Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Un petit jeu de rôle...

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

26 Re: Un petit jeu de rôle... le Jeu 17 Nov 2011 - 0:06

VitamineSeb




Nemrod a écrit:
kroc a écrit:Ouais.. mais bon il pas forcement moins mort ^^

Je te rassure je suis sérieux. J'ai vu un document (mais ou se trouve-t-il ????) qui préconisait en cas de tremblement de terre de ne pas descendre vers les étages inférieures, mais au contraire de monter le plus haut possible. Les sauveteurs déblaient les bâtiments effondrés en commençant par le haut. En outre tu as plus de chance de survivre avec un étage qui s'est effondré, que si tu es pris au milieu du "millefeuille".

Ca semble logique, si il y a bien un endroit ou je n'irais pas me proteger d'un tremblement de terre, c'est ma cave...

27 Re: Un petit jeu de rôle... le Lun 12 Déc 2011 - 2:53

xav


C'est très sympa ce concept de jeu de rôle avec événement survivaliste. Il faudrait en faire quelques uns. On pourrait même faire un jeu de rôle commercial avec ^^.

Jour de taf : lever 7h30 (ou plus si affinité lointaine), 8h12 sur le point de partir de mon domicile, probablement en train de vérifier les news et mon courriel, fenêtre ouverte. Selon le ressenti subjectif de la force et de l'incidence sur le bâtiment je vais au milieu de la pièce pour éviter que le contenu des étagères me tombe sur la tronche ou je me planque sous la table ... ou je saute par la fenêtre dans le jardin. Si le séisme est très fort j'aurai tendance à privilégier direct cette solution sans autre manip. Si ça commence doux, j'ai à portée de main un G&G avec nourriture, sac de couchage, pancho, lampe, vêtements chauds, talkie walkie, etc. Pour m'en saisir j'ai (sauf couac circonstantiel) besoin de 10 sec, et pour sauter par la fenêtre sans casse 10 autres secondes. Total 20 secondes. Option arme avec jumelles 10 secondes supplémentaires. Si à ce stade le sol ne se transforme pas en gouffre béant sous mes pieds, et qu'une vitre brisée de m'a pas décapité, je me retrouve dans un jardin paysagé (dont je contourne avec vigilance le grand arbre) qui donne accès une rue bordée d'arbres (haemm) puis à une avenue avec une looooooogue et laaaaaarge bande de gazon. A 30 m ma voiture, 100 m une forêt, à 300 m une clinique, à 1 km un fleuve en contrebas (et pas mal de ville autour de tout ça).

Jour de pas taf en hiver : idem mais en partant de mon lit en pyj... + 10 sec pour ouvrir les volets, + option 10 sec pour enfiler un fut et me saisir de la partie corporelle de mon EDC (CB, billets, clés, Id, SD), + 10 sec pour mettre des chaussures ? Au total ça fait 1 mn avant de me retrouver dehors, ce qui commence à faire un peu trop à mon gout. En couple on peut paralléliser le G&G, l'option arme, l'EDC (un EDC pour deux) et le volet, on perd 5 secondes pour coordonner le passage de la fenêtre en gagnant en sécurité hormis le délai. Total 45 sec. Vu le timing c'est peut être plus raisonnable de se planquer bêtement sous la table.

L'option arme c'est probablement non, en tous cas actuellement. Ca pourrait devenir oui en cas de gros pb de sécurité suite à la crise.
L'option fut + EDC c'est non si la météo n'est pas trop dure. Ca me fait penser que je devrais améliorer mon G&G en y ajoutant de l'argent, quelques chèques, un Id, des doubles de clés et une sauvegarde trimestrielle de mes données. Ca ferait un quasi équivalent de mon EDC corporel.



Dernière édition par xav le Lun 12 Déc 2011 - 5:53, édité 5 fois

28 Re: Un petit jeu de rôle... le Lun 12 Déc 2011 - 3:41

xav


Nemrod a écrit:(ça ne dure que quelques secondes)
Ayant travaillé jadis sur ces signaux j'avais en tête des signaux annonciateurs qui donnent peut être le temps de faire quelques trucs. Ceci dit je n'ai aucune idée de savoir à partir de quels moment ces signaux sont exploitables par un humain non surentrainé à les interpréter.

Le séisme japonais de mars 2011 a duré plus d'une minute dans sa phase destructrice, avec une montée en puissance durant la majeure partie.
http://www.youtube.com/watch?v=tH1Y0kMcQwM
http://www.youtube.com/watch?v=QWgJns0R0nk&feature=related
http://videos.tf1.fr/jt-13h/seisme-au-japon-une-seccousse-terrifiante-6307658.html

Les séismes japonais les plus forts durent entre 3 et 5 mn.
http://www.scientificamerican.com/article.cfm?id=fast-facts-japan

Les séismes les plus puissants sont aussi les plus longs.
http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=dur%C3%A9e%20d'un%20s%C3%A9isme&source=web&cd=3&ved=0CEQQFjAC&url=http%3A%2F%2Feost.u-strasbg.fr%2Fpublic%2FFAQ%2Fsismologie.htm&ei=12flTpbEB430-gbDp9iQDQ&usg=AFQjCNGyAPnFQQYuBUvtotaRDYyRGYOqsw&sig2=cfBOsPPaZITN_C9rx6jPSQ

Sur les images du séisme turc du 23 octobre 2011 on voit des bâtiments s'effondrer 20 ou 30 secondes après le début des tremblements visibles (2de video), mais aussi des étagères se vider de leur contenu 8 secondes après le début visible (1ère video) ; je ne sais pas quelle est la synchronisation de cette différentes images (leurs déroulement visible n'est peut être pas comparable en raison de lieux différents).
http://www.liveleak.com/view?i=2e6_1319755830


J'imagine que l'arbitrage sur la meilleure solution dépend de la nature du séisme ... et de celle de l'immeuble. J'habite dans un bâtiment de quelques appartements construit en béton. Il me semble solide mais rigide donc dangereux en cas de séismes mais (?) peut être pas durant les premières secondes.

Tiens je viens de mettre la main sur un doc de secouristes US qui ont une forte expérience des dégats engendrés par les séismes. Ils préconisent la sortie du batiment ou le rapprochement du mur d'enceinte, et l'exploitation des meubles pour avoir la meilleure chance de se trouver dans un espace libre de type "triangle de sécurité" en cas d'effondrement du bâtiment. Un grand conseil : éviter les escaliers...
http://www.talewins.com/protectyourself/earthquake.htm

29 Re: Un petit jeu de rôle... le Ven 16 Déc 2011 - 10:37

xav


En fait après voir cherché quelques heures sur internet je suis resté sur ma faim quant aux statistiques mondiales ou régionales sur la montée des secousses. Ce serait pourtant une information utile, couplée aux caractéristiques des bâtiments, pour préparer une stratégie optimisée.

Les écoles de secourisme divergent, même si elles insistent toute sur la pertinence de chercher un triangle de sécurité si on reste dans un bâtiment. La Croix Rouge déconseille de sortir du bâtiment même si on se trouve près de la sortie.

Ma stratégie orientée sortie, fondée sur la relative proximité de ma fenêtre avec le jardin, est peut être erronée...

30 Re: Un petit jeu de rôle... le Ven 16 Déc 2011 - 12:52

Nemrod




Une secousse ne dure (a priori) que quelques secondes, je crois qu'on agit plus par réflexe (se jeter sous une table), mais on n'a pas le temps de réfléchir, de courrir pour sortir (surtout que tout tremble).


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

31 Re: Un petit jeu de rôle... le Ven 16 Déc 2011 - 15:58

vinc


Chez moi un tremblement de terre est moins probable qu'une éruption volcanique... Déjà très improbable...

Je suis quasiment tous les jours en train de bosser dans mon bureau chez moi. En ce moment, je suis en appart dans un vieil immeuble, ça craint, je me met sous le bureau ou j'essaie de sortir de chez moi par la fenêtre si ça bouge pas trop au début ou après la secousse, la fenêtre donne sur le jardin ou je serais bien plus en sécurité (l'immeuble est en pente, si ça s'effondre en cas de réplique ce sera dans le sens de la descente, de l'autre coté).

Bientôt, je serais dans une maison, maison solide mais pas conçue contre les séismes (et pour cause), l'option sous le bureau est la meilleure je pense, en cas d'effondrement il n'y a que le toit.

32 Re: Un petit jeu de rôle... le Dim 18 Déc 2011 - 10:19

Serge


Comme tous les matins, après 7h00 grand max, je suis habillé et j'ai souvent mes rangers aux pieds.

Une précision qui a son importance, je vis seul.

Je vis dans une région ou les petites secousses sont récurrentes, et parfois il y en a une qui secoue un peu plus, au point de faire bouger les tasses sur la table mais rien de bien plus méchant n'est encore arrivé.

J'habite sous le toit, au dessus d'un garage, à environ 3.50 m du plancher des vaches.

La partie la plus solide de l'appartement est l'entrée, si ça secoue, c'est là qu'on me retrouve avec mon sac prêt à partir car c'est sa place. J'espère que mon chat aura les bons réflexes et viendra se réfugier à mes cotés, car je ne prendrai pas de risque avec ma santé s'il ne veut par réagir quand je l’appelle.

Tant que la crémerie tient debout, je reste. Si le toit s'écroule, je reste encore et si tout vire au sol, je ne décide plus de rien, c'est uniquement ma chance insolente qui fera que je serai indemne.

La suite, il neige en ce moment, alors je récupère tout ce que je peux pour me construire un abris d'urgence, et je collecte tout ce que je trouve qui ressemble à du bois et je fais du feu. Je me fais cuire quelques nourritures pour me sustenter, comme dit un ami sénégalais : "Un sac vide ne tient pas debout". Je crois que c'est le moment que je choisirais pour me dire "TOUT VA BIEN".

Serge




Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum