Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Cahier Des Charges pour un couteau de survie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

luigi


On demande toujours beaucoup à un couteau de survie, alors j'ai décidé de faire un cahier des charges.
Quelqu'un veut y participer?
L'idée est de n'avoir que ça lors d'un déplacement dans la nature et rien d'autre.
L'étui peut faire partie du concept.

Bellupus


Pour moi le cahier des charges c'est :

- Lame en une pièce (ça évite que un mécanisme casse)
- Manche en bois (j'aime le contacte du bois ^^)
- Passant dragonne (pour évité de glisser sur la lame)
- Un grand couteau de 15cm minimum (c'est dissuasif en cas de "problème humain")
- Lame asymétrique (question de goût, mais surtout légal pour un porte)
- Portage horizontal à la ceinture (plus discret)

J'ai tout à fait l'image du couteau en tête, mais impossible de mettre la main sur le couteau en réel...

Après avec le savoir faire, il est possible de se passer de fire steel (feu par friction), boussoles (soleil, étoiles) etc...
Après l'imagination et l’adaptabilité sont les armes les plus effilasses en cas de soucis.

Pour moi, il vaut mieux un couteau simple qui fait bien son taff, que un multi-couteau qui reste fragile.

Invité


Invité
Saltut. Voilà MES priorités, si ça peut aider:

- Discret.
- Solide.
- Manche confortable (micarta, hypalon, G10...).
- Qui coupe (bien, longtemps, et facile à aiguiser).
- Qui serve pour gratter un firesteel.
- Etui solide et sûr.
- Avec un mini kit (paracord, aiguisage, feu, signalisation)).

... Et pas trop cher Cool

Bellupus


A croire que le couteau est comme le kit de survie, dépendant de l'utilisateurs et de l'environnement Wink

Rôdeur a écrit:
... Et pas trop cher Cool
Je crois que sur cette partie, ont s’entendera tous ^^

luigi


Et pour la lame? J'ai une préférence pour une lame qui tranche (style voyager de coldsteel),plus facile pour couper une corde ou une ceinture.
Est ce que vous pensez qu'un multitool peut être un couteau de survie?

Bellupus


luigi a écrit:Et pour la lame? J'ai une préférence pour une lame qui tranche (style voyager de coldsteel),plus facile pour couper une corde ou une ceinture.
Pour un couteau, c'est mieux Wink


luigi a écrit:Est ce que vous pensez qu'un multitool peut être un couteau de survie?

En milieu urbain oui, sans hésité. Les fonctions comme tourne vise ou pince sont plus important que la coupe.
En foret/montagne, pas sur... j'aurais plutôt tendance à avoir un couteau qui peu couper un arbre en morceau et dépecer un ours berserk Wink

luigi


dans le milieu urbain on a vu que le multi tool est plus avantageux mais en foret ou dans un bois ( à part la découpe des ours lol!) qu'elle est la spécificité plus importante pour un couteau et son étui?

Nemrod




Selon moi il ne peut y avoir "LE" couteau de survie type. Chacun à des des besoins, des utilisations différentes et dès lors le couteau devra y être adapté. Tu risques d'avoir autant de réponses que de membres sur le forum.

Cependant on peut essayer de généraliser quelques points qui me semblent cruciaux :
- Il doit être solide
- facile à affûter
- polyvalent (donc pouvoir couper une petite bûche en batonnant dessus, mais également des travaux plus précis)

La spécificité la plus importante pour un couteau ? Couper ! Very Happy (je ne plaisante pas...) couper bien et longtemps c'est déjà très bien.


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

kroc


au tu parle du Enzo Trapper...

Enfin bref voila pour moi c'est mon couteau de camp des que je sort en forêt il ne me quitte plus.

Pour ce qui est de mon couteau que je porte toujours sur moi en ville au travail.. c'est mon BBR1

Après couteau de survie il n'y en a pas vraiment les caractéristiques d'un couteau pour survivre oui mais rien de plus... on ne peut pas vraiment conseiller.. sinon j'aurrais dit un ESEE -RC 5 ou 6

luigi


merci à tous, maintenant je vais essayer de mettre ça en pratique!

cardoso5fr


Pas un spécialiste dans le domaine.

J'aurais tendance à dire une lame d'une douzaine de cm de tranchant à tout casser, avec un peu de pointe mais pas trop pour ne pas fragiliser. Une lame dans un acier facile d'entretien du tranchant (plutot acier à outil, à roulement, non alliés que des inox quoi- sauf cas particulier de milieux particulièrement corrosif).
Trempe sélective ou même trempe intégrale avec revenu selectif du dos pour conserver la "tenacité" de la trempe tout en aillant une certaines flexibilité et résilience au dos (plus accru qu'au tranchant).
Emouture full flat avec affûtage convexe sur les deux derniers mm.
Des arrêtes un peu vive sur le dos de la lame en bout pour pouvoir utiliser le firesteel sans trop de soucis (d'ailleurs la trempe intégrale avec revenu selectif aide dans ce domaine en comparaison avec la trempe sélective.)
Ou alors une double trempe, intégrale puis sélective par chauffe différentielle qui fait le revenu du dos en même temps.

Un crantage léger au niveau du pouce pour éviter la glisse intempestive.
Il faut que le manche est un finger choil pour éviter les risques de glisses, lame avec casse goutte pour faciliter l'affutage.
Le manche est en matériaux imputrescible (G10, micarta, fibre de carbone) ou en bois dur et à grain fin (problème d'humidité). De préférence toxifié ou texturé pour éviter la glisse. le talon peut ne pas être recouvert par les plaquettes ou peut avoir un pommeau si on opte pour un montage sur soie (pas de préférence, solidité équivalente (et poids moindre pour le montage sur soie.)
L'objectif étant de pouvoir taper sur le talon si besoin, même si je ne suis pas fan comme activité.) on ne sait jamais.
Il doit y avoir de préférence un trou pour dragonne et avec une dragonne assez longue pour pouvoir utiliser au besoin la paracord pour autre chose.

Le manche ne doit pas être anguleux pour ne pas blesser ou fatiguer. Il ne doit pas être trop épais non plus, pour ne pas fatiguer la main qui le tiens.

L'étuis doit être imputrescible, ajusté au couteau (kydex, abs), de préférence compatible avec un système d'accroche fiable. L'étuis doit être percé pour permettre l'évacuation de la condensation ou de l'eau.

Voila un peu comment je voie le truc.


Invité


Invité
luigi a écrit:Est ce que vous pensez qu'un multitool peut être un couteau de survie?
bien sûr,
un couteau ordinaire devient "de survie" si la situation elle même le devient...
la survie n'etant pas un loisir le couteau que tu as à ce moment precis (quand ça devient la merde) devient, de par le fait ton couteau de survie...
apres un cahier des charges pour un couteau de loisir "outdoor" c'est autre chose. Wink

kroc


Exactement comme le dit alain concrètement le couteau de survie sera selui qui t'aidera a survivre et cas de problème.

Après ton couteau préféré que tu souhaiterais avoir en cas de problème c'est autre chose.

Et moi c'est mon BBR1 et/ou mon Enzo.

Creeks


alain a écrit:
un couteau ordinaire devient "de survie" si la situation elle même le devient...
la survie n'etant pas un loisir le couteau que tu as à ce moment precis (quand ça devient la merde) devient, de par le fait ton couteau de survie...

Je suis du même avis que Alain,

Pour moi en gros quand il t'arrive quelque chose le couteau de survie sera celui que tu a sur toi a ce moment,
donc pour moi ça sera un suisse que j'ai en permanence Laughing

jeremiah


idem suisstool et spyderco

pour le reste une lame de 16cm solide pour effectuer du batonnage et un étui tout autant pouvant transporter un minimum de matériels;

luigi


Merci encore pour vos réponses parfois très détaillées,c'est un plaisir! Very Happy
Je conçois que le couteau de survie est celui qui est dans ta main lorsque les problèmes surgissent,mais c'est une discussion d'un couteau idéal qu'on aimerait avoir en cas de pépin justement.
Il m'est arrivé de devoir dévisser avec un opinel alors que j'aurais aimé avoir un surge à ce moment là!
Je voulais juste réfléchir sur un cahier de charges comme le ferait un constructeur.
Et encore merci pour vos idées! I love you

Nemrod




Dans ce cas il faut préciser ton style de vie (urbain, rural), ton travail (ouvrier à l'extérieur, ou employé travaillant dans un bureau) etc...

Sinon tu auras des points de vue différent, en fonction de nos besoin, de nos points de vue.


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

jeremiah


avec pourquoi pas quelques photos Very Happy
en ce qui me concerne j'ai souvent 2 couteaux;après selon l'endroit et ce que je pourrais faire avec, ils sont différents;
l'idée du couteau parfait n'existe pas pour moi, sinon dans mes rêves, sur mes croquis et encore....car une fois réalisé je trouve toujours un truc qui manque ou que j'aurais pu faire autrement...de même pour les étuis comme je ne trouve pas ce que je veux et bien je bidouille dans mon coin drunken

Nemrod




fais nous un post sur tes réalisations Very Happy Very Happy Very Happy


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

masuyo


luigi a écrit:dans le milieu urbain on a vu que le multi tool est plus avantageux mais en foret ou dans un bois ( à part la découpe des ours lol!) qu'elle est la spécificité plus importante pour un couteau et son étui?

un multi tool ça peut être bien en cas de survie dans les bois (milieu naturel), si on palre de survie par accident , il y a des chances que tu arrives là avec un moyen de transport (avion , bateau, velo, moto, voiture, ..)
et le multi tool pourra te servir à réparer ou démonter des parties des véhicules, qui seront de précieux alliés.

Si tu pètes ta fixation de ski de rando ou de raquette à neige, avec un MT tu peux réparer, sinon tu passe la nuit dehors Smile

http://masuyo.fr

Invité


Invité
masuyo a écrit:un multi tool ça peut être bien en cas de survie dans les bois (milieu naturel)
avec un (bon!) SAK ou un (bon) leatherman tu fais quasiment toutes les tâches courantes...
c'est moins glamour qu'un mega couteau de 35 cm mais ça fait tres bien le boulot.

ptitviking


j'ai mon couteau de survie depuis des années pas de marque ni rien,mais j'ai decidez de m'en faire forge un début 2012 par un jeune forgeron que j'ai rencontre dans un salon d'artisanat ces lames sont solide et peu chers.
si Nemrod est d'accord je peux donner le lien de son site ici.

ptitviking

Nemrod




ptitviking a écrit:j'ai mon couteau de survie depuis des années pas de marque ni rien,mais j'ai decidez de m'en faire forge un début 2012 par un jeune forgeron que j'ai rencontre dans un salon d'artisanat ces lames sont solide et peu chers.
si Nemrod est d'accord je peux donner le lien de son site ici.

ptitviking

pourquoi je ne serais pas d'accord ?

tu peux même l'invité sur le forum, c'est toujours un plaisir de parler avec des forgerons Very Happy


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

ptitviking


Je prefere te demander certain fondateur de forum veule d'abord que sa passe par eux.
Mais pas ici c'est agreable
donc son entrepris c'est les forges des ages farouches(hommage a Rahan)
l'adresse c'est ryk.fr
pour l'inscription aux forum je lui en parle des que je le voit

Invité


Invité
ptitviking a écrit:Je prefere te demander certain fondateur de forum veule d'abord que sa passe par eux.
moi, perso, le truc qui me chifonne c'est le nom....
COUTEAU DE SURVIE....... Laughing
ça ne veut RIEN DIRE....
purement et simplement.
apres, tu le fais faire par qui tu veux,
PERSONNE n'a quoi que ce soit à te dire.. cheers
et comme le dit nemrod,
le concepteur est evidemment le bienviendu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum