Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les délires du PREVOYANT: Les Preppers sont ils fous ou est-il fou de ne pas être Prepper !?!?

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

leprevoyant




(Un extrait de mes écrits loufoques lol! )

Les Preppers sont ils fous ou est-il fou de ne pas être Prepper ?

Je n'ai jamais compris l'image négative qu’on ne cesse de construire autour des Preppers en France.

On associe les Preppers au cliché d’une famille se retranchant dans un bunker anti-atomique enterré à plusieurs mètres de profondeur garni de tonnes de nourriture et de munitions, ils sont bien entendus équipés des indispensables masques à gaz.

Allergiques aux sous-marins s’abstenir !

Socialement, le Prepper est présenté comme un dangereux paranoïaque sectaire, un mystique de l’apocalypse nucléaire faisant preuve d’une défiance armée vis-à-vis des « frivoles non préparés », suspects car risquant de se muer en hordes de zombies (pillards en puissance).

Politiquement il va sans dire que le Prepper est accusé d’adhérer à la théorie du complot.

En dehors de quelques extrémistes, cela vous semble t’il réellement crédible ? Balayons ces images cauchemardesques et portons un autre regard sur eux.

Les « Preppers » désignent des citoyens comme tout le monde, simplement plus prévoyants et pragmatiques.

Les Preppers veulent pouvoir faire face à l’adversité de la manière la plus autonome possible.

Alors oui, ils ont des réserves alimentaires comme nos grands mères, oui, ils ont parfois des armes comme jadis nos grands pères en avaient pour chasser, oui, ils font pousser quelques légumes dans leurs jardins, oui, ils récupèrent l’eau de pluie comme à l’époque des citernes, mais …

Faut il avoir une confiance aveugle dans notre mode d’approvisionnement au jour le jour? Je pense sincèrement que non et que tout peut arriver, n’importe quand!

Des citoyens qui prennent les choses en main et qui décident de compter un peu plus sur eux-mêmes que sur l’état-providence en cas de problème sont ils fous ?

Que faire si soudainement l’essentiel n'était plus là dans une situation dite hors-norme?

Être Prepper, c’est mettre en œuvre à l’avance des moyens et des stratégies afin de pouvoir assumer les besoins d’un groupe (eau, nourriture, chauffage, énergie, sécurité,...) dans un environnement dégradé où les réseaux d’approvisionnement habituels sont inopérants ...

Ces situations peuvent être provoquées par différentes conjonctures, mais les besoins eux ne changent que très rarement.

Les Preppers anticipent aussi ceux que nous appellerons les accidents de la vie comme une perte de ressources liée à une maladie ou à un handicap, la disparition soudaine d’un conjoint, la perte de son emploi, une séparation difficile, un accident administratif ou bancaire, un litige avec son assureur ou son employeur, une retraite incertaine,…
Etre privé d’électricité, d’eau et de téléphone pour cause de rupture d’une ligne à haute tension ou être dans l’impossibilité de payer ses factures à cause d’un litige avec son organisme bancaire pour une sombre histoire d’usurpation d’identité …

Le fait est là, il n’y a plus d’eau, plus d’électricité et plus de téléphone !

Est ce du mysticisme ou de la paranoïa que de pouvoir faire face à de telles situations pendant une période plus ou moins longue ?

Au contraire, le fait d’être 100% dépendant n’est il pas un manque de responsabilité que nous devons à notre groupe et à nous même ?

Qui a envie d’entendre Papa j’ai soif, j’ai faim, j’ai froid, j’ai peur ?

Qui peut croire que 100% de la population peut être secourue sur 100 % du territoire dans l'heure ?

L’esprit Prepper c’est avant tout de choisir de ne pas subir mais de prendre en main son devenir.


Faites gaffe j'en suis UN lol!



Dernière édition par leprevoyant le Jeu 3 Mar 2016 - 11:34, édité 2 fois

sesska


moui, je dois avouer qu'au début et de loin pour moi c'était exactement ça:

Socialement, le Prepper est présenté comme un dangereux paranoïaque sectaire, un mystique de l’apocalypse nucléaire faisant preuve d’une défiance armée vis-à-vis des « frivoles non préparés », suspects car risquant de se muer en hordes de zombies (pillards en puissance).

Politiquement il va sans dire que le Prepper est accusé d’adhérer à la théorie du complot.

peut-être le fait de vous lire souvent, mais je me suis ouvert à pas mal de ''vos'' arguments... et je trouve ta démonstration pertinente et bien menée.

juste je trouve le mot ''prepper'' affreux, il y a pas un terme moins ricainisant ?


je me suis retrouvé dans quelques aspects, jardinage, circuits courts pour la viande et les légumes, réseau d'entraide de proximité, salaisons maison, poules, filtre pour l'eau du puits...

mais ce qui est des réserves et des armes, j'arrive pas trop à m'y faire, je dois dire.

http://loiseauivre.unblog.fr/

leprevoyant




je trouve le mot ''prepper'' affreux
Moi aussi lol!

Ça veut bien dire ce que ça veut dire dans la Langue Française ILS n'existent pas (CQFD) lol!

Homme Gris




Salut, je trouve que tu as très bien résumé Smile
Tu as su résumer en quelques points ce qu'on peut vivre au quotidien et la vision qu'ont les gens en général qui ne se préparent pas et qui auraient tendance à "nous juger".
C'est pour toute chose pareil, il y a des préjugés et de la méfiance à l'égard de toute personnes lorsqu'on ne prend pas la peine de leur parler, de se projeter à leur place, d'essayer de comprendre et analyser.
Je pense, mais ce n'est que mon avis, que si nous souhaitons démystifier le truc ou si nous souhaitons sensibiliser davantage, alors nous devons communiquer, comme tu peux le faire, avec des arguments clairs et pragmatiques.
Plus nous serons "nombreux" à communiquer comme tu le fais (c'est à dire à ne pas tomber nous-mêmes dans les clichés), plus nous réussirons à faire comprendre nos points de vue.

Hélas, si un journaliste fait un reportage sur un type qui entretient son potager et nourrit ses poules en faisant ses conserves, il est pratiquement certain de pointer au chômage, alors plutôt que de changer de métier il préfèrera faire un reportage sur un type un peu déjanté qui montre son arsenal et qui va parler de zombies.

leprevoyant a écrit:Alors oui, ils ont des réserves alimentaires comme nos grands mères, oui, ils ont parfois des armes comme jadis nos grands pères en avaient pour chasser, oui, ils font pousser quelques légumes dans leurs jardins, oui, ils récupèrent l’eau de pluie comme à l’époque des citernes, mais …

Ca c'est clair !
Peut-être que je me trompe, mais j'ai tendance à penser que les personnes qui trouvent ça étrange sont des personnes qui soit : 1. N'ont jamais parlé avec leur grands-parents ou arrières-grands-parents (pour les plus jeunes) car ils sont dans leur vie du "papi, mamie, j'men fous" et/ou 2. Ils n'arrivent pas à sortir du "on est les gentils, la guerre n'existe pas sauf dans les jeux vidéo et très très loin de chez nous" et/ou 3. Si j'ai un souci, y'a papa/maman.

leprevoyant et Sesska a écrit:je trouve le mot ''prepper'' affreux
Moi aussi lol!

+1

http://www.hommegris.com

leprevoyant




arrières-grands-parents (pour les plus jeunes) car ils sont dans leur vie du "papi, mamie, j'men fou"

Oui arrières-grands-parents (je vieilli Smile )

Hélas, si un journaliste fais un reportage sur un type qui entretient son potager et nourrit ses poules en faisant ses conserves, il est pratiquement certain de pointer au chômage, alors plutôt que de changer de métier il préfèrera faire un reportage sur un type un peut déjanté qui montre son arsenal et qui va parler de zombies.

Bien-sur ! C'est le reflet de la pauvreté de certains grands médias ou la pauvreté de ceux qui les consultent sans esprits critiques.



Dernière édition par leprevoyant le Jeu 3 Mar 2016 - 11:44, édité 1 fois

TheGreyMan




Je trouve que "Prévoyant" est une bonne traduction de "Prepper" Laughing

" L'esprit Prepper, c'est avant tout choisir de ne pas subir"

Pour moi, tout est dans cette phrase. Être prepper, c'est choisir consciemment de l'être. C'est choisir de prévoir, de voir plus loin. Choisir de s'assurer que les chaos du destin n'auront que le plus faible impact possible sur ses conditions de vie, la stabilité de son foyer, la sécurité de sa famille.

Ceux qui ne le sont pas, les "endormis" comme je les appelle, ont soit une confiance absolue en l'avenir, soit plus simplement, ils ne se posent pas de questions de ce genre. La télé remplissant en grande partie leurs besoins... C'est cette dernière partie de la population qui est encore le plus hostile quant a nos choix je trouve, car justement, leur avis est fondé sur les reportages sensationnalistes.

Au début, je m'en cache pas, je suis venu au "survivalisme" par la crainte des hordes de "zombies", voyant les choses d'un point de vue presque hollywoodien. Mais une fois que l'on atterrit sur un forum sérieux comme le nôtre, celui de DM ou Olduvai, on se rend compte que la tâche est immense et qu'au final, les zombies ne seront qu'un tout petit échantillon du lot de problèmes a venir. On ouvre les yeux sur beaucoup de choses, on apprend énormément, et l'on sait pertinemment que l'on ne sera jamais prêt a tout. Et c'est ce dernier point qui peut conduire le prepper a la folie a mon avis Laughing

sesska


j'ai tendance à penser que les personnes qui trouvent ça étrange sont des personnes qui soit

c'est très urbain aussi comme profil, ici (34hab / km2) personne va te regarder bizarre si t'as des poules, des fruitiers, un potager, un cellier plein de conserves maison, des saucissons qui pendent et un fusil de chasse au mur

c'est même plutôt la norme en fait (sauf moi j'ai pas le fusil)

http://loiseauivre.unblog.fr/

leprevoyant




@sesska
c'est très urbain aussi comme profil


L'urbain (non prepper) s’imagine invulnérable tellement les ressources semblent inépuisables dans les grands centres commerciaux aux abords des villes !

Homme Gris




leprevoyant a écrit:@sesska
c'est très urbain aussi comme profil


L'urbain (non preppers) s’imagine invulnérable tellement les ressources semblent inépuisables dans les grands centre commerciaux aux abords des villes !

Oui en effet, le côté urbain ... et surtout son avancée assez spectaculaire ... en 30 années, la petite ville dans laquelle je suis originaire a vu sa population décuplée (réellement) et les champs et les bois qu'on avaient lorsqu'on était mômes ont tout simplement laissé place à des zones d'habitation (en "barres") ...
Donc la petite maison de mémé avec son potager, ses cages à poules et à lapin est devenue un bloc de 6 appartements ...
J'ai quitté cette ville il y a 10 ans pour une vie plus "rurale" (qui sont mes racines après tout) en embarquant femme et enfants ^^
Maintenant lorsque je parle à mes potes restés là bas, je vois le "fossé", le "décalage" assez énorme qu'il existe et qui illustre bien ce que tu dis lorsque tu parles de sentiment "d'invulnérabilité" au point de vue des ressources ... ce sont en effet eux qui sont dans une "bulle".

http://www.hommegris.com

sesska


le village de mes parents a subi le même sort, je te rassure (enfin pour ce que ça peut avoir de rassurant Sad )

l'avantage (si on peut le considérer comme tel) de Pontarlier et de ses environs c'est que le climat est tellement joyeux que même les urbains ont gardé un côté ''fourmis''

se retrouver sans eau/chauffage avec 1.20m de neige dehors est un truc que presque tout le monde a connu, en ville comme à la campagne.

ça forge le caractère on va dire...


remarque le haut béarn est pas mal non plus avec le black out général au moindre coup de vent

en fait on est surentrainés avec ma tendre et douce moitié quand on y pense... on est trop des preppers, quoi  lol!

http://loiseauivre.unblog.fr/

Capucine




Je suis bien évidement d'accord avec ce qui précède, mais je pense que les "endormis"ne sont (hélas) pas forcément "urbains".

En effet, nous vivons sur une commune d'un peu plus de 2000 habitants, répartis en 28 hameaux.
Notre hameau compte exactement 84 habitants a l'année et une trentaine de plus l'été (principalement des étrangers Suédois, Hollandais, Belges, Américain....). Voila pour le décor cosmopolite !!!

Le village était principalement agricole et sa périphérie n'était que jardins, oliviers, amandiers et vignes.

De nos jours, il n'y a plus que 3 familles qui cultivent encore les oliviers, les autres sont en friche et/ou sont morts, les amandiers se font rarissimes et la vigne a complètement disparu.

A ce jour, nous sommes les seuls a cultiver un potager, sous le regard souvent narquois ou carrément moqueur des autres habitants....
Si on parle de mettre des poules on nous dit qu'elles vont faire du bruit, attirer les mouches, les renards, les genettes'... ça me rend folle !!!

Pourquoi ne le font ils pas ! Parce qu'ils sont fainéants ? Parce qu'ils sont endormis ? Une partie sont de jeunes retraités qui passent leurs apres midi a jouer aux boules !!!

Ils ne vont même pas aux champignons, aux asperges sauvages...
En fait ils vivent a la campagne comme ils vivraient en ville !

http://gadalie.blogspot.fr/

smeety




Le  Prévoyant j aime beaucoup tes "délires" comme tu les nommes  :good:

en fait c est plein de bon sens et de remarques intéressantes.

J habite une commune rurale mais qui s 'urbanise de plus en plus et c est vrai que beaucoup de gens ne pensent pas plus loin que le bout de leur nez mais malgré tout beaucoup ont encore le reflexe d avoir 3/4 boites de conserves des pâtes ou du riz .

Je remarque aussi ce décalage entre ma façon de voir les choses et celle de certains amis qui eux pensent que l'état est là pour palier tous les problèmes qui pourraient arriver,  Ils me prennent pour un doux dingue qui regarde trop TWD ou des séries dans ce genre et comme tu le dis L homme gris il y a un "fossé" qui s'est créé.

Et ce qui n arrange rien c est ma passion pour les armes (à feu et autres)j en ai mais celle que j ai c est pour la "Bauté" de l objet que ce soit un fusil, un couteau , un arc ou que sais je encore; Mais non j ai une amie (que je vois moins) qui reste persuadée que c est par parano. Mais non mon but n est pas d être en-fouraillé comme un porte avion
et pour preuve j en ai moins que la loi m y autorise et je n en désire pas plus scratch quoi ...que une belle Sharps Quigley en 45/120 en poudre noire drunken drunken drunken drunken

moi être prepper c est comme déjà dit par vous tous : prévoir et essayer d anticiper les aléas de la vie, et d assurer l épanouissement de mes gamins.


Le lobotomisé enterré à 50m sous terre avec 10 tonnes de bouffe et de quoi armer la moitié d un pays  je trouve ça débile et surtout décrédibilisant pour les gens sensés dont je crois que nous faisons partie sur ce forum.

Sans aller dans l extrème j aimerais qu il y ait juste une coupure d'électricité de 48 heures pour voir la tête de nos détracteurs et pouvoir leur dire:
"La coupure ???Non ça m a pas fait Ch..r.
Mais tu n avais qu a prévoir ne serait ce qu un peu Very Happy
Nous nous avons sorti les bougies et des jeux de société et pour manger ben j ai le gaz en bouteille et aussi le BBQ
Pour nous chauffer? ben j ai mon poële
maintenant tu sais quoi faire pour la prochaine fois
A bon entendeur ... Salut"


_________________
paix et félicité sur toi Invité/breizh ma bro
dura lex sed lex/mieu vaut prévenir que guerrir

sesska



En fait ils vivent a la campagne comme ils vivraient en ville !

on a ça aussi, on appelle ça les ''prend l'air''
autant dire que c'est pas très flatteur quand ça sort...

mais ici le lobby pêche/chasse&traditions est tellement fort qu'ils se tiennent à peu près tranquilles (ainsi que les quads et autres joyeusetés qui arrivent de saint étienne/Lyon les week end)

ça a un côté chiant aussi, mais bon

http://loiseauivre.unblog.fr/

bouh0067


Quand je lis tout ça, je me pose une question ... :
est-il si important de se faire reconnaitre, d'être accepté dans la société et de ne pas se faire voir comme des "fous"?

Si la réponse c'est juste "une image que l'on nous porte", personnellement je m'en fiche royalement
Si la réponse est différente... A vous de me le dire


J'évite d'en parler dans mon cercle familiale/amis; sauf à quelques uns.
Même si la plupart sont agriculteurs/chasseurs/amoureux de la nature (et donc ont des réserves, armes, savent utiliser la nature), ils ne pensent pas qu'un jour le bordel (comme je l'appelle) pourrait arriver.
Je pense personnellement que ce que je fais de ma vie ne les regarde pas. Puis aujourd'hui la plupart des gens sont tellement opportunistes... le jour ou... ça sonnerait beaucoup à ma porte!

Homme Gris




bouh0067 a écrit:Quand je lis tout ça, je me pose une question ... :
est-il si important de se faire reconnaitre, d'être accepté dans la société et de ne pas se faire voir comme des "fous"?

Si la réponse c'est juste "une image que l'on nous porte", personnellement je m'en fiche royalement
Si la réponse est différente... A vous de me le dire


J'évite d'en parler dans mon cercle familiale/amis; sauf à quelques uns.
Même si la plupart sont agriculteurs/chasseurs/amoureux de la nature (et donc ont des réserves, armes, savent utiliser la nature), ils ne pensent pas qu'un jour le bordel (comme je l'appelle) pourrait arriver.
Je pense personnellement que ce que je fais de ma vie ne les regarde pas. Puis aujourd'hui la plupart des gens sont tellement opportunistes... le jour ou... ça sonnerait beaucoup à ma porte!

Salut, oui je trouve cela important pour déjà éviter certains ennuis ... en gros, éviter une certaine "chasse aux sorcières".
Ensuite sur le plan social, l'idée n'est pas d'être "reconnu", mais d'ouvrir un dialogue afin d'éviter les accusations et sensibiliser davantage.
Peut-être quelque chose d'encore plus important : Notre entourage, nos enfants en particulier ...
Pas trop envie que mes filles subissent des moqueries ou aient d'autres problèmes parce que leur parents (et par extension elles-aussi) sont "preppers" dans leurs actes.
Nous, on sait ce que veut dire ce mot, mais afin d'éviter qu'on nous "prenne" pour ce qu'on n'est pas ... je préfère communiquer afin d'éviter d'en venir aux mains (chose qui leur donnera raison).

Donc je vois la communication comme une sorte de protection en fin de compte.

Tu as raison lorsque tu dis que ta façon de vivre ne regarde personne, mais on sait tous que la plupart des gens adooorent se mêler de ce qui ne les regarde pas ... hélas.

http://www.hommegris.com

bouh0067


Je suis d'accord avec toi homme gris, mais d'un autre côté, on communique, les "autres" savent qu'on est préparé au kazou.

Le jour arrivera ou ça sera la merde (faut s'imaginer...), nous préparer (plus ou moins bien) et vu que les autres le savent, et qu'ils seront dans la merde, sauront tout de suite où aller, et là qu'est ce qu'on doit faire? Tous les accueillir? Juste une partie? Personne?
On ne peut pas accueillir tout le monde, et si on n'accueille qu'une partie ou personne, un sentiment de frustration arrivera, et là, la chasse aux sorcières comme tu disais arrivera.

leprevoyant




bouh0067 a écrit:est-il si important de se faire reconnaitre, d'être accepté dans la société et de ne pas se faire voir comme des "fous"?

Quand tu es en couple avec des enfants le choix d’être un Prepper se partage (ne serait ce que financièrement et organisationnellement).

Alors quand tu passes pour un "fou" et bien tu as bien plus de mal à convaincre tes proches et ça rend ta préparation plus complexe, plus périlleuse voire impossible.

Certains renoncent de peur d'une crise familiale.

Si cette image était meilleure, il y aurait probablement plus de Preppers et donc potentiellement moins de victime ...

Donc indirectement oui ! C'est important !



Dernière édition par leprevoyant le Jeu 3 Mar 2016 - 20:34, édité 1 fois

Homme Gris




@bouh0067 : d'où l'importance justement de "se préparer" et de communiquer avec son voisinage : Si tu parviens à sensibiliser tes voisins, déjà en temps normal c'est agréable parce qu'on se rend service mutuellement, c'est convivial et il y aura de l'entraide en cas de pépin.
Après tout, dans l'absolu, on communique déjà super bien entre nous sur ce forum, on échange des idées, il y a de l'entraide et des super moments qu'on partage aussi Smile

@Leprevoyant : à 100% d'accord !

http://www.hommegris.com

bouh0067


@Leprevoyant : je parlais de la famille autre que femme/mari + enfants
Bien entendu il vaudrait mieux que ma femme soit au courant, et en adéquation avec moi! Laughing (ce qui est le cas, même si elle est beaucoup moins dans le "délire" pour reprendre ton propos que moi


@ homme gris : Tu as raison, c'est vrai. Mais toujours dure de distinguer ceux sur qui compter et les personnes qui seront fourbes
Par contre pour le forum, vu qu'on a tous le même fil conducteur c'est plus simple.

baroudeur 31




Je suis d'accord avec bouh0067 sur son point de vue.

Homme Gris a écrit:@bouh0067 : d'où l'importance justement de "se préparer" et de communiquer avec son voisinage : Si tu parviens à sensibiliser tes voisins, déjà en temps normal c'est agréable parce qu'on se rend service mutuellement, c'est convivial et il y aura de l'entraide en cas de pépin.

Parvenir à sensibiliser ses voisins, je n'y compte pas. Je me vois mal parler de quoi que ce soit sur le sujet avec quelqu'un qui je le sais déjà vit comme la majorité de la population. Je mise plutôt sur le côté "Homme gris" (pour le coup) car c'est ce que je trouve le plus facile à vivre (je ne parle de rien, je ne montre rien mais j'agis). Les voisins me voient faire un potager(classique, ce n'est pas rare dans le village), bricoler des trucs à la maison (je suis artisan, donc rien d’alarmant). Après pour ce qui est de ma préparation, mes réserves, mes lames.... ben y a que mon chez moi qui le sait. Donc du coup, je passe pour un voisin "normal".
Et il n'est pas nécessaire à mes yeux de devoir en arriver à sensibiliser ses voisins pour qu'il y ait de l'entraide au quotidien ou même en cas de problème, de la simple courtoisie de voisinage suffit et si déjà avec ça le voisin n'est pas réceptif, il ne le sera pas plus en sachant ce qui tu es vraiment.
Je parle de voisin mais c'est valable pour la famille (autre que femme et enfants), les amis, les collègues de boulot ...

Homme Gris a écrit:
Après tout, dans l'absolu, on communique déjà super bien entre nous sur ce forum, on échange des idées, il y a de l'entraide et des super moments qu'on partage aussi Smile

Il est Quand même 1000 fois plus facile d'en parler entre personnes qui partagent à peu près le même point de vue.

http://www.esprit-outdoor.fr

leprevoyant




baroudeur 31 a écrit:Parvenir à sensibiliser ses voisins, je n'y compte pas. Je me vois mal parler de quoi que ce soit sur le sujet avec quelqu'un qui je le sais déjà vit comme la majorité de la population.

Nous ne sommes pas nés Prepper ou Survivaliste ... lol!

baroudeur 31




Je ne dis pas le contraire, mais je pense qu'on l'a au fond de soi. Cela peut venir aussi de l'éducation reçue ou de l'image d'un  grandparent.
Pour mon cas, mes parents on toujours fait des petites réserves (plus pour les coups durs que pour l'avenir), mes grandparents ont toujours eu des stocks à en faire rire la plus part de leur famille.
J'ai toujours connu mon grandpère économe, prévoyant, gardant plein de choses "au cas où, ça peut servir il me disait", ça a toujours été son mode de vie.
Hormis ses réserves alimentaires, il n'a jamais fait paraitre à qui que ce soit ce mode de vie "prepper" et j'ai appris il y a peu de temps lors d'un repas à la maison, alors qu'on discutait ensemble de mes sorties nature, de mon matériel... qu'il avait chez lui des réserves de réchaud Esbit, bougies, gasoil... et même jusqu'à peu un sac d'évacuation prêt. J'ai souri et on s'est compris Very Happy

http://www.esprit-outdoor.fr

leprevoyant




Quand un grand-parent (ou arrière) disparait, c'est un livre qui se ferme à tout jamais Sad

baroudeur 31




A nous d'en écrire la suite....

Et pour répondre à ton Post; Les Preppers sont ils fou ou est-il fou de ne pas être Prepper !?!?

Je dirais: Il est inconscient de ne pas être un tant soit peu Prepper
J'aime bien tes délires même si je n'y ai pas trop participé.  Wink

http://www.esprit-outdoor.fr

leprevoyant




@baroudeur 31 - Plus on est de fous plus ... On se prépare lol!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum