Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Sortie hivernale 2016 / 19-20-21 février - Lac de Charpal (Lozère)

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 7 sur 8]

Teacher




Merci pour les détails Tibaldog


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

sesska


ouah!! tout a été dit :good: , pour une fois que je spamme pas avec des récits de 3 plombes!! lol!


Un réel plaisir de rencontrer, puis de voir Kasmo, Tibaldog et Baroudeur à l'œuvre avec haches, filtres, firesteel, etc...  
grosse claque par rapport à l'immensité de savoir faire qu'il me manque, toutes les techniques à découvrir, toutes les possibilités... moi qui craignais dorénavant de me faire chier en bivouac estival, je suis habillé pour des années!

... même si il faut avouer qu'ils sont un peu hyperactifs (sauf homme gris qui fait que fumer des clopes en faisant semblant de scier des ptites branches, comme moi lol!) : deux jours de plus et il n'y avait plus de forêt du tout   Rolling Eyes


j'ai beaucoup apprécié (et vais appliquer) le concept ''d'objectifs de sortie'' de Kasmo, qui est un grand sage parmi les sages !!
pour mes prochaines il y aura donc obligatoirement 1 check musique (composition ou enregistrement d'au moins 1 morceau) et 1 check woodcraft (travail bois/bouffe/camp, etc...)...



week end donc de bonne humeur palpable (exception faite des 3h de mal de bide/tête du samedi matin, je pense qu'on retiendra la leçon de la modération... oupa...  Razz  ), on sentait le plaisir réciproque de la rencontre, du partage... les papotages croisés n'ont jamais cessé pendant les périodes de veille, des vrais petits vieux dans un club de rami!!

pour moi qui suis d'ordinaire ours solitaire c'était une expérience déroutante, mais super agréable au final... en fait... ça va me manquer aux prochaines vadrouilles!! Sad

pour ce qui est de l'expérience neige en soi, j'étais aussi là pour tester ma config d'abri et couchage (couv.survie ''nem''+sursac+sdc5°+caleçon de ski) et je dois dire que le deuxième soir, comme Tibaldog, j'ai eu trop chaud et même dû en virer la moitié.

je peux donc prendre -10° (voir même un peu moins) les yeux fermés, ça me rassure pour les prochaines sorties solo !
l'abri pouvait au besoin se fermer avec le poncho pour gagner un peu en chaleur, mais du coup il n'est même pas sortit de la housse



je fû content de poser ''le commun'' en config trappeur, c'était pas trop mal je crois, surtout avec l'apport des branches de sapin par Tibaldog, véritable canapé sur neige, au bord du feu!

je filtrâme l'eau du Grand Dehors pour la première fois, désormais convaincu du grand intérêt de la chose (si il avait fallu se fader l'eau pour tout le monde+popote affraid )

je pensais avoir ''surjoué'' en prenant mes bottes d'alpi en goretex, mais la neige lourde et les poches d'eau sous la neige dans les tourbières m'ont très vite assuré que le choix était en fait plus que rationnel!!

... ah oui, aussi... j'ai fais faire une jolie ballade au canoé!!!!  



pour ce qui est des dégaines, ouais... il y avait une belle brochettes de barbus avec pas mal de matos kaki dans l'ensemble!! lol!

les promeneurs qu'on a croisé ont quand même du se poser des questions^^



Mais (encore) plus que la neige qui tombe sur le camp au petit matin, plus que la fiesta du vendredi soir, plus que les rayons de soleil entre les sapins le dimanche au réveil, plus que les innovations culinaires inédites, les tests matos, les nuits à même la neige... ce que je retiens c'est vraiment la rencontre surprenante avec cette équipe de bras cassés attachante et les valeurs communes très profondes, très fortes, que nous avons mutuellement exprimées... et je crois spontanément partagées.

je n'avais à vrai dire pas ressentis ce ''plaisir du groupe'' depuis très longtemps, et vous en remercie donc, les coupaings Wink


sachant qu'il est, vous l'aurez compris, évident pour moi qu'on va remettre ça dès que possible!!!




ps: et le porto de Kasmo, quelle tuerie!!!

http://loiseauivre.unblog.fr/

secouriste


trés belle sortie avec des photos qui respirent le grand air et la bonne humeur merci pour le partage.
ça donne envie

ptit-chris


Voici les quelques photos que j'ai faites

Photo du lac où on devait faire du canoé


Photo de la soirée


la petite soupe que nous preparait Baroudeur


Le trop plein du lac


Superbe rencontre, mais trop courte dû a la fatigue je pense. Je regrette d'etre parti

Je suis parti le samedi en debut d'apres midi comme je me sentais pas bien. J'ai commencé a avoir froid aux pieds lors de la soirée, ensuite j'ai passé une nuit blanche a me geler malgré tout ce que j'avais prevu. J'avais deja dormi avec mon sac de couchage avec 1° et j'avais eu chaud. Alors que la j'etais habillé  et avec 2 plaids en plus. Le matin pareil impossible de me rechauffer que ce soit en buvant des boissons chaudes, en coupant du bois...

J'ai mis 6h30 pour rentrer chez moi au lieu de 2h15, j'ai du m'arreter a plusieurs reprise pour dormir. Arrivé chez moi, j'ai mangé, j'ai pris une douche et j'ai dormi 14h.

En esperant en refaire une avec cette bande de malades et d'autre membres.

http://ptit-chris.over-blog.com/

Teacher




Quelques réflexions: oui c'est dommage de ne pas avoir vécu toute la rencontre, mais savoir s'arrêter est un réflexe à suivre également. Tout comme se poser en route pour dormir au lieu de s'entêter à combattre la fatigue au volant.
Tu dis que tu as dormi habillé, si tu portais les mêmes vêtements hors du sac et pour la nuit, ne cherche pas plus loin.
La photo avec les fleurs de glace est superbe. Respect
Et dis-toi que tu as acquis de l'expérience qui pourra te servir


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

ptit-chris


Teacher a écrit:
Tu dis que tu as dormi habillé, si tu portais les mêmes vêtements hors du sac et pour la nuit, ne cherche pas plus loin.

non c'etait d'autres vetements, sauf le pull que j'ai remis un peu plus tard

http://ptit-chris.over-blog.com/

Nemrod




Il ne faut par dormir habillé. Ou en tout cas il faut être habillé léger.

Le sac de couchage conserve la chaleur émise par ton corps.

Mais si tu as trop de vêtements, ta chaleur est tellement diffusé à travers les couches que le sac n'a plus rien à conserver.

Avais-tu bien pensé à t'isoler du sol ?


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

ptit-chris


pour dormir, j'avais un calecon long, un tee shirt manche longue, une paire de chaussette de laine et un bonnet.
pour l'isolation, j'avais la bache et un tapis de sol

http://ptit-chris.over-blog.com/

Teacher




Alors effectivement tu devais couver autre chose. Tu vas mieux maintenant?


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

ptit-chris


Teacher a écrit:Alors effectivement tu devais couver autre chose. Tu vas mieux maintenant?

oui, la ça va tres bien, je pense que c'etait dû a la fatigue

http://ptit-chris.over-blog.com/

Kasmodian




Ouhla quel hommage Sesska ! "Sage" comme tu y vas !

Saches que me fixer des objectifs de sorties, c'est très récent pour moi. Et je dois dire que c'est assez satisfaisant en effet. Épanouissant en fait. Mais il ne faut pas que ça soit au détriment du plaisir global ! On n'est pas au bureau quand même !
Je te rassure aussi, au final je suis bien plus débutant que toi dans les sorties. C'est super que ça t'ait autant plu qu'à moi qu'on se rencontre tous comme ça, sans chichis. Ton côté "ours" aura été très discret Wink.
Sur le côté hyperactif, tu as raison. Je le suis un peu moins d'habitude. Mais là, j'avais pas mal à décompresser. Du coup, fallait que ça sorte ! Et c'est le bois mort qui en a fait les frais. J'espère ne pas avoir été trop agaçant.
Pour le filtrage, on en a pas mal parlé et je pense que tu y trouveras ton compte. Et puis, avec même ne serait-ce qu'un petit filtre, on envisage les sorties autrement (étude de carte pour anticiper les points d'eau, orientation pour les trouver sur le terrain) : encore un truc à montrer à mini-slip ! Je suis ravi en tout cas que cette sortie t'ait réconcilié avec les sorties en groupe. Pour moi, le partage, c'est aussi important que de se connaître soi-même.

Je suis content aussi que tu ailles mieux Chris.
Quand le froid te saisit et que la fatigue s'en mêle, difficile de passer outre. Moi-même la première nuit, j'ai eu un peu froid. Couché passablement tard dans un abri perfectible et très fatigué par la route (entre autres), j'ai eu toutes les peines du monde à m'endormir. Heureusement la deuxième nuit fut bien meilleure. On remettra ça !

Pour ma part, cette sortie fut une confirmation : Voir les gens en vrai et dans ce contexte, c'est vraiment top ! J'ai appris plein de trucs ce WE.
J'ai pu réellement tester ma hachette dans des conditions intenses et elle m'a donné toutes satisfactions ! Ce qui me permettra de redéployer l’achat envisagé d'une Husqvarna sur autre chose.

Les couteaux de Mani, se sont révélés redoutables. Et à ma grande surprise, c'est le Nessmuk qui m'a donné les meilleurs sensations ! On en apprend décidément tous les jours !

Le sursac en tyvek aussi me donne satisfaction même s'il n'est pas dépourvu de toute condensation. Je vais continuer à le tester.

Prochain projet : Dakota fire pit !


_________________
----------------------------------------------------------------------------------------------
En toutes choses, il faut considérer la fin.

patoche




salut belles photos , tu as la même grille que celle que j'ai fabriquée :good: cool pour poser la popote , et faire cuire les saucisses :good: :good:

Branch




Nemrod a écrit:

Le sac de couchage conserve la chaleur émise par ton corps.

Jusque la je comprend....

Mais si tu as trop de vêtements, ta chaleur est tellement diffusé à travers les couches que le sac n'a plus rien à conserver.

J'avais déjà lu plusieurs fois que effectivement dormir peu habillé était mieux, par contre je ne parvient pas à intellectualiser le concept que tu décrits Nemrod ? La chaleur c'est des calories, elle s'échappe du corps puis traverse les différente couches, les unes après les autres, plus il y a d'isolants plus temps nécessaire pour perdre cette chaleur est important, ces kalories ne peuvent disparaître dans les vêtements, je penser plutôt a une questions d'humidité, ou a d'autres phénomènes physiques, mais là je ne suis pas convainque du raisonnement, sans vouloir nier l'expérience des personnes qui le constate sur le terrain biensur.


Édit: je n'affirme rien, je partage juste mais interrogations sur un phénomène que je ne comprends pas Smile

Tibaldog


Si je peux me permettre concernant la question des habits dans le sac de couchage, le souci principal des vêtements pour dormir avec, c'est bien l'humidité.

Car pour sécher un vêtement il nous faut pomper dans notre capacité à sortir des calories par heure.
D'où l'intérêt de manger calorique le soir, boire chaud et se coucher sans avoir déjà froid afin de mettre les chances de notre côté.

- Là ou une polaire de qualité va pomper beaucoup d'énergie pour sécher rapidement.
- Une laine de qualité va pomper beaucoup moins d'énergie et sécher très lentement.
Donc le ratio de calorie à l'heure pour sécher la laine est beaucoup plus intéressant sur du long terme. Comprendre sur du court terme, la polaire est plus avantageuse. Wink
- Le coton est connu pour absorber l'humidité et sécher très difficilement voire pas du tout (je veux dire en mode bivouac/rando) Il va donc pomper énormément d'énergie au corps car on sera toujours mouillé et donc refroidi.
Les experts me reprendront si je me trompe, j'ai appris tout ça ya pas longtemps...

Donc pour le dodo. Si on n'a pas transpiré, la question ne se pose pas.
Si on a transpiré (rando, corvée de bois...) ça va dépendre de ce que l'on porte sur soi. Et il va falloir travailler par couche.

- Les sous-vêtements. Humide ou pas ? Quel textile ? => A changer ou pas. En général c'est du coton mais en tout cas pour moi c'est très rare que je sois humide du slip depuis quelques années... ;p Sauf si très grosse chaleur en journée avec travaux de maçonnerie.
- Couche thermique. Humide ou pas ? Quel textile ? => A changer ou pas. Si possible avoir de la laine à ce niveau car elle a d'excellente propriété thermique. Si c'est du polyester comme la majorité des sous-couches thermiques type Wed'ze de chez Décathlon, c'est très bien car ça reste chaud même mouillé et ça sèche vite.
- Couche thermique externe qu'il est possible de cumuler plusieurs fois au besoin. Humide ou pas ? Textile ? => A changer ou pas. En général si on garde cette couche là c'est qu'il meule sévère mais c'est possible. Polaire ou Laine ? Selon il est possible de dormir avec. Tout dépend du taux d'humidité du vêtement afin de ne pas tremper le sac de couchage... Surtout si c'est du duvet. En général je fous cette couche là à plat au niveau de mes pieds dans le sac de couchage afin de les sécher de la petite humidité (transpi, air ambiant humide mais pas mouillé!) dans la nuit et les remettre chaud le matin.
- Enfin pour éviter d'être réellement mouillé on porte un vêtement imperméable / coupe-vent. Évidemment on ne dort pas avec celui-ci.

En résumé :
- coton = hydrophile (absorbe l'eau), froid quand humide, sèche très très lentement, lourd, si tissé serré ne brûle pas sinon inflammable. Solide si épais.
- polyester = hydrophobe (rejette l'eau), reste chaud quand humide, sèche très rapidement, léger, fond à la chaleur. Plus solide que le coton à épaisseur égale...
- laine = très hydrophile, jusqu'à 35% de son poids en eau tout en restant sèche au toucher. D'où le fait qu'elle reste chaude même humide. Sèche lentement. Lourde. Craint peu la chaleur.

Je me rends compte que je pourrais en faire une tartine mais je vais préférer créer un sujet afin de résumer proprement tout ça... bom

Branch




Très intéressant tibaldog.

je retrouve des logiques que j'avais potassées puis appliquées pour construire la maison. Je fais donc le parralelle et je me demande si la perspirance des couches successives et progressivement de l'intérieur vers l'extérieur de plus en plus ouvertes à la diffusion  de l'humidité est un principe pris en compte par les bivouaqueurs ?

sesska


Teacher a écrit:Alors effectivement tu devais couver autre chose. Tu vas mieux maintenant?

oui, clairement, ptitchris est un grandgrand gaillard de type vikingiforme, et son abri était monté nickel... avec un ingénieux rabat du tapis de sol sur un des côtés de la canadienne d'ailleurs, je me garde ça dans un coin Razz

de plus on est 4 à avoir eu en gros les mêmes symptômes

ici l'hiver (si on peut appeler ça comme ça) est dégueu cette année, petites vagues de froid, re-doux humides
je suis arrivé avec une fin de gastro (merci les mini-slip), ici au taf c'est l'hécatombe.

l'ambiance est très ''virale'' partout
donc ça, plus la petite nuit bien arrosée (le vin rouge glacé est effectivement une idée à ne pas reconduire ), la fumée de résineux dans la tronche, paf...


on a bien pensé à nos 2 naufragés pour le retour en bagnole, ça a pas du être une partie de plaisir

personnellement je suis resté au camps car je sentais que je pourrais de toute façon pas assurer de conduire.
bien m'en a prit, je me suis allongé 2h et c'est repartit (bon pas à 100% des capa, mais assez pour avancer)

(étude de carte pour anticiper les points d'eau, orientation pour les trouver sur le terrain)
oohh oui!!

je suis déjà tout sautillant à l'idée de tester tout ça.
le Sawyer est commandé!!! What a Face
... et une flasque aussi, comme Homme gris et Baroudeur ^^

parce que oui: je suis incorrigible lol!


pour ce qui est des couches, en bivouac hivernal je mets un caleçon long et une veste moulante manches longues/col haut (ce qui me dispense d'une écharpe).

mais je pense comme Nemrod que finalement ça peut desservir plus qu'autre chose (reste à tester grandeur nature maintenant^^)

> le 2e jour j'ai fais la connerie d'aller filtrer l'eau+ramener du matos au parking après avoir mis les sous couches de nuit, avec l'évidente flemme de tout enlever de nouveau.

je suis arrivé trempé de sueur et le haut n'a pas pu sécher (en sous bois dans une tourbière l'hiver, on peut pas trop lui en vouloir!! )

je me suis résigné à garder le bas et mit un tee shirt manches longues que j'avais en rab, mais en fait, j'ai moins bien dormis que la première nuit, trop chaud, transpiration, sensation d'humidité.


Les couteaux de Mani, se sont révélés redoutables

moi qui bavait devant en photo... j'ai pu prendre un Ma-ni dans mes petits doigts potelés!!!
Respect

http://loiseauivre.unblog.fr/

Teacher




Je couche en tente, fermée ou très ouverte comme les tentes de l'armée et maintenant sous bâche, depuis que j'ai 6 ans. Avec un sdc moyen, ou bon ou très bon. Je peux donc apporter ma petite expérience.
S'isoler du sol est la première règle.
La 2e, tout aussi importante, est de coucher au sec. Que ce soit le sdc ou les vêtements, l'humidité ne va pas les quitter pendant la nuit.
Et la 3e, est de ne pas avoir de serrement, que ce soit au niveau des chevilles, poignets, taille, poitrine, cou.
Pour le reste, le nombre de couches, ça dépend de la température. Je suppose que le climat est plus humide chez nous qu'en votre partie de l'Europe, mais je ne connais personne qui coucherait dehors sans vêtement au Québec. Même en été.
Il faut IMPÉRATIVEMENT porter des vêtements qui servent uniquement pour la nuit, qui sont gardés au sec le jour, placés dans le sdc au moment où ce dernier est installé sur la couche et enfilés à la dernière minute.
Pas au début du bivouac, pas devant le feu mais juste avant d'entrer dans le sdc.
Synthétique, polaire, laine, couvrant les pieds, les membres, le tronc, le cou et la tête.
Pour ce qui est de garder certains vêtements de jour au fond du sac pour qu'ils sèchent pendant la nuit, je n'ai jamais testé. Je ne comprends pas qu'ils ne soient pas un apport d'humidité à l'intérieur du sac justement.
Je place les miens dans un sac étanche pour qu'ils ne prennent pas l'humidité de la nuit et si ça demande un certain courage pour le remettre au matin, ils se réchauffent rapidement au contact du corps.


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

sesska


Pas au début du bivouac, pas devant le feu mais juste avant d'entrer dans le sdc.

perso je mets la ''sous-couche'' dès que j'entre en mode statique, donc au bord du feu, les autres m'ont semblé faire de même.
je crois avoir compris qu'il ne faut pas se coucher en ayant froid... et j'aime bien juste avoir à me glisser dans le sdc quand le gong sonne Razz

pour ce qui est des vêtements de nuit ''techniques'', je pense qu'ils se justifient à partir du palier de -10° (après tout dépend du sdc, du taux d'humidité, du vent et du ressenti perso)

pour moi jusqu'à présent, s'était en test mais clairement superflu (et moins agréable) mais j'ai eu un hiver de mickey jusqu'à maintenant et je suis pas remonté en franche Comté où j'aurais pu tester ''en grand''

ce n'est évidement que partie remise, car j'y ai clairement prit gout, mais jusqu'au palier ''grand froid'' je pense refaire calcif court (synthétique) chaussette et teeshirt synthétique, on est quand même mieux...

sinon je met la gourde dans le sdc pour éviter les glaçons du matin, mais je trouve déjà ça super désagréable, alors des fringues mouillées

http://loiseauivre.unblog.fr/

Tibaldog


Alors quand je parle de fringues dans le sac de couchage, évidemment je ne parles pas de fringues mouillées ou trempées. Seulement fraiches et humide de l'air ambiant ou juste parce qu'on a transpiré dedans dans la journée. Après c'est très difficile à expliquer je crois. C'est vraiment de l'expérience de terrain, ce que l'on sent au flair quand on se couche...

Je crois qu'au Québec vous êtes justement plus au sec qu'en Europe. Ici l'humidité ambiante fait qu'un froid à 0°C sera moins facile à passer qu'un 0°C chez vous. Enfin il me semble de pars mon expérience du Québec et des retours d'autres personnes que je connais.

Teacher




Je ne crois pas que l'humidité d'ici soit minime, c'est le cas seulement dans les régions très au nord, ils ont un hiver glacial mais plus sec qu'au sud du Québec. Et c'est plus humide dans ma région qu'à Montréal.
Par exemple, vendredi il devrait faire -12°C avec une humidité de 56%, ce que nous trouverons plutôt sec pour la saison.
Mais bon, ça doit être comme les goûts et les couleurs


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

sesska


tu sors ce week end teacher ?
t'arrêtes pas!! Respect


moi j'arrête pas de regarder les crêtes devant chez moi avec des yeux de cocker... Sad

mais... dès que j'aurai reçu le Sawyer, ça me fera une excuse en béton pour le week end prochain!!!
Twisted Evil

en plus, en regardant la carte...

jeu: essaye de ne pas trouver d'eau sur ton chemin ici  lol!

http://loiseauivre.unblog.fr/

Teacher




Bof, 16 à 23 cm de neige sur deux jours, pas trop le goût de rester prise.
Et puis dimanche, sortie au chaga avec le cercle de mycologues.
Pour l'eau, c'est pareil ici.
Sauf qu'elle est gelée clown


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

sesska


Bof, 16 à 23 cm de neige sur deux jours, pas trop le goût de rester prise.

ah mais moi je prend hein!!!

et euh... faut la pelle à neige du coup pour les champi chez vous ?

c'est vraiment un autre monde hein... Razz

http://loiseauivre.unblog.fr/

Homme Gris




A mon tour ...

Déjà désolé, je reviens de vacances familiales, c'est pourquoi je ne fais mon retour que maintenant.

Je ne vais pas re-racconter ce que mes camarades ont déjà dit sur le déroulement de la sortie, juste dire qu'à nouveau, ce fut de belles rencontres. J'ai été heureux de rencontrer Sesska, Vinc, Tibaldog et Ptit-Chris, j'ai été super content de revoir Kasmo avec qui j'avais fais ma première sortie IDS Sud il y a près d'un an et puis pour la 5-6 ème fois environ avec Baroudeur.

Au delà de l'esprit de camaraderie, j'ai apprécié de voir le rocketstove de Kasmo, je n'ai pas vu la construction, mais en vue des explications, c'est quelque chose que je tenterai de faire la prochaine fois, ne serait-ce que pour me "passer" de mon petit réchaud et surtout pour le côté convivial que ça apporte !

Comme annoncé, le premier soir j'ai peut-être (enfin non, c'est sûr) abusé du vin rouge "glacé" et de quelques mélanges, ce qui m'a valu le lendemain une mémorable gueule de bois (et dégueuler dans les bois) arf arf ...
Du coup, on a été 4 malades à vouloir repartir, Kasmo a porté mon sac (hahahah) et Baroudeur n'avait pas eu d'autre choix que de devoir repartir avec moi car nous n'avions qu'une caisse à deux ...
Arrivé sur le parking, je sentais que l'air frais m'avait quelque peu requinqué et une balade avec Baroudeur m'a confirmé que j'étais apte à revenir au camp ...
Bon, faut dire que le fait d'abandonner si vite m'a foutu tellement la rage que je ne pouvais pas faire autrement, sans compter le fait que 1. j'étais le plus vieux et 2. j'étais le plus petit !!! (et puis je ne mangeais pas de viande non plus) ... Quelques bonnes raisons supplémentaires pour "représenter" quoi !!!!
Je suis heureux de voir que Ptit Chris aille mieux, et pour en revenir sur les conditions de couchage, très honnêtement j'ai passé deux excellentes nuits (ce sont les matins qui sont difficiles pour moi ^^) :
- bâche au sol, autogonflant 1M20 (mes jambes et pieds reposant sur le sac à dos)
- sac de couchage -6/-10/-26
- t-shirt technique, caleçon long, chaussettes soie/laine, couverture polaire pliée en deux couvrant pieds/jambes Recto/verso
Aucun ressenti du froid, aucune humidité, franchement nickel. Et contrairement à mes compagnons, aucune sensation de trop chaud non plus.

Matos testé :
- J'ai pu tester mon nouveau sdc (le plus chaud que j'avais étant le 5°light D4) : investissement c'est sûr, difficile de lâcher 150 euros, c'est pas donné mais entièrement satisfait du McKinley Quantum -6/-10/-26°C qui rentre avec les compressions dans le compartiment bas de mon sac à dos 55L.
- J'ai confirmé aussi certains équipements que je trouve bons à la fois lorsqu'il fait chaud ou froid : ce sont les vêtements techniques.
- Autre confirmation pour moi : pantalon de rando climat ... même quand il fait froid, un simple caleçon long en dessous fait l'affaire (je ne mets que ça comme futal, que ce soit pour bricoler, sortir et même faire mes courses lol) ... ça tient bien !

Allez, c'est parti pour les images ...

mes deux bâches en mode canadienne


Glace dans la nalgene ^^


Premier réveil (pourquoi le vin glacé ... POU-RQUOI !!!!!!)


Petite balade autour du lac avec Barou pour se requinquer



Les deux compagnons les plus sages du camp Smile


Des sapins, de la neige ...



Remplissage de la gourde


La salle à manger


deuxième matin, à mon réveil ... LA BETE DU GEVAUDANNNNNNNN !!!


le retour ...

http://www.hommegris.com

Branch




Ah ! la belle brochette de barbus des bois, ça donne vraiment envie de s'y mettre ! Smile

Question bête avec la canadienne tu as la tête a l'aire?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 7 sur 8]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum