plein la tête, je me suis ré-ga-lé \o/

Bâche 2*3m+sursac, sommet d’une colline boisée de pins (j’ai pas pris trop dur)

Choix du bivouac restreint par rapport à la pente, et le sol très encombré
je me suis retrouvé sur la face nord-ouest… dans l’axe de la vallée, pas toptop, en plein couloir de vent

Config en demi tipi assez bas, dos au vent, haubané à un arbre. Cette bâche à 5€ me surprend vraiment, elle encaisse bien, je commence à lui faire confiance, 1 arbre, 5 sardines et hop

Je me retrouve peinard quand le gros de l’orage nous passe dessus, j’ai l’impression qu’il pleut des parpaings de 15, le tonnerre est assourdissant, ça roule dans la vallée et l’écho amplifie les détonations… je passe un bon moment à mater les éclairs en jouant un peu de flûte, bonne soirée !

du coup bilan

choix de l'emplacement:

même si je me suis retrouvé du mauvais côté, l'orientation de la bâche était pas trop mauvaise, j'ai reçu quelques micro-gouttes par rebond, mais vu ce qu'il tombait...
par contre, le lendemain je me suis aperçu qu'un tas de branchages juste à côté aurait fait un super pare-vent, faut ouvrir les yeux un peu!

Matos:

j'avais zappé de prendre quelques poignées de brindilles sèches dans mes poches... pas d'amorce du réchaud, pas de feu... si je me retrouvais trempé, je me retrouvais ''baisé''...

La bâche est relativement bruyante avec la pluie... petite nuit quand même...



Si vous êtes sages, je vous en raconterai une qui s’est beaucoup moins bien passée le mois dernier clown

http://loiseauivre.unblog.fr/

2 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Lun 20 Juil 2015 - 10:45

Kasmodian




Wow. T'as l'air d'aimer aller en dehors de ta zone de confort. J'espère que tu ne prends pas trop de risques quand même... Tout ça (surtout les vigilances Orange, je sais de quoi je parle) peut très vite dégénérer.

Sinon, sur la forme, je partage ton point de vu sur le Tarp. L'essayer, c'est l'adopter.

Maintenant que tu as l'air de maîtriser les conditions tendues, pourquoi ne pas te tester sur la gestion de campement à la cool ? Ça exerce le regard et évite de passé à côté des tas de bois si tu vois ce que je veux dire Wink


_________________
----------------------------------------------------------------------------------------------
En toutes choses, il faut considérer la fin.

3 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Lun 20 Juil 2015 - 11:00

Capucine




Eh bien bravo !!! Quel courage !!!
Tu n'es pas peur de prendre la foudre ?

C'est quelle marque ta bâche, une D4 ?

http://gadalie.blogspot.fr/

4 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Lun 20 Juil 2015 - 15:04

sesska


@Kasmodian: t'inquiète, pas de prise de risque à la cong, le but est justement de s'exercer sur une ''gestion du risque''

le coup de la zone de confort, t'as effectivement cerné le truc je crois, c'est l'aspect ''jeu'' de la chose.
Mais il y a aussi un esprit plus pragmatique: faire face à des situations plus dures que la ''normale'', histoire de cerner les limites et pouvoir faire face de manière posée et efficace si un jour ça nous tombe sur le coin du museau en randos famille ou trip sportif, ou autre.

il y a un côté ''Comtois rends toi, nenni ma foi'' que je ne vais pas nier non plus, faut être honnête Embarassed

mais je fais pas que ça hein je te rassure, les posages pépères avec mon fils sont plus fréquents!

j'en suis à 5 sorties ''maso'' depuis Mars... j'attends l'automne avec impatience, en espérant qu'il soit bien pourri!! lol!


Cq.est quelle marque ta bâche, une D4 ?

j'ai aussi un D4, mais là j'ai pris une bâche 2*3 ''lambda'' un peu comme ça:

http://www.shopix.fr/bache-de-protection/1657-bache-de-protection-marron-2-x-3-m-8809273010608.html

c'est bruyant et aussi lourd que le 3*3, mais je teste le potentiel du format surtout avant de m'en faire une maison en silnylon

je tiens large au fond (je fais 1m84) avec assez de place pour les affaires, un chien... pour les solos et le gros temps c'est pas mal, moins encombrant, moins lourd, moins de place au sol, moins de prise au vent

http://loiseauivre.unblog.fr/

5 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Lun 20 Juil 2015 - 19:39

Nemrod




2 choses :

- tu préviens quelqu'un du lieu ou tu vas ?
- tu peux nous faire des tutoriels sur tes différents montages de tarp ?


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

6 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Lun 20 Juil 2015 - 21:16

Corazon




Si tes sorties sont "assurées", je ne peux que te tirer mon chapeau. Mes collègues me prenaient aussi pour un doux dingue, car je prenais aussi congé par gros temps (surtout tempêtes de neige et <-15°C) , principalement pour la photo et pour m'exercer au feu dans toutes les conditions.

On en apprend énormément et très très rapidement en procédant de cette façon. Faut juste s'assurer de pourvoir être aidé en cas de pépin.


_________________
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature
http://www.nature-photos.eu

7 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Lun 20 Juil 2015 - 23:30

Teacher




Nemrod et Corazon l'ont dit, je le répète pour que ça rentre bien:
"avec un objectif dans les collines autour, choisi au dernier moment" = personne ne sait au juste où tu vas et quand tu devrais rentrer?
Pas bon ça, pas bon du tout. :fear:


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

8 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Mar 21 Juil 2015 - 9:43

sesska


Salut à tous,

ma douce et tendre moitié est au courant et la zone choisie (en gros)

et comme je vous disais c'est une zone ''autour de la maison'', même si je suis dans la pampa un peu ça reste de la moyenne montagne gentillette que je connais relativement bien (j'ai des replis)

Mais je comprend vos inquiétudes bémolisantes, effectivement


(surtout tempêtes de neige et <-15°C)

pour l'instant j'ai pas encore eu l'occasion, j'ai fais que du -5° dans ces eaux là... je suis pas 100% sûr du sac de couchage, je vais y aller progressivement du coup (haut-doubiste de naissance > on déconne pas avec le froid)...
j'ai un 0° en zone ''limite'' je crois, j'arrive pas trop à interpréter les indications sur la housse Embarassed

avec des habits adaptés en dessous (vous savez les ignobles caleçons long de ski de fond de type ''tue l'amour'' sortis tout droit de l'enfer des 80's) et le sursac, je devrais pouvoir passer.

- tu peux nous faire des tutoriels sur tes différents montages de tarp ?

il y en a pas ici ?

je veux bien, je suis pas trop fort sur les montages ''ouverts'' genre appui (lean to), trappeur ou forme en A (même si j'ai progressé depuis que j'ai le hamac)


je reste le plus souvent sur du ''diagonale'' (Arrow edge/flying diamond) pour les bâches carrées et demi pyramide pour les rectangles.
c'est pas 100% esprit ''tarp'' mais j'aime bien le côté ''petite grotte'' quand même

le même principe, plus ou moins haut selon les conditions, avec ou sans arbre, mais avec c'est mieux

j'adore ce montage en 4 étapes:

1 on sardine un coin en faisant face au vent (ou la grande largeur pour les bâches rectangles)
2 on accroche la diagonale opposée à l'arbre (ou au piquet) en gérant la hauteur selon besoin/envie
3 on sardine les deux côtés
4 on boit une bière Belge au sec

je peux faire des photos si vous voulez, mais il y en a plein le net en tapant ''tarp set up''




j'ai remarqué un truc par contre, le tarp c'est comme les champignons: au début on s'excite et on essais pleins de trucs, même un peu improbables... pi plus on progresse, plus finalement on ressert l'éventail aux 2 ou 3 qu'on connait, qu'on maîtrise en mode ''réflexe'', qui marchent et sont sécures à 100%


http://loiseauivre.unblog.fr/

9 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Mar 21 Juil 2015 - 12:32

Kasmodian




Oui c'est un peu comme tout, il faut attendre "que la poussière retombe" comme disent les chinois Wink


_________________
----------------------------------------------------------------------------------------------
En toutes choses, il faut considérer la fin.

10 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Mar 21 Juil 2015 - 16:36

sesska


J'ai fait une sortie instructive, bien que peu digne à certains moments,  il y a 1 mois ou deux (je vous avais prévenus):


il pleut sans discontinuer depuis quelques heures, avec pas mal de vent, le soir tombe... bref, les conditions ''parfaites'' pour moi

Seulement, je retrouve pas mon poncho que j'aime bien, je suis pressé et un peu connement je prend la première veste de pluie (trouée et qui ne ferme pas bien) qui vient… et pars \o/

je transpire comme un goret dedans, la pluie se fait de plus en plus drue, je tente un raccourci pour éviter un passage franchement gadouilleux, qui de fil en aiguille me fait traverser un champs de hautes herbes... grolles et pantalon HS…

j'arrive de nuit sur un petit spot que j'aime bien à côté d'une vieille tour en ruines.

je me dis ''super occas pour tenter le montage de tarp par-dessous, sans rien mouiller du matos ou du bonhomme (même si c’était déjà partiellement le cas), comme les vrais!!''

je m'exécute avec un certain brio je dois dire, en lisière de bois.

le tarp est monté en 2/2, assez content de moi, j'enlève cette saloperie de kway qui  m'étouffe et...

… pas même  1mn30s et l'espace commence à se remplir de l'eau de ruissellement du tarp... ach !!! che me suis foutu sur saloperie schweinhund de cuffette, scheisss verdammt!!! quel Klein débutante!!! Mobylette kapputt !!!  :angry:

il pleut toujours des cordes, je sors à la frontale pour repérer un petit bombé où l'eau ne s'accumulera pas, commence à rassembler matos et démonter le tarp quand...
… une grosse rafale de vent me le retourne… toute l’équipée se retrouve sous des trombes d’eau en mode ‘’on maîtrise beaucoup moins bien, là, d’un coup, hein ?’’

Je démonte tout à l’arrache, colle la veste sur le sac pour limiter la casse, essaie de trouver un arbre ou m’arrimer, trouve, monte le tarp, ramène les affaires trempées… et…
et c’est l’heure du joyeux bilan :

Chaussures : trempées
Chaussettes : trempées
Pantalon : trempé
Pull/t-shirt : trempé
Cheveux : trempés
Sac de couchage : OK (merci le sur-sac)

Je commence à grelotter, je fouille dans mes poches, j’ai quelques brindilles sèches (des bout de sarments de vignes du beau père en fait), fais une dernière sortie aquatique, ramasse tout le petit bois à portée et l’entasse au sec dans un coin du tarp

Montage en diagonale à +/- 1m60 de hauteur, le vent tourne pas mal mais semble globalement aller dans la bonne direction : je peux faire le feu à l’intérieur, un poil en dessous de la pointe haubanée, le vent cul/latéral chassant la fumée à l’extérieur

Je commence avec mes brindille et met les branches à sécher autour
Je vire toute mes fringues mouillées et dispose les chaussettes/chaussures à sécher

La chaleur du micro-feu commence à emplir le tarp, je suis assis en tailleur, en slip, à peu près sec sans m'en être vraiment aperçu... il fait super bon en fait… aaah… binouze time, tiens !  

on arrive à ça (enfin en gros^^)




Je me fais le petit coin dormage bien au fond, j’ai mis le gros sac en pare/vent/splash

Je passe un grand moment à révasser, la bière à la main, en regardant tomber la pluie et mon petit feu, j’ai quelques petites braises qui permettent de sécher le bois direct sur le foyer… on est bien mon tintin hein ?


moralité c'est en faisant n'importe quoi que...

que non, rien en fait, il n'y a pas de morale là dedans, du tout... n'essayez surtout pas chez vous les enfants lol!  


(si!! j'ai trouvé!!!: ça peut toujours merder, mais en restant à peu près calme et en faisant les choses dans l'ordre, il y a moyen de redresser la barre de ce qui semble bien mal parti)

http://loiseauivre.unblog.fr/

11 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Mar 21 Juil 2015 - 18:08

Teacher




+1 pour la morale!
Ton feu sous le tarp, aucune crainte d'étincelles qui feraient de mignons petits trous?


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

12 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Mar 21 Juil 2015 - 18:45

Karabistouille




J'ai aussi testé différentes conditions l'année passée, neige, -4°, pluie, orage, mais en tente. Je n'étais pas encore passé au tarp.

Par contre le feu sous le tarp, cela me parait risqué non?
Déjà il y a 1 mois, je m'étais fait un café avec le le réchaud de Teacher sous le tarp, et je trouvais que cela fournissais pas mal de chaleur, limite pour le tarp. alors un feu, c'est moins contrôlable.

Côté maso, vendredi passé, j'ai retesté le hamac, mais plus en terrain plat. En terrain très très en pente. Histoire de voir.
Conclusion, pas évident de monter/descendre du hamac. Le hamac était un peu de travers, mais j'avais fait avec les moyens du bord dans la pénombre et avec ma frontale, j'ai été bouffé par les moustiques et taons, il faisait 30°, étant en Tshirt, et transpirant comme un boeuf, plein de piqures un peu partout.

En conclusion, il faut que je trouve un solution pour repousser un maximum de ces bestioles.

Quand je fais mes tests je suis à moins de 10 km de la maison, et Lara sait aussi grosso modo, où je me trouve.

Il faut tester, se tromper, faire des erreurs (de nombreuses erreurs), pour éviter de les refaire par la suite, et de voir ses points faibles, ses méconnaissances etc...

En plus, par chez nous, j'ai appris vendredi, qu'il y avait une traque au camping sauvage. Apparemment des abus..... Et amende de 1000€ pour les contrevenants....
Et des traces de feux Sad
Bref, j'ai utilisé mon réchaud à bois, et laissé 0 trace ensuite.
J'ai le tel du responsable de notre région, je pense lui donner un coup de tel, pour expliquer au cas où. En expliquant que je ne bousille rien, et fait attention.

NB : Je ne sais pas quand sera ma prochaine sortie, je suis bloqué du dos depuis dimanche, mais cela va mieux depuis 3h, là. Donc peut-être ce WE



Dernière édition par Karabistouille le Mar 21 Juil 2015 - 18:48, édité 1 fois

13 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Mar 21 Juil 2015 - 18:47

Kasmodian




cheers

Situation merdique, mais tu n'as pas paniqué bravo ! Comme quoi, le bon matos c'est celui que tu as à l'instant T.

Et ne jamais négliger le choix de l'emplacement Wink

Kara, il te faut une moustiquaire si tu es de la viande à bestiole !


_________________
----------------------------------------------------------------------------------------------
En toutes choses, il faut considérer la fin.

14 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Mar 21 Juil 2015 - 18:51

Karabistouille




Kasmodian, j'ai une moustiquaire sur le hamac.
Mais le temps de le monter, et ensuite manger, ils sont là rapido.

Par la suite, j'ai vu un trou dans la moustiquaire, colmaté au Duck Tape par sécurité.
et recousu main samedi après-midi.

Le coin où je m'étais mis, il y avait pas moins de 4 ou 5 source de captage d'eau souterraine à proximité.

De quoi boire Smile

15 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Mar 21 Juil 2015 - 20:02

Nemrod




sesska a écrit:

il y en a pas ici ?




L'important c'est de pouvoir comparer les différents montages des différents membres.

Si on ne devait poster que ce qu'il n'y a pas sur le net.... on ne posterait rien Razz


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

16 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Mer 22 Juil 2015 - 10:02

sesska


certes, raison tu as!
j'essaierai de faire une ou deux photos ''tutto'' in situ du coup

grosso merdo avec le 3*3 ça ressemble souvent à ça



avec mon système alarme/antivol/pare-vent/doudoune d'appoint intégré:



on voit l'emplacement du feu en conditions normales, à côté, un poil excentré pour pas se prendre la fumée tout en profitant un poil de la chaleur (là il y avait pas de pare vent, mais il faisait bon)

Et ne jamais négliger le choix de l'emplacement Wink

vi, et j'ai remarqué que plus la situation se tend, plus on a tendance à négliger ça pour se concentrer sur le montage... alors que c'est exactement l'inverse qu'il faut faire, quitte à prendre la pluie quelques mn de plus debout... mais être tranquille toute la nuit derrière

Par contre le feu sous le tarp, cela me parait risqué non?

en fait sur mon montage le tarp fait une sorte de losange, le feu (qui est un ''micro-feu de brindilles+petit bois hein, pas le feu de joie à la scout) se trouve à l'extrême pointe du losange, donc pas vraiment ''dessous''
mais vu que le losange est incliné à l'inverse du vent/pluie il est couvert

mais quand j'ai dis ça à mon fils il a eu un regard angoissé aussi ''t'as pas fait des trous de feu au moins ??''
je crois pas en avoir fait, et c'est à réserver aux situations merdiques où il faut se sécher les arpions vite-vite-bien-bien, évidemment



Quand je fais mes tests je suis à moins de 10 km de la maison, et Lara sait aussi grosso modo, où je me trouve.

tout pareil, sauf que je le dis pas à Lara, mais à ma femme à moi, bien spur (ça n'aurait aucun intérêt lol! )


Il faut tester, se tromper, faire des erreurs (de nombreuses erreurs), pour éviter de les refaire par la suite, et de voir ses points faibles, ses méconnaissances etc...

c'est exactement l'esprit... et ça permet d'être plus détendu en situation normale.
aussi, comme je sors souvent avec mon fils (et maintenant ma fille aussi) ça donne une certaine ''aura'' de maîtrise qui met les enfants instinctivement en confiance, je trouve.

En plus, par chez nous, j'ai appris vendredi, qu'il y avait une traque au camping sauvage. Apparemment des abus..... Et amende de 1000€ pour les contrevenants....
Et des traces de feux Sad

roh fatch, rude.

pour expliquer au cas où. En expliquant que je ne bousille rien, et fait attention.

et lui de t'expliquer que pour 1 comme toi, il y en a 300 qui flinguent/bousillent tout en mettant en plus eux et les autres en danger... et que vu qu'on peut pas trop faire une loi par personne...


je crois que la meilleure parade, outre demander l'autorisation/bénédiction du propriétaire des lieux, ce qui est rarement possible (mais ça m'est arrivé plusieurs fois ceci dit) c'est de montrer ça au travers de ton camps: tout nickel, pas une affaire qui dépasse, tente/tarp bien monté, bien propre

ça doit respirer le ''je maîtrise, je sais ce que je fais''... ce qui peut donner une marge de discussion en cas de contrôle, enfin je me plais à le croire.

Bref, j'ai utilisé mon réchaud à bois, et laissé 0 trace ensuite.

c'est ce que je fais aussi de plus en plus, encombrement poids c'est pas la mort (moi c'est une boite pour chien et une canette de kro) et ça offre finalement un bon compromis (et ça bouffe moins de bois aussi)

http://loiseauivre.unblog.fr/

17 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Ven 24 Juil 2015 - 18:27

sesska


bon, c'est pas tout ça, ils ont annoncé de l'orage ce soir, moi j'y vais hein !! cheers

http://loiseauivre.unblog.fr/

18 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Ven 24 Juil 2015 - 22:24

Mutof




:good:

https://www.youtube.com/user/TheMutof

19 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Mar 6 Oct 2015 - 16:53

sesska


@kara, t'as réussi à améliorer tes histoires de bestioles ?
Et pour le feu sous tarp, non, j’ai pas de grosses bêtises de faite, un mini trou, mais dû au réchaud, pas au feu
Pour un maximum de tranquillité il faudrait que je mette un ou deux coups de pelle pour enterrer un poil tout ça… mais je l’ai jamais avec moi
Je vous ferai une ou deux photos la prochaine fois, promis.

j'ai fait un montage hamac le ''cul dans le vide''  comme toi dans une grosse pente au dessus de la rivière cet été, pas très rassurant au départ, mais qu'Est-ce que c'est classe!!
Par contre (et pourtant j’ai joué au con plusieurs fois) aucun souci de moustiques sur toute la période estivale, sous bois et bayou compris.
Pas de tique non plus, contrairement aux années précédentes (j’en ramasse d’habitude 4-5 par saison)

Dis moi, tu pratiques le hamac en automne aussi ?
J’ai du mal avec le hamac/tarp quand il y a du vent, je m’en mets partout, je finis trempé, et le tarp claque sans arrêt, impossible de dormir… mais je dois mal m’y prendre en fait



Bon, sinon je vous fais mon samedi soir ? (oui, c’est exactement ça : j’ai pas envie de bosser aujourd’hui)


Toute la semaine j’ai maugréé et trainé les pieds de ne pas pouvoir sortir un coup dans les bois, les gosses à garder vendredi, invités chez des ‘’parents de copains d’enfants’’ samedi soir (sigh…)
… on a du monde la semaine prochaine, et la semaine d’après…
AAAAAAAAAAHHHHHHHHHHH !!!

Je décide donc que ‘’fuck’’ j’irai dormir dans les bois qu’importe les con-di-tions !


Pour poser les conditions justement : samedi il pleut toute la journée, on arrive chez les gens, à une petite dizaine de bornes de chez nous, dans une zone de type ‘’grosse pampa de pays’’, miam !
Entre chez eux et chez nous : les gorges du Ran, jolie vallée gentiment escarpée que je connais par cœur, puisque le ruisseau se jette dans la Loire à 50m de la maison


Fin de l’apéro dinatoire (plus axé apéro que diner, le maître de maison ayant la main relativement lourde) ma douce et tendre moitié ramasse notre marmaille braillarde et sonne le signe du départ familial
Moi tranquille ‘’ça te dérange pas si je rentre à pied, je dors dans les gorges, on se retrouve demain’’ ?

Tout le monde : oO

Alors, en fait, à vous je le dis : j’avais discrètement glissé dans le coffre, ce que vous appelez… mon… BoB (que moi j’appelle juste ‘’mon sac’’, on s’en fout)
Ma douce, après avoir bien sûr haussé les sourcils, ‘’ok, je te pousse au moins jusqu’au petit chemin à la sortie du bourg’’

C’était la première fois qu’on était invité chez ces gens, on a fait grosse impression sur le coup du départ, je crois^^

Je sors de la bagnole, il pleuvine, j’ouvre le sac, je…
Putain ma frontale elle est où ??!!! (règle n.1 (re)vérifier TOUT le matos à CHAQUE  fois, même quand on est sûr que c’est dedans)

Regard fuyant de ma tendre et douce compagne bordelaise ™, qui commence à balbutier ‘’nan mais l’autre coup je cherchais un truc dans la grange et… *insérer ici une mauvaise excuse pour justifier le fait de ne JAMAIS remettre une chose à sa place d’origine*’’, vous avez peut-être la/le même à la maison, pauvres de vous… note pour plus tard : la tuer… ou au moins planquer au hasard un truc dont elle se sert tout le temps, gnark, gnark…

Bref, je me démonte pas ‘’pas grave, j’y vais là, il se fait tard’’ (ce qui, ce soir précis, rimait un peu avec ‘’Ricard’’, dans les effluves quelque peu anisées de mes paroles, NDLA)

je pars sur le chemin, il bruine mais je me réchauffe vite, ça dessaoule un peu…
mes yeux se font à l’obscurité et le chemin est facile à suivre sur le chemin de crête… roh, en-fin tran-quille, c’est pas Byzance, ni les steppes Mongoles, mais on est dehors au moins !
j’aime l’odeur des bois sous la pluie, le bruit des pas sur le sentier, même la sensation du poncho qui me colle aux bras serait presque un délice, sur le coup !

Je bifurque de mémoire et prend le petit sentier qui serpente dans la forêt… là ça se complique un poil, il faut traverser plusieurs clairières et récupérer à chaque fois le chemin de l’autre côté… il y a bien des passages dédiés pour les barrières (les trucs chiants ousque ça s’emmêle tout le temps) mais de plus en plus difficiles à repérer dans l’obscurité

je passe un énième barbelé avec force jurons vu que je viens d’accrocher mon futal exactement là où il ne faut pas, en sautillant sur un pied, et j’entends à côté de moi : PmmMFFMMFF, POC !!

Surpris je me fige instantanément, me tourne touuuuut doucement et distingue juste, en plissant les yeux façon Louis de Funès, la flamme blanche sur le museau… d’un Chwal !!
ouf… sur le moment l’option ‘’taureau’’ est apparue en lettres de feu dans ma tête avec le sous titre ‘’pas cool’’

Je tends la main dans le noir, il s’approche, renifle, je le caresse, il lèche mes doigts, se presse contre moi direct en se frottant plusieurs fois comme un (très) gros chat… une petite forme noire avance derrière dans le noir… un âne…
Et merde, je peux pas les saquer, j’ai sauvé la chienne in extremis à coups de poings une dizaine de km plus bas il y a 2-3 ans… et faillit prendre cher moi-même… cons d’ânes, je peux pas les blairer

Bon, faut reconnaître celui là a l’air cool… il s’approche pas comme son copain cheval, mais ne donne aucun signe d’agressivité.
Je me détends
Au dessus de moi, le ciel s’est dégagé et quelques poches étoilées percent ci et là au travers des nuages, je goute ce moment d’éternité, avec mes deux nouveaux potes, les nuages sombres contrastent avec les endroits scintillants, la clairière est éclairée d’une lueur blanchâtre, fantômatique, très théatrâle.
Ca me fait sourire ‘’wesh, les gros, ça vous dérange pas que je me pose avec vous ?’’
J’attache le tarp sur le point haut de la clairière, un poil en dévers, mais c’est dur à juger à cette heure ci, dans le noir… un antique piquet d’accacia fera bien l’affaire.
Mon sac tombe par terre, j’ai du faire 3 ou 4 km dans les bois, mais il doit être relativement tard maintenant

Montage habituel, celui en 3 étapes, pas question de tenter de l’exotique là maintenant
L’herbe est détrempée mais le poncho et le sursac font leur taf, j’allume une petite bougie en me glissant dans le duvet… j’écoute… le cheval s’est posé juste à côté… j’entends son souffle dans la nuit, je souffle la flamme et m’endors avec le sourire…

http://loiseauivre.unblog.fr/

20 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Mer 7 Oct 2015 - 10:44

Kasmodian




Ben dis donc, ça fait des belles sorties ça !

Ça me rappelle qu'on doit faire une sortie bivouac avec mon beau-père au milieu des Pottoks en Basquie. J'espère que ce sera du même tonneau.

Merci du partage.


_________________
----------------------------------------------------------------------------------------------
En toutes choses, il faut considérer la fin.

21 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Mer 7 Oct 2015 - 11:25

sesska


ouais, eu c'était du grand n'importe quoi surtout lol!
à prendre au second degré bien sûr!

tu sors avec ton beau père toi ??

moi quand ils débarquent à la maison, c'est tarp, chien sous le bras et tayo!!!

http://loiseauivre.unblog.fr/

22 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Mer 7 Oct 2015 - 13:10

jacqueline73


Quelle conscience "professionnelle" : jusqu' à faire des tests à divers degrés d'alcoolémie lol!

On sait jamais : on peut être amenés à prendre la tangente au cours d'une soirée "belote" un peu arrosée

Trêve de plaisanterie, dans le cadre de la survie, j'approuve ta démarche ( avec les précautions de circonstance ). On ne refait pas deux fois les mêmes conneries.

En plus c'est intéressant à lire.

23 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Mer 7 Oct 2015 - 13:19

Kasmodian




Ouais, je m'entends très bien avec lui ! Sans doute le type le plus zen que je connaisse.

En plus, il est guide moniteur de rando  (il a déjà fait le Mont Blanc plusieurs fois et le GR10 en autonomie) et ancien para. Avec lui, on n'est pas avec un débutant Smile. Après, je ne suis pas encore sorti avec lui, mais j'aimerais bien que ça se fasse.


_________________
----------------------------------------------------------------------------------------------
En toutes choses, il faut considérer la fin.

24 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Mer 7 Oct 2015 - 13:46

sesska


@jaqueline: je suis content que ça te plaise

derrière, la démarche est de se mettre en difficulté en terrain connu pour voir l'impact de telle ou telle erreur, l'importance de tel ou tel matos.
ça m'a permis de me faire un sac de vadrouille plus cohérent, plus polyvalent.

genre la frontale, c'est trèstrès chiant de pas l'avoir, mais pas absolument handicapant dans l'absolu... à l'inverse, un peu de brindilles sèches et de l'amadou dans une poche, quand tu poses un bivouac à l'arrache en plein merdier...


etc...

@kasmodian: ah oui, les loulous ont un papy de compet alors!!

http://loiseauivre.unblog.fr/

25 Re: Singin' in the rain: les sorties maso le Mer 7 Oct 2015 - 13:50

Kasmodian




Ah, pas de loulous pour moi pour l'instant. Mais le jour où, c'est clair que ça aidera !


_________________
----------------------------------------------------------------------------------------------
En toutes choses, il faut considérer la fin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum