Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[Review] Coldsteel SRK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 [Review] Coldsteel SRK le Jeu 3 Nov 2016 - 10:12

Teigneux


Bonjour à vous,

Après une élection sans trop de surprises (sauf pour moi qui n'aurais jamais parié sur ce dernier) du Coldsteel SRK, en voici la review convoitée.

Couteau Cold Steel SRK (Survival Rescue Knife) lame fixe



Caractéristiques

Longueur totale: 27.30 cm
Longueur de lame: 15.24 cm
Épaisseur de lame : 5 mm
Poids (couteau) : 230g (sans étui!)
Lame acier AUS- 8 (existe en VG1 et VG10 maintenant)
Manche en Kraton
Etui noir "Secure-Ex" ou étui nylon
Fabrication : Japon (pou le mien)
Prix : entre 150 et 250€ selon version

Contexte

Je vous avoue que j'ai été surpris de voir un tel engouement pour la revue de ce couteau qui pour moi reste d'un usage bien spécifique..
Il est une excellent couteau de survie, c'est d'ailleurs son nom, Survival Rescue Knife mais à mon sens pas destiné aux activités outdoor de loisir (pas à titre principal en tout cas). Je m'explique quant à cette prise de position.
Il a été pensé et conçu pour cela et ca se sent, il était d'ailleurs destiné à remplir le passage au programme SERE (stage de survie commun aux armées US) t donc à remplir le cahier des charges propre à cette "discipline" et aux forces y étant confrontés. De mémoire il a notamment équipé pendant un temps les pilotes de l'Air Force. L'idée de Coldsteel était d'en faire le couteau le plus solide et durable au monde, quelque soit les conditions auquel il est soumis, le pari est plutôt réussi je serais curieux de voir quelqu'un en venir à bout (en s'en servant comme d'un couteau et pas d'une masse ou d'un pied de biche).

Manche

Le SRK pourra rappeler à certains le Fallkniven A1 de par sa forme, il est constitué d'un manche en Kraton ( élastomère thermoplastique) assez fin (c'est pas du Lionsteel) mais tombant parfaitement en main  relativement confortable de par son grip et de son aspect souple. Il offre néanmoins d'excellentes caractéristiques de résistance aux conditions telles que l'humidité, la chaleur, les chocs mais supporte mal le contact avec les produits chimiques. Le manche comporte une petite garde toujours pratique et un œillet imposant à l’arrière pour le passage de dragonne ou paracorde. L'extrémité arrière est légérement "bombée" afin d'assurer une prise en main ferme et permettant le travail de frappe sans trop de problèmes (vous ne le casserez pas, pas de soucis la dessus).

Lame

La lame quant à elle (pour ma version) est en acier AUS-8 (Classification aciers) donc partiellement inoxydable. C'est un acier que j'apprécie particulièrement et pour ainsi dire le seul "inox" (outre le sandvik) que j'utilise, privilégiant généralement les lames carbones.
La rigidité et la résistance latérale sont excellentes, c'est probablement une des lames les plus rigides que j'ai pu voir, elle parait incassable et a été conçue pour. La tenue du fil est conforme aux standards de l'AUS-8, tout à fait honorable, de quoi tenir plusieurs jours en autonomie; et ce n'est pas plus mal car c'est pas ce qu'il y a de plus sympa à aiguiser avec les cailloux de la rivièr.
Le revêtement noir appliqué sur la lame est à base de téflon, il a pour but de renforcer les propriétés de résistance à l'oxydation et de limiter considérablement les reflets; Je l'ai quant à moi enlevé, aucun intérêt puisque déjà inox à la base et que je suis pas poursuivi par une milice serbe! Le revêtement n'avait pour seul effet que de ralentir la progression de la lame dans certaines matières (et notamment en cas de fente de bois), j'en ai c*** mais ca valait le coup c'est bien plus agréable sans. Tant qu'a être dans les propriété out of box de la lame parlons du tranchant; il est relativement bon (comme souvent chez Coldsteel) mais malheureusement aucun couteau out of box ne remplit mes critères d’affûtage donc repassage à la pierre immédiat et là encore c'est bien mieux.

Usage

Le poids est imposant, 230 gr, ca se sent mais reste bien équilibré. La forme de la lame ne s'oriente pas vers des coupes à la volée ou le travail du bois directement mais sa taille et son poids le rendent utilisables dans ces deux cas. Le travail de précision est quant à lui agréable grâce à un poids équilibré, la possibilité de passer un doigt devant la garde (attention ce n'est pas un ricasso creux mais plat!), featherstick et autres petites coupes seront donc un jeu d'enfant. Les travaux de grosses coupes seront facilités par la longueur de la lame et son extrême rigidité, seul le revêtement téflon peut être embêtant pour la fente.
Concernant l'éventuel utilisation en tant que couteau de chasse il est là par contre à la ramasse, il n'est pas fait pour en même temps mais oubliez le pour dépecer un animal, vous allez vous faire du mal...
Le travail de frappe ne pose aucun soucis si ce n'est que le manche peut glisser sur un support n'étant pas plat (sardine par exemple), enfoncer un piquet sera aisé, une sardine un peu moins, là encore ca reste un couteau. Pas la peine non plus d'essayer de s'en servir avec un allume feu, rien n'est prévu pour gratter, faudra donc prévoir le grattoir avec le firesteel.

Transport

L'étui quant à lui (version nylon pour moi) fait le travail mais n'a rien d'exceptionnel, pratique pour fixer à la jambe (notamment sur une combi de vol) ou sur un sac pour le reste c'est comme qui dirait pas pratique. L’intérieur reçoit un insert kydex bien pratique là par contre pour éviter de casser la lame (hum) et pour protéger des coupures. Petite pochette à l'avant (reçoit aisément allume feu et pierre à aiguiser), rétention active à pression, passant ceinture, passants Molle et cordelette de maintien pour la jambe ou l'équipement, bref il est complet. Je suis pas fan des étuis nylon car lourd et encombrant mais celui ci remplit son rôle initial, l'étui Secure-Ex propre à Colsteel n'est de toute façon rien de plus qu'un étui en TPE et n'a rien de transcendant non plus, c'est plus moderne c'est tout.

Conclusion

Pour conclure il reste pour moi plus un couteau de survie à destination militaire voire un couteau de combat qu'un couteau outdoor à notre sens, au même titre qu'un kabar par exemple, il a été concu pour cela et fait bien son boulot; pour une rando ou un bivouac dans les bois vous trouverez plus pratique (notamment au transport), plus approprié et moins cher. Un couteau est un outil, destiné à un usage spécifique, vous ne prendriez pas un tournevis plat pour une vis cruciforme non? Si ca parait, à juste titre, cher (pour nous en tout cas), le prix est justifié compte-tenu de la qualité du produit et de la concurrence directe, largement équivalente à du Extrema Ratio coûtant facilement le double et équipant désormais les forces francaises, qui auraient préféré voir ces 400€ dépensés ailleurs que dans une lame.

Je vous laisse le soin de faire vos propres comparatifs +/- car trop subjectif à mon sens pour une review (on le fait notamment en comparant à nos autres modèles et expériences et nous n'avons pas tous les mêmes  Wink )

Prochaine élection dans quelques temps, merci.



Dernière édition par Teigneux le Jeu 3 Nov 2016 - 15:26, édité 1 fois

2 Re: [Review] Coldsteel SRK le Jeu 3 Nov 2016 - 13:26

ByChris


Salut Teigneux,

Merci et félicitations pour ta revue très complète de ce couteau, on sent que tu es un passionné  Cool    
Le poids du Cold Steel SRK m’a intrigué je l’ai alors comparé avec ce que je manipule de temps en temps afin de me faire une idée.
J’ai donc pesé mon couteau NL3L : 275 g sans étui et 510 g avec, pour des caractéristiques presque identiques si ce n’est l’épaisseur de la lame (6 mm).

Pour quelles raisons le Cold Steel SRK est-il limite en destination chasse ?



Dernière édition par ByChris le Jeu 3 Nov 2016 - 13:43, édité 1 fois

3 Re: [Review] Coldsteel SRK le Jeu 3 Nov 2016 - 13:34

Branch




Belle revue, très intéressant à lire :good:

Tu aurais une photo du tiens sans le revêtement ?

4 Re: [Review] Coldsteel SRK le Jeu 3 Nov 2016 - 14:22

Teigneux


je tâcherais de faire une photo du mien oui.

Limite pour la chasse car la forme de lame n'est pas adapté, elle est trop longue et pas assez recourbée à la pointe (de façon à pouvoir vider un animal en mettant le minimum d'angle possible au couteau et donc de limiter les risques de perforation) forçant à incliner le couteau au lieu de le laisser quasiment droit. L'épaisseur de la lame et le poids n'ont rien de commode non plus pour ce genre de travail, mais en situation de survie ca fait le boulot, et rien à faire des perforations ou de la "propreté" du travail mais là encore nous n'y sommes pas Wink

5 Re: [Review] Coldsteel SRK le Jeu 3 Nov 2016 - 18:29

ByChris


Ok, merci pour ton explication Smile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum