Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Radiation et compteur

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Aller en bas  Message [Page 3 sur 3]

51 Re: Radiation et compteur le Sam 20 Oct 2012 - 0:02

martipolitain

avatar

52 nucléaire le Sam 20 Oct 2012 - 10:28

martipolitain

avatar
j'ai ouvert pour ceux qui veulent un post spéciale nucléaire dans technique de survie

53 Re: Radiation et compteur le Lun 22 Oct 2012 - 10:50

Métatarse

avatar


Salut !

Cela pourrait être utile de scinder en plusieurs fils :
- la radioprotection avec les appareils : compteurs geiger
- la radioprotection par prévention : iodure, gestes médicaux, bug-in, etc...
- le suivi de l'actualité et les pronostics, proposé par martipolitain.

Sinon, les conversations sont un peu croisées. Wink

en France ce sont des stocks d'état dans la pharmacie qu'on ne peut acheter sans accord préalable des fonctionnaires
Disons que le stock est géré dans les Plans particuliers d'intervention, mais reste à l'achat tout à fait libre. Sinon, ce serait passé sous prescription obligatoire; d'ailleurs, l'import est autorisé. J'aurais plutôt tendance à croire que ce sont les pharmacies, libérales, qui rechignent à proposer les comprimés en vente libre. L'iodure en lui même est souvent disponible, mais ce sont encore ces dernières qui acceptent ou non d'en vendre au particulier; c'est selon.....

Au niveau des gestes, j'avais oublié de préciser un point sur le lavage en cas de contamination externe. Si cela arrive (peu probable, mais bon), la douche ne doit pas être abrasive, mais doit juste rincer les produits à la surface de la peu. L'enjeu est donc de faire mousser le savon, mais pas de racler la peau.
Les produits radioactifs sont alors emportés avec l'eau de rincage; sinon, on augmente le risque de créer des abrasions de la couche externe de l'épiderme dans lesquelles les radioéléments pourront se fixer. Donc : douche douce !

martipolitain a écrit:voilà une vidéo des relevés geiger quand on prend l'avion, quand je vois ca je ne peux m'empêcher de regarder la pluie autrement!
https://www.facebook.com/photo.php?v=10150585860526424
Message de l'autre fil mais je réponds dans le fil de radioprotection Wink

Il faut faire attention à ce genre de vidéo, donnée sans information, car l'auteur ne semble pas vraiment maîtriser la matière.
Il est parfaitement normal que la radioactivité ambiante augmente avec l'altitude (double en gros tous les 1500m) car les rayons cosmiques ont moins été filtrés par l'atmosphère :

http://www.mesure-radioactivite.fr/public/IMG/gif/dose_altitude.gif


Le soucis avec les rayons cosmiques, est que leur densité change selon l'endroit. On peut tout à fait doubler d'une région du monde à l'autre indépendamment de l'activité humaine; le vent solaire peut par exemple en détourner une partie, tout en ajoutant sa part de radioactivité (particules B- par ex). Donc il est inutile de s'inquiéter pour un voyage en avion de temps en temps.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rayon_cosmique


martipolitain a écrit:
McSv=mSv, le taux est ici énorme! d'autres vidéos sur d'autres trajets ont été publiés! Ah il est beau le monde! Rolling Eyes
Cela explique peut être pourquoi tu sembles alarmiste.....McSv ne signifie par millisievert, mais micro-sievert ! Il y a un rapport 1000 en trop !

L'appareil s'alarme parce qu'il détecte une anomalie. La radioactivité ambiante tournant autour de 0,05µSv/h, il détecte 20 fois plus....il joue donc son rôle pour avertir de l'anomalie; mais en lui-même, le débit reste faible.

Sur un voyage de 10h, le passager se prend en gros une dose de 10µSv, soit 0,01mSv. S'il fait une radio du bras, il se prend entre 0,1 à 1 mSv en quelques minutes, soit presque 100 fois plus !
http://www.inserm.fr/actualites/rubriques/actualites-societe/radioactivite-faibles-doses-fortes-doses-sommes-nous-tous-egaux

Voilà, comparons ce qui est comparable. Wink

54 Re: Radiation et compteur le Lun 22 Oct 2012 - 13:14

Nemrod

avatar


Merci pour ces précisions Métatarses Very Happy


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

55 Re: Radiation et compteur le Mar 30 Oct 2012 - 16:52

Métatarse

avatar


Salut à tous !
Sur la page 3 je parlais d'un prototype de compteur geiger ultra-simple (sans doute l'un des plus simples au monde), le voici finalisé.
Il faut prendre en compte le fait que j'ai utilisé spécialement de vieux composants des années 60 car je souhaitais une mouture un peu typée Fallout, mais rien n'empêche de prendre des composants de récup dans les lampes éco, ou encore des composants neufs (coût hors tube geiger <5€, soit 8€ avec le premier tube geiger en vente sur ebay).


De plus gros condensateurs HT permettraient par exemple de prolonger l'autonomie à plusieurs minutes sans recharger par interrupteur.


La matière radioactive testée est composée de plusieurs électrodes de starter de néon, "faiblement" radioactives.

Il sera tout à fait possible de greffer le module convertisseur impulsions/débitmètre (en µSv/h), que je prépare pour le compteur geiger à transistor.

En l'état, il permet déjà de discriminer les différents éléments radioactifs de l'environnement (granit, minerai, sel de régime, starter, etc...) et de se faire une idée du débit à l'oreille.

Bons bidouillages à tous !

Ps : Je suis dispo par MP pour toute aide quant à la fabrication Wink

56 Re: Radiation et compteur le Mar 30 Oct 2012 - 21:54

Fantôme

avatar
Metatarse le jour ou mon Radex tombera en panne, je compte sur toi pour m'indiquer comment je pourrais le réparer Wink

57 Re: Radiation et compteur le Mer 31 Oct 2012 - 9:07

Métatarse

avatar


Salut !
Pourquoi pas envisager les pannes possibles maintenant ?

Voici par exemple le circuit du radex 1503 :


On trouve cette image sur le petit tuto d'un internaute qui a réparé une panne de contact.
http://ea4eoz.blogspot.fr/2012/09/repairing-radex-1503.html
C'est assez intéressant dans le sens où il précise comment ouvrir l'appareil, et quels étaient les symptômes (compteur qui s'affole aux vibrations).

Niveau circuit, c'est principalement du CMS (composant monté en surface) directement soudé aux pistes. Un des risques (cas de cet internaute) est le décollement du cuivre suite au vieillissement et à des conditions d'utilisation un peu limites (température, humidité, etc...).

De ce côté, une analyse fine avec une petite loupe est suffisante (au pire à l'ohmmètre pour la continuité) pour trouver les pannes, et donner un coup de fer à souder sur la cassure ou la coupure (cas ici).


Ici, le pontage entre C et D (évident à l'oeil) était mauvais, l'internaute a relié D à A avec un fil soudé (C à D possible, mais un peu plus difficile).

Niveau garnitures, c'est en général tout ce qui est mécanique qui flanche en premier, comme ici les interrupteurs. Ils ne sont pas difficiles à changer du tout; au pire avec un gros modèle type "bouton poussoir". Wink

Ensuite les pannes au niveau composants :
- si cela touche les circuits intégrés (CI) : irréparable à l'échelle de l'amateur. C'est amha assez rare en utilisation normale, mais un risque que je n'écarte pas car les CI (surtout à mémoire et programmables) seraient potentiellement sensibles aux radiations, d'où mon projet à transistor.
- le reste des composants est en général remplaçable. Les pannes potentielles se situent quasiment toujours aux environs des circuits qui drainent une certaine tension ou intensité : du côté de l'alimentation, ou du côté de la HT.
Niveau alim, il me semble qu'il y a un circuit survolteur, pour transformer le 3V en tension utilisable par les CI (5V à plus). Il faudra alors regarder du côté du condensateur chimique (la capsule noire, fine et marquée en µF), qui risque de vieillir prématurément par utilisation tampon d'alimentation (+5V par impulsion).

-Niveau HT, c'est souvent le condensateur HT (la capsule bleue, en nF) qui claque, comme pour les lampes fluo. Sinon, plus rarement si le circuit est bien conçu, c'est le transistor qui pilote le primaire du transformateur qui grille. Dans les deux cas, on peut remplacer par des composants à caractéristiques proches.

Donc hors CI, quasiment tout est réparable. Wink

Ps : si certaines notions sont un peu floues, je vous renvoie à mon tuto sur le projet geiger à transistor, où toutes les étapes sont expliquées.

58 Re: Radiation et compteur le Ven 25 Avr 2014 - 21:43

Corazon

avatar


Un petit shéma : http://xkcd.com/radiation/


_________________
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature
http://www.nature-photos.eu

59 Re: Radiation et compteur le Mer 18 Jan 2017 - 15:00

sebastienb

avatar
En complément au lien de Corazon qui permet de comparer les doses, j'ai calculé les temps d'atteintes de divers doses (1mSv, 20mSV, 100mSv, 500mSv, 5Sv) en fonction du débit de dose. En cas de pépin ce tableau (format PDF) permet de savoir au bout de combien de temps la situation deviendra critique (ou de réaliser que la situation n'est pas si grave que ça). Le tableau est téléchargeable sur mon blog : http://www.sebastien-billard.fr/tacticool/index.php?post/2017/01/15/Niveaux-de-radioactivite

http://www.sebastien-billard.fr/tacticool/

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 3 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum