Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Ma torche "préhistorix"

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1 Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 9:33

Goudurix


Moi aussi j’ai voulu faire un objet en bois, mais à la mode corse (je ne cours pas après le travail !). J’ai donc fait ça chez moi, au garage.

Je voulais faire une torche "préhistorix" pour éclairer la nuit ou l’intérieur d’une grotte.

Je suis allé en forêt et j’ai coupé un bout de bois que je croyais solide : le buis.

Je suis donc revenu au garage, arborant fièrement ma trouvaille :


Puis j’ai sorti mes outils de travail :


J’ai "épluché" la peau de ma future torche avec mon Pohl Force Alpha2.

Voilà maintenant que mon buis est tout nu :  Embarassed


J’en profite pour le trépaner avec ma scie trépan et je fignole le travail avec le ciseau à bois :


Ce trou de 4 cm de profond servira pour déposer une bonne réserve de sève de pin, qui sera le combustible de ma torche et "devrait" faire perdurer le feu un certain temps, si tout se passe bien.


Enfin, je suis passé à la déco pour faire joli, hélas, j’ai entendu un craquement discret et constaté deux belles fentes dans ce que je croyais être un bois dur :


Grosse déception donc. Mais pas de panique, je plonge le tout dans de l’eau bouillante, et changement de programme : il me faut trouver un tube du même diamètre que le trou, pour contenir la sève et éviter que les fentes ne s’aggravent.

Ma torche "préhistorix" redevient donc une torche ordinaire.

Reste a trouvé suffisamment de sève pour remplir cette torche et tester combien de temps elle va fonctionner, mais ça c’est une autre histoire.

2 Re: Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 12:40

Branch




:good:

Le séchage c'est assez délicat , et a mon sens y a pas beaucoup de rapport entre la dureté du bois et ça capacité à fendre ou non.

Ça reste un objet sympa ce que t'as fait.

J'ai eu le même problème avec des plaquettes en buis que je préparais la semaine dernières. Je me suis rendu. Compte bien tard que j'avais une fissure... Ha le buis de chartreuse c'est plus que c'était lol!

3 Re: Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 12:53

Tibaldog


Intéressante ta torche mais pourquoi dis-tu préhistorique ?
Pourquoi souhaite tu créer un réservoir de résine ? Cela ne risque t'il pas de se renverser ?

Je suis curieux de voir le résultat final en tout cas.

Pour ta fente.
Dur ou pas, le bois à nu qui sèche va forcément craquer si l'on ne prends pas de précautions pour le faire sécher en lenteur.
Et malheureusement plus une matière est dure plus elle risque de casser. Une matière souple sera plus résistante finalement.
C'est pour cette raison que l'on trouve des des échafaudages en bambous et pas en chêne au Japon.

Pour le coup, je pense qu'il a craqué car l'extérieur avait du commencer à se sécher doucement et comme tu as extrait tout le cœur du bois, aucune matière n'a retenu les fibres, d'où ce craquement.

Pour bien faire il aurait fallu le faire sécher entièrement pendant une longue période avant de le travailler. Cela évite qu'il finisse de sécher après manipulation et donc qu'il se déforme/craque.

ben.

4 Re: Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 13:26

trois flèches


L'idée est sympa, le fait que le bois ait fendu n'enlève rien a la fonctionnalité de l'objet. Le buis
est un très joli bois, le problème c'est juste notre impatience a vouloir faire les choses lorsqu'on le
veut et non pas lorsqu'elles peuvent être faites. J'ai eu le même problème que toi pour mes trois
premières kuksa avec du robinier.
Je suis curieux de la voir allumer...



Dernière édition par trois flèches le Dim 30 Oct 2016 - 14:03, édité 1 fois

5 Re: Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 13:53

Goudurix


@mylaunelin : oui, j’aurais bien voulu que cela réussisse, heureusement j’ai un autre morceau de buis qui a gardé son écorce et que je vais laisser sécher plusieurs mois.

Je vais aussi faire des plaquettes pour un couteau que j’ai volontairement démonté pour le rhabiller en buis.

Cette année le buis de chartreuse a été furieusement attaqué par des milliers de papillons qui ont dévoré toutes leurs feuilles.

La rumeur dit que ce sont des papillons Chinois, je vais acheter le même flytox que le c’aptain Haddock on sait jamais !   lol!  lol!



@Tibaldogl : je crois que tu as vu juste, je n’aurais pas dû le travailler tout de suite. Il était très humide lorsque je l’ai coupé, et il a séché à une vitesse fulgurante dès le moment où je l’ai écorcé.

D'autres par je lui ai aussi fait subir des contraintes, pour le trépaner, donc, il était évident qu’il allait me le faire payer…

Ma seule excuse, c’est que c’est la première fois que je fais ce genre de bouleau, et je me demandais ce qui allait ce passé lorsque le feu allait chauffer le bois.

Concernant la résine, lorsque je la récolte elle est suffisamment "solide" pour ne pas couler. Une fois qu’elle sera en feu, il conviendra de garder la torche bien droite.

Mais je suis curieux de voir le résultat en durée de temps d’allumage et en solidité. Je crois que je vais garder l’idée du tube en alu pour une utilisation renouvelable… si ça marche bien sûr.

6 Re: Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 13:59

Goudurix


Trois flèches, tu devrais fabriques des d’arcs, en if ! lol! lol!

Tu dis vrai, j’ai été trop impatient, je vais recommencer… dans quelque temps.

7 Re: Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 14:10

trois flèches


J'ai déjà raté trois arcs composites et n'en ai réussi aucun de fonctionnel Evil or Very Mad
La réalisation d'un arc en if monobloc, pour moi ,serait un peu comme un saint graal.

8 Re: Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 14:21

Goudurix


Cela m’intéresserait grandement d’avoir le détail de la fabrication d’un arc en if.

Je t’encourage vivement à continuer, ce sera un travail formidable, et une belle œuvre.

As-tu regardé ou cherché sur le net des informations pour ce faire ?

Dans ma jeunesse j’ai tiré avec un 45 livres et une arbalète… j’ai revendu le tout, la réglementation devient est trop chiante.
Voici un article glaner sur le net :

De la branche coupé, jusqu’à l’arc terminé.

L’écorçage de la branche d’IF, (12 cm de diamètre approximativement) coupée "verte" en pleine sève!
Ne pas laisser sécher le bois, comme souvent vous pourrez le lire ou l’entendre ailleurs !!!
Tracer l’endroit où il n’y a pas de départ de branches, ni de nœuds ou blessures de l’arbre.
Couper la branche dans sa longueur à la scie à main (une très bonne scie) cette opération peut prendre 1 heure....
Ensuite tracer le milieu, l’axe de l’arc le plus au centre possible. ..
Et dégager la "latte" prévoir une largeur de 38 à 42 mm.
Ensuite, tracer la poignée, la partie droite de l’arc et à partir de celle-ci, vers les extrémités tracer et couper en cône, pour arriver à 20 mm aux extrémités.
Ensuite couper dans le cœur, la partie rouge de l’IF, vers les extrémités à partir de la poignée, pour finir 30 mm.
Cette opération à pour conséquence d’obtenir l’ébauche de l’arc avec sa forme "dégagée".

Là il vaut mieux disposer d’un "banc de travail" tel que celui reconstitué.
Cela permet de caller l’arc à l’aide des pieds et de laisser les mains libres pour travailler !
La "Plane" à ce stade fait le travail de façonnage de l’arc, cet outil se trouve encore chez les bons quincailliers.
Il date de l’époque Celte de l’âge du fer et n’a pas évolué depuis !
Il convient de donner le profil de l’arc. Plat sur la face avant, la partie blanche de l’aubier, et arrondie sur le dos, la partie rouge de l’IF celle qui se retrouve vers l’archer quand il tire.
Quant l’arc approche de sa forme définitive, la râpe intervient, pour terminer à la calle et au papier de verre, du grain 60, ensuite 120 et terminer à 240. L’arc est presque terminé!

Si vous stoppez le travail en court pour un jour ou deux, enduire le bois de graisse de Bœuf ou d’huile de Lin, pour empêcher le séchage du bois (il faut garder la sève!) L’arc terminé sera enduit de graisse de bœuf à cuir ou de cire d’abeille pour meuble....16 h de travail !

9 Re: Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 18:22

Branch




Pour la pyrale du buis, c'est confirmé, wikipedia est très précis la dessus y a pas de doute. J'en ai eu des milliers cette été, donc comme toi je vais me refaire un stock de buis puisque de nombreux ont péris malheureusement...

10 Re: Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 18:55

Goudurix


En effet, ça fait peur de voir á quel point ça prolifère ces bestioles, c'est la première fois que j'en vois autant !

11 Re: Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 19:18

La Teigne


Les industriels ont fait interdire les "purins" naturels de nos aieux, histoire que monsanto et consort s'en mettent pleins les poches.
c'est à redécouvrir.

http://maplanete.blogs.sudouest.fr/archive/2016/04/02/jardins-d-eyrignac-une-journee-sur-les-traitements-zero-phyt-1047815.html

Et pour la torche tu ne pouvais pas colmater l'intérieur avec de l'argile? Où autre truc du genre?

12 Re: Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 19:27

Goudurix


L'argile c'est une idée mais je crois que le plus simple c'est de tout refaire.

13 Re: Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 20:36

trois flèches


Effectivement l'aubier de l'if possède les aptitudes d'extension du dos de l'arc quand le duramen possède lui
toutes les aptitudes de résistance à la compression nécessaires au ventre de l'arc. Cela permet en utilisant
une bille d'if bien sélectionnée et bien travaillée d'avoir presque les mêmes propriétés qu'un arc composite.
Par contre, on peut très bien avoir des noeuds ou départs de branches dans un arc monobloc, les gens sur ce forum qui ont eu la chance de participer au stage d'archerie primitive d'ENS ont presque tous rencontré cette situation Twisted Evil mais là on rentre dans le domaine de compétence de Claude et Ben, dont malheureusement
je ne connais pas les pseudos sur ce forum, qui pourraient l'expliquer bien mieux que moi...

Le colmatage à l'argile serait une bonne idée pour que la résine brûle sans transmettre le feu à la torche
elle même.

14 Re: Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 20:47

trois flèches


Pour répondre à ta question Goudurix, oui j'ai fait beaucoup de recherches ces trois dernières années,
notamment j'étais inscrit sur un forum qui s'appelle "arc trady only" ou il y avait une pléiade de gens avertis
amateurs et professionnels dans la fabrication d'arcs monoblocs et composites.

15 Re: Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 20:57

foudeland


trois flèches a écrit:J'ai déjà raté trois arcs composites et n'en ai réussi aucun de fonctionnel Evil or Very Mad
La réalisation d'un arc en if monobloc, pour moi ,serait un peu comme un saint graal.

j'ai toujours pas fini le mien ,en if justement !!

16 Re: Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 21:08

trois flèches


Au moins il n'est pas raté, il n'est juste pas fini, garde espoir Pascal.

17 Re: Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 21:09

wolfdb


Vous le trouvez facilement le if?, j'ai cherché un peu l'année dernière
(pour un arc aussi), mais je n'en ai pas trouvé de la bonne dimension...

Du coup, en cas de "rature" c'est un peu dommage...

Sinon, très bonne idée cette lampe préhistorix!

A suivre!!!

18 Re: Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 21:17

trois flèches


Les types qui ont des bons plans pour se procurer de l'if c'est un peu comme ceux qui ont des coins
à morilles, en général ils ne sont pas trop partageurs. Moi j'en ai trouvé bêtement deux billettes en
allant tout les jours sur le bon coin jusqu'à temps que l'occasion se présente.

19 Re: Ma torche "préhistorix" le Dim 30 Oct 2016 - 22:45

ptit-chris


Goudurix a écrit:heureusement j’ai un autre morceau de buis qui a gardé son écorce et que je vais laisser sécher plusieurs mois.[/b]


Un ancien sculpteur que je connaisait m'avais dis que le buis etais extremement long a secher entierement. Je sais plus si c'etais 5 ou 10 ans qu'il le gardais avant de le travailler

http://ptit-chris.over-blog.com/

20 Re: Ma torche "préhistorix" le Lun 31 Oct 2016 - 2:28

Goudurix


En fait, je me suis rendu compte qu'il s'était fendu là où j'avais mis les serres joints pour le tenir et le trépaner, j'ai sans doute serré un peu trop. Mais je suis certain qu'il a séché très vite, en tous cas en surface.

21 Re: Ma torche "préhistorix" le Lun 31 Oct 2016 - 8:03

Branch




C'est exactement ça, il faut mettre en place des conditions lui permettant de sécher lentement , de contoller le séchage pour qu'il soit lent, l'ecorçage a eu l'effet inverse.

Un résume des méthodes trouvées sur le net( pour manches de couteaux) et que je test en ce moment ( sur coustil, néoczen...)

Débiter en tronçon et parafiner les bouts, stoker dans une boite attendre un par centimètres de diamètre.

Couper en plaquette , stoker dans un carton sac plastique hermétique rempli de sciure sèche et renouvelé l'air de temps en temps.

Couper en plaquettes et les passer au micro onde par passes de 30 s successives après refroidissement intermédiaire ( pas encore testé ?)

22 Re: Ma torche "préhistorix" le Lun 31 Oct 2016 - 9:19

Goudurix


Je teste en ce moment de l'huile de lin sur le bois, pour évité que le bois ne sèche...mais ça va prendre du temps.


Maglite Two, ma torche en deux temps trois mouvements .

Matériel :


Coupez la canette et ne garder que la partie basse, celle qui vivifie le corps et l’esprit.  lol!


Avec la mini, percez un petit trou sur le fond de la boîte.


Avec la vis, agrandissez légèrement le trou.


Avé la mini, percez un avant trou dans le manche à balai.


Incérez la vis à l’intérieur de la boîte…


Et serrez le tout sur le manche.


Après l’insertion du protège feu, votre torche à fière allure.


La preuve !


J’me d’mande si j’vais pas déposer un brevet… lol!  lol!

23 Re: Ma torche "préhistorix" le Lun 31 Oct 2016 - 10:48

l'ange


Tu a utilisé quel combustible ?

24 Re: Ma torche "préhistorix" le Lun 31 Oct 2016 - 10:56

Goudurix


Pour ce premier essai, j’ai rempli le godet de sciure et d’écorce de buis puis j’ai ajouté quelques gouttes de White Spirit.

Mais pour l’utilisation normale, j’entends emplir le godet de sève de sapin ou de pin avec ou sans brindilles de bois.

25 Re: Ma torche "préhistorix" le Lun 31 Oct 2016 - 14:42

banou


moi c bandelettes enduites (parafine/ cire /sève / pétrole.... )sur bâton ;
faudrait aussi faire des tests 'd'enfumage' avec vos torches car par ex le pétrole en milieu fermé ou peu ventilé ça craint

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum