Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Réflexions sur le couteau de camp : le NCZ

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Aurel


Respect
j'ai manqué de politesse ...
merci à Kilbith pour ta réponse sur l'utilisation du couteau !

lambda


Aurel, Nico, merci. Smile

Je voudrais pas non plus pourrir le sujet initial... Embarassed Embarassed  Le couteau en lui-même n'a que peu d'importance, il était là pour illustrer ce phénomène d'évolution dans ma façon de faire....

C'était justement l'aboutissemnt d'un projet genre "saint Graal" qu'à un moment ou un autre on est tenté de rechercher... Un truc qui peut tout faire, tout en un, le "couteau Suisse de camp": creuser, pointer, planer, fendre, coupe à la volée, marteler, servir de marche pied, bloqueur... que sais je encore....

Ca peut faire tout ça, mais eu final, la réalité des vrais besoins de tout un chacun doit quelque part nous rattraper, je pense... ca me parait un processus naturel.....

Maintenant, parmi ces vrais besoins, il y'a aussi celui, absolument respectable, de prendre plaisir à manipuler des lames de couteaux de camp de "belle facture" en tentant d'en assurer l'usage exclusif, pourquoi pas.... Encore une fois, il faut juste être prêt à l'admettre et agir en cohérence et conséquence à partir de là. Smile

à+,
Lambda

ps: j'en ai profité pour corriger un peu les fautes d'orthographe du post précédent... il en était miné comme une plage du débarquement..... désolé... Embarassed

lambda


Kilbith a écrit:

Dans la forêt boréale, j'utilise aussi la solution de Lambda (bizarre non   Wink  ). D'autant plus que par temps très froid on doit se méfier d'une longue lame relativement fine qui est souvent fragile aux chocs. Encore plus par le passé. A cela s'ajoute la facilité de port d'une petite lame (ex : au cou) quand on est encombré de vêtements d'hiver.
+1000 !

Salut Did! Wink

à+,
Lambda

syrus


La réflexion de départ de ce fil (qui a été sortie de son contexte je le rappelle) n'était pas sur le couteau de camp NCZ ni même sur l'utilisation de grands couteaux VS autres outils coupants mais sur le design des couteaux et de leur apparente ergonomie lorsque simplement décliné sur le papier sous forme de croquis ou d'esquisses

Il y a eu incompréhension sur le sujet dès les premiers échanges et le débat a pris une autre tournure, donc allons-y gaiement . Very Happy

Je suis en grande partie d'accord avec les arguments développés par Kilbith et lambda sur l'efficacité de tels ou tels outils coupants pour un usage donné, il m'arrive d'ailleurs de faire des comparaisons entres eux comme sur l'exemple ci-dessous, j'avais fait ça il y a six ans et comme c'est toujours d'actualité je n'ai pas changé un mot . Wink



Voici un petit comparatif que j'ai réaliser entre un couteau de camp, une scie pliante et une hachette, il concerne uniquement la coupe transversale de rondins de bois sec (sans tenir compte de la polyvalence des outils ou de leur plus ou moins grande aptitude à effectuer d'autres tâches), pour cela j'ai utilisé du matériel que j'avais préhalablement testé et que l'on peut considérer comme étant performant  Very Happy  .
Jusqu'à aujourd'hui j'avais bien une idée de ce que ça pouvait donner mais je n'avais pas réellement ¨chiffré¨ cette différence, voilà qui est fait .   Wink 
 
Photo de famille au début des ¨ hostilités¨ .

Le premier en lice, un couteau de camp Fehrman EJ, 25 cm de lame environ 600 g .
J'ai coupé plusieurs billons de bois sec allant de 15 à 18 cm de diamètre, temps réalisé selon la section avec ce couteau, de 2 mn à 2 mn 30 s .



Même programme, même principe avec une scie, une Silky Oyakata, 27 cm de lame 300 g, temps réalisé, de 30 à 45 secondes .



Et pour terminer avec une hachette Gransfors Bruks Hunter, elle a la particularité d'avoir un tranchant plus fin que le reste de la gamme et posséde donc un pouvoir de coupe qui la favorise dans ce genre de travaux, tranchant 8 cm, poids de la tête 650 g, toujours dans les mêmes conditions, temps réalisé, de 1 mn 15 s à 1 mn 30 s .



Une dernière photo avec une partie du bois débité durant ce comparatif, je précise que l'arbre était déraciné et sec (il pourra servir après l'avoir fendu comme bois de feu) .



En conclusion, j'avais bien constaté qu'une bonne scie était plus efficace dans ce genre de travaux par rapport à une hachette ou un couteau de camp mais je ne pensais pas que c'était à ce point, quant à la différence entre la hachette et le couteau elle reflète à peu près l'idée que je m'en faisais .   Wink

lambda


syrus a écrit:La réflexion de départ de ce fil (qui a été sorti de son contexte je le rappelle) n'était pas sur le couteau de camp NCZ ni même sur l'utilisation de grands couteaux VS autres outils coupants mais sur le design des couteaux et de leur apparente ergonomie lorsque simplement décliné sur le papier sous forme de croquis ou d'esquisses

Il y a eu incompréhension sur le sujet dès les premiers échanges et le débat a pris une autre tournure, donc allons-y gaiement . Very Happy


C'est un peu le côté bordélique des discussions entre gens passionnés, mais tant que ca se fait en effet dans la bonne humeur, avec une volonté de faire advancer les choses et les connaissances de la communauté, c'est finalement plutôt bien... Smile

syrus a écrit:...En conclusion, j'avais bien constaté qu'une bonne scie était plus efficace dans ce genre de travaux par rapport à une hachette ou un couteau de camp


+1, en plus, au delà de l'intérêt en terme de gain de temps et d'énergie:
- c'est normalement moins accidentogène qu'avec une hache,
- on "gaspille" bien moins de matière: pas de copeaux, le tronçon visé est entièrement exploité.
- il est des cas ou en sous bois bien encombré, on ait tout simplement pas la place de déployer une hache ou un couteau de camp pour procéder à une découpe à la volée: débroussailler autour du tronc convoité demandant parfois beaucoup d'énergie et de temps, et que ces 2 denrées sont par principe précieuses, surtout en hiver, une bonne scie est clairement dans ce contexte là un précieux atout.

à+,
Lambda

Kilbith


Dans les sorties, je privilégie aussi les petites scies pour les raisons citées ci-dessus.

La scie a pas mal d'avantages....au prix d'une plus grande spécialisation et d'une usure bien plus rapide que les autres outils.

Parce qu'avoyer une scie sur le terrain, ce n'est pas facile. Et de toute façon les dents s'usent relativement vite. Alors qu'avec une hache et un couteau il suffit d'une pierre et d'un peu de pratique.

patoche




la scie va plus vite , mais c'est pas une scie de bûcheron , bien sur car avec elle tu aurais été beaucoup plus vite cheers
j'aime aussi couper des bûches au couteau , au moins tu sais ce que ça vaut , idem a la hache :good: :good:
bien sûr tu possèdes des outils de bonne marque cheers :good:
j'adore ton couteau et aussi ta hache , la scie j'en possède deux , et avec la grande j'ai coupé un arbre mort mais très dur , j'ai regretté ma scie de bûcheron quand même , mais bon
de toute façon il te faut pour moi les trois outils , pour bien travailler dans les bois ,

Teacher




Je suis bien contente de vos conclusions, j'ai toujours trouvé qu'une scie (pliante ou à cadre) était moins lourde et moins encombrante à transporter et moins énergivore à utiliser qu'une hachette, mais je croyais (à tort je le constate) que c'était une observation de fille, en rapport avec le déficit musculaire.
Cela dit, maintenant que j'ai une hachette Fiskars en plus dans mon sac, je ne saurais m'en passer.


_________________
 Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

syrus


patoche a écrit:la scie va plus vite , mais c'est pas une scie de bûcheron , bien sur car avec elle tu aurais été beaucoup plus vite cheers
On peut aussi causer course à l'armement et pour ça j'utilise des outils autrement plus performants qu'une scie quelle qu'elle soit .  Very Happy 

Mais bon la tronçonneuse et la hache que j'utilise sur cette photo ne font pas partie de ma panoplie de bushcrafteur, et pourtant ... ! 

patoche




ouai bon si c'est pour faire un cure dents la c'est autre chose  hein lol!

Kilbith


syrus a écrit:
On peut aussi causer course à l'armement et pour ça j'utilise des outils autrement plus performants qu'une scie quelle qu'elle soit .  Very Happy 

Je suis d'accord avec toi.

Sur le terrain, les gens qui vivent réellement dans le grand nord ou en forêt et qui doivent réellement se chauffer, se déplacer, manger et ce quotidiennement....

....et bien ils utilisent une tronçonneuse. Cool

Et quand ils font du feu : ils versent un peu de mélange du réservoir sur du bois qu'ils viennent de couper et mettent le feu avec un briquet. affraid

Attention tout de même : on peut aussi traire une vache en la soulevant, c'est bon pour la santé (musculation, contact avec l'animal...) mais ce n'est pas la façon la plus pratique de procéder. clown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum