Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Sortie hivernale 2016 / 19-20-21 février - Lac de Charpal (Lozère)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 8 sur 8]

Teacher




Merci pour le retour Homme gris.
Ton filtre Sawyer, il est en céramique? Parce que si oui, à le voir sur la neige et l'eau qui gèle dans la Nalgene, il est foutu, fais gaffe.


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

Homme Gris




mylaunelin a écrit:
Question bête avec la canadienne tu as la tête a l'aire?

le premier soir j'étais dans le sens horizontal donc tête et pieds à l'air
le second soir, j'ai fais l'inverse et c'est bien mieux.

Teacher a écrit:Ton filtre Sawyer, il est en céramique? Parce que si oui, à le voir sur la neige et l'eau qui gèle dans la Nalgene, il est foutu, fais gaffe.
Non je ne crois pas que le filtre du Sawyer soit céramique mais une membrane (à vérifier). Le Katadyn de Baroudeur a une cartouche en céramique par contre il me semble. En tout cas merci pour ce conseil, je n'y aurais jamais pensé Smile

http://www.hommegris.com

Branch




Mince t'as dormi le 2eme soir a la verticale ? Debout ? MDR...

Non . Sans blague je note: la canadienne , se coucher plutôt perpendiculairement à la faîtière Smile

Homme Gris




mylaunelin a écrit:Mince t'as dormi le 2eme soir a la verticale ? Debout ? MDR...

Non . Sans blague je note: la canadienne , se coucher plutôt perpendiculairement à la faîtière Smile

lol!
Oui, voilà, perpendiculairement ... enfin j'ai préféré en tout cas ...
Par ailleurs, c'est plutôt plus pratique surtout si le sol n'est pas super plat, ça te permet de caler tes pieds contre le sac à dos par exemple Smile

http://www.hommegris.com

vinc


sesska a écrit:
on a bien pensé à nos 2 naufragés pour le retour en bagnole, ça a pas du être une partie de plaisir
4 heures pour rentrer au lieu de deux (avec deux siestes au milieu), j'ai fait quasiment que dormir les jours suivants, bref j'aurais pas été très actif si j'étais resté ...

En ce qui me concerne c'était bien un grippe intestinale

Homme Gris




vinc a écrit:
sesska a écrit:
on a bien pensé à nos 2 naufragés pour le retour en bagnole, ça a pas du être une partie de plaisir
4 heures pour rentrer au lieu de deux (avec deux siestes au milieu), j'ai fait quasiment que dormir les jours suivants, bref j'aurais pas été très actif si j'étais resté ...

En ce qui me concerne c'était bien un grippe intestinale

Outch ... et bé !
Bon l'important c'est que tu sois rentré saint et sauf et que tu te sois bien reposé ... ce n'est que partie remise hein Smile

http://www.hommegris.com

Homme Gris




L'article sur la sortie sur mon blog ... c'est là : http://hommegris.com/societe-sorties/item/330-bivouac-3-jours-2-nuits-gevaudan

http://www.hommegris.com

Kilbith


Salut,

Merci pour ce superbe retex. Smile

J'avais pensé pouvoir me joindre à vous mais une randonnée engagée de trois jours sous la pluie la semaine précédente m'avait laissé un genou en position délicate. Il me fallait donc m'économiser pour pouvoir repartir ce WE. Je dois dire que j'ai hésité jusqu'à la fin  Crying or Very sad

Un petit truc en passant...



Par température négative, c'est mieux de stocker les nalgènes "tête en bas" (en vérfiant l'étanchéité). La glace se forme au départ à la limite entre l'eau et l'air. En plaçant la nalgène "tête en bas" tu peux donc toujours boire l'eau liquide qui est dessus...c'est aussi plus facile de verser dans la nalgène de l'eau chaude afin de "dissoudre" la glace.

Autre petit truc. Souvent en hiver on verse de l'eau bouillante dans la nalgène, ce qui ne pose pas de problème. Le truc c'est que le bouchon se dilate sous l'effet de la chaleur. Il faut donc penser à serrer en "deux temps". Une première fois quand la gourde est bouillante, une seconde fois quand elle est plus froide et que le bouchon n'est plus dilaté.

Si on ne le fait pas, la gourde n'est pas étanche...ce qui, combiné au truc ci-dessus (nalgène "tête en bas"), pose problème.

sesska


excellent le coup de la tête en bas, c'est tout con... et pourtant :choc2:

http://loiseauivre.unblog.fr/

Homme Gris




@ Kilbith : Merci pour l'astuce de la gourde tête en bas, comme dit Sesska, c'est tout con mais bien utile (et simple à réaliser lol). Merci aussi pour l'explication du "deux temps" Smile
C'est dommage en effet qu'on n'ait pas pu te rencontrer, ce n'est que partie remise. J'espère que ton genou se rétablit bien en tout cas.

http://www.hommegris.com

Kilbith


Homme Gris a écrit:
C'est dommage en effet qu'on n'ai pas pu te rencontrer, ce n'est que partie remise. J'espère que ton genou se rétabli bien en tout cas.

Oui, pas de problème j'ai pu aller gambader et bivouaquer ce WE!

(c'est le problème quand on passe le demi siècle : on doit gérer quotidiennement les conséquences des excès/erreurs/bon_moments du passé...pour pouvoir s'en offrir d'autres).

sesska


je connais aussi... quand j'étais jeune et fou, les rodas sauvages de capoeira de 5h de suite ou les journée de freeride à toc à toc faisaient même pas peur...

là, mes épaules/dos/genoux me le rappellent bien... et je suis loin du demi siècle encore Neutral

merci pour tous tes conseils en tout cas, j'ai appliqué beaucoup de ce que tu as écris avec succès, c'est un privilège de pouvoir bénéficier de l'expérience des autres comme ça!

http://loiseauivre.unblog.fr/

Teacher




Pour en revenir aux dommages causés par le gel sur les filtres à eau, j'ai trouvé cette note sur le site de Sawyer:
How do I care for my filter during freezing weather?

Before initial wetting

Filter is safe from freezing temperatures if it has never been wetted.

After initial wetting

While there is no definitive way to tell if a filter has been damaged due to freezing, Sawyer recommends replacing your filter if you suspect that it has been frozen.

During trips

If you are in freezing temperatures, we recommend that you store your filter in your pocket or close to your person so that your body heat can prevent freezing. THERE IS NO WARRANTY FOR A FROZEN FILTER.

En gros, c'est bien difficile de détecter un dommage dû au gel et Sawyer recommande de remplacer le filtre si on pense qu'il a pu geler.


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

Homme Gris




Teacher a écrit:Pour en revenir aux dommages causés par le gel sur les filtres à eau, j'ai trouvé cette note sur le site de Sawyer:
How do I care for my filter during freezing weather?

Before initial wetting


Filter is safe from freezing temperatures if it has never been wetted.

After initial wetting


While there is no definitive way to tell if a filter has been damaged due to freezing, Sawyer recommends replacing your filter if you suspect that it has been frozen.

During trips


If you are in freezing temperatures, we recommend that you store your filter in your pocket or close to your person so that your body heat can prevent freezing. THERE IS NO WARRANTY FOR A FROZEN FILTER.

En gros, c'est bien difficile de détecter un dommage dû au gel et Sawyer recommande de remplacer le filtre si on pense qu'il a pu geler.

Merci Teacher et aussi pour la traduction Smile
Je ne crois pas qu'on puisse changer le filtre du mini sawyer par contre :s
Je vais me renseigner, voir si, quand-bien même il fonctionne toujours, s'il y a un moyen de tester l'efficacité de sa filtration. D'ailleurs, c'est plutôt un bon sujet : comment être certain qu'une filtration soit efficace et n'a pas laissé passer des "merdouilles" quand même :s

http://www.hommegris.com

Teacher




Je crois qu'il faut acheter un nouveau filtre, en réalité, c'est ce que "replace" implique.
Plus haut, c'est écrit qu'il n'y a pas de façon sûre de vérifier si le filtre a été endommagé par le gel.
Pour ce qui est de l'efficacité en conditions normales, plus l'écoulement est lent, plus le filtre est encrassé. Si on ne peut le nettoyer, (brosser la céramique, ou inverser le flot) il faut le changer.
Les fabricants indiquent quoi faire après chaque utilisation pour augmenter la durée de vie de  leur filtre, c'est bien de s'y conformer.


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

sesska


donc à garder dans la poche intérieure tout le temps, à côté de la flasque et d'un bic

c'est ce que je pensais aussi

me tarde qu'il arrive, le petit bouzin...

par contre homme gris, tu l'as stocké où le tiens ? dehors toute la nuit ?
parce que c'est pas de l'avoir laissé dans la neige 2mn quand on est allé filtrer l'eau (notre ballade romantique au ruisseau, tu te rappelles? lol! ) qui a pu le faire geler à l'intérieur...

http://loiseauivre.unblog.fr/

Kilbith


Homme Gris a écrit:D'ailleurs, c'est plutôt un bon sujet : comment être certain qu'une filtration soit efficace et n'a pas laissé passer des "merdouilles" quand même :s

Certain...à part ensemencer une boite de Petri avec le milieu adéquat (et encore...pour les virus ça ne fonctionnera pas), je ne vois pas.

En revanche, sur les filtres katadhyn on peut inspecter la bougie et si la pression de pompage diminue fortement : c'est pas bon. De même on dispose d'un gabarit pour estimer l'usure de la bougie après nettoyage.

Finalement, quelque soit le procédé communément employé sur le terrain, on ne peut être certain à 100% d'avoir éliminé tous les pathogènes possibles. Mais, si on est consciencieux on a diminué la dangerosité par un facteur "suffisant" pour que le risque soit "acceptable".

Homme Gris




Kilbith a écrit:
Homme Gris a écrit:D'ailleurs, c'est plutôt un bon sujet : comment être certain qu'une filtration soit efficace et n'a pas laissé passer des "merdouilles" quand même :s

Certain...à part ensemencer une boite de Petri avec le milieu adéquat (et encore...pour les virus ça ne fonctionnera pas), je ne vois pas.

En revanche, sur les filtres katadhyn on peut inspecter la bougie et si la pression de pompage diminue fortement : c'est pas bon. De même on dispose d'un gabarit pour estimer l'usure de la bougie après nettoyage.

Finalement, quelque soit le procédé communément employé sur le terrain, on ne peut être certain à 100% d'avoir éliminé tous les pathogènes possibles. Mais, si on est consciencieux on a diminué la dangerosité par un facteur "suffisant" pour que le risque soit "acceptable".

D'accord, merci. Donc une solution plus "sage" en cas de doute serait de filtrer + micropure ou bien faire bouillir si l'on peut.
Pour l'instant, j'ai du l'utiliser qu'une trentaine de fois, parfois dans des marres pas très propres, et RAS ... mais tu as raison, j'essaierai d'être un peu plus vigilant à l'avenir, merci à toi et Teacher pour les conseils Smile

http://www.hommegris.com

sesska


ou bien faire bouillir si l'on peut

d'où mon intérêt croissant pour les tisanes ''du bush'' (ronces, orties, etc)
en cas de doute ça me parait une super solution hydratation

http://loiseauivre.unblog.fr/

Kilbith


sesska a écrit:
ou bien faire bouillir si l'on peut

d'où mon intérêt croissant pour les tisanes ''du bush'' (ronces, orties, etc)
en cas de doute ça me parait une super solution hydratation

Pas suffisant pour inactiver tout...du moins dans les conditions habituelles du terrain. C'est pas pour faire peur mais....

ex : Le virus de l’hépatite A (VHA)
http://www.cnrvha-vhe.org/?tag=virus

Virus très résistant dans le milieu extérieur : il résiste relativement à la chaleur : il est stable 1 heure à 60°C. Cette thermorésistance rend compte en particulier de la persistance du VHA dans les fruits de mer insuffisamment cuits ; c’est ainsi que l’ouverture des valves, considérée traditionnellement comme un critère de cuisson des moules, ne s’accompagne pas d’une inactivation totale du virus. Par ailleurs, le virus reste infectieux de plusieurs jours à plusieurs mois au niveau des sols et des sédiments marins, de l’eau douce et de l’eau de mer.

Il résiste également au froid, au pH acide (3 heures à pH 3), aux solvants des lipides (éther, chloroforme), aux concentrations de chlore présentes dans les eaux de piscine ou l’eau de boisson (0,1 à 0,2 ppm) . L’alcool à 70°C est inefficace. Il n’est pas détruit dans le cycle d’épuration biologique des eaux usées : en effet leur désinfection au chlore ou à l’ozone n’est pratiquée qu’en amont des zones de baignades ou des parcs conchylicoles.

En revanche, il est inactivé par l’autoclavage (120°C pendant 20 min), un chauffage à 100°C pendant 5 min, les concentrations de chlore de 2 à 2,5 mg/l ainsi que par le formol, la ß-propiolactone et les ultraviolets. Parmi les produits capables d’inactiver le VHA en moins de 3 min, on peut mentionner l’hypochlorite de sodium à 4mg/l et la solution de Dakin (5 mg/l de chlore

Sur le terrain on fait rarement bouillir 5 minutes. Dès que l'on est en altitude l'eau va bouillir à moins de 100°C. De toute façon par grand froid l'interface eau/air dans une bouilloire ouverte est souvent à moins de 100°C. Et ça c'est sans compter que le virus peut être "enrobé" dasn une coque protectrice (poussière, déchets organiques...).


Bref : on ne peut pas réduire à 100% la concentration des pathogènes sur le terrain par une seule méthode. Mais on peut largement réduire la concentration.

Choisir une eau pure, à défaut raisonnablement limpide, parfois la filtrer (ou la laisser décanter), à la fin la traiter par filtration ou chimiquement ou UV.

Une eau de source de montagne en hiver demandant moins de précaution qu'une eau de ruissellement d'orage après une période de sécheresse ou l'eau d'une flaque dans un camp de réfugié au kelkeparistan en proie à la mort bleu.

 Ce n'est pas pour "psychoter", c'est juste pour comprendre ce que l'on fait ainsi que les limites. Wink

sesska


vivi, je comprend bien

dans les Pyrénées je buvais souvent l'eau telle que à partir d'une certaine altitude

par contre pour le coup des moules, ça fait peur un peu : /


et pour les flaques du kelekparistan, je peux te dire que les 5mn seraient bien respectées!!

http://loiseauivre.unblog.fr/

Teacher




Kilbith, j'ai copié ton post dans Techniques de survie- l'eau, pour assurer une plus grande visibilité.    :good:


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

Kilbith


sesska a écrit:vivi, je comprend bien
dans les Pyrénées je buvais souvent l'eau telle que à partir d'une certaine altitude
par contre pour le coup des moules, ça fait peur un peu : /
et pour les flaques du kelekparistan, je peux te dire que les 5mn seraient bien respectées!!

C'est, AMHA, exactement cle type de démarche que je voulais illustrer : on doit adapter sa pratique au contexte et ne pas se reposer sur THE truc.

(j'arrête de pourrir votre excellent retex rabbit )

Branch




Pourrir ? Tu plaisantes, c'est hyper intéressant ! Et c'est à propos.

Nomade 31




Vraiment intéressante cette sortie, avec de joyeux compères ! cheers
Je ne sais pas pourquoi, j'ai loupé ce post.....peut être un bug dans ma tête ? lol!

Ça m'a donné envie, mais j'avais quelques soucis et donc pas été de la partie ! Sad

http://www.amenagementkangoocampingcar.sitew.fr/#Debut_des_trava

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 8 sur 8]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum