Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les différentes techniques pour rendre l'eau potable : ( nouveautés)

Aller à la page : Précédent  1, 2

Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Teacher

Teacher
Les différentes techniques pour rendre l'eau potable :  ( nouveautés) - Page 2 Rad1010
Les différentes techniques pour rendre l'eau potable :  ( nouveautés) - Page 2 Empty
En faisant de la bannique l'autre soir, il m'est venu une question à propos de l'eau qu'on incorpore dans les aliments. S'il est évident qu'en faisant bouillir de l'eau pour une boisson, une soupe, la réhydratation des aliments, cela la purifie, est-ce qu'on peut utiliser une eau non purifiée (filtrée uniquement) pour faire du pain et autres cas semblables? La cuisson du dit aliment assure-t-elle de rendre l'eau pure, ou vaut-il mieux la purifier au préalable?


_________________
Les différentes techniques pour rendre l'eau potable :  ( nouveautés) - Page 2 Croix_B Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

Nemrod

Nemrod
Les différentes techniques pour rendre l'eau potable :  ( nouveautés) - Page 2 Rad1010
Les différentes techniques pour rendre l'eau potable :  ( nouveautés) - Page 2 Empty
la purifier au préalable est absolument nécessaire !


_________________
Les différentes techniques pour rendre l'eau potable :  ( nouveautés) - Page 2 Ids_ro10
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

Métatarse

Métatarse
Les différentes techniques pour rendre l'eau potable :  ( nouveautés) - Page 2 Ranim11
Les différentes techniques pour rendre l'eau potable :  ( nouveautés) - Page 2 Empty
Merci pour ce post très complet Jacqueline73, superbe, complet sourcé et documenté !  :good:

jacqueline73 a écrit:
En fait il existe de nombreux procédés chimiques pour purifier l'eau :

Désinfectants
Le gros ennui de la purification chimique est qu'elle nécessite une eau préfiltrée, sinon toutes les particules en suspension vont réagir avec le désinfectant en diminuant son efficacité.
C'est pourquoi prendre l'eau d'une rivière n'est pas conseillé sans filtration préalable.


Je viens de lire que le Micropur n'était pas efficace avec l'eau glacée des torrents et fonte de glaciers.
Si tu arrives à la réchauffer un peu dans le sac, cela peut aller si tu attends plusieurs heures (au moins deux pour <10°). Le DCCNa est juste dégradé beaucoup plus lentement, mais reste actif. Wink


- temps d'attente  important entre l'introduction du cachet et la possibilité de boire l'eau  ( mini  30 mn, plus s'il fait froid ) On ne pourra pas se désaltérer à la source avant de repartir avec la gourde à nouveau remplie.

Je m'étais dit la même chose pendant mon trek dans les Highlands, mais la solution est de scinder le stock d'eau en bouteilles de 1L. Tu as pile le volume à désinfecter, et tu peux faire tourner les bouteilles entre chaque point d'eau.


Filtre à charbon actif
Voici un résumé plus facile à lire et plus fiable que ce qu'on peut lire parfois sur le net, ou chez les fabricants qui annoncent « métaux lourds », résumé   pris sur  le site de « une eau pure.com », car il s'agit de santé.

Les contaminants supprimés par un filtre charbon actif
Les filtres de charbon actif enlèvent/réduisent beaucoup de produits chimiques organiques volatils, pesticides et herbicides, comme le chlore, le benzène, le radon, les dissolvants et d'autres produits chimiques synthétiques trouvés dans l'eau de robinet.

Il est important de noter que si les filtres à charbon réduisent bien les polluants organiques, ils ont tendance à saturer très vite avec. Wink


Comme complément d'information  utile : les Agences de  l'eau françaises publient dans une base de données la qualité de l'eau de tous les cours d'eau, de chaque bassin , sous bassin, affluents  et les principaux polluants.

Amha, le point qui n'est JAMAIS évoqué à ce sujet concerne le sulfate d'aluminium utilisé pour traiter l'eau de la plupart des villes françaises. Dans bon nombre, la concentration dépasse de beaucoup les limites sanitaires.

J'avais ouvert une problématique sur Oldu au sujet des carafes filtrantes, dont on vante la capacité à le faire, mais c'est un gros mensonge, et Brita n'a jamais fait suite à mes mails qui demandaient des précisions !

http://www.eau-du-robinet.fr/du-poison-dans-eau-du-robinet/
En 2006 la chaine France 3 diffusait un reportage choc sur l’eau  » Du poison dans l’eau du robinet « .
Ce reportage pointe la responsabilité des distributeurs d’eau du robinet…
Pendant ce temps là, 16 millions de français continuent à boire une eau dangereusement chargée en aluminium à coté d’ autres nombreuses toxines.
On sait que l’aluminium est un neurotoxique et ce n’est pas nouveau : on connaît la nocivité de ce produit pour le cerveau depuis les années 70. Dès 1976, un médecin anglais établit un lien entre la démence de ses patients traités par dialyse et leur consommation d’eau chargée en aluminium.
Une étude épidémiologique menée en 2 000 par l’Inserm sur la Dordogne et la Gironde, nous a révélé que la maladie d’Alzheimer était deux fois plus fréquente lorsque l’eau du robinet contenait plus de 100 µg par litre d’aluminium. La loi française autorise que l’eau   » potable  » du robinet contient 200 µg/l (soit 0,2 mg/l).
Il faut savoir que les distributeurs d’eau utilisent, entre autres,  un procédé de traitement de l’eau,  la floculation sulfate d’aluminium , qui est utilisé pour supprimer des impuretés dans l’eau potable (l’eau du robinet). La conséquence de ce traitement est que environ 16 000 000 de français boivent une eau, chiffre datent de 2006, qui est dangereusement charge en aluminium. Pourtant il existe une alternative à la floculation sulfate d’aluminium bien moins dangereuse qui est  floculation aux sels ferriques. La France compte aujourd’hui 900 000 personnes malades atteint par la maladie d’[url=https://www.youtube.com/watch?v=9VdGsg9yDqk&feature=relatedRead more about zen by www.univers-eco.fr]Alzheimer[/url].

La purification  UV

Les radiations d'UV tuent ces germes ( sans se soucier de leur taille comme le fait la filtration )  et empêchent leur diffusion. Elle couvre donc
la plage non couverte par le procédé de filtration. 

Inconvénients :

- Nécessite des piles !

Il y a également quelques points négatifs en plus :
- ne filtre aucune pollution : chimique, radiologique, médicaments, etc...
- a besoin d'une eau claire, car les particules en suspension limitent également l'efficacité en créant des points de fixation/protection pour les agents pathogènes Wink

Le premier modèle, à piles est à  70 $
J'ai trouvé un ersatz à 10€. Après vérification, il s'agit du même fabricant de tube UVC que Steripen. Le circuit électronique est plus rustique (un simple inverter) mais fonctionne parfaitement.

Désinfection Ultraviolette : Ersatz de Steripen (UVC)



Distillation :

Pour mémoire car peu compatible avec une utilisation nomade.
C 'est le seul système qui enlève les contaminants chimiques courants, y compris l'arsenic, le baryum, le cadmium, le chrome, le plomb, le nitrate de sodium, de sulfates, et de nombreux produits chimiques organiques.

Je trouve que la distillation est un peu un mythe car la plupart des références font une grave erreur quant à ses réelles capacités.
Même le :


Guide établi par le CDC un organisme officiel de santé américain


tombe dans le panneau et véhicule une info dangereuse dans le sens où la distillation est présentée comme "idéale".

En réalité, la plupart des produits chimiques organiques usuels ont une température d'ébullition inférieure à l'eau, les autres forment des mélanges azéotropes..... donc au final, on se retrouve avec eau distillée beaucoup plus concentrée en pollution organique !

La seule vraie méthode qui fonctionnerait serait une distillation fractionnée dans laquelle on élimine tout ce qui sort avant que l'on atteigne 100°C (donc en vérifiant que l'on est à pression atmosphérique usuelle....) dans le col supérieur du distillateur et que l'on élimine tout quand on dépasse 100°C (car le mélange va petit à petit se concentrer en augmentant la température d'ébullition). C'est grosso modo mais en pire la méthode pour séparer le méthanol en distillant de l'alcool.

Avec bien sûr le risque d'avoir toujours à la fin les composés entraînés malgré tout par la vapeur....donc en cas de pollution organique, j'éviterais d'autant plus cette méthode, qui comme tu le dis est déjà mal adaptée à la survie Wink


Comment devriez-vous laver les mains?

se laver les mains sous l'eau courante

    Mouillez vos mains avec l'eau courante propre (chaude ou froide), fermer le robinet, et appliquer le savon.
    Faire mousser vos mains en les frottant avec le savon. Soyez sûr de faire mousser les dos de vos mains, entre les doigts et sous les ongles.
    Frottez-vous les mains pendant au moins 20 secondes. Besoin d'une minuterie? Fredonner la chanson "Happy Birthday" de bout en bout à deux reprises.
    Rincez bien vos mains sous l'eau courante propre.
    Séchez vos mains avec une serviette propre ou à l'air entre eux.

Le personnel hospitalier est sans doute plus au fait du process (d'autant plus en chir), mais amha un point important est : évitez de manipuler les poignées après vous être lavé les mains !
Dans les toilettes publiques, entre ceux qui ne se lavent pas les mains et ceux qui vont y déposer toute l'humidité nécessaire à l'entretien du bouillon de culture, vous vous contaminez juste après avoir éliminé votre flore commensale...

jacqueline73

jacqueline73
Merci de tes commentaires et observations Metatarse.

Je réserve la distillation pour la prune et la poire Wink

jojo

jojo
merci pour l'article très instructif et complet , a relire et relire pour mieux le mettre en application Wink

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum