Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Rando Aix-en-Provence - Manosque en Autonomie (87km ; 4jours)

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

Tibaldog


Salut à toutes et à tous,

alors je vais vous faire un retour d'expérience concernant une rando en autonomie que j'ai faite la semaine dernière pendant mes vacances.
Je suis parti de chez moi à pied (Aix-en-Provence) et ai rejoint la maison de ma belle grand-mère (Manosque)
Ça m'a pris 4 jours et j'ai fait l'équivalent de 87 km.

Je suis parti avec un sac à dos 44 L de chez Osprey, mais sincèrement j'en mets presque autant que dans un 50 voir 55 L à l'intérieur.
J'étais accompagné de mon chien, Ikyo et nous dormions sous tente (je vais m'y mettre très bientôt au tarp j'en reparlerai plus tard)
Comme dans notre région, les feux sont interdits, je transportais avec moi un réchaud à gaz de chez MSR (l'eau de mes pâtes ou pour la soupe bout en 15 sec)
Enfin, je transportais l'équivalent de 2,75 L de liquide (eau/thé) et le poids du sac avec l'ensemble du matos (humain/chien) + l'hydratation faisait dans les 20kg

Bref j'en ai quand même chié les deux premières fins de journée mais par la suite ça allait un peu mieux. Cependant mon sac à dos est prévu d'être confortable jusqu'à 15kg max et je l'ai bien ressenti. Very Happy

Trève de bavardage, place aux photos !



Dernière édition par Tibaldog le Sam 31 Oct 2015 - 23:59, édité 1 fois

Tibaldog


Première journée : 23,3km - 815 m UP - 365 m DOWN


La carte.


Nous quittons la ville.


Un petit sentier au frais et Ikyo.


Moi.


La Tour de César, improprement appelée ainsi car en vérité elle a été construite il y a 600 ans. C'est la dernière debout, elle faisait partie d'un ensemble de tours de guet afin d'avertir la ville d'Aix. Il existe une autre tour plus au nord-ouest sur un ancien campement romain qui serait très certainement la vraie tour de César.


DFCI de Provence. Défense de la Forêt Contre les Incendies, chemin utilisé principalement par les pompiers ou gardes-nature.


Une borne à incendie en plein milieu de la nature Smile On ne rigole pas avec le feu je vous l'avais dit.


A l'arrière, la montagne Sainte-Victoire, mon domaine de prédilection pour les randos à la journée ou sur deux jours. Je l'adore car accessible à pieds depuis la ville. C'est beau, sa face nord est verte, des sentiers en forêt, idéale à l'arrivée de l'été, la face sud est ensoleillée, plus aride et rocheuse, idéale l'hiver.


Vue de la plaine et on voit un bout du lac artificiel formé par le barrage de Bimont.


Toujours sur ma route. Pour la petite anecdote, j'ai croisé une vieille dame sur le côté du chemin qui m'a donné une quête. Euh non pardon, elle m'a demandé de l'aider à retrouver Nicole, son amie avec qui elle cherchait les champignons. Elle l'a perdue depuis plus d'une heure et Nicole ne répond pas...
J'ai donc cherché dans les fourrés, le bois en criant et en sifflant dans un sifflet de secours. Résultat au bout d'une heure de plus, nous l'avons retrouvée. Elle a entendu le sifflet mais était partie complètement à l'opposé de là où nous cherchions  Suspect


Les couleurs automnales.


Vu de la vallée au nord cette fois-ci.


En face la montagne se nomme Concors, c'est là-bas que je vais dormir le premier soir.


Malheureusement dans notre région et principalement autour du Concors (je me fais avoir à chaque fois) de nombreux sentiers finissent en cul-de-sac. Sentiers privés, zones de chasse privées... C'est insupportable quand on arrive nez dedans à 17h et que l'on doit faire un détour d'1h pour trouver un nouveau lieu de bivouac. Mais bon je le savais et me suis fait quand même avoir. Note : Mieux étudier la carte IGN. Car c'est indiqué en théorie par des petits traits rouges qui montrent les portails privés.


Je me dépêche de rattraper le temps perdu afin de poser mon camp avant que le soleil ne se couche...


Le sommet n'est pas loin, encore un effort, c'est dur... Heureusement j'ai des croutons à l'ail et des raisons secs, ça me boost à mort.


Vue du bivouac de fortune. Nous dormons sur une petite esplanade de la taille d'un canapé, c'est un gros rocher plat en faite, impossible de planter la moindre sardine, tout est attaché à des pierres ou des branches. Je suis épuisé, la première soirée n'est pas glorieuse.



Dernière édition par Tibaldog le Sam 31 Oct 2015 - 22:29, édité 6 fois

Tibaldog


Seconde journée : 26,87km - 450 m UP - 755 m DOWN

Carte.


Au petit matin, le soleil pas encore levé.


Après une longue descente dans les bois nous retrouvons la civilisation avec un tombeau.


Après le tombeau, je devais rejoindre le village de Jouques rapidement mais encore une fois les chemins privatisés m'empêchent de passer (portail cette fois-ci) alors je fais un détour qui me prend une heure avant de pouvoir me ravitailler à la fontaine.


Petite pause au soleil, voici mon sac à dos. C'est un Osprey Talon 44. Mon meilleur compagnon de route (après mon chien biensur Laughing )


Et nous quittons la civilisation avec un cimetierre.


On monte, on monte.


Chemin de Provence.


Après quelques heures quand même, fin de journée, nous arrivons au bord de cette falaise. En bas la rivière Durance, grand axe de circulation depuis la nuit des temps. L'autoroute qui monte vers Sisteron passe juste en-dessous. La rivière étant la limite de département entre les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse, en face c'est le Vaucluse...


Autoroute Aix - Sisteron, juste avant qu'elle entre dans le tunnel.


Le lit de la Durance.


Le lit de la Durance et un morceau en ruine de l'ancien pont de Mirabeau. Mirabeau étant le village perché au-dessus côté Vaucluse où je vais dormir ce soir.


Village de Mirabeau.


Village de Mirabeau.


Le château du village.


Et une petite chapelle dans le clos du château. J'ai dormis à 20m de celle-ci. Le clos du château est accessible au public et aucun soucis pour y dormir. La terre est plate, je peux planter mes sardines, j'ai encore du soleil après avoir tout installé le campement. Que du bonheur Smile


Mon coin popotte pour ce soir avec mon réchaud MSR qui attends qu'à envoyer la purée.



Dernière édition par Tibaldog le Sam 31 Oct 2015 - 16:05, édité 4 fois

Tibaldog


Troisième journée : 19,77km - 580 m UP - 425 m DOWN

Carte.


Nous reprenons la route un peu plus tard qu'hier après une bonne nuit de sommeil, un peu fraîche car beaucoup plus humide que la dernière. Beaucoup de rosée ce matin.


Nous nous rapprochons des champs du Lubéron.


Petite pause au soleil en fin de matinée. Ikyo est mort de fatigue. Moi aussi je dois avouer, nos deux dernières journées nous ont épuisé. Heureusement nos deux prochaines seront plus cool, moins de dénivelés, moins de perte de temps, plus facile. Moi j'en ai conscience mais Ikyo ne le sait pas lui. Par moment il me regarde d'un air : "Tu veux qu'on marche jusqu'où comme ça bordel ?!"


Chemin de Provence.




Avant d'arriver au village de Beaumont-de-Pertuis, je fais un crochet en hauteur pour voir la chapelle. De là-haut la vue est époustouflante...




Le village de Beaumont-de-Pertuis et en arrière plan au loin, le mont d'Or de Manosque, ma destination.






Passage près du centre forestier de la région PACA. C'est ici que sont formés la plupart de nos bûcherons et sylviculteurs. Pas loin du village de la Bastide-des-Jourdans.




Vue depuis mon campement, face à l'est, au sommet de la colline, le centre des forestiers.


Ma tente qui a pu sécher de la rosée de ce matin. J'ai pu profiter de la fin de journée tranquillement. C'est bien de prendre le temps, de bouquiner un peu, écouter la nature.
Le champ tout près commence à renvoyer la chaleur de la journée, du coup jusqu'à 23h passé, il faisait très bon à regarder les étoiles.



Dernière édition par Tibaldog le Dim 1 Nov 2015 - 0:08, édité 4 fois

Tibaldog


Quatrième et dernière journée : 17,29km - 345 m UP - 445 m DOWN


Carte.


Le soleil commence à réchauffer les pentes du Lubéron... Cette nuit a été moyennement calme. Ikyo n'a pas arrêté de sentir les sangliers qui passaient autour de nous. Il m'a empêché de dormir pendant deux heures avant de se calmer. Nous n'avons pas eu froid du tout, bien au contraire même. Et au matin, pas un pet de rosée, nous étions bien couvert sous les basses branches des arbres à la lisière du bois. Rangement rapide du campement du coup.


La Bastide-des-Jourdans.






Sur la départemental direction les Alpes-de-Haute-Provence, je dois arriver pour 13h au plus tard chez Grand-mère pour déjeuner un bon repas chaud.


Frontière de département, on se rapproche.


Petite pause dans la matinée, histoire de se dégourdir un peu, prendre une dernière barre de céréales. Ikyo se croque une branche, il adore jouer avec le bois.


Une ruelle de Pierrevert, le village accolé à Manosque. Dernière montée et descente puis remontée avant d'arriver du bon côté Smile


Le canal de Manosque.


La vallée de la Durance au sud. Nous arrivons par la colline de Toutes-Aures.


Enfin le mont d'Or et la ville de Manosque à ses pieds.


Pile à temps, un bon repas préparé par la grand-mère. Ma compagne m'attend sur place. Enfin arrivé, content de l'avoir fait. Sans mentir mon corps était gainé et pouvait continuer la marche encore longtemps. Ikyo trop heureux de retrouver des gens qu'il connait. Il a bien profité de la pelouse et s'est reposé.



Dernière édition par Tibaldog le Dim 1 Nov 2015 - 0:08, édité 4 fois

Steph




Désolé mais je ne vois aucune photo.


_________________
Stages Esprit Nature et Survie
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.
http://www.esprit-nature-survie.fr

Tibaldog


Oui je suis en train de les mettre, c'est un peu long bounce
Désolé Smile

Kasmodian




Ben comme je te l'ai dit la dernière fois : pour la prochaine, on y va à deux ! Super sortie, Ikyo est toujours aussi beau.

Voilà qui prouve aussi l'utilité du sifflet de secours. Et tu as raisons pour les sentiers en cul de sac ! j'ai horreur de ces grillages !

J'attends les autres photos avec impatience !


_________________
----------------------------------------------------------------------------------------------
En toutes choses, il faut considérer la fin.

Tibaldog


Bon en attendant les photos, je vais continuer ici Wink

Premier point : Tente / Tarp.

Alors déjà clairement, j'en ai eu ma claque d'avoir une tente de camping... Ok ça parait con et évident pour certains mais malheureusement j'ai souvent bivouaqué avec des gens qui ont du mal à dormir hors d'une tente ou d'un abri en dur. Du coup la tente s'est imposée d'elle même. Par la suite et un peu par flemme, je n'ai pas pris le temps de me renseigner sur les Tarps malgré que certaines personnes de mon entourage me vendaient les mérites de cet abri de fortune.

En date d'aujourd'hui, je m'engage très clairement à acheter un Tarp et apprendre à m'en servir car je pourrai gagner sur le poids de l'équipement dans un premier temps mais surtout, je pourrai m'adapter à la nature de mon lieu de camp sans avoir à galérer avec le manque de place. Aussi et je l'ai encore remarqué récemment, j'ai de plus en plus de mal à dormir dans une tente pour la simple raison que je ne peux visualiser les environs sans devoir ouvrir celle-ci. Un bruit étrange d'un sanglier qui passe à 10m, dans une tente on à l'impression qu'il est à 2m de nous...


Second point : l'eau.


Concernant l'hydratation, je portais sur moi au maximum 2,75 L d'eau. Pour moi, pour la cuisine le soir, pour le chien le soir (la journée il boit dans les flaques, rivières..). C'était juste ce dont j'avais besoin mais il en aurait pas fallu moins que ça. La même aventure en été et je dois prendre 1 L de plus.
L'eau c'est lourd. 1 L = 1 kg. J'ai eu la chance de prévoir mon parcours traversant des villages où j'ai pu me ravitailler. Au pire je pouvais trouver de l'eau et la traiter, faire bouillir rapidement, sans souci. Cependant, porter plus de 2 L d'eau ça permet de voir venir, d'avoir un peu marge de manœuvre pour trouver un nouveau point d'eau.
Alors à choisir, je préfère porter mes 2,75 kg d'eau plutôt que diminuer le poids là-dessus. L'autonomie est importante à mes yeux.
Pour le transport, j'utilise 2 bidons d'1 L Nalgène standard à gros goulot dans les poches de côté du sac ainsi qu'un Thermos 75 cL que je porte à la ceinture. C'est un truc qui marche bien pour moi.

Troisième point : la nourriture.

Bon parce que j'ai eu tendance à vouloir randonner MUL (sauf la tente je vous l'accorde...), j'étudie beaucoup ce que j'emporte pour que ça pèse le moins possible tout en ayant le maximum d'apport calorique. C'est un peu difficile à appréhender au début car pour bien faire nous avons besoin de connaître les apports de chaque ingrédient, ce qu'il donne en Graisse, en Protéine, en Sucre, en Sel, en Fibre. Selon ce qu'il donne, j'essaye de placer l'ingrédient le matin, le midi ou le soir. Par exemple, je sais que j'ai besoin de sucre le matin au démarrage donc je préfère les avaler au petit déj' Les protéines un peu tout le temps et le midi, de même que le sel et les fibres. Le gras en général le soir pour bien tenir la nuit.
Bon c'est un résumé. Me concernant, voici ce que j'ai emporté pour 4 jours sachant que je n'avais pas besoin du petit déjeuner le premier jour et que j'arrivais aux alentours de midi/début d'après-midi le dernier jour donc pas besoin de diner.



Je tiens à préciser que je n'ai eu nullement faim. J'ai trouvé que les rations étaient bien équilibrées. Le midi je ne mange pas tellement, et le soir c'était parfait, j'étais rassasié comme on dit. Seulement le matin, je ne mangeais jamais tout le muesli. De un je trouve ça chiant car c'est sec à avaler. Et surtout ça n'a pas de goût. Je pourrai diminuer par deux la quantité voire trois et ajouter des morceaux de bananes fraiches et chocolat, je pense que ça serait bien meilleur.

Quatrième point : le feu.

Le feu ! Bon en région Provence Alpes Côtes d'Azur, le feu est strictement interdit car c'est très sec par chez nous. Je comprends l'interdiction même si je dois avouer que souvent j'aimerais me faire un feu de camp. J'ai grandi en Ile de France, là-bas nous pouvions faire des feux sans problème, ça me manque beaucoup.
Bref, j'utilise un réchaud à gaz donc. L'intérêt c'est qu'il est toléré ici. Aussi je fais chauffer l'eau à une vitesse dingue (pour ma ration perso, 15 sec suffisent, pour 1L environ 3min). Évidemment le problème c'est son poids, encore que j'ai un truc léger. Il pèse 420g. Réchaud Reactor MSR 1 L

Cinquième point : les chaussures.

Accessoire ô combien important sur une longue durée. Elles protègent nos pieds et nos chevilles dans l'idéal. Élément à ne surtout pas négliger.
Les miennes sont des chaussures de Trail Salomon très légères. Sincèrement j'ai regretté de ne pas avoir des montantes au bout de la fin de la deuxième journée.
En effet pour des randos 1 jour ou 2 sans porter trop de poids, ça passe. Pour voyager et porter un gros sac en ville, métro, bus etc pas de souci. Mais dès que l'on porte du poids et que l'on passe dans des chemins accidentés, ça commence à chauffer sévère au niveau de la cheville. Alors je fais 1m86, 85kg, sportif et la descente a toujours été mon point faible, c'est là que je paye le plus. Ces chaussures ne m'ont pas beaucoup aidé dans ces passages là. La descente vers la rivière Durance a été un presque un supplice.
De plus, les chaussures montantes protègent la cheville contre les pierres qui pourraient taper dessus ou un retour de branche.

Sixième point : la pharmacie.

Bon je ne suis pas infirmier ni médecin, j'ai toujours du mal à faire une pharmacie et surtout apprendre à l'utiliser. C'est mon très gros point faible.
En cas d'urgence, je ne suis pas certain de savoir gérer les outils. Des notions lointaines et peu de confiance en moi pour ce qui est de l'utilisation du bon matériel.
Je suis sauveteur secouriste, je saurai garder mon calme et faire le nécessaire pour mettre en protection et signaler. Mais de là à utiliser une trousse à pharmacie comme il faut...

Voici ce que j'ai emporté.



Tout ceci entre dans une trousse à pharmacie pré-faite que j'avais acheté il y a un moment avec des bandages, ciseaux, gazes etc mais je ne saurais pas réellement m'en servir.
Un de mes objectifs, apprendre à vraiment soigner une grosse plaie, faire un bandage, utiliser les gazes et le vocabulaire...

Dernier point : l'ensemble du matos emporté.

Voici la liste.



Sachant que je n'ai pas pris l'appareil photo au final, j'ai fait ça avec mon téléphone.
Je n'ai pas pris non plus le poncho car j'avais une veste imperméable déjà.
Je n'ai pris que 3 T-shirts dans le sac plus celui que je portais en partant ça fait 4.

Poids sans l'eau.



Dernière édition par Tibaldog le Dim 1 Nov 2015 - 0:07, édité 1 fois

Tibaldog


Kasmodian a écrit:Ben comme je te l'ai dit la dernière fois : pour la prochaine, on y va à deux !

Et ça serait avec plaisir, histoire de faire ma transition de randonneur à survivaliste Very Happy

J'ai déjà quelques idées de rando sur 2-3 jours dans le coin (les Alpilles, les Calanques Marseille-La Ciotat, Sainte-Victoire, Sainte-Baume) le choix est large ! Faut juste avoir le temps de poser les jours. Sinon des trucs sur la journée ou un WE ya de quoi faire aussi.

Kasmodian




Je serais plus sur du weekend, vu que je vais reprendre un taf en 35h.


_________________
----------------------------------------------------------------------------------------------
En toutes choses, il faut considérer la fin.

Karabistouille




Bravo, superbe.
Quel plaisir de se balader comme cela (mais quelle idée pour aller chez la belle-mère...), mais le manque de feu... Toujours embêtant cela.
Et tu as bien préparé cela en tout cas, un exemple à suivre

Tibaldog


Ok je finirai de mettre des photos plus tard, j'ai fais les deux premiers jours déjà.

Mitch_L


Marrant ça je prévoyais une rando du même genre .......
Mais sans mon chien qui est un trouillard de première !!! pas envie de passer mon temps à le calmer !!

baroudeur 31




Superbe rando et belles images.
Bon sac le Osprey, mais 20kg faut se le porter, moi j'ai le atmos 50 AG et j'en suis hyper content, mais j'essaye de ne pas dépasser les 15kg et je pars toujours avec 4l d'eau (2 dans la poche à eau Source et 2 en Nalgène pour la cuisine).
Merci du retour, hâte de voir la suite ..
Very Happy Joe

http://www.esprit-outdoor.fr

Teacher




C'est splendide de te suivre comme ça dans ce décor à couper le souffle, merci de nous montrer.
Question: les photos de la première journée, devant la montagne de Sainte-Victoire, c'est quoi cette roche en triangle?


Ta liste est très détaillée, ce n'est pas ta première rando. cheers
20kg, c'est beaucoup. Perso je couperais un peu dans les vêtements
Et l'immodium, pour 4 jours, tu serais vachement malade de devoir en prendre autant. Habituellement, 1 seul comprimé suffit pour tout régler.
Quel bonheur de randonner avec son chien


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

patoche




vraiment très belle région cheers cheers plein de soleil :good: le poids monte très vite si tu dois porter la ration de ton compagnon cheers lol!
bien faites tes fiches , :good: :good: :good:

bien courageux ton chien :good: :good: :good: :bravo: :bravo:

jacqueline73


Mitch_L a écrit:Marrant ça je prévoyais une rando du même genre .......
Mais sans mon chien qui est un trouillard de première !!! pas envie de passer mon temps à le calmer !!

Faut lui apprendre. J 'ai et j'ai eu des colleys, c'est trouillard aussi. Ils n'aiment pas trop la flotte. En canyoning ( modeste, c'était pas encore un sport à la mode ) avec mes enfants, au début il fallait le porter pour descendre d'un rocher.

Dommage d'avoir une telle réaction. Qui sait ? Une fois habitué, un jour il peut te sauver la vie.

jacqueline73


Merci de ce retex, dans une région où j'ai passé qq années.

Récemment dans "des racines et des ailes" , ils nous ont montré depuis la source de la Durance et la Clarée. où il y a quelques "survivalistes" , enfin des gens qui vivent en harmonie avec la nature presque à l'écart du monde, des paysages et petits villages fantastiques pendant la moitié du reportage, puis la descente jusqu' au Rhône plus commune. C 'est une suggestion.

Tibaldog


Teacher a écrit:Question: les photos de la première journée, devant la montagne de Sainte-Victoire, c'est quoi cette roche en triangle?

Je t'avoue que je n'en ai aucune idée. J'en ai vu plusieurs dans le même style. On dirait des mini-menhirs. Je pense qu'elles étaient là, au bon endroit et les gardes-nature ont fait en sorte de les mettre en valeur tout simplement.

Sinon je suis d'accord que 20kg c'est beaucoup. J'arrive à le trainer car je suis plutôt bien habitué mais je souhaite le soulager encore beaucoup. J'ai du travail à ce niveau là à faire et j'ai déjà quelques pistes pour alléger tout ça. Une poche à eau, j'y pense par moment. Mais je ne sais pas si c'est réellement un avantage. Je suis tellement habitué à mes bidons-gourdes.

Concernant l'immodium, c'est une trousse de secours faite pour tous mes périples solo ou en groupe. Du coup je pourrai aussi gagner en poids en l'allégeant mais comme je ne suis pas à l'aise avec la pharmacie pour l'instant, je ne me prends pas la tête, j'emporte tout. Mais tu as raison, 1 cachet aurait suffit pour 4 jours.

Enfin mon chien est un petit chien de 30cm que j'ai éduqué pour qu'il soit le moins peureux possible et adaptable à toute situation. Il me suit partout autant que je le peux. J'ai de la chance car il a vraiment un bon comportement, joueur, bon enfant, les surprises sont les bienvenus. Un peu trop téméraire je dirai mais vais pas m'en plaindre Wink

Tibaldog


Okay mis à jour des photos terminés !

Teacher




C'est vraiment génial ce retour de rando, les photos prises avec un téléphone sont de grande qualité. Ça me fait voyager virtuellement, ce n'est pas du tout le même genre de longue rando qu'on fait par ici.
Tu arrives à parcourir 4km/h par monts et par vaux? Respect Respect
En même temps, l'aire de marche doit bien le permettre.


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

leprevoyant




Belle rando et beau travail ! chapeau !

Tibaldog


Teacher a écrit:Tu arrives à parcourir 4km/h par monts et par vaux? Respect Respect

Je n'en sais trop rien pour t'avouer. Car les pauses sont comprises dans le temps de marche et en effet par endroit on avance beaucoup plus vite que d'autres.
De ce que j'ai pu voir, sur route bitumé ou chemin facile je peux marcher à la vitesse de 14-15min / km ce qui fait à peu près 4km/h en effet.
Mais sinon c'est plutôt du 18-20min / km soit 3km/h.
Bon après c'est intéressant à connaitre pour savoir ce qu'on est capable d'effectuer en cas d'obligation de partir. Je pense que sous pression, un humain va marcher plus vite que ça. De nuit aussi on a tendance à tracer beaucoup plus que la journée, je l'ai remarqué souvent, je marche en mode méditation comme certains tibétains Laughing

Dans tous les cas, réaliser 20km par jour c'est faisable seul. Avec un groupe chargé il vaut mieux partir sur du 12 à 15 km par jour maxi car on a toujours tendance à faire plus que prévue et le but est de pouvoir avancer longtemps après donc il faut s'économiser. Ma compagne ne marche pas comme moi et si j'avais des enfants ils ne pourraient pas suivre ce train là.

Je serai très curieux de connaître ce qu'un enfant est capable de faire en randonnée.

Et merci à tous pour vos messages Very Happy



Dernière édition par Tibaldog le Dim 1 Nov 2015 - 10:07, édité 1 fois

Kasmodian




Attention, Tibaldog est ce qu'on appelle un bon marcheur. Pas sûr que je puisse le suivre en ce qui me concerne. Et puis il est habitué aux rigueurs du terrain.

Déjà, si tu passes en Tarp tu passeras sous la barre des 20kg (Par contre attention à Ikyo, il risque de faire des escapades nocturnes s'il n'est pas attaché).

Si tu veux on peux revoir la trousse ensemble ?


_________________
----------------------------------------------------------------------------------------------
En toutes choses, il faut considérer la fin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum