Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Maintenir sa température corporelle : s’abriter

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Nemrod

Nemrod
Maintenir sa température corporelle : s’abriter Rad1010
Maintenir sa température corporelle : s’abriter Empty
L'un des besoins vitaux pour notre organisme est la régulation thermique. En cas d'hypothermie ou d'hyperthermie nous pouvons mourir en moins de 3 heures. Il peut donc s'avérer primordial (avant même de se préoccuper de boire ou manger) de chercher à se protéger d'une chaleur ou d'un froid trop intenses. Un moyen simple d'y arriver est de se fabriquer un abri, il en existe de tous types, des plus simples aux plus complexes.
Dans ce fascicule nous n'allons pas vous apprendre tous les abris existants, mais les règles élémentaires qui dirigent la conception de ces abris.

4.1. Les abris contre la chaleur/le soleil
Pour se prémunir contre l'hyperthermie, la première chose à faire est de se mettre à l'ombre. En l'absence de celle-ci, il faut en créer ; une méthode simple : planter deux bâtons de marche dans le sol y attacher un bord de votre couverture de survie, fixer l'autre bord au sol (à l'aide de pierres) le côté doré de la couverture vers l'intérieur.

Maintenir sa température corporelle : s’abriter Abris
By mani at 2012-05-06

Ensuite, il faut favoriser le passage de l'air.
Il est possible de gagner quelques degrés simplement en creusant une fosse de 20-30 cm de profondeur. Le sol à cette profondeur sera plus frais de quelques degrés, en vous y allongeant vous y serez un peu plus au frais.
Astuce : pour attacher une couverture de survie par les angles (ou une bâche sans œillets), placer un caillou dans un coin, et refermer l’extrémité par-dessus. A l'aide de paracorde, de cordelette ou de ficelle, nouer ensuite le tout en-dessous du caillou, de façon à coincer ce dernier à l'intérieur de la bâche. Le caillou permet de lier solidement la corde à la bâche, créant ainsi un point de tension simple, efficace et durable.

4.2. Les abris contre le froid :
Contre l'hypothermie, en revanche, la démarche sera différente : nous chercherons à nous prémunir contre l'humidité, le vent, et la déperdition de chaleur par conduction thermique (notre chaleur est absorbée par ce que nous touchons, par exemple le sol ou le rocher sur lequel nous sommes assis).
Nous pouvons utiliser une technique de survie "la position de la tortue". Elle limite au maximum notre déperdition de chaleur. Pour cela il faut mettre notre poncho, s'asseoir sur notre sac à dos, rentrer les jambes et les bras dans le poncho, baisser la tête et attendre que les éléments se calment (tempête, pluie, etc...).
Maintenir sa température corporelle : s’abriter Positi10

Nous pouvons fabriquer un abri très simple que nous appelons "abri poncho", nous utilisons notre poncho de la même manière que nous avions utilisé notre couverture de survie précédemment, en prenant soin d'orienter notre abri de manière à ce que le poncho nous préserve du vent, et que l'angle du poncho nous préserve de la pluie. Pour vous préserver du froid du sol, étalez des vêtements au sol (ou des feuilles sèches), veillez toutefois à avoir une épaisseur suffisante, il ne vous restera plus qu'à vous allonger dessus.
Maintenir sa température corporelle : s’abriter Abri_p10

Encadré : les abris de neige
Il existe une autre catégorie d'abris (d'un usage plus rare), ceux que l'on appelle les abris de neige.
Il est vital de posséder un abri de qualité, une bonne isolation et d'être équipé pour rester au sec.
La réalisation de tels abris nécessite un minimum de matériel. La pelle à neige est un outil indispensable pour cela, mais aussi pour extraire quelqu’un de la neige, ou même dégager un accès. Une scie à neige est le meilleur outil pour façonner les blocs d’un igloo… à condition toutefois de savoir l’utiliser ! S’il faut choisir et limiter l’encombrement, le mieux est de se contenter d’une pelle à neige qui aura plus de fonctions.
- On peut aussi creuser un trou dans une congère ou un amas de neige. On réalise d’abord un tunnel au ras du sol puis on agrandit une cavité pour s’y loger.
- On peut enfin creuser une tranchée, tailler des « banquettes » sur les côtés pour s’y installer et recouvrir l’ensemble de branches, d’une bâche ou d’une couverture de survie et de neige pour en assurer l’isolation.
- Des abris de neige comme des cavernes ou un igloo exigent plus de temps, d’effort et de dextérité mais peuvent se révéler plus résistants, plus spacieux et même plus chauds par température extrême.
Dans tous les cas, il conviendra de lisser le mieux possible l’intérieur de l’abri avec les mains pour éviter les ruissellements désagréables. L’air froid étant plus dense et lourd que l’air chaud, il faudra, pour lui permettre de descendre en dessous du niveau où l’on s’abrite, creuser dans l’abri une « fosse à froid » ou une pente donnant sur l’extérieur de l’abri.
Une rigole autour de votre couchage conduira l'eau de ruissellement vers la fosse à froid et vous évitera d'être trempé durant votre sommeil.
Il est très important dans ce type d'abris de veiller à une bonne aération, par peur du froid le réflexe et de tout calfeutrer.... c'est courir le risque de s'asphyxier. Laisser une aération suffisante et veillez à ce qu'elle ne se bouche pas en cas de chute de neige.
La réalisation de chacun de ces abris est un moment sportif pour lequel il faut compter deux bonnes heures, mais l’effort sera récompensé car sous la neige, la température devrait rester aux alentours de zéro quelle que soit la température extérieure.

4.3. En l'absence de matériel (poncho, couverture de survie, etc...)
Il est possible de construire un abri à l'aide de branches et de feuilles. Les plus simples seront les abris qui serviront à vous protéger du soleil, il suffira d'un cadre réalisé avec quelques branches et d'y fixer des branches feuillues pour avoir de l'ombre.
Les abris contre le froid et la pluie devront être plus réfléchis et mieux réalisés. Il est possible d'en faire un qui ressemble à celui pour lutter contre le soleil (un simple cadre supportant des branches feuillues ou de grandes feuilles). Cependant il faudra veiller à ce que l'angle soit suffisamment important pour que l'eau ruisselle dessus et il faudra prendre soin de placer les feuilles comme des tuiles (en commençant par le bas et en recouvrant la moitié de la rangée précédente). Avec deux cadres apposés l'un contre l'autre vous avez ce que l'on appelle un abri en A.
Maintenir sa température corporelle : s’abriter Abri_b10

Avec de la réflexion et de la méthode vous arriverez à vous fabriquer des abris très efficaces. Construire un abri demande du temps, commencez-le suffisamment tôt pour qu'il soit fini avant la nuit.



Dernière édition par Nemrod le Dim 14 Fév 2016 - 17:12, édité 1 fois


_________________
Maintenir sa température corporelle : s’abriter Ids_ro10
https://instinct-de-survie.forumgratuit.org

Teacher

Teacher
Maintenir sa température corporelle : s’abriter Rad1010
Maintenir sa température corporelle : s’abriter Empty
Très bon récapitulatif, je suis impressionnée. Vraiment à la hauteur d'IDS Testé et approuvé


_________________
Maintenir sa température corporelle : s’abriter Croix_B  Memento vivere!
  "Un sac à dos trop lourd rend aveugle." V.Golovanov
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

TheGreyMan

TheGreyMan
Maintenir sa température corporelle : s’abriter Ranim11
Maintenir sa température corporelle : s’abriter Empty
Clair, concis et pertinent : on ne peut pas faire meilleur message !
En plus, comme la liste de matériel minimum, le côte "back to basis" me plaît beaucoup . Merci et bravo.

goodsteed

goodsteed
Si je ne me trompe pas avec le poncho en position de la tortue, ilest possible de se réchauffer un peu mieux avec une bougie aux pieds. Mais attention au monoxyde de carbone quand même.perso je trouve ce tuto super sur le rappel des basesdrs abris provisoires

Lara_Croft_007

Lara_Croft_007
Maintenir sa température corporelle : s’abriter Ranim11
Maintenir sa température corporelle : s’abriter Empty
Faut vraiment mettre une bougie? J'ai testé le poncho acheté par kara: poncho de l'armé allemande... Au bout de 5 minutes, je suais... Un vrai sauna!!!!!

Par contre, la dernière méthode, je voulais la tester pour les enfants mais j'avais stopper leur élan par rapport à la branche du dessus, je suppose que le support et celle du dessus doivent être très solides (et donc épaisses) par rapport aux autres?

goodsteed

goodsteed
la bougie est cas de tortue c est une solution contre l hypothermie en cas de froid.l idée c est de rester au sec et au chaud. Attention a la sudation car trop de transpiration c est l hypothermie qui finira par gagner.

pour les construction d abris, il faut un minimum de réflexion sur la mécanique, l effet du vent sur la structure et autant que possible ligaturer avec de la paracorde.
Des fois on s étonne de la force du vent sur 2m carre alors méfiance avec les constructions hasardeuses. Si les conditions météo changent, faut pas être obligé de tout reconstruire pendant la nuit ou se faire assommer.

très solide ce n est pas forcement très epais. Un pignon moins gros mais bien ficelé vaudra mieux.
le sol supportera plus la charge du pan feuillu plutôt que le pignon. Après ca dépend des essence de bois que tu trouves.

personnellement j aime bien prendre au moins un point fixe pour creer un abri, donc remplacer un pilier de l abri en A par un arbre.

VitamineSeb

VitamineSeb
Maintenir sa température corporelle : s’abriter Ranim11
Maintenir sa température corporelle : s’abriter Empty
Excellent Nemrod.

Avec des croquis très explicites Smile

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum