Le forum Instinct de Survie a pour objectif de transmettre des connaissances éprouvées en matière de survie, de montrer et de discuter sur le matériel après essais sur le terrain.

Le Deal du moment :
Display Pokémon japonaise Terastal Festival Ex ...
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Un homme des bois expulsé de sa cabane- parlons liberté

+5
Tibaldog
Normaundie
Chill
Teacher
Sieg
9 participants

Aller à la page : Précédent  1, 2

Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Tibaldog

Tibaldog
Un homme des bois expulsé de sa cabane- parlons liberté - Page 2 Ranim11
Un homme des bois expulsé de sa cabane- parlons liberté - Page 2 Empty

Chill a écrit:
ISO a écrit:
Je suis linguiste - entre autres choses - et l'écriture/lecture ne semble en effet pas spécifique à l'homme
Quelle autre espèce vivante communique soit à distance (hors de vue et d'audition), soit dans le temps (en différé), via un support ? Et quel support ?  

Chill, intrigué …

Juste une espèce parmi tant d'autres : le chien.

ISO aime ce message

Sieg

Sieg
Un homme des bois expulsé de sa cabane- parlons liberté - Page 2 Rmod1010
Un homme des bois expulsé de sa cabane- parlons liberté - Page 2 Empty

Plusieurs espèces répondent à ces critères.

Hors de portée de vue et d'audition :

L'éléphant par exemple qui communique à plusieurs kilomètres par "signaux sismiques".

En différé :

Tous les animaux qui communiquent par phéromones.

La fourmi par exemple qui dépose une substance à un endroit et laisse ainsi un message à la fourmi suivante.

ISO aime ce message

http://www.yogadufroid.com

ISO

ISO
Un homme des bois expulsé de sa cabane- parlons liberté - Page 2 Rmod1010
Un homme des bois expulsé de sa cabane- parlons liberté - Page 2 Empty

Chill a écrit:
ISO a écrit:
Je suis linguiste - entre autres choses - et l'écriture/lecture ne semble en effet pas spécifique à l'homme
Quelle autre espèce vivante communique soit à distance (hors de vue et d'audition), soit dans le temps (en différé), via un support ? Et quel support ?  
Chill, intrigué …

Oui, aucune autre espèce n'a trouvé le moyen de dominer le feu ou maîtriser l'électricité. Mais quelle est la proportion des êtres humains qui le domine ou la maîtrise vraiment individuellement? Et TOUS les hommes ne communiquent pas à distance ou en différé, semble-t-il.

Ceci dit, on peut retrouver nombres d'espèces qui, comme le signalent Tibaldog et Sieg, communiquent à distance: le chien et le chat, capables de retrouver leur maison à des centaines de kilomètres (mieux que l'homme), certains insectes et les oiseaux migrateurs, qui semblent utiliser le champ électromagnétique terrestre etc.

L'utilisation du verbe sembler est chez moi purement dialectique et exprime le doute sur mon propre raisonnement. Je tente de demeurer prudent sur mes arguments. On pourrait dire que c'est une position de type scientifique. Rappel à ma signature...

Puis-je me permettre de te conseiller la lecture de ce livre ? Je peux te l'adresser, si tu veux.

Longtemps nous avons considéré les animaux comme ceux que la nature avait privé des qualités que nous, les humains, possédons : l’aptitude à raisonner, apprendre, communiquer, s’adapter, décoder, transmettre, enseigner, progresser... Les travaux scientifiques ont pulvérisé cette idée reçue, et depuis la dernière décennie, ils nous surprennent encore plus. Qui sont vraiment les animaux ? On les savait joueurs, blagueurs, rieurs, féroces parfois ; on les découvre tricheurs, menteurs, trompeurs, mais aussi aimants, mélancoliques ou encore émotifs, stratèges, sensibles aux intentions d’autrui, capables de respecter une morale ou d’élaborer une culture. La très grande ingéniosité des tests et l’extraordinaire diversité des observations scientifiques (éthologie, génétique, psychologie, zoologie, primatologie, neurosciences) nous révèlent les facettes de l’intelligence et de l’identité animales, et prouvent l’absurdité qu’il y a à réduire les compétences de la bête à la seule force de son instinct. Car en dépit des caractéristiques qui fondent l’homogénéité de son espèce, chaque animal est un individu à part entière, un être social unique, complexe, et par là même un sujet de droit. Des singes aux léopards, des éléphants aux antilopes, des baleines aux dauphins, l’auteur nous propose une approche de l’altérité qui apporte beaucoup au débat sur l’exploitation et la manipulation animales. Un plaidoyer fort documenté en faveur de la personne animale.

Un homme des bois expulsé de sa cabane- parlons liberté - Page 2 97820810

On a quitté le thème du post initial de Sieg, peut-être faudrait-il le scinder, @Teacher?

Tibaldog aime ce message

Teacher

Teacher
Un homme des bois expulsé de sa cabane- parlons liberté - Page 2 Rad1010
Un homme des bois expulsé de sa cabane- parlons liberté - Page 2 Empty

ISO a écrit:On a quitté le thème du post initial de Sieg, peut-être faudrait-il le scinder, @Teacher?

J'ai ajouté "parlons liberté" au titre original, je crois qu'on peut garder le fil tel quel, le post initial servant d'accroche à la discussion.
Si tu veux, tu peux aussi le scinder, cher modo Wink

ISO aime ce message

https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

Nicoals

Nicoals

Sieg a écrit:Bah ...

On dit bien que la France est le pays des Lumières.

Wink

+ 12 Very Happy

ISO aime ce message

Invité

avatar
Invité

Elle fut le pays des lumières,aucun doute là dessus, mais aujourd'hui les lumières sont passées du coté obscur,et j'ai bien peur qu'il n'y ait plus aucun Jedi......

Nicoals

Nicoals

Si, il en reste. J'en connais. Mais comme tous les jedi, ils se cachent. Et c'est aussi à nous d'être des jedi.

Concernant la notion de propriété, je pense comme Rousseau, c'est-à-dire qu'elle est à l'origine de tous les malheurs que se sont fabriqués artificiellement les humains.
Si je peux concevoir que quelques objets (vêtements, outils, armes)  appartiennent à un individu (car, comme disent les Japonais, ils sont emprunts de son ki), je ne comprendrai jamais que des portions de la Terre soient la propriété d'un individu, d'un groupe ou d'un état. J'en comprends évidemment la pseudo-nécessité due à l'égoïsme, à l'agressivité et au pédantisme de l'humain moderne, mais fondamentalement je trouve cela caractéristique de l'imbécilité morale absolument crasse d'une humanité qui n'a finalement pas du tout envie de progresser dans la tolérance et dans l'amour, contrairement à ce que tout le monde ne cesse de répéter sur tous les tons.

Donc, en quoi ce vieil homme causait-il tord au "propriétaire" du lieu ? La question est cruciale.

Tibaldog et ISO aiment ce message

Contenu sponsorisé



Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum