Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Radiation et compteur

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

1 Radiation et compteur le Dim 27 Mai 2012 - 13:07

Fantôme

avatar


Je suis entouré de trois centrale nucleaire, (rayon de 50 kms) Nogent, Dampierre et Belleville.

Vu que ma confiance est plus que limitée (Voir nulle) envers nos chers gouvernements, quelqu'ils soient.

Je me demande si il serait pertinent de faire l'acquisition d'un compteur Geiger ou d'un truc equivalent pour l'integrer a un EDC ?

2 Re: Radiation et compteur le Dim 27 Mai 2012 - 13:40

jeremiah

avatar
pour ma part oui j'en ferais l acquisition;après si tu n'as pas les moyens de te protéger...

voici un petit truc naturel à avoir sous la main:

régime anti rayonnement :

potage de miso
spiruline légumes avec bétacarotène
haricot lentille
potassium calcium bcp de minéraux
algues sardines anchois
huile de foie de morue
pommes

éviter tous les sucres et tout ce qui est à base de blé

teinture d'iode à raison d'une goutte par 10kgs de poids de corps au deux repas principaux
argile fine 1 cuillère à café par verre après macération d'une nuit
chlorure de magnésium 40mml matin et soir ou pectine de pommes

3 Re: Radiation et compteur le Dim 27 Mai 2012 - 13:57

Nemrod

avatar


Un compteur geiger.... pourquoi pas ?

Mais quel modèle ? (tous ne se seraient pas adapter à tes besoins)

Saurais-tu lire et comprendre les infos ?

Un lien pour avoir un compteur geiger auprès de la CRIIRAD ici


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

4 Re: Radiation et compteur le Dim 27 Mai 2012 - 15:54

Fantôme

avatar
Voila Nemrod le Radex a l'air d'etre le plus simple et le plus comprehensible d'utilisation.

Apres il suffit de savoir les doses "normales" de tout objet ou disont les taux normaux, anormaux, critiques et enfin mortels.

Enfin je ne sais pas je vois ca comme ca ? A une epoque de ma vie professionnelle, je me baladais de temps en temps avec une carte dosimetre qui etait censée changer de couleur si les taux de radiations devenaient dangereuse pour l'homme, je crois que ca existe toujours pour les personnels des centrales ou autre.

Pour le coup, meme pas besoin de lire le taux, si ca changeait de couleur fallait fuir ^^ et se faire examiner voir decontaminer, mais ca n'etait jamais arrivé.

jeremiah, merci ce regime "anti rad" est interessant Wink

5 Re: Radiation et compteur le Dim 27 Mai 2012 - 17:44

Nemrod

avatar


pour ce que j'en sais, il est important de connaitre le taux annuel d'exposition.


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

6 Re: Radiation et compteur le Dim 27 Mai 2012 - 17:49

Mani

avatar


Je ne savais pas que la spiruline rentre dans le cadre d'un regime " anti rad "!! Merci pour l'info. Smile


Mani Wink

http://outdoorandadventureknives.revolublog.com/

7 Re: Radiation et compteur le Dim 27 Mai 2012 - 18:07

VitamineSeb

avatar


Le traitement à long terme c'est bien, mais l'idéal c'est de saturer la thyroïde en iode propre avant d'être contaminé et c'est là que les problèmes commencent...

On est généralement prévenu trop tard et on ne peut pas prendre de l'iode sans raison...

Le compteur peut donc aider dans ce cas, mais il faudrait avoir deux modèles.
Quelque chose de petit, transportable facilement avec soit, à garder par exemple dans sa voiture ou son BOB pour le moment où on en aura besoin et un autre modèle allumé en permanence et placé au domicile.

Si on est pas chez soit, on ne sera pas au courant, il faudrait donc trouver une astuce pour relayer l'information par sms par exemple.

Ce sont, je pense, des points clés à mettre en place.

Si quelque chose se produit, le détecteur vous prévient, vous analysez la situation et décidez de prendre votre dose iode. Je ne me souviens plus des chiffres exacts mais le taux de survie est d'au moins 90% si la dose est prise dans l'heure qui suit la catastrophe (à condition de ne pas s'exposer outre mesure par la suite, évidemment), au delà d'une heure vos chances de survie chutent considérablement.


_________________
Dépression ?
NON ! Des pressions !

8 Re: Radiation et compteur le Dim 27 Mai 2012 - 19:59

Fantôme

avatar
http://www.laradioactivite.com/fr/site/pages/intro.html

Une exposition normale se situe aux alentours de 2.4 msievert par an. Donc si un detecteur du jour au lendemain detecte ne serait ce que 1 Ms dans l'atmosphere c'est qu'il y a un gros souci.

le probleme des pilules diode c'est que personne n'en as ? A moins d'habiter dans un rayon de 10 kms d'une centrale, theoriquement les communes en envoient a leurs habitants tous les deux ans, ca c'est la theorie, en pratique je ne connais personne qui en ait eu ? je ne suis pas allé dans les pharmacies pour voir si ils en vendaient ? D'apres ce que j'ai lu, ils n'auraient pas de stock ? il n'y a que la pharmacie des armées qui en ont ? J'irais voir la semaine prochaine si c'est facile a se procurer ... A moins que l'un de vous ai deja des informations la dessus ?

Le compteur Radex est petit il tient facilement dans la main il ne pese que 90 grammes, donc on peut facilement l'avoir sur soi 24/24 dans son EDC,son principal souci c'est son prix, plus de 200 euros. Je n'ai pas encore fait le tour de la question mais il est approuvé par le CRIIRAD

9 Re: Radiation et compteur le Dim 27 Mai 2012 - 20:19

Nemrod

avatar


Si la pharmacie n'en a pas en stock... elle peut en commander non ?

Un rayon de 10 km autour de la centrale :shock: on a vu avec Fukushima ou s'étendait la zone dangereuse !


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

10 Re: Radiation et compteur le Dim 27 Mai 2012 - 20:28

Fantôme

avatar
Apparement le monopole de la fabrication et de la distribution est fait par la pharmacie des armées ... Donc ils peuvent certainement en commander, oui ... Mais si l'armée traine les pieds, ou pose des questions ?

Un peu comme pour se procurer des instruments chirurgicaux Suspect

mais je vais voir ca dans une pahrmacie cette semaine on verra comment je suis recu et ce qu'ils me diront, je suis sans doute trop :parano:

Oui pour le rayon de 10 km ce sont les normes francaise, Toutes communes dans cette zone voit ses habitants renouveler des pilules diode, avec consigne de ne les prendre que lorsque les autoritées competente leur disent... Laughing vaste blague ! Mais bon Info ou intox ?

11 Re: Radiation et compteur le Dim 27 Mai 2012 - 20:51

Nemrod

avatar


si tu connais quelqu'un dans une ville aux alentours des 10 km qui aurait un petit stock... tu pourrais lui en acheter un peu Suspect


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

12 Re: Radiation et compteur le Dim 27 Mai 2012 - 23:28

Fantôme

avatar
Non pas de connaissances.

Je verrais ce que donnerons mes recherches.

13 Re: Radiation et compteur le Lun 28 Mai 2012 - 10:03

Métatarse

avatar


Bonjour tout le monde !

Fantôme a écrit:
Je me demande si il serait pertinent de faire l'acquisition d'un compteur Geiger ou d'un truc equivalent pour l'integrer a un EDC ?
Grosso modo, il y a deux types d'appareils : ceux qui te permettent de détecter une anomalie, et ceux qui détectent un champ irradiant conséquent.

L'échelle est donc très large, car la dose annuelle pour la population est de 2mSv/an (certains personnels pro peuvent cumuler 50mSv/an), soit environ 0.25 µSv/h.
Un détecteur d'anomalie se mettra en alerte par exemple avec un débit de 2µSv/h (8 fois la "norme").

Cette exposition n'est pas grave en elle même mais devient gênante quand on calcule la dose reçue sur le long terme.
En un an, tu te prends 16mSv (dose acceptable cependant), par exemple si la contamination touche ton environnement (nappes phréatiques, poussières, ingestion d'aliments contaminés, etc...).
A noter qu'à 30km de Fukushima, on a détecté des débits allant de 4 à 45 µSv/h et plus de 1000 Sv/h à 2km des réacteurs.

A contrario, certains compteurs geiger (genre gamme des Victoreen) peuvent avoir une échelle en centaines de µSV/h.
Pourquoi un tel écart ? Tout simplement pour mesurer s'il y a un danger immédiat.

En radioprotection, il faut distinguer les effets déterministes et les effets stochastiques.

Pour les premiers, ils apparaissent avec certitude au delà de doses importantes (entre 0.2 et 50 Sv). Les maladies (destruction des tissus, SIA (fièvre des radiations), etc...) suivent inéluctablement en quelques heures, à quelques semaines.

Pour les seconds, on arrive dans le domaine des probabilités. Les modèles stochastiques ne parlent pas de prédictions, mais de risques à long terme.
C'est le domaine des faibles doses (avec incertitude sur les très faibles doses).
En considérant que la dose annuelle ordinaire ne cause pas de cancers, le fait d'augmenter cette dose expose à une augmentation de risque à long terme (en années).
Les médecins de radiologie le savent bien : pour traiter un cancer par irradiation, il y a risque de développer un cancer secondaire bien après, consécutif aux radiations.

L'idéal est donc d'avoir les deux appareils : l'un pour l'analyse des "anomalies", l'autre pour les champs ionisants importants (même s'il y a moins de risques que le second soit utilisé).

Il y a souvent un énorme vide entre ces deux échelles.
C'est pour cela que j'ai lancé mon projet de compteur geiger à transistors
Sommairement, il sera possible de basculer d'une échelle à l'autre, le tube geiger 18504 pouvant donner entre 2 et 11000 impulsions par seconde.

A ceci, il faut enfin évaluer s'il y a risque d'irradiation interne ou externe.
Il est plus dangereux de consommer des aliments et de l'eau irradiés que de les côtoyer. D'une part à cause des différents émetteurs (les alphas sont néfastes à quelques cm, les gammas à plusieurs mètres), par la durée de contact (cf demi-vie métabolique), et par la sensibilité très élevée des systèmes digestifs et pulmonaires (cf coefficient de pondération tissulaire).

jeremiah a écrit:
voici un petit truc naturel à avoir sous la main:
régime anti rayonnement :

potage de miso
spiruline légumes avec bétacarotène
haricot lentille
potassium calcium bcp de minéraux
algues sardines anchois
huile de foie de morue
pommes
éviter tous les sucres et tout ce qui est à base de blé
teinture d'iode à raison d'une goutte par 10kgs de poids de corps au deux repas principaux
argile fine 1 cuillère à café par verre après macération d'une nuit
chlorure de magnésium 40mml matin et soir ou pectine de pommes

Il y a plusieurs éléments dans les régimes anti-rayonnement. La radiologie en reconnaît principalement deux :
- la chélation : processus qui permet via diverses molécules de "dé-fixer" les molécules toxiques de l'organisme, comme par exemple le plomb et les radioéléments (des os en particulier). La pectine (pommes et confitures) est une des molécules qui a été utilisée pour le césium à Tchernobyl, vraisemblablement avec certains succès.
Il faut faire attention avec la chélation, car elle peut agir sur plusieurs molécules à la fois, et donc créer un régime carencé en certains éléments.

- la prévention des régimes carencés : la thyroïde fixe d'autant plus d'iode radioactif (en cas de cata), que le régime en est dépourvu. C'est le cas de la population française, et le fut pour les enfants de Tchernobyl, dont le sel n'était plus iodé depuis plusieurs années avant la catastrophe.
Chose assez curieuse vis à vis du potassium : l'humain moyen est radioactif principalement par le potassium 40, qui est présent systématiquement dans les aliments contenant le potassium stable.


Une complémentation est donc intéressante. En revanche, au niveau de la teinture d'iode, il serait préférable de l'absorber par voie cutanée (effet prolongé avec moins de risques de surdosage).


teinture d'iode à raison d'une goutte par 10kgs de poids de corps au deux repas principaux
Là tu t'exposes à un risque d’hyperthyroïdie.
Sur Oldu, nous avions traduit les documents officiels US permettant de s'appliquer une dose permettant de saturer la thyroïde en cas d'émission d'iode 131 (cata nuke) :
Bétadine iodée pour remplacer l'iodure de potassium


Fantôme a écrit:
A une epoque de ma vie professionnelle, je me baladais de temps en temps avec une carte dosimetre qui etait censée changer de couleur si les taux de radiations devenaient dangereuse pour l'homme, je crois que ca existe toujours pour les personnels des centrales ou autre.Pour le coup, meme pas besoin de lire le taux, si ca changeait de couleur fallait fuir ^^ et se faire examiner voir decontaminer, mais ca n'etait jamais arrivé.
Le problème est que ce sont souvent des dosimètres, qui t'indiquent la dose totale reçue. Si tu es proche d'un anomalie, il faudra attendre que le seuil soit franchi.
Si par exemple tu as un dosimètre qui vire de couleur au bout de 10mSv, et que tu es devant une source t'exposant à 1mSv/h, il te faudra 10h (c'est un cas extrême) pour t'en rendre compte pourtant, l'exposition représente la moitié de l'exposition annuelle.

Nemrod a écrit:pour ce que j'en sais, il est important de connaitre le taux annuel d'exposition.

Sur oldu, on utilise







VitamineSeb a écrit:Le traitement à long terme c'est bien, mais l'idéal c'est de saturer la thyroïde en iode propre avant d'être contaminé et c'est là que les problèmes commencent...
Si quelque chose se produit, le détecteur vous prévient, vous analysez la situation et décidez de prendre vot re dose iode. Je ne me souviens plus des chiffres exacts mais le taux de survie est d'au moins 90% si la dose est prise dans l'heure qui suit la catastrophe (à condition de ne pas s'exposer outre mesure par la suite, évidemment), au delà d'une heure vos chances de survie chutent considérablement.

En fait, ce ne sont pas vraiment des chances de survie, mais des chances de développer des cancers par la suite.
La probabilité dépend effectivement de la durée d'exposition et de la saturation préventive de la thyroïde. Mais le document officiel que nous avons retraduit au dessus (la trad FR comportait des erreurs !), le traitement doit être avant tout proposé aux humains relativement jeunes (bébé -> 45 ans).
Au délà, la saturation en iode commence à présenter des risques supérieurs à l'irradiation pour les personnes âgées. Tout ça couplé à la métabolisation plus faible de cette catégorie, et au fait que le risque de cancer arrive souvent à un stade plus éloigné que la mort naturelle.


le probleme des pilules diode c'est que personne n'en as ? A moins d'habiter dans un rayon de 10 kms d'une centrale, theoriquement les communes en envoient a leurs habitants tous les deux ans, ca c'est la theorie, en pratique je ne connais personne qui en ait eu ?

Nemrod a écrit:Si la pharmacie n'en a pas en stock... elle peut en commander non ?

Un rayon de 10 km autour de la centrale :shock: on a vu avec Fukushima ou s'étendait la zone dangereuse !

Nemrod a écrit:si tu connais quelqu'un dans une ville aux alentours des 10 km qui aurait un petit stock... tu pourrais lui en acheter un peu Suspect

C'est toute la magie des autorités françaises. Nous sommes le pays le plus nucléarisé de la planète, mais seules les populations à 10km autour des centrales y ont accès.
Pire, officiellement, le stock est prévu pour la population, mais sera distribué en temps et en heure (avec priorité pour les élèves en cas de PPI).

Ceux qui demandent aux pharmacies se sont vite rendu compte que :
- soit elles n'ont pas de stock (comment vont-ils gérer, en cas de cata à 2H du matin, l'approvisionnement officiel ?)
- soit elles ont un -petit- stock, mais inaccessible au commun des mortels.

Face à cette situation burlesque, en comptant le fait que l'ingestion doit se faire avant la contamination, j'ai proposé un tutoriel sur Oldu permettant de fabriquer ses propres comprimés d'iode, avec un dosage adapté à votre situation.

Si les pharmacies ne vendent pas de comprimés d'iode, elles vendent en revanche pour la plupart de la poudre d'iodure de potassium !

Le post pour vous :

Fabriquer des comprimés d'iodure de potassium iode


Voilà, j'espère ne pas avoir oublié beaucoup de choses.
Bonne lecture, et n'hésitez pas si vous avez des questions ! Wink



Dernière édition par Métatarse le Lun 28 Mai 2012 - 10:20, édité 4 fois (Raison : Remise en forme)

14 Re: Radiation et compteur le Lun 28 Mai 2012 - 10:07

Mani

avatar


Merci Métatarse!!!

Comme d'habitude complet, bien illustré, super post Exclamation Exclamation Exclamation


Mani Wink

http://outdoorandadventureknives.revolublog.com/

15 Re: Radiation et compteur le Lun 28 Mai 2012 - 10:14

Métatarse

avatar


Merci du compliment !
J'espère qu'il n'y a pas trop de passages obscurs; n'hésitez pas à me dire si vous buter sur un truc, voire une incohérence Wink

16 Re: Radiation et compteur le Lun 28 Mai 2012 - 10:25

VitamineSeb

avatar


Le sujet s'est grandement étoffé depuis mon dernier passage Very Happy

Au sujet de l'iode, j'en ai vu de disponible dans d'autres pays... En France les stocks sont gérés par des officines militaires, comme dit plus haut, mais il n'y a pas que la France qui risque d'en avoir besoin; on peut donc en trouver à l'étranger, notamment aux USA qui sont beaucoup plus ouverts que nous sur le sujet.

J'ai fait quelques recherches sur d'éventuelles contrefaçons, mais sur ce produit il ne semble pas y en avoir. Il est donc possible de se procurer, via les USA, des doses de iodure de potassium.


_________________
Dépression ?
NON ! Des pressions !

17 Re: Radiation et compteur le Lun 28 Mai 2012 - 10:43

Fantôme

avatar
Il faut un Metatarse dans chaques B.A.D ! Very Happy Wink

Merci

18 Re: Radiation et compteur le Lun 28 Mai 2012 - 23:38

Métatarse

avatar


Re !
Fantôme a écrit:Il faut un Metatarse dans chaques B.A.D !
Rooo, vous en avez tous déjà deux ! Wink

19 Re: Radiation et compteur le Mar 29 Mai 2012 - 9:20

jeremiah

avatar
merci Métatarse sujet détaillé au poil!! Wink et merci pour la rectification!

20 Re: Radiation et compteur le Mer 30 Mai 2012 - 22:10

Fantôme

avatar
Alors comme prevu, je suis passé dans l'AM a une grande pharmacie de la ville la plus proche de chez moi.

Quand mon tour fut venu, la pharmacienne, (j'ai eu de la "chance", c'etait carrement la patronne)grand sourire commercial, me demande ce que je veux ? je lui ai donc demandé si elle avait en vente des pilules d'iode...

La, changement de visage en un dixieme de seconde ?! Sourcils froncés, regards inquisiteur, Son choc fut visible, voir risible Laughing Elle en as meme begayée en me demandant "Qui vous a parlé de ca ?".

Je lui ai repondu gentiment que nous etions encerclés de centrales nucleaire et que j'aurais aimé avoir ce qu'il fallait en cas d'accident.

Bien entendu, elle as repondu qu'elle n'avait aucuns stock, et qu'elle avait travaillée dans une autre pharmacie plus proche de la centrale de Nogent a une epoque et que effectivement celle ci en avait, mais que de toutes façons c'etait geré par l'armée et qu'elle navait pas les moyens d'en avoir.

Vu son empressement a se debarasser de moi, j'ai pu lui demander quand meme, comment ca se passerait donc en cas d'accidents ?

"Pas de soucis, l'armée nous livrerait, et nous travaillerions jours et nuits pour fournir les gens". Sa (fausse ?) naiveté m'as presque fait sourire Mad

Cette dame m'as assurée aussi que la zone censée etre equipé de pilules etait superieur a 10 kms, mais elle as ete incapable de me dire combien. je lui ais fait remarqué que nous etions dans un rayon de 50 kms de trois grosses centrale...

Elle as appelée la personne derriere moi, pour me faire comprendre qu'il etait temps que je parte Laughing

Mes amis, je ne saurais trop vous conseiller de vous debrouiller d'obtenir par vos propres moyens ces fameuses pilules, Si vous vous sentez concernés car la nous sommes tres mal. Je vais aller dans une autres pharmacie et "essayer de me procurer de la poudre d'iodure de potassium pour les fabriquer moi meme, je crois que c'est la seule solution. Si malgré tout quelqu'un d'entre vous a un ou des plans pour avoir des pilules, je serais tout ouies Wink

21 Re: Radiation et compteur le Mer 30 Mai 2012 - 23:47

VitamineSeb

avatar


Il y en a dans des surplus US et site de survivalistes US.
J'en avais trouvé via Google.


_________________
Dépression ?
NON ! Des pressions !

22 Re: Radiation et compteur le Jeu 31 Mai 2012 - 11:41

Fantôme

avatar
Merci Vitamine

Je vais entamer les recherches Wink

Edit: http://www.amazon.com/iOSAT-Potassium-Iodide-Tablets-130/dp/B00006NT3A/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1338469942&sr=8-1

Sur Amazon il y en a de toutes sortes, si quelqu'un a deja acheter sur ce site, est ce que c'est un site de confiance ? Deja je n'aime pas trop, il n'y a pas Paypal...

Iosat est tres connu aux etats unis.

23 Re: Radiation et compteur le Jeu 31 Mai 2012 - 17:30

Métatarse

avatar


Salut !
pharmacienne a écrit:
"Pas de soucis, l'armée nous livrerait, et nous travaillerions jours et nuits pour fournir les gens".
Bien entendu, et la pharmacie des armées livre par catapulte ?
Le temps que l'accident soir relayé à l'échelon supérieur, qu'il soit catégorisé, que l'on envoie les stocks aux pharmacies, il s'est passé combien de temps ? L'iode stable doit se prendre avant le passage du nuage contaminé à l'iode 131.

Il y a énormément de simulations d'accidents (cf reportages en caméra cachée) qui suggèrent que cela devient un merdier pas possible, même quand l'exercice est prévu et monopolise des forces informées. Imaginons un cas à 2h du matin...
Rappelons que la catastrophe de Tchernobyl, bien que conséquence d'un test sur le réacteur, s'est produite au milieu de la nuit.
Je ne dis pas que c'est le plus probable, je dis juste qu'en cas d'accident majeur, le syndrome du chimpanzé sera sûrement de mise.

Pour obtenir de la poudre d'Iodure de Potassium en pharmacie sans faire froncer les sourcils du pharmacien, le plus simple est d'avancer, si vous êtes jeune, une raison de TP de chimie pour la FAC. Vous essayez par exemple de faire de l'iodure d'argent (à partir de nitrate d'argent), pour développer des films photographiques, et essayez d'avoir un composé plus pur que celui vendu par les pros. Avancer une autre raison que le nuke vous permettra de dissiper les suspicions.

Étant donné que ce composé, tout à fait légal et inoffensif, est curieusement difficile à acquérir pour une raison honnête (risque nuke), il ne faut pas avoir peur de se lancer dans ce genre d'argument car :
- les pharmaciens ne sont pas aussi bons en chimie que l'on veut le croire.
- si vous tombez sur une bête en la matière, vous pouvez arguer que vous n'êtes vous même pas très doué, mais suivez le protocole du prof. Avoir le nom de la fac de chimie la plus proche, ainsi qu'un nom de prof pourrait également vous sauver la mise.
Vous n'avez pas besoin de beaucoup de masse de KI pour produire une centaine de pilules (de l'ordre de la dizaine de grammes), soit en gros 2€

Comme précisé plus haut, c'est vraiment facile à fabriquer :

(désolé pour la signature dans l'image, un internaute fan d'ovnis et de complots me l'avait volée)

Évidemment, si vous allez chercher un bac de 2Kg, cela passera moins bien.
Quasiment toutes en ont pour leur préparations, donc ne devraient pas vous envoyer paître.

Vu que vous repartez avec votre achat, si vous êtes vicieux, vous pouvez ensuite demander s'ils ont la forme sous comprimé, vu que c'est exactement le même principe actif, en jouant l'andouille genre "tiens, mais ce serait pas le même produit dont ils avaient parlé au JT il y a X semaines ?" Wink

24 Re: Radiation et compteur le Jeu 31 Mai 2012 - 18:22

chsc21

avatar
mon camp était le lieu de replis et de traitement pour la vallée de l'ain les stocks étaient sur place et il existe un régiment spécialisé dans ce risque.

25 Re: Radiation et compteur le Jeu 31 Mai 2012 - 18:29

chsc21

avatar
de toute facon sans un équipement complet on est mal avec tous les types de propagations possibles

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum