-60%
Le deal à ne pas rater :
Trottinette électrique pliable – GO RIDE 80HYBRID
99 249 €
Voir le deal

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ?

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

Capucine

Capucine
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Ranim11
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
On parle souvent de la possibilité de faire face a une alerte chimique ou nucléaire, mais sait-on comment se proteger le cas ou...?

Quand et comment se confiner ?
Quand et comment prendre des comprimés d'iode ? A quelle dose et a quelle fréquence ?

Autant de questions que je me pose, et je ne suis surement pas la seule !!!

J'ai trouvé ce lien qui répond a certaines questions mais en suscite bien d'autres !!!

http://www.ecoinfirmier.com/post/Que-faire-en-cas-de-crise-nucléaire

En particulier, je pense que si on doit attendr l'avis préfectoral pour prendre des comprimés... On sera tous contaminés !!!

Quel est votre point de vue, quels conseils pouvez vous donner a ceux qui sont concernés ...?

http://gadalie.blogspot.fr/

sesska

sesska
faut demander aux gens de Brest... je crois qu'à un moment les autorités distribuaient des comprimés d'iode ''au cas où''...

sinon, ben, en cas de gros caca nucléaire généralisé, perso, j'aimerais bien mourir sur le coup (et d'un coup), si c'est possible... c'est pas bien gai je sais...

http://loiseauivre.unblog.fr/

bricolo

bricolo
le seul problème est:
 serait  on informé
suite a mon expérience  personnelle  du 18  juillet 1974(date qui change régulièrement du 15 au 24 ??????) et du 28 avril 1986 je pense que non a moins de s’équiper de détecteurs
nota:Il est à noter que la plupart des militaires ne portaient pas de dosimètres, lorsque leur affectation n'impliquait pas a priori d'exposition au risque d'irradiation ; de ce fait, il est impossible pour ceux-ci de prouver au moyen des mesures de contrôle de doses qu'ils n'ont pas été irradiés, ou contaminés même quand l'historique de leur affectation ne relève par ailleurs aucun incident particulier. L'affectation de certains militaires n'était pas spécifiée. Leur positionnement n'apparaît pas sur les états signalétiques. Or un texte prévoit cette mention et interdit que cette information ne soit pas complétée.
donc rien ne changera No

TheGreyMan

TheGreyMan
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Ranim11
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
Il y a une centrale dans la région et rien n'est mis en place hormis la distribution de cachets d'iodes, dans un périmètre qui a tendance a diminué. En cas d'alarme pour un problème nucléaire, il est conseillé de rester chez soi, de calfeutrer portes, fenêtres et ventilation et d'attendre les instructions... Autant dire qu'en cas "d'explosion" d'un réacteur, nous serions coincés a l'intérieur pour un bout de temps. Alors quand faut il sortir ? J'avais lu qu'il fallait attendre deux semaines, quatre s'il ne pleuvait pas, avant de mettre le nez dehors. Mais pour aller où ensuite ?

De tous les risques envisageables, le nucléaire reste le plus terrifiant a mon avis, talonné de près par le risque bactériologique..

smeety

smeety
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Rmod1010
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
euh pour ceux de Brest hé ben non ça fait plus de 20 ans que j habite Brest ou les alentours et j ai jamais perçu un seul comprimé d iode.
Moi je dirais:
1- calfeutrage dans la maison puis attendre les infos
2- Attendre une semaine avant de sortir
3- partir le plus vite possible dès que possible
Après c 'est vrai que s il pleut c est mieux (au moins en bretagne on a un peu plus de chance de ce coté là)
scratch Faut vraiment que je rechope la doc pour les cas d accidents nuc


_________________
paix et félicité sur toi Invité/breizh ma bro
dura lex sed lex/mieu vaut prévenir que guerrir
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Pas_d_11

Nemrod

Nemrod
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Rad1010
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
Il est possible de se confectionner une tenue NRBC qui permettrait de quitter le domicile et la zone irradiée.

La seule chose à acheter et que l'on ne peut remplacer par autre chose : un masque à gaz.

Pour le reste vous pouvez le trouver en magasin de bricolage (bottes en caoutchouc, tenue de pluie, gants MAPPA, adhésif).


_________________
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Ids_ro10
https://instinct-de-survie.forumgratuit.org

bricolo

bricolo
pour 85€ pièce cela ne vaut pas la peine de bricoler
http://www.generalarmystore.fr/gas/2-Les-Tenues-Les-Vetements/249-Ensembles-%28haut-+-bas%29/266-Combinaisons/4689-Combinaison-T3P-Kaki.html#details_article
pour l'avoir utilisée je peux vous dire quelle est très confortable et on est juste en sous vêtements dessous

Nemrod

Nemrod
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Rad1010
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
L'idée de la faire soi-même est juste pour montrer que c'est faisable... sauf pour le masque à gaz.

Dans la tenue vendue il n'y a ni gants (en tout cas je n'en ai pas vu) ni masque à gaz.


_________________
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Ids_ro10
https://instinct-de-survie.forumgratuit.org

lip-stick

avatar
Une petite question, à la place d'avoir des comprimés iodés, ingérer de la teinture d'iode en cas de fuite nucléaire, nous tuerait ?



Pas la tête, pas la tête  Embarassed

http://l-escampette.skyrock.com/

Lara_Croft_007

Lara_Croft_007
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Ranim11
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
Ce n'est pas si bête comme question lip-stick et après renseignement, il semblerait qu' on peut ingérer 1 goutte de teinture d'iode dans du lait chaud (pas plus) si on n'a pas ces fameuses géllules, attention quand même de ne prendre ce genre de traitement que durant 8 jours, pas plus...

Moins dangereux: il suffirait de se badigeonner la teinture d'iode (1 cuillère à café) sur le ventre et de changer chaque jour d'emplacement...

Sujet à creuser...

Métatarse

Métatarse
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Ranim11
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
Salut à tous !

Concernant la prise d'iode stable, je vous invite à consulter le topic sur Oldu où j'ai tenté de synthétiser un maximum d'informations, dont la posologie:

http://www.le-projet-olduvai.com/t933p50-stock-fabrication-iodure-de-potassium-risque-nucleaire-comprimes-d-iode#59673
1,20€ les dix grammes (sachant que les fournisseurs le facturent 50€ maxi le kg), soit environ de quoi fabriquer 100 comprimés d'iode pour le premier jour post-cata nucléaire (100mg, je le nommerai C1), ou un peu plus de 600 comprimés "d'entretien" pour les jours suivants (15mg, nommés C2), ou encore comme ici 30 traitements personnels pour huit jours.

Pour les enfants :

Ne les oublions pas !
Doses conseillées (Vidal 2009):
Pour un enfant :
1 prise unique de 65 mg d'iodure de potassium, soit quatre comprimés C2
Pour les nourrissons :
1 prise unique de 32,5 mg d'iodure de potassium, soit deux comprimés C2

A noter que certaines tablettes sont distribuées par dose de 65mg (EU) et 85mg (US), il est tout à fait possible de prendre 2 fois 65mg pour le premier jour sans s'aventurer dans des doses trop élevées.

Concernant la teinture d'iode, voici une source fiable que j'avais mentionnée sur les pages précédentes :

Voici un document qui en intéressera certains :
Iodine kinetics and effectiveness of stable iodine prophylaxis after intake of radioactive iodine: abstract .

Et un bout de traduction de l'article complet : Attention, ceci est la version corrigée en vertu de la traduction de l'original (merci Jocelyn Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? 310536 )
Si on n'a pas de pastilles d'iode, utiliser de la Bétadine ou de la teinture d'iode. PAS EN L'AVALANT, mais en l'appliquant sur la peau de l'abdomen ou des avants bras.

Dosage 8ml de teinture d'iode a 2% pour un adulte le premier jour en comptant sur 2 heures pour faire effet.
4 ml pour les enfants entre 3 et 18 ans
2 ml pour les enfants en dessous de 3 ans
1 ml pour les nouveaux nés.

Réduire la dose si la concentration en iode est plus forte, s'assurer de ne pas être allergique à l'iode. Une cuillère à café est égale à 5 ml.

Puis les jours suivant, dosage de 0,7ml de teinture d'iode a 2% pour un adulte

Partie en anglais :

Efficacy as a function of various factors. The efficacy of the thyroid uptake blockade by cutaneous application of
tincture of iodine has been shown
in animals and humans.
In a study of 24 men between 24 and 51 years old, thyroid uptake after an oral dose of KI (130 mg) was compared to that measured among subjects who had had tincture of iodine applied to their forearms *(4 mL at 2%, or 80 mg) or abdomen (8 mL at 2%, or 160 mg)......

Article complet par MP...ou ici :
Iodine Kinetics and Effectiveness of Stable Iodine Prophylaxis After Intake of Radioactive Iodine: A Review
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? 85437

* :Miller KL, Coen PE, White WJ, Hurst WJ, Achey BE, Lang CM 1989 Effectiveness of skin absorption of tincture of I inblocking radioiodine from the human thyroid gland. Health Phys 56:911–914.

En terme de bilan, la prise d'iode stable est fortement conseillée pour toutes les personnes "relativement" jeunes. Au delà de 40 ans, la thyroïde est mature depuis longtemps et l'on a pas démontré clairement les bénéfices.

Concernant l'accident en lui même, il y a de grandes chances pour que les principaux éléments radioactifs émis soient des isotopes de l'iode (à durée de vie courte à très courte) et du césium 137 (à demi-vie proche de 30 ans).

Dans le premier cas, la pollution se fait par ingestion et inhalation, d'où la prise d'iode stable. Il est intéressant de noter que l'impact de ce radioélément est pondéré par l'état de carence de l'organisme. C'était vraisemblablement le cas des populations autour de Tchernobyl, tandis que celles autour de Fukushima étaient plutôt bien alimentées du fait de l'environnement côtier.

Donc en prévention, je conseillerais tout de même d'avoir une alimentation équilibrée à la base sur ce point (sans en abuser bien entendu). C'est l'explication du sel iodé...

Concernant le Césium 137, la contamination se fera également au travers de l'alimentation par dépôt et bio-assimilation de la chaîne alimentaire.
Alors faut alors à nouveau éviter l'ingestion dans l'attente de dilution et de décontamination. Il y a plusieurs études qui traitent de l'effet potentiellement chélateur de la pectine, ainsi que le miso très fermenté.
Le bleu de Prusse est quant à lui plutôt déconseillé étant donné sa toxicité.

bricolo a écrit:
suite a mon expérience  personnelle  du 18  juillet 1974(date qui change régulièrement du 15 au 24 ??????) et du 28 avril 1986 je pense que non a moins de s’équiper de détecteurs
nota:Il est à noter que la plupart des militaires ne portaient pas de dosimètres, lorsque leur affectation n'impliquait pas a priori d'exposition au risque d'irradiation ; de ce fait, il est impossible pour ceux-ci de prouver au moyen des mesures de contrôle de doses qu'ils n'ont pas été irradiés, ou contaminés même quand l'historique de leur affectation ne relève par ailleurs aucun incident particulier.

Tu soulèves un point important : est-on en mesure de détecter une contamination ?
Par exemple, l'iode 131 va principalement contaminer les sols par dépôts, ainsi que les premiers maillons de la chaîne alimentaire. Imaginons que l'on retrouve des taux proches de ceux mesurés en Allemagne : environ 2000Bq/m2. La plupart des tubes geiger ont un format de pile AA, représentant quelques cm3. Si le tube est très sensible (type fenêtré), il sera en mesure de détecter à la fois les bêta et les gamma de faible énergie, mais cela représentera tout de même quelques Bq noyés dans le bruit de fond (surtout sur un terrain granitique).

Si l'on utilise un tube peu sensible et non fenêtré, on rate les alpha et bêta, tout en filtrant les rayons gamma de faible énergie (la centaine de keV). On n'est donc pas sûr de détecter un début de contamination, par la faible concentration ambiante, mais aussi à cause d'un détecteur peu sensible.

Si on a la chance d'être averti, on peut alors envisager le confinement au moins quelques jours en préférant les aliments scellés avant la cata.
Sinon, il faut monitorer le bruit de fond à la recherche d'une anomalie....et c'est le sujet de mon prochain montage geiger Wink

lip-stick

avatar
Lara_Croft_007 a écrit:Après renseignement, il semblerait qu' on peut ingérer 1 goutte de teinture d'iode dans du lait chaud (pas plus) si on n'a pas ces fameuses gélules, attention quand même de ne prendre ce genre de traitement que durant 8 jours, pas plus...

Moins dangereux: il suffirait de se badigeonner la teinture d'iode (1 cuillère à café) sur le ventre et de changer chaque jour d'emplacement...

Sujet à creuser...

Merci pour la réponse Smile
Je passe pour une illuminée à mon taf avec mes idées bizarres, alors je me méfie... Rolling Eyes
Le ventre ou le cou ?
Au plus près de la glande thyroïde...non ?

http://l-escampette.skyrock.com/

Teacher

Teacher
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Rad1010
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
Au delà de 40 ans, la thyroïde est mature depuis longtemps et l'on a pas démontré clairement les bénéfices.
Donc, un adulte de plus de 40 ans ayant une bonne santé et une alimentation équilibrée aurait moins à craindre les radiations? Ou ne trouverait pas de traitement préventif? scratch


_________________
Vivre demande une bonne dose de courage. Il faut parfois baisser la tête, mais les bras, jamais." L.Lachapelle
"L'âge n'est pas une défaite, l'âge est un exploit". S.Laporte[/color]
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

patoche

patoche
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Ranim11
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
purée , suis mal bar moi alors Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? 13909970 Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? 13909970

Métatarse

Métatarse
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Ranim11
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
Salut,
Teacher a écrit:
Donc, un adulte de plus de 40 ans ayant une bonne santé et une alimentation équilibrée aurait moins à craindre les radiations?

Oui, dans le cadre de l'iode 131 dégagé lors des accidents de centrale nuke.

Je te recopie un passage dans ce sens de l'ouvrage "Radioprotection en milieu médical" (Elsevier Masson) au sujet de Tchernobyl :

En revanche, on a observé une forte augmentation des cancers de la thyroïde chez les enfants des territoires contaminés autour de la centrale, dont la thyroïde, carencée en iode dans ces régions, a absorbé des doses considérables d’iode radioactif. On estime à 7 000 environ le nombre de cancers observés chez les enfants et adolescents exposés à la contamination, dont heureusement la plupart ont guéri avec le traitement chirurgical, parfois complété par une curiethérapie métabolique. Le taux de mortalité a été inférieur à 1 %. En revanche il n’y a pas eu d’augmentation significative de cancers de la thyroïde dans la population exposée à l’âge adulte. Ces données soulignent l’importance cruciale de la saturation en iode de la thyroïde par administration précoce d’iode stable en cas d’accident avec risque de rejets d’iode. L’iodure de potassium sera administré en priorité aux enfants et femmes enceintes, la prise d’iode stable par les adultes n’ayant pas de réelle utilité car cet accident a confirmé la confirmé la notion ancienne d’absence de radiosensibilité de la thyroïde de l’adulte.

Teacher

Teacher
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Rad1010
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
Merci pour les explications Métatarse Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? 1889589607


_________________
Vivre demande une bonne dose de courage. Il faut parfois baisser la tête, mais les bras, jamais." L.Lachapelle
"L'âge n'est pas une défaite, l'âge est un exploit". S.Laporte[/color]
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

Totof

Totof
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Ranim11
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
ben flûte... j'ai des comprimés d'iode partout : voiture, domicile, edc,... (ici en Belgique, c'est gratos et les pharmaciens les donnent sur simple demande)

https://www.youtube.com/user/TheMutof

Nemrod

Nemrod
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Rad1010
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
tu en as de la chance...

ici je te dis pas la tête qu'ils font :choc2:
je pense qu'ils font un rapport à la police aussitôt après (terroristes potentiels)..... :choc1:


_________________
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Ids_ro10
https://instinct-de-survie.forumgratuit.org

smeety

smeety
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Rmod1010
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
Mutof a écrit:ben flûte... j'ai des comprimés d'iode partout : voiture, domicile, edc,... (ici en Belgique, c'est gratos et les pharmaciens les donnent sur simple demande)

Cool tu m en envois 2 boites What a Face je te dédommage de combien?


_________________
paix et félicité sur toi Invité/breizh ma bro
dura lex sed lex/mieu vaut prévenir que guerrir
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Pas_d_11

Capucine

Capucine
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Ranim11
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
Nemrod a raison, ici on te prend soit pour une parano, soit on te regarde de travers !!!

A Lipstick : dans le lien que j'ai mis en demarrant le post on peut lire :
"A défaut de ces comprimés, l’apport de la quantité d’iode nécessaire à la saturation de la thyroïde peut aussi être obtenu par la consommation de : Lugol ou teinture d’iode
80 gouttes (adulte)
40 gouttes (enfants)
20 gouttes (nourrisson)
Alcool iodé à 1%
2 cuillères à café (adulte)
1 cuillère à café(enfants)
1/2 cuillère à café (nourrisson) "

C'est déja une indication.

http://gadalie.blogspot.fr/

Totof

Totof
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Ranim11
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
smeety a écrit:
Mutof a écrit:ben flûte... j'ai des comprimés d'iode partout : voiture, domicile, edc,... (ici en Belgique, c'est gratos et les pharmaciens les donnent sur simple demande)

Cool tu m en envois 2 boites What a Face je te dédommage de combien?

pas de soucis et tu me dédommages des fdp et c'est tout Very Happy

https://www.youtube.com/user/TheMutof

Métatarse

Métatarse
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Ranim11
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
Salut !
Capucine a écrit:
A Lipstick : dans le lien que j'ai mis en demarrant le post on peut lire :
"A défaut de ces comprimés, l’apport de la quantité d’iode nécessaire à la saturation de la thyroïde peut aussi être obtenu par la consommation de : Lugol ou teinture d’iode
80 gouttes (adulte)
40 gouttes (enfants)
20 gouttes (nourrisson)
Alcool iodé à 1%
2 cuillères à café (adulte)
1 cuillère à café(enfants)
1/2 cuillère à café (nourrisson) "
C'est déja une indication.
Cela aurait été intéressant d'avoir la concentration des solutions utilisées...et la source de l'info Wink
Du Lugol à 5% (goutes à 6.25 mg) donne à l'adulte environ 500mg... et donc presque quatre fois à la dose recommandée à un enfant et à un nourrisson. On traite des patients par prise orale dans le cas de troubles ou d'ablation de la thyroïde, mais la transposition aux doses en cas d'accident nuke sur la population est un peu plus périlleuse Wink

smeety

smeety
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Rmod1010
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
ça marche Mutof dis moi combien tu veux en MP Very Happy


_________________
paix et félicité sur toi Invité/breizh ma bro
dura lex sed lex/mieu vaut prévenir que guerrir
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Pas_d_11

Lara_Croft_007

Lara_Croft_007
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Ranim11
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
Ces comprimés sont-ils vraiment nécessaires? La population ne sera-t-elle pas avertie en retard de les prendre? Le risque de pillage des pharmacies ne risque-t-il pas de bloquer les populations à ce niveau? On pense iode oui, mais qu'en est-il du césium? Du thalium? Du plutonium? Autant de questions sur lesquelles s'attarder... Cela mériterait un bon post pour l'édition de Nemrod... study Les comprimés oui mais aussi des méthodes plus faciles à disposition de chacun (pectine pour le césium contenu dans les pommes, intérêt du sucre gélifiant enrichit en pectine plutôt que du simple sucre, utilisation de la teinture d'iode, méthodes de confinements chez soi, etc.)...

Totof

Totof
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Ranim11
Que faire en cas d'alerte chimique ou nucléaire ? Empty
@ Lara : bien d'accord mais, comme l'a dit le Grand Lao Tseu, "Vaut mieux ça que rien" Laughing

@ Smmety : oki dac. Ceux dont je dispose sont valable encre jusque 2020 (date emballage 2010). J'essaierai de passer à la pharmacie cette semaine pour voir si ils ont reçu un nouveau lot avec des dates d'emballage plus récente. Dans tous les cas, (r)envoie par MP ton adresse et je te dis quoi après envoie pour les frais (ça devrait tenir dans une enveloppe (et non un colis). Pour info, c'est des boites de comprimés de 65 mg. 1 par enfant, 2 par adulte. Plus d'infos ici : http://www.cbip.be/Folia/2011/F38F04B.cfm

https://www.youtube.com/user/TheMutof

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum