Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les délires du PREVOYANT: Le matériel rend il fou ?

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

leprevoyant




(Un extrait de mes reflexions loufoques lol! )

Molle, filtre, firesteel, cordura, goretex, ripstop, paracorde 550, émouture, lumens, fastex, woodland, xc75, N690, D2, isopropane, plate semelle, micarta, …

Que d’appellations, que de noms, que de listes, que de poids, que de redondances, que de fric,…

Toujours à la recherche du mieux, du plus mieux, …

Est ce que ce bric à brac ne nous détourne pas au final des essentiels ?

La connaissance, l’expérience, le bon sens, ...

Est ce que ces listes ne sont elles pas la pour nous rassurer dans une certaine incompétence ?

Inconsciemment "je ne sais pas faire mais je possède ça" …

Un exemple que tout le monde connait, c’est le FIRESTEEL … Je peux faire du feu car j’en ai un …

Quand on sait (enfin à mon sens) que 99 % du travail d’allumage d’un feu au FIRESTEEL est essentiellement dans sa préparation et 1% dans l’étincelle …

Ne devrait on pas savoir faire du feu de manière encore plus primitive avant de s'autoriser le confort ?  lol!

La scie machintrucsilkybahcofiskbidule est un autre exemple ... Emporter quelques lames de scie à buches et fabriquer une bucksaw ...
La puissance d'une scie à buche est incomparable !

Il y a déjà un moment que j’ai pris le parti (a tort ou a raison) d’ajouter un à un dans mon sac ce que je maitrise relativement correctement …

Aucun nouveau matériel ne peut y entrer sans que ce dernier ait légitimement sa place !

Inutile de vous dire que le nombre de litres a fondu et que la musette suffit  lol! ...
(Tient c'est drôle! La Musette, comme les coureurs des bois du temps jadis ! )

Par contre j’ai ajouté dans mon sac (en quantité non négligeable) du savoir, de la débrouille, de l’expérience, du bon sens et une bonne dose d’humilité …

Ça tombe bien c’est léger et relativement bon marché ...

Dans certains cas (le mien probablement) est ce que le poids de notre sac n'est pas le reflet de notre incompétence ou de notre médiocrité ?

Simplex sigillum veri « La simplicité est le sceau de la vérité »  ...

Est ce que le matériel m’a rendu fou ? Probablement ! Mais je me soigne !  lol!



Dernière édition par leprevoyant le Lun 14 Mar 2016 - 10:20, édité 1 fois

Karabistouille




Je pense que le matériel sert à avoir un minimum de confort.
On peut boire l'eau de la rivière sans la purifier. Une fois, cela va, 2 fois, aussi, mais qui sait...

Une scie? Un/des couteaux pour le bois? Oui, mais bon, hier lors de notre première sortie dans les bois de l'année, j'ai rien utilisé comme couteau, j'ai simplement ramassé ce qui avait par terre. Et à part le firesteel (tant qu'à faire, pas d'utilisation de briquet), j'ai rien utilisé d'autre, alors que nous avions tout dans le sac. Ha si, la grille, qui facilite aussi. Sinon, cela aurait été des bois pour les saucisses. D'ailleurs, je ne suis pas trop satisfait de mon firesteel D4, il est de plus en plus dur à utiliser. Il va falloir que je m'en trouve un autre

Bref, on peut "toujours" faire sans rien, mais ce sera plus long, moins facile etc...

Concernant le savoir et l'expérience, cela pèse rien, mais cela demande aussi du temps, des essais, des ratés etc... pour acquérir tout cela. Il faut pratiquer

smeety




il rend fou? scratch je suis pas certain
que certains se rassnture avec pourquoi pas
pour l'exemple du firesteel ben honnêtement même si j en ai un j ai aussi 2 briquets bic des allumettes et un morceau de coton imbibé de cire à bougie dans mon sac et franchement j utiliserais le firesteel en dernier pourquoi se casser la tête alors qu'il y a des moyens plus simples
le firesteel on rigole bien avec le fiston pour allumer le BBQ mais en cas de coup dur avec le stock de briquet de d allumettes je crois que le firesteel il me servira pas avant quelques années Very Happy
En fait juste pour dire que je vais toujours au plus simple et plus rapide avec le moins d effort même si je possède quelques "outils/objets" indispensable pour être dans la "norme" Very Happy résiliente


_________________
paix et félicité sur toi Invité/breizh ma bro
dura lex sed lex/mieu vaut prévenir que guerrir

Karabistouille




Smeety, bien sûr, aller au plus rapide, c'est toujours bien. Mais il faut aussi s'entrainer, et c'est pour cela que j'utilise le firesteel si je ne suis pas dans l'urgence. C'est toujours une question d'entrainement, et d'expérience acquise

smeety




oui oui biensur moi aussi je pratique juste pour pas être comme une truffe le jour où je dois me servir de l objet en question il va de soi Wink
pour en revenir au feu
exemple ce WE rigolade autour du BBQ avec le firesteel
nickel sur un zip, sur un coton "ciré" ou du bois gras avec un peu peluche( récupéré dans le sèche linge Very Happy ) bon après un autre cube de zip au briquet avec la petite qui n arrivait pas avec le firesteel
je suis pô sectaire non plus tous les moyens sont bons What a Face mais ma fille préfère les allumettes elle trouve ça plus rigolo


_________________
paix et félicité sur toi Invité/breizh ma bro
dura lex sed lex/mieu vaut prévenir que guerrir

Kasmodian




Oui c'est vrai. Le matos, ce n'est pas l'essentiel. Comme le dis Wiseman : D'abord la volonté de (sur)vivre, ensuite les connaissance et à la FIN le matos.

Personnellement, il n'y a rien dans mes sacs dont je ne sache pas me servir. Après, est-ce que je peux l'optimiser ? Sûrement oui. C'est tout le but de ce forum d'ailleurs pour moi.
Mais, c'est l'expérience qui achèvera ça. Et c'est pas pour tout de suite. Je suis encore en pleine recherche. J'essaie de rendre mon équipement plus polyvalent afin d'éliminer le superflu. Mais pour l'instant ce que j'ai, je m'en sers.


_________________
----------------------------------------------------------------------------------------------
En toutes choses, il faut considérer la fin.

leprevoyant




Mon but est de lancer le débat Smile

smeety




Et un bon débat ma foi


_________________
paix et félicité sur toi Invité/breizh ma bro
dura lex sed lex/mieu vaut prévenir que guerrir

Kasmodian




Ça a le mérite de remettre les choses dans l'ordre. Continue !


_________________
----------------------------------------------------------------------------------------------
En toutes choses, il faut considérer la fin.

Teacher




Le savoir-faire c'est indispensable, mais pour l'acquérir, souvent il faut du matériel.
Exemple: quand j'ai commencé à faire des sorties régulières, je n'avais rien de spécial, des souliers de courses, un bâton de bois, un sac sans sangle de poitrine, un petit canif, un coupe-vent imperméable, bref des items de la vie courante.
Peu à peu j'ai acquis du matériel plus spécialisé, d'abord en bas de gamme que j'ai regretté, puis de meilleure qualité. Cela permet de faire plus, d'aller plus loin, de vivre autre chose que de la fatigue et de la frustration.
Mais j'avoue que la folie guette si on se laisse aller. Il y a toujours mieux, de meilleure qualité, plus performant, moins lourd, plus compact.
Il faut choisir, on ne peut pas tout avoir, mais il faut avoir un minimum. Et développer ses connaissances pratiques, sa débrouillardise et son habileté à utiliser le matériel qu'on a.
Je me console en nommant ma petite-fille héritière de tout mon matos de plein-air, en espérant avoir le temps de bien lui montrer comment s'en servir. :fear:


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

Tibaldog


Moi qui ce qui m'a le plus accroché sur le forum IDS ce sont les retours d'expériences, les sorties organisées, les tests en vidéos de certains membres du forum etc...

La raison c'est que sur la majorité des forums (et même des forums réputés) on y parle énormément (voire majoritairement) matos. A qui a la plus grosse ? A qui a la plus légère ? A qui a la plus polyvalente ?

Alors au début ça attire car nous sommes tous à la recherche de retours matériels afin d'orienter nos choix et éviter des achats inutiles. C'est à ça que servent les magasines, les forums etc...
Mais les vrais retours d'expériences... Pas ceux des grands explorateurs qui reviennent et racontent que du point A au point B ce fut une belle randonnée.
Moi je parles des retours d'expériences de gars qui s'essayent, qui débutent, qui cherchent, qui tâtonnent, ceux là de retours, sont à mes yeux de l'or en barre. Car ils font des erreurs et que c'est en faisant des erreurs que l'on apprends. En voyant leurs erreurs, je comprends mais je n'apprends pas forcément, il me faudra les faire moi aussi ces erreurs afin d'avancer.

Alors pour en revenir au matos, à mes yeux, il y a plusieurs sortes de matériels.
- celui sur lequel je veux être sûr à 100%, du bon gros matos et je déconne pas avec. Abri et couchage principalement. Il est volumineux, pas forcément lourd mais encombrant.
- ensuite j'ai du matos utile mais qui peut être échangé les yeux fermés. Là je cherche surtout à me faire plaisir au niveau esthétisme, polyvalence, praticité. Sac à dos, cuisine principalement et bien entendu les vêtements.
- puis j'ai des outils. Eux pour le moment c'est de la chair à canon.

Comme souvent, l'humain a tendance à partir dans l'excès et je tente de ne pas devenir dépendant du matériel autant que possible. Je ne veux pas être possédé par lui. Raison pour laquelle j'ai un axe bien tracé cette année et l'an prochain où je pars me former dans différents stages avec différentes structures. Comme vous l'avez bien dit, le savoir et les connaissances ça ne pèse rien. Et puis se rendre compte que l'on peut faire avec moins, c'est une démarche toujours intéressante afin de ne pas sombrer dans le matériel à tout prix.

Aussi et là je rejoints ce que le Manitou m'a enseigné, tout est lié. Nous ne pouvons pas non plus dénigrer le matériel.
Plutôt que faire un pavé incompréhensible, je me permets de poster cette image tiré de Bushcraft Magasine Attitude n°2, dans l'un des articles de David Manise.

C'est la Pyramide de Wiseman dont parle Kasmodian en un peu plus développé finement à mon sens.



Une image vaut parfois mille mots. Wink

Ben.



Dernière édition par Tibaldog le Mar 15 Mar 2016 - 8:43, édité 1 fois

leprevoyant




Le but de ce post est aussi de faire réfléchir le débutant (débutant) sur les chimères du SURVIVAL-BUSINESS qui peuvent détourner  des essentiels ...

débutant (débutant)


Car personnellement (mème après 30 ans) je reste un débutant (et fier de l’être) lol!

bricolo


de par mes aventures polynésiennes -- survol de l’océan pendant  99,9%des voyages) a bord de vieux DC6 de 25ans (tiens c’était aussi mon age) j'en ai déduit que seules  2 choses étaient capitales:
__savoir nager  ou tout du moins rester en surface si survie au crash
__et posséder un couteau
car dans ce cas si on a toutes les chances de son coté et que l'on se  retrouve sur un atoll désert et sans couteau la survie est quasi impossible
avec un couteau on peu:
_faire du feu(cuisine et alerte)(j'ai mis un après midi mais j'ai réussi)
_ouvrir une noix de coco sans perdre le précieux liquide et manger
faire des""bols"" avec des vieille noix de coco pour recueillir de l'eau de pluie  (reminéralisée avec un peu d'eau de mer et un petit bout de corail)
_tailler un épieu ou une foène dans une branche(poisson dans les trous et langouste sur le tombant du platier et bien d'autre amusements)
__fabriquer des chaussures!!!!!!!!!indispensable(beaucoup de passagers enlevaient leurs chaussures?????????)
etc  etc
déduction personnelle: un couteau peut sauver votre peau
en mai 1975 un légionnaire a fait le tour du lagon de Hao  avec uniquement son couteau ("""et une petite radio pour au cas où qu'il a volontairement oubliée avant de partir"")en disant ""c'est marche ou crève"" et il a réussi (félicitations des autorités et remontée de bretelles pour la radio)
prévoir plein du bon matos :oui
savoir s'en passer :bravo

sesska


il y a difficilement moins ''matostiste'' que moi.
je m'en fout des innovations, des marques, des paillettes.


j'aime en parler ici (vous auriez entendu les conversations pendant la sorties d'hiver!!) c'est pour piocher des idées dans le cadre de mon ''amélioration continue''


si j'ai un firesteel (idée 100% made in IDS), c'est pour m'obliger à penser/améliorer la préparation du feu, dans des situations de plus en plus minimalistes/dégradées, chose que je ne faisais pas forcément jusqu'alors
je le remplacerai un jour par la friction, quand je serai grand!!

si j'ai un tarp, c'est pour m'obliger à, penser mon abri, le vent, les pentes, la texture du sol, les possibilitées offertes par le terrain... chose que je ne faisais pas du tout en tente et que je commence à pas trop mal gérer > passage à l'abri naturel imminent

si j'ai un filtre pour l'eau (IDS, again), c'est pour m'obliger à en repérer les sources sur le terrain, apprendre à vivre ''en flux tendu'' avec la précieuse denrée, je testerai petit à petit des méthodes plus trad.


gagner du temps dans le cadre de la survie en situation dégradée, je suis ok
mais c'est en général là qu'on a pas le matos hightech à disposition

gagner du temps dans un contexte de sortie woodcraft, j'en vois pas l'intérêt, vu que le but est justement de se faire plaisir



ceci dit, je crache pas sur le tarp de 600g pour aller dans la verte avec mon fils, ça aide quand même à augmenter le champ des possibles

http://loiseauivre.unblog.fr/

JOHNYBOY


Il faut aussi relativiser, on ne fait aucunement de la survie quand on part dans les bois la journée, meme sur deux jours.
C est et ça reste du loisir, le matos fait parti du loisir.
Parce que quand je pars de chez moi, je suis en forme, hydraté, j ai mangé la veille, le matin meme, ...je reste toujours près de la civilisation, parce qu en France, ça devient difficile de s éloigner de la civilisation..Bref, j ai un gros couteau , un bon sac,une lampe tres puyissante, un réchaud extra mais en réalité quand j étais gamin, j allais déja seul en foret, avec quasi que dalle..seulement un sac a dos basique(surtout celui que je trouvais lol).
Maintenant j ai presque 40 ans, je sais faire avec presque rien, mais j aime bien me balader avec un beau et bon sac, j aime tester des lames, j aime manger dans les bois, soit au feu, soit avec mon réchaud a gaz Smile, mais je ne me cache pas que c est mon loisir favori Smile



Dernière édition par JOHNYBOY le Mar 15 Mar 2016 - 21:08, édité 1 fois

JOHNYBOY


bricolo a écrit:de par mes aventures polynésiennes -- survol de l’océan pendant  99,9%des voyages) a bord de vieux DC6 de 25ans (tiens c’était aussi mon age) j'en ai déduit que seules  2 choses étaient capitales:
__savoir nager  ou tout du moins rester en surface si survie au crash
__et posséder un couteau
car dans ce cas si on a toutes les chances de son coté et que l'on se  retrouve sur un atoll désert et sans couteau la survie est quasi impossible
avec un couteau on peu:
_faire du feu(cuisine et alerte)(j'ai mis un après midi mais j'ai réussi)
_ouvrir une noix de coco sans perdre le précieux liquide et manger
faire des""bols"" avec des vieille noix de coco pour recueillir de l'eau de pluie  (reminéralisée avec un peu d'eau de mer et un petit bout de corail)
_tailler un épieu ou une foène dans une branche(poisson dans les trous et langouste sur le tombant du platier et bien d'autre amusements)
__fabriquer des chaussures!!!!!!!!!indispensable(beaucoup de passagers enlevaient leurs chaussures?????????)
etc  etc
déduction personnelle: un couteau peut sauver votre peau
en mai 1975 un légionnaire a fait le tour du lagon de Hao  avec uniquement son couteau ("""et une petite radio pour au cas où qu'il a volontairement oubliée avant de partir"")en disant ""c'est marche ou crève"" et il a réussi (félicitations des autorités et remontée de bretelles pour la radio)
prévoir plein du bon matos :oui
savoir s'en passer :bravo

dans le cas précis que tu cites peut etre oui, mais en restant en France par exemple, je suis certain qu on peut se passer d un couteau, parce que la nature a inventé les cailloux lol!
et pour faire du feu, alors la , vraiment pas besoin de couteau...

bricolo


JOHNYBOY  je confirme absolument tes propos plein de bon sens mais le problème ce n'est plus le matériel mais  le savoir avec en plus de  l’expérience
qui a déjà taillé un silex pour le rendre utilisable et sans y laisser ne serait- ce que quelques gouttes de sang(et oui un silex ça coupe bien les doigts...... vécu!!)
qui connait le secret du feu  a l'arc( fente latérale)
donc n’attendons pas les problèmes pour les résoudre mais se les créer en toute sécurité pour y faire face le moment venu
quand on ne sait pas faut apprendre   study .......et surtout  expérimenter
la survie est aussi un problème de lieu!!!!
mon comportement n'a pas été le même dans la corne de l’Afrique ou la température avoisine les 41°c """"de nuit"""" c'est dans ces cas la que tu apprend la vrai valeur d'une goutte d'eau même légèrement salée...
le minimum vital n’était plu le même  le couteau devenant inutile sans les 4m2 de film transparent et sa boite de conserve pour l'alambic terrestre solaire(on creuse un trou , la boite au fond et au centre , on tend la toile dessus et un petit caillou au centre  qu'on fait rouler juste au dessus de la boite et on attend a l'ombre (si il y en a ))
nota rien ne vaut une bonne bibine bien fraiche  

secouriste


un bon couteau c'est un minimum enfin bon un truc qui coupe bien aprés on peut ce faire plaisir pour le matos hyper technique de la mort qui tue ben tant que ce que j'ai fonctionne ça va aprés pendant des années quand j'étais jeune j'ai mis tout mon fric dans du matos hyper top mais à l'époque j'étais plus souvent dans la verte que dans un apartement donc passé 15 jours en hiver au dessus de 1500 d'altitude sous la tente en faisant des sommets la journée fallais que les vetements suivent. maintenat je suis beaucoup moins exigeant avec le matos mais je m'engage beaucoup moins dans des trucs de dingues aussi

syrus


JOHNYBOY a écrit:en restant en France par exemple, je suis certain qu on peut se passer d un couteau, parce que la nature a inventé les cailloux lol!
et pour faire du feu, alors la , vraiment pas besoin de couteau...


Ha oui ! Et (par exemple) comment tu t'y prends en forêt en hiver pour trouver et préparer du bois pour allumer un feu dans un coin très humide où il y a une grosse épaisseur de neige ?

Edit : je veux dire par là dans un coin où tu n'as pas directement accès à du bois sec . Wink

sesska


comment tu t'y prends en forêt en hiver pour trouver et préparer du bois pour allumer un feu dans un coin très humide où il y a une grosse épaisseur de neige ?

tu casses des petites branches mortes sur tronc, ou de l'écorce ? cheers

http://loiseauivre.unblog.fr/

syrus


sesska a écrit:
comment tu t'y prends en forêt en hiver pour trouver et préparer du bois pour allumer un feu dans un coin très humide où il y a une grosse épaisseur de neige ?

tu casses des petites branches mortes sur tronc, ou de l'écorce ? cheers

Bin par chez nous c'est tellement humide à certaine période le l'année que pratiquement tout (bois mort, branche ou écorce) est trempé en profondeur, la seule solution pour se proccurer du bois sec pour démarrer un feu est d'accéder au coeur de sections relativement importantes, du coup je ne vois pas trop comment se passer d'un outil tranchant .

leprevoyant




Bin par chez nous c'est tellement humide à certaine période le l'année que pratiquement tout (bois mort, branche ou écorce) est trempé en profondeur, la seule solution pour se proccurer du bois sec pour démarrer un feu est d'accéder au coeur de sections relativement importantes, du coup je ne vois pas trop comment se passer d'un outil tranchant .

Il y a souvent dans les résineux (aussi) des branches mortes sur l'arbre au cœur de l'arbre et elle sont rarement humide à cœur !

syrus


leprevoyant a écrit:
Bin par chez nous c'est tellement humide à certaine période le l'année que pratiquement tout (bois mort, branche ou écorce) est trempé en profondeur, la seule solution pour se proccurer du bois sec pour démarrer un feu est d'accéder au coeur de sections relativement importantes, du coup je ne vois pas trop comment se passer d'un outil tranchant .

Il y a souvent dans les résineux (aussi) des branches mortes sur l'arbre au cœur de l'arbre et elle sont rarement humide à cœur !
Bien sûr et je fais au plus simple lorsque c'est possible mais encore une fois les conditions décrites précédemment arrivent parfois, si tu as vraiment des doutes je te suggère de venir faire un tour dans mon coin (on en reparlera ensuite) . Wink

Bref, pour en revenir à mes interrogations concernant le post de Johnyboy, je pense que même en France il existe des situations où l'usage d'un couteau s'impose .

leprevoyant




Au fait c est où chez toi ?

syrus


leprevoyant a écrit:Au fait c est où chez toi ?
Les Hautes Vosges .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum