Le Deal du moment : -29%
Balai laveur avec seau Vileda Spin & Clean
Voir le deal
25 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Mon plan de survie urbaine

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Mon plan de survie urbaine Empty Mon plan de survie urbaine le Mar 12 Aoû 2014 - 11:55

materlupus

materlupus
Bonjour à tous,

Chose promise chose due, mon plan de survie.

1 - Convaincre mon cher et tendre : pas facile mais ça commence.
D'abord les stocks alimentaires, comme nous habitons en ville et en appartement j'ai réussi à le convaincre d'avoir un potager. Recherche d'un potager dit ouvrier.
Mes arguments : chéri c'est une bonne activité à pratiquer en famille, et puis au moins on saura ce qu'on mange. Et oui aucun pesticide herbicide et même pas d'engrais chimique, donc tout est bio y compris les graines d'origine. les prmières récoltes sont super pas de quoi faire encore des conserves mais ça va venir. (site intéressant Tom Press conserves etc...).

2 - La défense : alors là c'est la cata il ne veut pas en entendre parler pas d'armes il est contre même pas faire du paint ball. Bref pour la défense il y a mon ainé alors lui pas de soucis pour le survivalisme. Bon j'ai comme même réussi à imposer les volets fermés le soir et la porte d'entrée à double tour. J'ai près de mon lit de quoi taper fort sur la tête d'un intrus.

3 - Bobologie : ayant des petits soucis de santéj'essaie d'avoir au moins un mois de médicaments d'avance, mais en France ce n'est pas évident. J'ai mon brevet de secouriste donc une trousse de secours complète au cas ou plus tout ce qui est anti douleur.
Je me renseigne aussi en herboristerie (j'ai un carré de simples dans mon potager).

4 - Intendance : chez nous pas de gaz cuisson plaques induction, chauffage central. Donc je suis dans la réflexion de comment faire en K2KK. Pour se maintenir au chaud j'ai déjà acheté des sacs de couchage, des couvertures polaires mais vu la taille de l'appart il nous faut autre chose.
Récupération de l'eau, je cherche encore j'ai bien un stock d'eau pour boire mais c'est tout.

5 - Pas encore de EDC à part le sac à main d'une femme et maman.

Voilà donc pour moi si vous avez des idées je suis preneuse


 cyclops 

2Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mar 12 Aoû 2014 - 15:09

Teacher

Teacher
Mon plan de survie urbaine Rad1010
Mon plan de survie urbaine Empty
Je pense que tu es bien partie  :bravo: 
Le reste va suivre, avec une attitude comme la tienne. Il y a beaucoup d'idées ici sur IDS et ailleurs, pour l'eau, l'abri etc.
Bonne continuation, tu nous donneras des nouvelles  Wink


_________________
Vivre demande une bonne dose de courage. Il faut parfois baisser la tête, mais les bras, jamais." L.Lachapelle
"L'âge n'est pas une défaite, l'âge est un exploit". S.Laporte[/color]
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

3Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mar 12 Aoû 2014 - 15:24

Totof

Totof
Mon plan de survie urbaine Ranim11
Mon plan de survie urbaine Empty
Pour les stocks, en appart, le plus dur c'est l'espace de stockage. Les lits (ou tête de lit, table de salon,...) à la Volwest sont une bonne idée.
Le potager communautaire, c'est une bonne idée (je fais partie d'un aussi avec l'ami JeanMitaines). Mais en cas de rupture trop importante de la normalité, tu risques d'y avoir difficilement accès. Donc ne pas trop compter dessus non plus.
N'oublie pas le plus important : l'eau.

Pour la défense, la batte est plus un moyen de se rassurer psychologiquement qu'efficace. As-tu déjà essayé de la manipuler dans un espace clos? De plus, ça peut vite se retourner contre toi si tu n'as pas d'entrainement. Un bombe lacrymo peut être plus indiquée pour le premier contact? Peut-être suivre des cours d'une discipline quelconque de self défense suivant les disponibilités à proximité de chez toi?

Bobologie, rien à dire à priori. Cool le brevet!

Pour l'intendance, deux réchaud camping gaz avec quelques bombonnes de réserve et un poêle à pétrole peuvent être une bonne solution pour des ruptures courtes (ne pas oublié de renouveler l'air en cas d'usage "intensif"). Là, on retombe aussi sur le même problème : l'espace de stockage/rangement disponible.

Il faut aussi prévoir l'évacuation des déchets et des wc en cas de panne de réseaux...

Pour l'EDC, à mon avis, ton sac doit déjà être une mine d'or  Wink . Pour ne pas être redondant, jettes un coup d'oeuil sur les différents post dédiés. Tu y trouveras pas mal d'idées et d'inspiration.

Idéalement, tu dois aussi prévoir un lieu évacuation si il fallait quitter votre appart. Pas nécessairement une BAD à dix millions mais chez un parent, des amis ou autre. Avec le lieu, prévoir les différents itinéraires et les modes d'évac.

https://www.youtube.com/user/TheMutof

4Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mar 12 Aoû 2014 - 15:28

cactus

cactus
materlupus a écrit:1 - Convaincre mon cher et tendre : pas facile mais ça commence.
2 - La défense : alors là c'est la cata il ne veut pas en entendre parler pas d'armes... il y a mon ainé alors lui pas de soucis pour le survivalisme. Bon j'ai comme même réussi à imposer les volets fermés le soir et la porte d'entrée à double tour. J'ai près de mon lit de quoi taper fort sur la tête d'un intrus.
Voilà donc pour moi si vous avez des idées je suis preneuse

Vas-y doucement avec ton époux... il va vous regarder, ton fils et toi d'un autre œil... vous allez le faire flipper !!  lol! Mon plan de survie urbaine 13909970 

Être psychologiquement prêt, c'est déjà s'être mis en condition !
En appartement, c'est quand même moins évident de stocker ! Parer au plus urgent, les incontournables :
- eau
- nourriture (conserves - déshydratés)
- médicaments
- BOB (préparé)
- liste des articles de la vie de tous les jours à ne pas oublier...
- toujours avoir au minimum 3/4 quart du plein d'essence (en moyenne de quoi faire 600 kms)

Je suis en campagne, mais je ne fais pas de jardin, je n'ai pas de puits, je ne suis pas autonome en électricité... je suis comme un citadin qui vit au grand air !  Rolling Eyes 

Pour la défense, à chacun de voir selon ses propres motivations !? Rien ne t'empêche, toi, de t'inscrire dans un club de tir, avec ton fils ?

Mais des "forumeurs" plus pointus te donneront des conseils plus précis !

5Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mar 12 Aoû 2014 - 15:46

materlupus

materlupus
Merci de vos conseils, pour le stockage j'ai une cave qui fait 12m2 donc de ce coté la ça va.
Oh je vais doucement avec le mari ça fait au moins 5 ans avant je ne parlais que de gestion de grands-parents à savoir avoir un petit stock de nourriture. Nous vivions dans le 93 j'ai réussi à ce qu'on déménage ailleurs donc ça vient mais tout doux maintenant j'ose utiliser le terme de survivaliste. Very Happy 

6Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mar 12 Aoû 2014 - 15:59

arpents

arpents
materlupus a écrit:Bonjour à tous,

Chose promise chose due, mon plan de survie.

1 - Convaincre mon cher et tendre : pas facile mais ça commence.
D'abord les stocks alimentaires, comme nous habitons en ville et en appartement j'ai réussi à le convaincre d'avoir un potager. Recherche d'un potager dit ouvrier.
Mes arguments : chéri c'est une bonne activité à pratiquer en famille, et puis au moins on saura ce qu'on mange. Et oui aucun pesticide herbicide et même pas d'engrais chimique, donc tout est bio y compris les graines d'origine. les prmières récoltes sont super pas de quoi faire encore des conserves mais ça va venir. (site intéressant Tom Press conserves etc...).

Avantage :
Très bonne idée, j'en ai un de jardin "ouvrier".
L'avantage c'est que ce n'est pas communautaire donc le petit lieu est à toi.
En Île de France, ce ne doit pas être évident car ici à Rennes ce fut ouvert aux revenus peu élevées puis ensuite ouvert à tous.
L'occasion de se barrer de la maison.
Le travail dans son jardin c'est bien

Inconvenient :
- Les vols, je constate quelques courgettes par ci, quelques radis par là et après des jours de pluie ma cuve d'eau ne se remplie pas et quand j'arrive il y a de l'eau sur le sol ( les cabanes et cuves d'eau de pluie fournies sont à l'exterieur du jardin pour nous )
- Les lapins, punaises c'est de la viande je sais mais voilà moi mes choux ont disparu, mes carottes aussi merde...
- Le coup financier... j'ai un 100m2 donc voici le coût lors de l'acquisition 8€ droit d'entrée + 40€ pour caution abri et jardin + 10 d’adhésion à l'association + 24€ par semestre de cotisation dès ton entrée et frais de gestion 2€. Bref quasiment 100€ le premier mois.
Généralement,quand tu arrives, ton terrain est en friche. Soit, tu desherbes à la main, soit motoculteur souvent fourni par l'association qui gère ton jardin ( coût max 10€ ). Ensuite viennent les graines ( avant de faire les tiennes ) et là ça peut monter très vite en bio ( 40 à 50€ les 10 sachets de graines que tu prendras pour commencer ) et ton matos.
- Les enfants, au debut je voyais ça comme un avantage, mais dès qu'ils vont ecrasé tes plants, aller chez les voisins marcher sur les pieds de tomates tu va te dire comme moi, bon bah je vais me faire une zone relax cloturé. J'ai donc commencé avec des palettes europ que je pensais utiliser comme murs vegetal. J'ai tout fixé et on me dit qu'aucune construction n'est possible et si cloture, elle ne doit pas depasser 40cm de hauteur pour nous à Rennes.
Bref les enfants deviennent un gros problème quand ils sont petits.

7Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mar 12 Aoû 2014 - 16:48

materlupus

materlupus
Notre jardin revient à 173 euros pour l'année, tous les terrains sont cloturés avec du grillage les abris cuves et composteurs à l'intérieur de chaque parcelle. nos terrains ne sont pas visibles de la route et l'accès se fait par 2 portails dont un se ferme à clé.
Les gamins ils ont le terrain de l'asso qui est uniquement de la pelouse. Les animaux sont interdits maintenant s'ils s'aventurent on verra. rabbit 

8Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mar 12 Aoû 2014 - 18:07

vinc

vinc
Pour la défense j'ai peut être une piste : un fumigène.

C'est de la défense passive mais ça permet de désorienter les agresseurs qui vont essayer de sortir et pas de vous prendre en otage ou de piller la maison. Ca implique d'avoir appelé la police évidement.

Je n'ai par contre aucune idée de comment ça se passe en pratique.

Source : un cambrioleur qui a été confronté au problème...


Pour l'énergie, un simple réchaud à gaz de camping avec des petites bouteilles te permettra de tenir quelques jours. N'hésites pas à investir dans des bouillottes et à t'en servir en baissant le chauffage de temps en temps pour voir ce que ça fait.

9Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mar 12 Aoû 2014 - 18:27

TheGreyMan

TheGreyMan
Mon plan de survie urbaine Ranim11
Mon plan de survie urbaine Empty
Un fumigene ? n'y a t-il pas un risque d'incendie ? Ainsi qu'un grand risque d'asphyxie des occupants du domicile, et qui de la dégradation des murs et du mobilier ? Je pense là aux fumigènes de signalisation, par exemple. Tres efficaces mais a utiliser avec précaution.

Ou parles-tu des nouveaux système d'alarme dont certains propose un module lanceur de fumigène, comme ceux adoptés pour la protection des bijouteries ? Cela ne serait-il pas trop onéreux pour un particulier ?

10Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mar 12 Aoû 2014 - 18:30

patoche

patoche
Mon plan de survie urbaine Ranim11
Mon plan de survie urbaine Empty
et bien mon amie t'es bien partie  cheers oui un grand bravo pour ton brevet  :bravo: :bravo: , pour ton potager c'est cool et bien réfléchi d'interdire les animaux  :good: le stock de la cave c'est bien mais faut bien fermer la porte et ne pas dire que tu as des stocks dedans car ça risque que tu te fasses voler  No Evil or Very Mad j'ai habité dans un appart , et la porte de la cave été à chaque fois fracturée , et en plus y avait rien à voler  scratch mais bon tout dépend du milieu où tu habites .
pour la défense je dirai comme Mutof un bon entrainement pour les bases pour la défense  :good: 
à moins que ton mari soit bâti comme un ours  scratch lol! 
ma femme est comme ton mari , pas d'armes à la maison { ON NE SAIT JAMAIS } mais bon , j'ai aussi de quoi  nous défendre  Twisted Evil  Twisted Evil plus mes pièges  Mon plan de survie urbaine 1822059364  à con que je peux monter en peu de temps  Twisted Evil  Twisted Evil mais bon ça c'est HS .
y a vraiment de tout dans un sac à main d'une nana , en plus si elle est une maman  lol! lol!

ha oui pour ton potager, il y a ceux que l'on peut mettre sur le balcon , il y a un bon sujet la dessus , bien sur faut avoir le balcon  Mon plan de survie urbaine 1822059364 lol! lol!

11Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mar 12 Aoû 2014 - 19:44

Mani

Mani
Mon plan de survie urbaine Ranim11
Mon plan de survie urbaine Empty
maintenant j'ose utiliser le terme de survivaliste

Un conseil qui vaut ce qu'il vaut, le terme " survivalisme " est beaucoup trop connoté de nos jour, quand tu veux en parler parler de préparation ou de résilience, cela fait moins pompeux et est souvent mieux perçu, interprété, compris, etc...  Wink 

http://outdoorandadventureknives.revolublog.com/

12Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mar 12 Aoû 2014 - 21:43

vinc

vinc
TheGreyMan a écrit:
Ou parles-tu des nouveaux système d'alarme dont certains propose un module lanceur de fumigène, comme ceux adoptés pour la protection des bijouteries ?

Oui oui pas une grenade lacrymo


A priori une recherche rapide sur google donne des prix à partir de 200€. Mais j'y connais rien c'est juste que j'ai entendu dire que c'était plus dissuasif que les alarmes (parce qu'en général entre le moment ou sonne l'alarme et le moment ou arrive la police il se passe un bon quart d'heure le type a eu le temps de vous casser la figure et de vous prendre ce que vous avez)

Je pense que pour quelqu'un qui a pas d'arme ni de compétences ça peut être une solution en complément du fait d'alerter les secours.

13Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mar 12 Aoû 2014 - 23:10

bigboss

bigboss
Salut,

Ca s'appel un générateur de brouillard, toutefois un générateur de brouillard efficace à 200 euros, je suis perplexe sur son efficacité. Tant au niveau de l'opacité du brouillard, mais surtout la vitesse à laquelle la pièce sera remplis de celui ci.

Pour nos amis belges, vous avez le fabriquant "BANDIT" c'est le haut de gamme, de nombreuse bijouterie, opticiens et pharmaciens, les magasins lidl, etc... en France possède un de leur model. Par contre le budget n'est pas le même.

Mais le principe est en effet d'éviter que les voleurs reste le temps que la police arrive sur les lieux.

++

14Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mar 12 Aoû 2014 - 23:27

Raptor

Raptor
Mon plan de survie urbaine Ranim11
Mon plan de survie urbaine Empty
Le sujet de la défense est compliqué, et il est tout aussi judicieux de l'aborder lui, que les autres domaines que tu cites. Si j'ai bien compris, tu résides en appartement. Ce qui veut dire grosse densité de population au même endroit, ce qui veut dire, de facto, point chaud en cas de troubles sociaux.

Je m'abstiendrais d'en parler ici, car nous avons énormément de sujets qui la traitent tant du point de vue législatif que pratique.

Tout ça pour dire; J'ai vu que tu avais une cave. D'expérience personnelle, 2 choses:

- ça se fait inonder en cas de grosses pluies
- ça se fait visiter par le bipède

Les risques de perdre les éléments que tu y auras stockés sont donc grand. Je ne compterais pas dessus si c'est pour stocker des choses importantes.

15Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mar 12 Aoû 2014 - 23:34

arpents

arpents
vinc a écrit:Pour l'énergie, un simple réchaud à gaz de camping avec des petites bouteilles te permettra de tenir quelques jours. N'hésites pas à investir dans des bouillottes et à t'en servir en baissant le chauffage de temps en temps pour voir ce que ça fait.
Là, je suis étonné.
J'imagine que tu penses à une petite casserole comme quand nous sommes en solo dans la verte ?

Faut être un peu réaliste par contre. Tu as déjà utilisé un tel réchaud avec les petites bonbonnes de gaz (j'entends dans une utilisation quotidienne évidemment ).
Parce que là, on ne parle pas que d'une personne mais de cinq personnes dans sa famille (3 enfants, 2 adultes ).
Alors je veux bien que dans la tête de beaucoup une simple popote de scout suffit à une famille de 5 avec son petit réchaud et ses petites bonbonnes mais ça s'est votre problème.

Pour 5, ta petite bonbonne de gaz ne fera que quelques heures car en k2kk.
1 - Pas de chauffage. Faut se réchauffer, je rappelle que les chaleurs ne durent que 2/3 mois en France ( enfin je suis en Bretagne c'est peut être pour ça Wink ). Situation stressante = Fatigue, Fatigue = froid, froid = fatigue.
2 - Pas d'eau ( à voir car si j'ai bien compris, pas de gaz chez elle donc ça signifie pour moi ballon d'eau )
3 - Cuisson de repas pour 5. Vous avez déjà essayé vous de mettre une très grande casserole sur un tout petit réchaud ?  testé & pas approuvé
4 - Une vraie casserole de grande taille n'a pas l’épaisseur de notre gamelle qui nous sert dans la verte. Pour un volume d'eau x5 pour la cuisson de sa famille ça multiplie le temps d'utilisation de gaz. casserole 18/10 de 2.5L, j'ai consommé une moitié de bonbonne ( oui avec un couvercle )testé & pas approuvé
5 - Les ballons d'eau, c'est bien oui mais sans électricité pour les chauffer, ça prolifère à une vitesse complètement folle là dedans. Logiquement on a un stock d'eau suffisant pour le moindre soucis mais au delà, elle n'aura plus de gaz pour bouillir cette eau.

Alors oui, un petit réchaud et ses bonbonnes de gaz c'est mieux que rien. Mais
1 - On parle de quel KK. La coupure de courant ? Ok
2 - Un effondrement économique perso ? Dans ce cas avec de la chance, on vous laissera l’électricité de novembre à mars.
3 - Un effondrement de la normalité sur le plan national ? Là faut pas rêver avec le pauvre réchaud.



Mon message n'est pas agressif je tiens à le préciser, mais j'entends et je lis souvent des solutions de ce genre où des gens se retrouvent avec le petit réchaud de camping et 3/4 pauvres bonbonnes... Alors en solo ou à deux, oui mais quand on est une famille on ne prépare pas le repas dans une pauvre gamelle qui ne remplie que 2 tasses à café..

16Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mer 13 Aoû 2014 - 3:44

Totof

Totof
Mon plan de survie urbaine Ranim11
Mon plan de survie urbaine Empty
De fait! Tu as raison.  :good: 

Il n'est jamais simple de bien répondre car, comme tu dis, on parle de quelle kk? ou tout du moins pendant combien de temps souhaite-on être autonome? comment veut-on être autonome?

Si la réponse est pur quelques jours et qu'on a un stock de plats préparés à réchauffer (raviolis, cassoulet,...), le combo camping gaz + popotte + stock de cartouche peut être suffisant. Pour plus longtemps et/ou pour des aliments à cuire (pâtes, riz,...), il faudra prévoir plus gros : cuisinière sur bombonne, roue à gaz,... A plus long terme, la "cuisinière" à bois et son stock de bois reste la seule alternative crédible (qui en plus pourra servir de chauffage). Mais en appart, c'est plutôt compliqué.

Si le bois n'est pas envisageable, un petit poêle à pétrole ou à bombonne de gaz (et, comme d'hab, son stock afférent) et des vêtements chauds feront le taf à court terme.

De tout façon, si un scénario de longue durée est envisagé, seule l'évacuation vers la campagne pourra être fonctionnelle.

https://www.youtube.com/user/TheMutof

17Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mer 13 Aoû 2014 - 7:45

leprevoyant

leprevoyant
Mon plan de survie urbaine Ranim11
Mon plan de survie urbaine Empty
Quelques idées en vrac ...

Pour la sécurité tu peux toujours fixer un bon verrou dans ta chambre et y installer un meuble lourd.

Puis dire aux enfants qu'en cas de soucis tout le monde se retranche ici !

Si tu as un couteau de cuisine, du scotch américain et un manche à balai tu as une arme redoutable (ne pas oublier la dragonne).

Tu peux aussi t équiper d'une corne de brume ou d'une corne pour supporteur.

Ça réveillera tout le quartier mais attention aux oreilles.

Quelques réserves d'eau minérale et MICROPUR sont une base avec un réchaud de camping.

Un bon entretien du réservoir des WC (javel, vinaigre, etc) pour pouvoir y récupérer 5 à 6 litres (c'est déjà ça).

Si l'eau chaude est pas collective apprendre à ouvrir le chauffe eau (mais pas la boire).

Voir aussi du coté de la baignoire si tu en as une.

S'équiper d'un ou deux robinets auto perforants pour accéder par les caves aux arrivées d'eau du bâtiment.

Un chauffage à KARDANE à pile est une bonne alternative (attention au monoxyde).

18Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mer 13 Aoû 2014 - 9:33

vinc

vinc
La quasi-totalité des crises durent un jour ou deux, les crises qui durent une semaine sont très rares (ouragans, inondations massives, etc), les crises qui durent des mois n'arrivent qu'à plusieurs décennies d'écart (guerres, famines...), les effondrement de civilisation se produisent une fois tous les millénaires à un endroit donné.

Être capable de tenir 3 jours par exemple sans électricité, et là un réchaud de camping familial et quelques bouteilles de gaz ou un grosse bouteille font le boulot  Testé et approuvé
Ca a fait le job pour moi pour la dernière coupure hivernale d'électricité il y a 4-5 ans environ. Le reste du temps ça me sers dans mon garage pour stériliser les confitures. J'ai d'ailleurs un ami qui a ça en utilisation quotidienne dans sa cuisine. Ce sont des modèles compatibles avec les bouteilles de propane standard (un truc polyvalent c'est toujours pratique). C'est un investissement de 20€ hors bouteilles de gaz.

Il est évident qu'un chauffage d'appoint à gaz qui fonctionne avec les bouteilles de propane standard, une cuisinière à gaz et avoir une bouteille de gaz d'avance c'est mieux, ça permet de tenir plusieurs semaines. Mais là, toujours hors gaz, on est à un investissement de 300€ environ.

Il est évident aussi qu'un chauffage au bois, une cuisinière à bois et une source fiable d'approvisionnement permettent de tenir plusieurs années, mais ça ils ne doivent pas pouvoir en appartement, ça nécessite les évacuations nécessaires, donc des travaux sur le bâti. Ca demande donc probablement un déménagement. Coût total plusieurs milliers d'euros.

C'est pour ça que je préconise de commencer par le début. Une fois que tu es passé à l'étape supérieure de toute façon ça sers toujours de solution de secours en cas de problème, ou pour dépanner des voisins, ou pour ... partir en camping.

19Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mer 13 Aoû 2014 - 10:16

leprevoyant

leprevoyant
Mon plan de survie urbaine Ranim11
Mon plan de survie urbaine Empty
Le chauffage au bois en ville et en immeuble oublie !

Évite le chauffage au gaz style bouteille et brûleur 3 jeunes sont morts le soir du réveillon à côté de chez nous.

Des rations de combat Française il y a tout le petit matériel de réchaud et les micropur avec .
C'est pas gros et pas cher.


Un budget de 100 - 150 euros (le coincoin) te mettra à l'abri pour une semaine environ.

Il nous faudrait plus de détails sur ton mode de vie pour affiner les conseils.

20Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mer 13 Aoû 2014 - 10:27

vinc

vinc
morts de quoi ? Je crois que des gens sont déjà morts avec tous les systèmes de chauffages existants (radiateurs électriques => incendies, chaudières => monoxyde de carbonne, etc.)

Il est d'ailleurs indispensable d'avoir un détecteur de fumée dans tous les cas et un détecteur de monoxyde de carbone dès qu'on a un appareil qui fait du feu et de s'assurer qu'ils fonctionnent (piles etc.) régulièrement.


Chaque système de chauffage a ses dangers et son mode d'emploi, mais se baser là dessus pour décider implique de faire des vraies statistiques de mortalité plutôt que de se baser sur des faits divers non ? (Je dis pas que tu as tort, peut être que c'est lui le plus dangereux, mais j'ai pas les chiffres)

21Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mer 13 Aoû 2014 - 11:43

arpents

arpents
J'ai vécu dans un vieil immeuble à mon arrivée sur Rennes qui avait des conduits d'evacuation de poele dans chaque pièce.

Mais d'après l'agence, pour l'utiliser il fallait que nous enlevions de lino sur le sol

22Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Mer 13 Aoû 2014 - 11:56

materlupus

materlupus
Merci à tous pour vos conseils.

Mon mode de vie, je suis une citadine, je fais un peu de sport et j'ai arrété de fumer il y a un mois et demi (je tiens le coup à coup de m&m's je vous dis pas la prise de poids).

J'ai pensé à une gazinière toute simple et pas trop lourde que je stockerai dans ma cave avec des bouteilles de gaz (reste à convaincre le chéri) le four servirait aussi pour chauffer la pièce principale et on dormirait tous dans la même pièce. Les poeles à pétrole je trouve que ça pue trop.

Pour la défense j'ai une perche de pressing qui sert à prendre les vêtements en hauteur elle est dans ma penderie. je sais m'en servir mode défense et je m'entraine en mode attaque (merci le folklore portugais Mon plan de survie urbaine 13909970 ). Sinon j'ai 2 chatons et un hamster  je peux les dresser à l'attaque ?   Mon plan de survie urbaine 1822059364 

Pour l'eau je n'avais pas pensé à la baignoire (vu qu'à terme je voudrais la remplacer par une douche) ni aux chasses d'eau (j'ai 2 wc pratique pour famille nombreuse sujette aux gastros). Donc je vais commencer à entretenir les chasses d'eau.

23Mon plan de survie urbaine Empty Re: Mon plan de survie urbaine le Jeu 14 Aoû 2014 - 8:26

leprevoyant

leprevoyant
Mon plan de survie urbaine Ranim11
Mon plan de survie urbaine Empty
@vinc .... Peut être ... Mais quand je donne un conseil à une mère de famille, je me sens responsable.

Les chauffages à gaz avec la bouteille et le bruleur ne sont en principe pas conçus pour un local clos.

Un chauffage KARDANE à pile est équipé d'un détecteur de monoxyde à coupure automatique.

Ce qui le rend de fait moins dangereux.

Dans le stress d'une situation exceptionnelle, on a vite fait d'oublier les règles élémentaires de sécurité.

C'est juste mon avis

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum