Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Préparer les plantes médicinales

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Préparer les plantes médicinales Empty Préparer les plantes médicinales le Mer 9 Avr 2014 - 21:48

U-C

U-C
Bonjour à tous, j'ai récemment commencer mes nouveaux projets dont un blog . J'espère que le sujet n'a pas été traité mais j'ai fait un résumé sur la préparation des plantes médicinales . S'il y a des choses à revoir selon vous dans ces méthodes faite moi signe Smile


Avant de commencer d'exposer une liste de plantes, il est important de savoir comment les préparer. Il y aura ensuite quelques lignes de commentaires sur les principales plantes que je trouve utile. Et dans un second temps je laisserai un tableau de plantes utiles rangées dans leur caractéristiques et s'il est facile de les reconnaître . Commençons.







Il faut d'abord avoir cueilli la plante en l'ayant parfaitement reconnue, la plupart des plantes ne se conservent pas plus de 12 heures . Chaque plante médicinale a une ou plusieurs parties utilisables, c'est comme pour les plantes comestibles : toutes les parties ne se mangent pas . Il faut donc savoir quelle partie de la plante est à utiliser : racines, fleurs, feuilles .. La meilleure façon d'utiliser les plantes c'est d'avoir de l'eau. Si possible laver les à l'eau froide, oui si possible car en situation de survie cela est différent .

Il y a donc trois principales façons de préparer une plante :

L'infusion : il suffit de verser de l'eau bouillante sur des plantes que vous aurez réduis en morceaux et/ou écrasées . Laissez tiédir, certains vous parleront . Mais je ne donne pas de temps car cela dépend vraiment des plantes que vous utiliserez et de leurs effets voulues . Wiseman dit qu'il faut à peu près une bonne poignée de plante pour un demi-litre d'eau.
La décoction : souvent faites avec les racines car le but est de laisser la plante dans l'eau froide pendant une bonne demi-heure, puis le faire bouillir et laisser réduire jusqu'au tiers du volume initial.
La macération : il suffit de laisser la plante dans de l'eau froide pendant un temps long. Wiseman ne parle pas de cette technique dans son livre peut-être pour la simple raison qu'en situation de survie, attendre plusieurs heures, voir quelques jours peuvent être fatale pour un individu malade.

Mais il existe aussi d'autres solutions pour utiliser une plante :

Le cataplasme : l'idée est très simple, il suffit de prendre la partie de la plante en question (souvent des feuilles ) et d'écraser le tout pour former une pâte, une matière que vous humidifiez si besoin . Il faut l'appliquer sur l'endroit malade et le fixer avec ce que vous pouvez ( éviter les orties, sauf si cordage bien fait ).
Le jus des plantes : c'est la technique la plus simple, c'est comme si vous pressiez des oranges, faite cela au-dessus de la plaie avec la plante en question.



L'infusion est ce qui a de plus rapide et plus simple à faire, cette méthode d'extraction est souvent utilisée sur les feuilles ou fleurs car il n'y a pas vraiment de difficultés à extraire cela de la plante . C'est pour çà que la plupart des racines sont préparées en décoction. L'eau va pénétrer dans la plante et la rendre plus apte à l'extraction par l'eau chaude, en plus d'avoir commencé à macérer. Comme on peut le voir, l'extraction marche aussi par l'eau froide, mais la température est un facteur qui augmente la vitesse de cette extraction, mais dans certains cas la chaleur peut détruire les éléments que l'on souhaite obtenir. N'oubliez pas, la chaleur est le meilleur moyen de purifier l'eau.


Saule


Le jus des plantes est l'un des moyens les plus simples ( si ce n'est la plus simple dans certains cas ) d'utiliser une plante . C'est un exemple que j'adore, car il est facile d'accès et terriblement efficace: il s'agit de l'ail. Pressez la gousse d'ail préparée par vos soins au-dessus d'une coupure. L'ail a des propriétés désinfectantes autant internes que externes. Cela est même fortement recommandée pour les plaies qui s'infectent. Des plantes aussi simples que cela il y en a pleins ! La plupart ont des vertus surprenantes. Le cataplasme de plantain est recommandé pour arrêter les hémorragies, si vous savez le reconnaître il vous sera vraiment utile ( il n'y a normalement pas de confusions possibles, mais sachez le reconnaître formellement comme n'importe quelle autre plante ) . Écrasez donc les feuilles du plantain afin d'en faire une bouillie et il est important que celle-ci soit humide, sinon ce sera inefficace. La macération peut-être fait avec n'importe quelle plante quasiment, et il faut vraiment trouver une utilité à l'utiliser. Le maté qui est une plante originaire d'Amérique du Sud, est une plante qui remplace le café dans ce genre de région. Sa préparation traditionnelle apporte beaucoup plus d'effet réveil que notre café. Ce qui surprenant chez ce peuple sud-américain, c'est qu'il y a plusieurs façon de faire un maté. La tradition traditionnelle a besoin d'eau froide sur les feuilles qui l'absorbent, puis d'un peu d'eau chaude. La concentration initiale en maté est très imposante. La tradition occidentale, comme pour le thé en Angleterre, est appelé " maté cuit ", il faut juste mettre un peu de maté et de l'eau bouillante ( infusion ) . Mais pour en revenir au fil conducteur de ce paragraphe, le maté peut aussi se préparer en macération, ce qui permet de un de le boire froid et ne de pas à avoir à faire chauffer de l'eau tout en conservant ses qualités.
L'écorce de saule en décoction est l'un des remèdes anti-douleur " connu ", en tout cas connu par nos ancêtres. Le saule comme le bouleau ont leur cambium t ( une partie spécifique de l'écorce ) mais l'écorce interne ( le liber ) n'est pas le même morceau ; il faut donc apprendre les principales couches d'écorce d'un arbre, c'est vraiment utile. Donc, avec cet écorce interne que vous aurez coupé, broyé et haché, vous les mettrez dans de l'eau froide pendant 30 min puis le passer à ébullition pour ensuite le laisser réduire. Mais attention, encore un piège se cache ici : le saule est une plante antidouleur et comme tout antidouleur il faut respecter les doses de produit actif . Il suffit entre 25 et 30g d'écorce ( http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/HerbierMedicinal/Plante.aspx?doc=saule_hm#P25_5356 ) et vous verrez sur ce lien que le saule est ici préparé autrement ( temps différents ) .
L'infusion que j'utilise souvent est celle de la mélisse, je prends des feuilles fraîches dans le jardin et je rajoute de l'eau bouillante: simple et efficace. Mais apprenez toujours quelles sont les caractéristiques de vos plantes et de leur préparations.


Original ici

http://berserkrising.blogspot.fr/

2Préparer les plantes médicinales Empty Re: Préparer les plantes médicinales le Mer 9 Avr 2014 - 22:56

Corazon

Corazon
Préparer les plantes médicinales Rmod1010
Préparer les plantes médicinales Empty
Salut BushcraftUC

Il y a un truc que je ne comprends pas : tu crées un blog sur les plantes médicinales alors que tu n'en es qu'à leur découverte (voir la question sur comment sécher les orties). Ne serait-ce pas plus logique d'approfondir le sujet AUPARAVANT, et ensuite quand tu le connais vraiment, de créer le blog ?

Un conseil : oublie Wiseman pour cette partie, il est bien trop vague et généraliste. Si tu t'intéresses au sujet, il y a énormément de livres qui en traitent de façon bien plus scientifique (chez Delachaux et Niestlé par ex.).

PS : le maté, c'est intéressant pour la culture générale, mais si tu t'intéresses aux plantes médicinales en cas de "survie", oublie le, car il ne pousse pas chez nous dans la nature. Concentre-toi sur ce qui pousse chez nous : il y a déjà assez pour apprendre pendant plusieurs années.


_________________
Le monde est réservé à ceux qui se lèvent tôt.

Chaîne YouTube
Mes photos de la nature

3Préparer les plantes médicinales Empty Re: Préparer les plantes médicinales le Jeu 10 Avr 2014 - 12:12

Métatarse

Métatarse
Préparer les plantes médicinales Ranim11
Préparer les plantes médicinales Empty
Salut !
J'ajouterais également la teinture alcoolique dans les modes majeurs de préparation, car certaines substances sont difficilement solubles dans l'eau.

L'écorce de saule en décoction est l'un des remèdes anti-douleur " connu ", en tout cas connu par nos ancêtres. [...] Il suffit entre 25 et 30g d'écorce
Il faut également prendre garde d'en abuser, ou de l'administrer à tout le monde car la salicyline a tendance à provoquer des ulcères gastriques. C'est la raison pour laquelle on la transforme en acétyle.....et le but de l'un de mes projets sur Oldu (détail de la fabrication depuis la plante jusqu'à l'acétylation avec des produits de cuisine).

Corazon a écrit:
PS : le maté, c'est intéressant pour la culture générale, mais si tu t'intéresses aux plantes médicinales en cas de "survie", oublie le, car il ne pousse pas chez nous dans la nature.  Concentre-toi sur ce qui pousse chez nous : il y a déjà assez pour apprendre pendant plusieurs années.

Disons qu'elle n'est pas native de nos contrées; mais j'ai pu acclimater un plant, qui tient pour l'instant à 5°C. Avec les boutures de cette année, j'espère tester sa rusticité. Wink

Préparer les plantes médicinales Matd

Plus de détails ici Wink

4Préparer les plantes médicinales Empty Re: Préparer les plantes médicinales le Jeu 10 Avr 2014 - 12:24

U-C

U-C
Salut Corazon, c'est bien pour çà que c'est la première partie, sur le blog en intro je dis que j'explique la théorie d'avant la pratique ; car pour moi vaux mieux savoir le mode préparatoire avec de jouer avec des plantes . Et le passage sur le maté n'a rien de survie, il n'est là ( avec le reste ) toujours pour expliquer sur un fond théorique la chose Smile Pour Wiseman, c'est que je pars du vague " bin fait mettre les plantes dans l'eau " à des choses plus précises . Je trouve que donner des termes lourds et complexes dès le début c'est pas simple, çà fait comme un cours de lycée si tu veux, tu généralises avec une théorie, tu appliques sur quelques exemples, puis tu passes au stade supérieur Smile Et pour les orties, je sais les sécher c'est pas le problème, c'est juste que la poudre d'ortie, on ne sait jamais, se prépare autrement Smile et pour ce qui est de sa piqûre, je me fis pas à ce que je lis toujours Smile

http://berserkrising.blogspot.fr/

5Préparer les plantes médicinales Empty Re: Préparer les plantes médicinales le Jeu 10 Avr 2014 - 12:25

U-C

U-C
Métatarse, l'administration d'une plante ou d'un médicament c'est pareil Smile C'est pas parce que tu es allergique à un médoc que tu ne prends pas de médocs ; il y a bien-sûr une connaissance par-rapport à soi Smile

http://berserkrising.blogspot.fr/

6Préparer les plantes médicinales Empty Re: Préparer les plantes médicinales le Jeu 10 Avr 2014 - 12:31

Métatarse

Métatarse
Préparer les plantes médicinales Ranim11
Préparer les plantes médicinales Empty
Re !
BushcraftUC a écrit:l'administration d'une plante ou d'un médicament c'est pareil
C'est pour cela que je l'ai précisé. Sur tout bouquin de botanique est précisé le mode d'administration ET les effets néfastes/bénéfiques. L'article s'intitule "Médecine par les plantes", donc la thérapeutique doit être précisée ! Wink

7Préparer les plantes médicinales Empty Re: Préparer les plantes médicinales le Jeu 10 Avr 2014 - 16:10

U-C

U-C
Re Smile Tu as bien raison, c'est un fait important à souligner ! Smile Les plantes çà peut être dangereux , j'ai un pote qui avait fumer de la digitale ..

http://berserkrising.blogspot.fr/

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum