Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Au dela du survivalisme, penser aux siens si l'on disparait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

jeff_usa


Je viens d'apprendre qu'une bonne amie a moi est decedee ce week-end dans un accident de la route. Elle avait 34 ans. Lui survivent son conjoint et sa fille de 8 ans.

Il y a des jours comme ca qui recadrent bien les priorites de la vie et font sembler bien ridicules les betes tracas du quotidien.


Chacun devrait se poser la question: est ce que notre famille s'en sortira si on vient a disparaitre aujourd'hui?

Perso ce que j'ai deja fait:
- Financierement:
* Pas de dette a part sur la maison
* Assurance vie qui couvrira l'emprunt de la maison et l'education des enfants (a l'americaine: capital verse au survivant en cas de deces, moyennant un paiement annuel raisonnable)

- Legalement:
* Testament, pour determiner comment le patrimoine est transmis, en particulier si on disparait tous les 2, voire catastrophe ou les enfants disparaissent avec nous (Ca evite les familles qui se dechirent... La succession de mon arriere grand tante sans enfants qui n'avait pas de testament a dure plus de 15 ans et nombre de membres de la famille ne se parlent plus)

- Emotionellement
* Via le testament, qui aura la garde des enfants si on disparait tous les deux. La encore ca evite les conflits.
* On fait toujours des tas de photos et de videos. C'est bete mais surtout pour les enfants, avoir quelque chose pour leur permettre de se connecter a leurs racines, ca compte.


Par ailleurs, faites en sorte que ceux qui auraient la charge de votre succession puissent trouver les infos facilement: testament si vous en avez un bien sur (nom et adresse du notaire) nom des etablissements financiers et numeros de comptes pour vous comptes bancaires, livret A, comptes titres, cartes de credit, emprunts, mais aussi telephone, internet, gaz, electricite, eau, assurances, ...

Et puis c'est bete mais pensez a aussi avoir une liste de vos amis, collegues, connaissances, ... pour que vos proches sachent qui notifier avec leurs noms, adresses, emails. Bien souvent dans notre monde hyper connecte, tout ca est stocke sur un ordinateur, un compte internet, un telephone, toutes choses inaccessibles pour ceux qui restent sans les codes d'acces...


- Jeff

Invité


Invité
Je suis marié, avec mon épouse dès que nous avons possédé autre chose en commun qu'une voiture d'occasion nous avons fait une donation au dernier vivant chez le notaire (spécial régime juridique français).

Sachant que ma conjointe est totalement sous-douée en matière administrative et laisserai perdre des choses par négligence ou se ferait avoir je lui ai fait une check-list.

-Rappel du nom et adresse du notaire

-Assurance décès à réclamer: chez qui et où

-Sépultures de famille: où, lot précis et nom du marbrier en contrat

-Rappel que les pompes funèbres sont des voleurs et qu'il faut demander des devis comparatifs et que c'est négociable. Voir chez Roc'éclair l'enterrement low-cost, je ne suis pas contre.

-Rappel que j'ai des intéressements et participations (un tout petit % des bénéfices de l'employeur) bloqués sur des comptes, voir le classeur banque. Seulement quelques centaines d'euros mais ne pas laisser perdre il n'y a pas de raison!

-Nous approchons de l'age de la retraite, il y aura donc un jour une réversion, y penser, la réclamer => voir collection de feuilles de paye pour calculer tout ça.

Cet été j'ai fait le forcing à vélo, je suis rentré difficilement et elle m'a retrouvé sur le tapis de la salle à manger. J'ignore encore si je me suis endormi simplement ou si j'ai fait un malaise et suis tombé. Je me suis senti très mal deux jours (et pas des courbatures dont j'ai l'habitude). J'ai repensé à tout ça et recontrôlé.

Georges


Salut,

attention, la "donation au dernier vivant" ça ne vaut pas grand chose du point de vue juridique.

Il vaut mieux se marier sous le régime de la communauté universelle, avec un contrat, et là, celui qui reste est vraiment et légalement propriétaire des biens du défunt.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum