Le Deal du moment : -16%
Promotion sur le kit d’entretien K&N pour ...
Voir le deal
15.37 €

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L' abri de lambda...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas  Message [Page 3 sur 4]

51L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Mar 11 Juin 2019 - 17:07

ByChris

ByChris
L' abri de lambda... - Page 3 Ranim11
L' abri de lambda... - Page 3 Empty
Bon, c’est un jet de matière condensée que tout cela ! Merci Kilbith :good:

Sorel Caribou, je suis également parti sur ce modèle, il a l’avantage d’être bon marché. J’ai pris une taille 1/2 (ou 2 ?) au-dessus de ma taille habituelle. Même configuration : chaussettes fines + grosses par-dessus. Que penses-tu des chaussettes fines en soie ? Le sous-gants soie m’y font penser…

Vêtements :
Laine pour les sous-vêtements (haut & bas), également pour la couche isolante « active ».
FJ pour les pantalons.
Pour la couche « passive » grand froid c’est du duvet. C’est bien de la parka/veste dont nous parlons ? Dans ce cas la fermeture est YKK (à roder) plus velcro. Si tu veux, je peux t’indiquer le modèle en MP.
Mains : des moufles grand froid et une deuxième paire de gants de travail cuir avec sous-gants.
Ok pour le bonnet, reste à trouver le passe-montagne ou balaclava ainsi qu’un bas de pluie.
Les bretelles sont prévues. Ah, je me demandais pour les lunettes...


Je me pose aussi la question du couchage. J’ai un Carinthia Survival Down…

52L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Mar 11 Juin 2019 - 17:11

Teacher

Teacher
L' abri de lambda... - Page 3 Rad1010
L' abri de lambda... - Page 3 Empty
Très intéressant et instructif Kilbith, et j'ajouterais très juste, on sent l'expérience.
Cela dit, j'ai donc tout ce qu'il faut pour me joindre à vous l'hiver prochain cheers lol! lol!


_________________
Vivre demande une bonne dose de courage. Il faut parfois baisser la tête, mais les bras, jamais." L.Lachapelle
"L'âge n'est pas une défaite, l'âge est un exploit". S.Laporte
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

53L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Mar 11 Juin 2019 - 17:20

lambda

lambda
L' abri de lambda... - Page 3 Ranim11
L' abri de lambda... - Page 3 Empty
Kilbith t'as fait un résumé de principes nickel chrome! Respect


Pour en causer ByChris, de toute façon, on fait ça IRL quand tu veux de tout façon... Smile

à+,

Lambda

54L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Mar 11 Juin 2019 - 17:23

ByChris

ByChris
L' abri de lambda... - Page 3 Ranim11
L' abri de lambda... - Page 3 Empty
Pas de souci Lambda  Very Happy

Tu as trouvé une chambre froide pour un défilé de mode ? clown

55L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Mar 11 Juin 2019 - 17:44

lambda

lambda
L' abri de lambda... - Page 3 Ranim11
L' abri de lambda... - Page 3 Empty
Tu ne crois pas si bien dire!!! Wink

Si tu le souhaites, au Bever du Globe derrière H.S., ils ont une chambre froide grand volume (avec même un mur de glace pour tester du matos d'escalade), ou tu peux évoluer par temperatures "grands froids" pour tester, au moins pour un premier contact, ton équipement....

à+,
Lambda

56L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Mar 11 Juin 2019 - 18:09

Kilbith

Kilbith
ByChris a écrit:
Sorel Caribou, je suis également parti sur ce modèle, il a l’avantage d’être bon marché. J’ai pris une taille 1/2 (ou 2 ?) au-dessus de ma taille habituelle. Même configuration : chaussettes fines + grosses par-dessus. Que penses-tu des chaussettes fines en soie ? Le sous-gants soie m’y font penser…

Je n'ai pas beaucoup d’expérience avec les chaussettes fines en soie, si ce n'est que la soie pure ce n'est pas élastique et c'est fragile à l'abrasion. J'ai eu une paire soie/polypro qui était pas mal.

Des chaussettes fines en laine (genre fines chez Carrouf) ou bien des modèles en polypro (Helly Hansen) me semblent plus adaptées. Faut tester.

Les gants de soie ont l'avantages de ne pas fondre au contact de la chaleur. Mais c'est très fragile et la soie cela reste assez humide.

Personnellement je préfère soit les sous gants très fin odlo thermic (idem passe montagne malgré le prix. Un des rares synthétique lavable à 60°C) ou bien des gants en laine/acrylique pas trop cher et fin. En revnache les gants "one size" pas cher, cela ne fonctionne pas pour moi (je faits du 9).


Vêtements :
Laine pour les sous-vêtements (haut & bas), également pour la couche isolante « active ».
FJ pour les pantalons.

Pour la couche isolante active il faut penser ventilation. Car retirer un vêtement à l'effort c'est compliqué, donc on fait pas, donc on se trempe et à l'arrêt on se caille. Sauf que par -20°C on se caille pas, on gèle.

Pour la couche « passive » grand froid c’est du duvet. C’est bien de la parka/veste dont nous parlons ? Dans ce cas la fermeture est YKK (à roder) plus velcro. Si tu veux, je peux t’indiquer le modèle en MP.


Lambda utilises depuis pas mal d'année une grosse parka en duvet (woolrich) un peu semblable à Canada Goose.

C'est clair que c'est solide, très couvrant (capuche avec fourrure, grande longueur) et isolant. En revanche c'est lourd et encombrant (moins que CG) dans un sac à dos et pas facile à laver. Mais comme sa parka est dédiée à ça...ce n'est pas un gros inconvénient qu'elle sente le feu de bois et soit un peu défraichie.

Personnellement j'ai plutôt du matériel de type montagne donc plus fragile. Mais plus compact et plus léger.

L'important c'est que cette veste soit suffisamment isolante, que tu puisses la manipuler dans le froid et qu’elle protège bien.


Mains : des moufles grand froid et une deuxième paire de gants de travail cuir avec sous-gants.
Sous Gants très fins en permanence dès qu'on est vers -10°C. Parce qu'on ne doit jamais avoir les mains nues par basse température.
Après les gants isolants ce n'est plus performant dépassé -10°C.
La moufle c'est la solution, sauf si on doit manipuler des truc délicats. C'est très isolant même si c'est techniquement de base, ça résiste souvent bien à l'humidité (peu de coutures), ça sèche assez vite.
Il faut vérifier que l'on peut les enlever/mettre facilement. Il y a des arguments pour les manchettes longues ou courtes. Dans tous les cas il faut vérifier que la moufle s'accorde bien au manteau isolant (manche large ou moufle très larges).
Un cordon peut être utile pour éviter de perdre la moufle ou la faire tomber dans la neige.


Ok pour le bonnet, reste à trouver le passe-montagne ou balaclava ainsi qu’un bas de pluie.

Le bonnet c'est un plus quand il est long est souple. On peut la nuit le faire descendre sur les yeux et le nez si c'est un modèle qu'on ne perd pas facilement (cela dépend de la matière).

Le passe montagne, un modèle très fin (odlo) suffit avec un buff. Dans la toundra  pour de longues marches il faut peut être un truc plus technique quand on a le vent de face.  Cela dépend aussi de ta capuche.


Les bretelles sont prévues. Ah, je me demandais pour les lunettes...
Les bretelles, c'est confortable mais pas toujours pratique...encore moins pour les filles. Pour les lunettes, cela dépend. Prévoir un masque de ski.


Je me pose aussi la question du couchage. J’ai un Carinthia Survival Down…
quelques indications à la louche et dépendant de ta physiologie et du contexte :

Pour -20 il faut un duvet de 900g de charge environ (1,5kg minimum). En synthétique tu es facilement à plus de 2,5kg et un volume ingérable dans un sac.
Pour -30°C il faut au moins 1100g de duvet, on commence à tutoyer les 2 kg. Le sac en synthétique atteint et dépasse les 3 kg.
Pour -40°C...1500g de duvet.

A ces températures il faut un grand sac car on ne dort pas à poil. En plus il y a souvent pas mal de chose à mettre dans le sac pour éviter le gel.

57L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Mar 11 Juin 2019 - 20:27

lambda

lambda
L' abri de lambda... - Page 3 Ranim11
L' abri de lambda... - Page 3 Empty
Chris, pour la parka, quand on se voit la prochaine fois, je te la montrerai, histoire d'illustrer les explications de Kilbith. Smile

a+,
Lambda

58L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Mar 11 Juin 2019 - 21:21

ByChris

ByChris
L' abri de lambda... - Page 3 Ranim11
L' abri de lambda... - Page 3 Empty
Excellent idée Lambda que le mur d’escalade du Globe !

En fait ma plaisanterie induisait la question de l’essai du matériel en chambre froide.
Je vais me renseigner auprès de Bever H. S. pour faire un essai complet des vêtements.
As-tu déjà testé leur salle ?
Ca marche pour ta parka la prochaine fois, j’apporterai la mienne.   L' abri de lambda... - Page 3 1889589607


Kilbith,

Je vais prendre des chaussettes fines en laine. Concernant les moufles, chaque moufle est munie de sa cordelette de transport, le diamètre des moufles est supérieur à celui des manches de la parka et enserre ces dernières par une autre cordelette élastique avec un bouton à ressort.  
Pour les lunettes, deux petits manchons néoprène glissés sur les branches devraient faire l’affaire.
Le masque de ski est prévu.
Les 1000 g de duvet du Survival Down l’amène à une température de confort limite à -20°C selon le fabricant .
A noter que ce produit est indiqué -30°C en température de confort limite chez certains vendeurs du web. Thanks again!

59L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Mar 11 Juin 2019 - 22:41

Kilbith

Kilbith
ByChris a écrit:
Les 1000 g de duvet du Survival Down l’amène à une température de confort limite à -20°C selon le fabricant .
A noter que ce produit est indiqué -30°C en température de confort limite chez certains vendeurs du web. Thanks again!

Les duvets Carinthia sont souvent "bomb-proof" mais pas tout a fait light (tissus solides hydrofuges) ni extrêmement performant pour leur poids (ils valorisent la durabilité des garnissages). Cela reste du matériel pour usage intensif en non du matériel d'alpinisme.  


S'il comporte réellement 1000g de duvet d'au moins 600cuin (ce qui est assez peu dans l'absolu, tout en étant suffisant et valable pour ce type de sac), alors il est probablement valable pour environ -20°C en sous vêtement standards et conditions ordinaires pour un homme jeune.

Si tu as de la place dedans pour te couvrir sérieusement (pieds, jambes, corps, main tête) et/ou en mettant dessus une couverture de laine/polyester ou un duvet D4 été ouvert (ou quilt DIY avec couette ikea) ou même seulement ta parka posée (mais elle risque de glisser), ou bien encore avec une polaire ou un pull placé en bas autour de tes jambes :  bien nourri et peu exposé tu devrais atteindre les -30°C sans trop de problèmes. Au besoin une bouillotte aide pas mal.

Bien isolé du sol, protégé des éléments et avec les astuces habituelles tu peux certainement te reposer une partie de la nuit par temps plus froid.

60L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Mer 12 Juin 2019 - 2:29

Teacher

Teacher
L' abri de lambda... - Page 3 Rad1010
L' abri de lambda... - Page 3 Empty
Le masque de ski c'est pour protéger le visage (yeux-nez) du froid?


_________________
Vivre demande une bonne dose de courage. Il faut parfois baisser la tête, mais les bras, jamais." L.Lachapelle
"L'âge n'est pas une défaite, l'âge est un exploit". S.Laporte
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

61L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Mer 12 Juin 2019 - 13:06

ByChris

ByChris
L' abri de lambda... - Page 3 Ranim11
L' abri de lambda... - Page 3 Empty
Oui Teacher, surtout contre le vent.

62L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Mer 12 Juin 2019 - 13:10

lambda

lambda
L' abri de lambda... - Page 3 Ranim11
L' abri de lambda... - Page 3 Empty
ByChris a écrit:Excellent idée Lambda que le mur d’escalade du Globe !

...
Je vais me renseigner auprès de Bever H. S. pour faire un essai complet des vêtements.
As-tu déjà testé leur salle ?
Ca marche pour ta parka la prochaine fois, j’apporterai la mienne.   L' abri de lambda... - Page 3 1889589607
...

Kilbith,


Salut les amis. Smile

Chris, non, je n'ai pas testé leur salle, quand j'ai commencé à m'équiper à l'époque, je ne me suis pas trop posé de questions (peut-être aurais je du, cela m'aurais fait gagner du temps et quelques sous...)....
Il me fallait des vêtements pour "ne pas avoir froid en bricolant", voilà...
Et forcément j'ai du corriger le tir avec les "essais et erreurs" (ex: sorels hivernales mais de chantiers, coquées metal et sous chaussettes en coton + un grosse paire de chaussette en je sais plus quoi...  No plus mauvais choix que ça, je pouvais pas trouver pire que cela, en ce qui me concerne....), ou encore un surpantalon en Goretex, parce que je sais plus ou j'avais lu que c'était bien pour je ne sais quelle activité "nordique"... résultat dans les bois Là haut, le pantalon en lambeau après 2 jours de bricolages... etc...

Alors, Chris, peut-être quelques remarques en ce qui concerne notre future virée, ceci afin de te donner, si besoin il en est, quelques lumières quand à la façon de choisir un matériel, dans un contexte donné :

On va évoluer dans un milieu un peu « velu », de type arctique, et être un peu « rustique », sans être extrême, loin de là, avec comme consigne de « s’en laisser sous le pied » en permanence.
Niveau confort, on va être en fait pas mal du tout, modulo cette notion de dosage d’effort, de maintien d’hygiène un peu il est vrai minimale, mais essentielle…
Tu vas voir, on sera souvent dans « l’à peu près », « l’improvisation », le « bricolage », le « changement de plan de dernière minute », les trucs pas prévus, des machins qui pètent à réparer, de la couture, etc….
Pas parce que l’on est négligent ou que l’on se sera mal préparé, mais parce que le contexte de « l’expèrience » le veut naturellement… Contexte que j’ai toujours recherché Là Haut, d’ailleurs…  Embarassed  I love you

Pas d’étape de marche de 60 km par jour avec 150 kg de Pulka derrière soit, et un chrono/GPS vissé au poignet, ou au contraire en version XMUL, avec 4 lyo et une couverture de survie par -30°C….

Juste une vie de cabane un peu rustique, quelque part, qui n’empêchera pas de boire un godet à un bar du coin à l’occasion… après avoir poussé un peu dans le watts pour trâiner des logs de bois en cours de bucheronnage, et avant de plus tard bivouaquer sur un ilôt à côté du terrain, revenant le lendemain à la cabane pour réparer des trucs, et ensuite faire une jolie ballade raquettes et pourquoi pas un campement improvisé au soir venant, et à se retrouver par indavertance coincé une journée de plus que prévue au campement, parce que temps pourri et pas glop pour revenir à la cabane de façon sereine et sûr, et/ou raquettes/pulka pétées à réparer…

Bref, rien de bien figé, rien de toujours bien prévu, et conditions climatiques qui peuvent varier (Kilbith l’a bien mentionné… et c’est fréquents, de plus en plus j’ai l’impression d'ailleurs) entre -30 bien sec et croustillant et +2 humide en une journée…
Cela veut dire que, dans ce contexte de vie particulier, à un moment donné ou un autre, il y’a de grande chance que le matos que tu vas choisir va être en dehors de sa plage d’utilisation prévue par le constructeur… alors quoi ? est ce que cela doit devenir un problème ? est ce que cela doit gâcher le séjour, être synonyme d’un échec ? non, AMHA…
De tout façon, quelque soient es choix d’équipement, pour ce genre de virée qui dure un peu, il y’a toujours un truc qui va va pas être à la hauteur, pour une raison ou une autre, et qu’il faudra faire avec…

On peut se poser la question suivante, doit on :
Soit, tenter de surenchérir au niveau recherche de solution matos pour utopiquement couvrir tout le domaine du possible : un SDC aussi performant de +10° a -50°C, qui pèse 22gr, rip-stop, fire-proof, water-proof, imper-respirant, etc…
Soit, choisir une solution correspondant à un CDC réaliste, n’offrant implicitement pas la possibilité de couvrir toutes les situations de façon exhaustive, mais qu’on peut compléter avec son savoir faire/être ?


En ce qui me concerne, il faut bien comprendre que quand je vais là haut, au vu de mon type d'activités, je me refuse à psychoter sur tel ou tel matériel, en m'imposant une façon de penser "ingénieur aéronautique", ou la moindre pièce d'équipement doit répondre à un CDC ayant une marge de manoeuvre fine comme une lame de rasoir, ou devrais je dire, n’acceptant aucun compromis... Avec 3 mois d’études pour chaque pièce d’équipement…

Alors, oui, Il y'a un panel de principes de bases à appliquer, fondé sur les lois de la physique et de la physiologie (les dernières découlant des premières), qui permettent de sélectionner l'équipement vestimentaire adéquate dans les grandes lignes, et que Kilbith a superbement résumé encore une fois (à lire et relire sans moderation, sérieusement....)... Après, 1000 gr, 900 gr, limites fabricants -20°C, -30°C....
Le confort de vie, voir même la survie de l'individu va dépendre de beaucoup d'autres choses aussi... de la façon d''être, de l'acceptance à ne pas compter QUE sur un set de matos au specs quantifiées par un constructeur...

Du fait d’être conscient que ces fameux principes physiques qui permettent de cerner les specs d’un matos, et bien ils sont applicables aussi à notre environnment naturel pour arriver à en extraire des moyens pour compenser les faiblesses éventuelles, pas forcément prévisibles, dudit matos commercial…
Ex : un matelas de sol qui se révèle insuffisant, on le renforce avec un matelas de branchages épais additionnel….

En fait, je trouve admirable les gens que sont suffisament pointus en savoir faire et être au point de pouvoir jongler avec et compenser les défaillances d'un materiel quelconque, avec un "rien"...

Re-Bref...
- compte tenu de son budget, cela compte aussi, on est d'accord:

* du SDC d'une marque QUELCONQUE MAIS CONNUE POUR FAIRE DU VRAI MATOS GRAND FROID:
qui tape entre le -20°C et -30°C confort; synthétique/duvet… au final, comme on ne va pas faire de la haute montagne hivernale sportive spécialisée, ou une traversée arctique/antarctique, ou là, chaque gramme compte, chaque specs peut faire, en grande partie, la différence entre la vie et mort…

* de la grosse parka, veste d'hiver, doudoune, que sais je d'une marque QUELCONQUE MAIS CONNUE POUR FAIRE DU VRAI MATOS GRAND FROID:
qui tape entre le -20°C et -30°C confort et à la couche extérieure au moins un peu coupe vent, déperlante et mécaniquement solide à l'abrasion... Idéalement un peu résistante au feu, escarbilles...

* des godasses hivernales d'une marque QUELCONQUE MAIS CONNUE POUR FAIRE DU VRAI MATOS GRAND FROID:
qui tape entre le -20°C et -30°C confort; larges avec liners laine feutrée amovible, ultra facile à enlever/mettre (choix technologique pour que ce côté ultra facile à enlever/mettre soit reel, on s'en fout, à votre convenance)...
etc, etc...
- Pour mon SDC, par exemple, j'avais pris un Valandré Thor, sans même savoir la quantité de duvet, le CUIN et tout le bazar autour.... Je savais que la marque était ancienne et produisait des items de qualités orientés haute montagne/expés polaires.... j'ai budgétisé et ai pris leur modèle de SDC le plus chaud, et roulez jeunesse... Et ca le fait jusqu'à present, même si rationnellement ce type de SDC n'est pas le plus adapté mécaniquement parlant pour "bricoler dans la taiga" (avant c'était plutôt Pulka et bivouac froid, où là il était plus dans sa gamme d'utilisation normale).... Pour te dire, j'ai même roupillé dedans sous la pluie sans rien d'autre, sous un arbre dans un parc à Bergen (NO)... nuit pourrie, on est d’accord, SDC comme une serpillère, mais bon... Il est toujours là haut, rangé dans sa poubelle, sous la cabane, pour l'hiver prochain... il a eu des accros, je l'ai réparé au tape et à la glue, cousu dedans suite à des brulûres de feu de camps, etc...
Idem pour la Parka... Idem pour tout en fait...

Parce qu'au final, si on ne prend pas un peu de recul par rapport à sa façon de choisir son matos, on risque de se retrouver à procrastiner, mais sévèrement en plus, en suant à grosse goutte et en faisant monter brutalement son taux de cortisol, devant n items, dont les specs se retrouvent définies dans un mouchoir de poche...

Et cela parce  que on va peut-être oublier que c'est le comportement du bonhomme qui va transcender le comportement du matos...

Ex: choix du SDC, avec toujours cette petite anxiété, en sortie du magasin, de ne pas avoir choisir ZEEEEE sac qui fait que entre -10,05°C et -373.15 °C on pourra dormir dedans a +22°C constant dans le volume dudit sac  Very Happy  Very Happy  Very Happy

Bon.... et bien, en supposant que ce soit "un peu juste"... Il est pas interdit de (étant ici dans un forum Nature, Bushcraft et Survie, ca colle bien):

- se faire 1 ou 2 gourdes chaudes à glisser dedans en début de nuit;
- se préparer un feu (poele, feu de camp, réchaud sous tarp, whatever, voir quelques bougies au fond d’une gamelle....) avant de se coucher...
- de se lever la nuit pour démarrer ledit feu et se refaire une bouillote, et tiens, une soupe rapido dans sa gamelle...
- de s'habiller un peu plus chaudement dans son sac (en ayant prévu que son sac soit assez grand , comme indiqué par Kilbith) pour faire shifter la plage de confort totale du système de couchage vers des gammes de températures plus basses que prévues par le constructeur...
- de se mettre un "gourde pipi" dans le sdc pour éviter d'avoir à se lever le nuit, ouvrir son sdc et détruire la bulle de chaleur crée à l'intérieur, et en plus, perdre dans la nature les calories qu'on va pisser dans son 1/2 litres ou plus de pissou dans la neige... alors que avec la gourde pipi, on garde toutes ses précieuses calories dans on SDC contre soi...
- de ne pas compter uniquement sur son matelas de sol technique au R 12.48,   mais de le combiner avec les moyens du bord: typquement, gros matelas de branchages à mettre en dessous, voir fringues inutilisées étalées dessous, et qu’on secoura le lendemain et mettra à mettre à sêcher au coin du feu...

On croit avoir choisi une tente « arctique » nickel chrome, et on se rend compte qu’elle est merdique à monter et pas si confortable que cela… y’a peut-être moyen de bricoler avec la matière première environnante quelque chose d’un peu hybride améliorant le confort du système d’abri dans son ensemble : un parevent additionnel en entrée avec un mur de branche, un auvant improvisé avec  un tarp, une entrée de tente mieux barriquadée avec sa pulka planté de champ en travers, etc…

BREEEEF, à combiner entre le materiel manufacture embarqué, et les moyens naturels à notre dispos, et nos savoir faire.... Et vogue la galère, profitons du moment et sourions à la vie autour d’un kawa pris dans un mug nettoyé à la cendre, rincé à la neige fondue, avec les ongles un peu noirs et mains un peu calleuses parce qu’on a fait quelque chose de ses journées dans cet environnement extraordinairement beau et demandant…. Very Happy

Bon alors, faut bien être clair, se renseigner, chercher à bien s’équiper, c’est IMPORTANT, c’est ce qui fait que Kilbith ou d’autres, ont acquis une culture et expérience hors du commun…. Mais c’est au pris d’années de pratique, et c’est toujours ce qui fera la différence entre vouloir être au top, version « inattendu et imprévu: 0 tolérance, et garantie de resultat 100/100 pas moins », clef en main,  pour une expérience ponctuelle nouvelle… Et un apprentissage fait au long cours, sortie après sortie, ou forcément, des trucs ont merdés, mais on a su prendre sur soi et retenu pour la prochaîne fois ce qu’il faudrait améliorer, changer…

ACHTUNG ACHTUNG, je cause de tout cela, dans un contexte d’activité outdoor expressément défini par le contenu du fil actuel en combinaison de la thématique de notre forum Nature et Survie, ou encore Vie Sauvage et survie, de chez nos voisins…
Pour préparer un expédition Artique/Antarctique, ou de la haute montagne hivernale technique, c’est AMHA une autre paire de manche, ou là, les specs tech et choix de matériel deviennent, en parallèle de l’expèrience des pratiquants, PRIMORDIALES… l’état d’esprit est différent, mais j’arrête là car, perso, j’ai 0 compétences dans ces domaines là…

Quelques idées lancées en vrac, mais vue que j’ai initié ce fil, je me permets… Very Happy
C’est un peu long et radotant, pardon… Mais cela me semblait important à exprimer…


PS : oui Teacher, le masque de ski, combiné avec un masque néoprène ou éventuellement un tour de cou respirant, c’est bien pour protéger les yeux/nez contre le froid agressif, et globalement protéger les muqueuses des brûlures dues à l’exposition directe au froid, surtout si il y’a du vent….cela crée un micro climat contre la peau du visage, au même titre que l’usage d’une capuche profonde bordée de fourrure permettat de retenir une bulle d’air chaud devant le visage…
Le masque de ski évite de chopper du gresil dans les yeux lors de progression venteuse en milieu découvert, typiquement au travers d’un lac gelé, ou la neige est souvent compactée en surface à cause du vent et lorsque des grains de celle-ci sont balayés par ledit vent, ceux-ci sont durs et agressifs, douloureux lorsque projetés dans les yeux non protégés….
Si de plus la vitre du masque de ski est teintée, cela protège contre les risques d’ophtalmie des neiges, mais il vaut mieux, dans ce cas là quand même compter sur de vraies « lunettes de glaciers » vraiment prévues pour cela…

à+,
Lambda



Dernière édition par lambda le Mer 12 Juin 2019 - 18:04, édité 2 fois

63L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Mer 12 Juin 2019 - 14:09

Teacher

Teacher
L' abri de lambda... - Page 3 Rad1010
L' abri de lambda... - Page 3 Empty
Merci Lambda pour les usages du masque de ski, c'est vrai que le grésil poussé par le vent, ça fouette.
Tu n'aurais pas un petit quelque chose à suggérer à celles qui n'ont pas la tuyauterie de ces messieurs pour - ...éviter d'avoir à se lever le nuit, ouvrir son sdc et détruire la bulle de chaleur créée à l'intérieur,... ?


_________________
Vivre demande une bonne dose de courage. Il faut parfois baisser la tête, mais les bras, jamais." L.Lachapelle
"L'âge n'est pas une défaite, l'âge est un exploit". S.Laporte
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

64L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Mer 12 Juin 2019 - 14:35

lambda

lambda
L' abri de lambda... - Page 3 Ranim11
L' abri de lambda... - Page 3 Empty
Bonjour Teacher! Smile

Excellente question... à laquelle je n'ai pas vraiment de réponse malheureusement... Sad

Sérieusement, je me demande, si il n'y aurait pas quelque chose à tester/envisager au niveau des couches pour adultes...

à+,
Lambda

65L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Mer 12 Juin 2019 - 14:56

Lp

Lp
Bonjour Very Happy

Il existe des urinaux pour dame( alitée ou mobilité réduite) d'une contenance 1 l avec un bouchon.


Je garantis pas la praticité de la chose ni de l'étanchéité mais cela est bon à savoir.


Au passage merci à lambda pour ce texte très enrichissant .

A+



Dernière édition par Lp le Jeu 13 Juin 2019 - 6:55, édité 2 fois

66L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Mer 12 Juin 2019 - 15:13

lambda

lambda
L' abri de lambda... - Page 3 Ranim11
L' abri de lambda... - Page 3 Empty
Merci Lp pour cette solution, je ne connaissais pas.

... Tenez les amis, un lien vraiment bien vers un forum US dédié...

Rien que leur rubrique en page d'acceuil, sous forme d'articles d'instruction, vaut son pesant d'irridium...
À "feuilleter" sans moderation...

Chris, des pistes à creuser tu trouvera là bas, je pense... Wink

à+,
Lambda

67L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Mer 12 Juin 2019 - 17:57

lambda

lambda
L' abri de lambda... - Page 3 Ranim11
L' abri de lambda... - Page 3 Empty
Ooops, je viens de me rendre compte que j'avais oublié de publier le lien:

https://wintertrekking.com/

Bonne lecture

à+,
Lambda

68L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Mer 12 Juin 2019 - 21:26

ByChris

ByChris
L' abri de lambda... - Page 3 Ranim11
L' abri de lambda... - Page 3 Empty
Mes remerciements à Kilbith et toi pour les informations partagées, chacun selon son style, et fruit de vos expériences là-haut.
Pas de souci, le partage du moment, café à la main, tout en appréciant la beauté du paysage, est la priorité.  L' abri de lambda... - Page 3 1889589607

J’adhère à la philosophie de l’auteur de l’article de la rubrique  « Equipment » /  « Sleeping systems » du site Wintertrekking.com. Sur ce, je m’en vais fouiller le site Wink

69L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Jeu 13 Juin 2019 - 4:45

Teacher

Teacher
L' abri de lambda... - Page 3 Rad1010
L' abri de lambda... - Page 3 Empty
lambda a écrit:

Sérieusement, je me demande, si il n'y aurait pas quelque chose à tester/envisager au niveau des couches pour adultes...

à+,
Lambda
En vérité, j'ai testé, mais incapable de franchir la barrière psychologique de "faire dans ma couche" qui, soyons modernes, est appelée plutôt culotte d'incontinence ou familièrement "pull-up".
Le mieux que j'ai trouvé reste l'urinoir en gouttière couplé à une bouteille souple à large goulot, à remplir en position à genoux, mais il faut tout de même sortir du sdc.

Je vais fouiller l'idée de Lp et explorer les possibilités pour dame alitée Wink


_________________
Vivre demande une bonne dose de courage. Il faut parfois baisser la tête, mais les bras, jamais." L.Lachapelle
"L'âge n'est pas une défaite, l'âge est un exploit". S.Laporte
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

70L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Jeu 13 Juin 2019 - 13:37

Kilbith

Kilbith
Bonjour,

Il me semble qu'à la lecture de mes posts on pourrait penser que je suis "super équipé" du dernier truc qui vient de sortir...ce n'est pas vraiment le cas.

- Mes sorel caribou ont une bonne quinzaine d'année (utilisation en montagne). Feutre de rechange venant de récup.
- Mes woolpower au moins autant
- Ma chemise en laine pendleton, une dizaine d'année, achat en friperie. Elle a au moins 20 ans et j'ai du faire un peu de couture.
- Pull de surplus acheté à la Tranchée lors d'un passage à Limoge
- Mon anorak Karhu, une bonne quinzaine d'année (acheté en Finlande en solde)
- Rain cut D4...environ 5 ans, une dizaine d'euros de mémoire.
- Mon pantalon FJ est plus récent (4/5 ans) mais j'ai le même modèle depuis...peut être 25 ans. C'est un remplacement acheté à Kiruna.
- La chapka, surplus suisse : don.
- Les moufles en mouton retourné une bonne quinzaine d'année achat en Finlande sur un marché.
- Mon sac de voyage...peut être 20ans
- Mon sac en duvet 000 date d'environ 1995. Achat en direct quand Pinel devenait Triple Zéro. D'abord 600g de duvet puis ajout par la suite de 200g supplémentaire.
- sursac Goretex, acheté en surplus US il y a une bonne dizaine d'année.
- matelas surplus occase BW au moins 10 ans
- doudoune synthétique Lowe Alpine, au moins 20 ans.
...le reste à l'avenant.

Le seul truc vraiment spécialisé et cher c'était mon matelas gonflable Mammut (pneuma isolé fibre synthétique). C'est le seul item qui m'a lâché. Il a une dizaine d'année et sert peu.

Après j'avais aussi des moufles en duvet Valandré, ce sont mes moufles de secours pour la montagne hivernale.

Comme le disait Lambda, on peut faire avec ce que l'on a. Ce sera juste un poil plus lourd et un peu moins pratique.

Ceci dit dans un contexte "bushcraft+feu", il faut savoir que si de la suie/résine se dépose sur la goretex ou imbibe la micro doudoune en primaloft Gold...ça fonctionne moins bien et c'est difficilement lavable.

Pour cette raison, mes vêtements étaient solides, confortables et lavables. Leur propriété technique ne dépendant pas d'une truc fragile et pas pérenne.

Après c'est vrai que j'ai mis du temps à collationner cet équipement. Si on veut aller plus vite, faire plus technique, c'est plus cher.

Mais c'est pour moi un plaisir de me dire : ce truc je l'ai trouvé dans un surplus dans le Dakota, ce truc en Finlande, ce truc dans une friperie à NY ou dans ma ville, ou c'est le don d'un copain...il y a des choses que l'on n'achète pas avec de l'argent.



Dernière édition par Kilbith le Jeu 13 Juin 2019 - 16:00, édité 3 fois

71L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Jeu 13 Juin 2019 - 13:43

Kilbith

Kilbith
Teacher a écrit:
lambda a écrit:

Sérieusement, je me demande, si il n'y aurait pas quelque chose à tester/envisager au niveau des couches pour adultes...

à+,
Lambda
En vérité, j'ai testé, mais incapable de franchir la barrière psychologique de "faire dans ma couche" qui, soyons modernes, est appelée plutôt culotte d'incontinence ou familièrement "pull-up".
Le mieux que j'ai trouvé reste l'urinoir en gouttière couplé à une bouteille souple à large goulot, à remplir en position à genoux, mais il faut tout de même sortir du sdc.

Je vais fouiller l'idée de Lp et explorer les possibilités pour dame alitée Wink

En dehors d'un bassin hospitalier ou de l'item pas pratique décrit ci-dessus je crois qu'il n'y a pas trop d'alternative. Certains homme pi***nt allongés dans une Nalgène à goulot large, mais je ne trouve pas ça pratique (sauf très grand sac et/ou un zip impeccable, ce qui n'existe pas) et c'est accidentogène. Mais ça fait pro.

Perso, je préfère me relever. Au besoin p***er à genou dans un coin du tarp ou abside tente.

Ce qui compte c'est d'avoir un ensemble sac de couchage/sursac/drap relativement pratique, une couche de vêtement pour te protéger facile à gérer (pas de bretelles) et des chaussures faciles à mettre (les Nokian sont alors supérieures aux Sorel). Et le matos de circonstance à porté de main.

Lors d'un bivouac sous tarp par -30°C dans la neige (dans les bois avec peu de vent), je me suis relevé une fois pour la petite affaire...et une fois pour le reste. Finalement, pas trop compliqué. Faut juste pas lambiner.

Je suis déjà plusieurs fois sorti d'un refuge en hiver par mauvais temps avec peut être un -20°C (sans compter le vent) à l'occasion d'une tourista Evil or Very Mad  c'est pénible  mais gérable. Le plus problématique c'est de ne pas réveiller les autres, de ne pas les écraser, sans pour autant les aveugler avec une lampe.

72L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Jeu 13 Juin 2019 - 14:19

lambda

lambda
L' abri de lambda... - Page 3 Ranim11
L' abri de lambda... - Page 3 Empty
Kilbith a écrit:Bonjour,

Il me semble qu'à la lecture de mes posts on pourrait penser que je suis "super équipé" du dernier truc qui vient de sortir...ce n'est pas vraiment le cas.

...

Comme le disait Lambda, on peut faire avec ce que l'on a. Ce sera juste un poil plus lourd et un peu moins pratique.

...

Pour cette raison, mes vêtements étaient solides, confortables, hésitations et lavables. Leur propriété technique ne dépendant pas d'une truc fragile et pérenne.

Après c'est vrai que j'ai mis du temps à collationner cet équipement. Si on veut aller plus vite, faire plus technique, c'est plus cher.



En fait Kilbith, si, tu l'es, super équipé, mais dans le bon sens du terme, suite à des années de pratiques (Je pense que j'étais encore à faire du tricycle, quand tu en étais déjà à user tes groles dans la verte/blanche... Very Happy )... On peut en effet aller plus vite, faire plus technique, mais on apprend AMHA beaucoup moins....
Le fait aussi de s'équiper à l'occasion sur place est interessant car en fait, on augmente ses chances de trouver des items pas forcément très chers, mais vraiment utilisés par les locaux.... Des fois, juste regarder ce que les gens IRL portent sur place, tous les jours, suffit à mieux cerner nos besoins... Mais comme tout, cela prend du temps et de repéter ses séjours dans des endroits similaires, pour renforcer son experiences...


Kilbith a écrit:Certains homme pi***nt allongés dans une Nalgène à goulot large, mais je ne trouve pas ça pratique (sauf très grand sac et/ou un zip impeccable, ce qui n'existe pas) et c'est accidentogène. Mais ça fait pro.

Je dois avouer que j'aime beaucoup , personnellement cette pratique: autant je peux me mettre serpillère dans la journée, si nécessaire, et prendre beaucoup sur moi, Là Haut, mais une fois glissé dans mon sac pour la nuit, j'écrase jusqu'au matin autant que je peux.... Je dirais meme que la Nalgene dans le SDC, ca m'aide à démarrer ma nuit serein... La mise en pratique ne m'a jamais posé problème, dès la première fois, il faut juste être bien concentré et effectuer toutes les étapes, de l'ouverture de la Nalgene, à sa feremture, de façon très séquentielle et ordonnée, en pregnant son temps.... mais c'est vrai que du pont de vue psycho, c'est chacun qui voit....

En été/automne, un truc que je fais aussi, sous tarp, quand il flotte, du fait que je dors avec un poncho en laine très souvent, je me roule sur le côté et pisse par terre, à côté de mon tapis de sol... me re-roule dans l'autre sens, me remets mon ponch par dessus, et fini ma nuit... Le sol étant relativement sec sous le tarp, il absorbe bien ma production et roulez jeunesse...

Pour la grosse commission inopinée, pas le choix en effet...

J'ai eu une fois comme toi un episode "courante" en refuge en Suède, mais suite à une consommation un peu excessive, le soir après le casse croute, de leur tabac/snuff à se caller sous la gencive.... J'avais fais l'erreur d'en prendre trop, et en plus d'en avaler un peu... Very Happy

à+,
Lambda

73L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Jeu 13 Juin 2019 - 14:39

Teacher

Teacher
L' abri de lambda... - Page 3 Rad1010
L' abri de lambda... - Page 3 Empty
Merci les gars, je me résigne à ma condition. Le plus dur n'étant pas réellement de sortir du sdc par -20°C, ni de se rendormir tout de suite après la chose faite (tellement rapido en fait que je conserve ma chaleur corporelle sous les vêtements de nuit, et retrouve celle du sdc rabattu en position fermée pendant l'opération. Non, le plus dur, c'est de se DÉCIDER à se lever, puisqu'une bonne envie empêche de dormir. L' abri de lambda... - Page 3 1822059364


_________________
Vivre demande une bonne dose de courage. Il faut parfois baisser la tête, mais les bras, jamais." L.Lachapelle
"L'âge n'est pas une défaite, l'âge est un exploit". S.Laporte
https://www.youtube.com/channel/UCMu6qfiptG2XbXA8U-dca0w

74L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Jeu 13 Juin 2019 - 15:34

Kilbith

Kilbith
Teacher a écrit: Non, le plus dur, c'est de se DÉCIDER à se lever, puisqu'une bonne envie empêche de dormir. L' abri de lambda... - Page 3 1822059364

Idem...c'est le plus dur!

Une seule règle : "quand faut y aller, faut y aller" clown

Parce que sinon : on tergiverse, on dort pas, on se refroidit ET à la fin on doit de toute façon se lever fissa fissa dans de mauvaises conditions. What a Face

75L' abri de lambda... - Page 3 Empty Re: L' abri de lambda... Jeu 13 Juin 2019 - 17:23

bricolo

bricolo
j'ai connue une jeune femme militaire qui lors de grandes manœuvre utilisait une simple sonde urinaire pour faire pipi debout comme les hommes((je vous dit pas la tète des machos en la voyant au pied d'un arbre))

non c'était bien une jeune femme normalement constituée car j'ai eu l'honneur de lui frotter le dos en toute amitié sous la douche de campagne pour lui éviter les gêneurs

Contenu sponsorisé


Revenir en haut  Message [Page 3 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum