Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Survivre à une attaque nucléaire.

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Survivre à une attaque nucléaire. Empty Survivre à une attaque nucléaire. le Lun 18 Juin 2012 - 20:37

Nemrod

Nemrod
Survivre à une attaque nucléaire. Rad1010
Survivre à une attaque nucléaire. Empty
J'ai trouvé ce vieux film de la défense civile américaine des années 50 assez intéressant, j'ai eu envie de le partager avec vous Very Happy


_________________
Survivre à une attaque nucléaire. Ids_ro10
https://instinct-de-survie.forumgratuit.org

2Survivre à une attaque nucléaire. Empty Re: Survivre à une attaque nucléaire. le Mer 27 Juin 2012 - 17:56

f(x)

f(x)
intéressant... et effrayant ?

... à 1:50, tous ces gens qui ont subi des expositions à des radiations qui vivent normalement et ont des enfants normaux....

3Survivre à une attaque nucléaire. Empty Re: Survivre à une attaque nucléaire. le Jeu 27 Déc 2012 - 2:32

Samykaze

Samykaze
Je me souvient étant milicien à l'armée, on nous avait formé aux attaques NBC ( nucléaire/ bactériologique/ chimique ) et très franchement, à moins d'être équipé du matériel militaire adéquat, aucune chance pour un civil.

Déjà une fois l'alerte lancé vous avez 7 secondes pour enfiler votre masque, et 30 pour enfiler une tenue lourde comme un chameau.On nous mettais dans une pièce on l'on fessais exploser une capsule de de gaz lacrymogène, et très franchement sur 30 bonhommes la moitiés perdaient les pédales.Ensuite on nous demandait d'échanger nos cartouches de masque, chacun devait dévisser la sienne et la visser dans celle du voisin. Le mien a paniqué et j'ai du lui arracher la cartouche de ses mains,et il a fini par cracher ses poumons. Ensuite la tenue, ça ressemble un peu à une grosse veste de snowboard à enfiler, mais il faut d'abbord commencer par le pantalon à brettelles...tout un exploit.

Une fois contaminé par du chimique les tenues devaient être enlevées avec précaution et on avais un gant de poudre spécial pour rendre inactif et emprisonner d'éventuels agents chimique et bactériologique, pour les retombées nucléaire on avait un camion spécial prévu à cet effet avec une chambre de décontamination sou forme de douche.

En cas d'attaque du système nerveux par un agent chimique,on avait une dose d'atropine pour se sauver d'un neurotoxique éventuel...l'espérance de vie étant réduite selon la capacité de votre organisme à supporter le choc.

En cas d'exposition aux radiations, à part quelques pilules d'iode pour sauver la thyroïde, pas grand chose d’autre.
De plus l'effet de souffle rase tout sur plusieurs centaines de kilomètres ,et la chaleur occasionnée vous transforme en barbecue...1000 degrés sur plusieurs centaines de mètres ça vous fait un peu bronzer...tout de même.

Tout cela pour vous dire que si vous n'êtes pas au courant d'une attaque nucléaire et que vous n'avez pas eu le temps de vous mettre dans un bunker prévu à cet effet AVANT que la bombe pète...adieu...et priez.

là dessus je vais faire péter les WC car ces histoires de bombe...ça me fait chier.

ciao.

http://bushbike.blogspot.be/

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum