Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Sirop pour la toux (fabrication maison)

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

26 Re: Sirop pour la toux (fabrication maison) le Ven 9 Nov 2012 - 13:50

f(x)

avatar
lol! bah c'est un peu ce que je veux dire : comme a priori, il nous quasi impossible de comprendre ces auteurs à partir de la culture générale de notre époque (parce qu'elle est insuffisante, mais aussi parce que, pire, elle fait barrage), j'avoue me méfier des gens qui se réfèrent à la pensée médiévale sans être des historiens archi-spécialisés (type : Pastoureau, Le Goff, Koyré...) ; mais je vais reformuler Embarassed :

il y a à boire et à manger chez la plupart des les auteurs médiévaux - qu'on parle de Saint-Anselme, de Bacon, d'Hildegarde, ou plus tard de Nicolas de Cues

Oui, ils sont prodigieusement intéressants parce que leurs écrits sont les vestiges d'un monde intellectuel totalement différent du nôtre. Mais la filiation avec eux du point de vue de l'histoire des sciences est de plus en plus ténue au fur et à mesure des révolutions scientifiques (ces auteurs écrivent notamment avant Copernic, avant Newton, avant Darwin dont le moindre bambin de 4 ans de notre époque tient sans le savoir les conceptions pour acquises).

Du point de vue pratique, et ici du point de vue médical, (si l'on en revient à la survie, c'est en effet de ces point de vue là qu'ils peuvent avoir une place ici), leurs conclusions me paraissent donc très peu utilisables par nous.

Je sais que la question peut se poser de savoir pourquoi les hommes d'autrefois auraient-ils des choses à nous apprendre pour allumer un feu ou construire un abris avec du bois, et pas en médecine ou en physique. Mais je crois que la réponse est très simple : il y a des savoirs où nous ne les avons pas dépassé, notammentparce que nous nous sommes mis à faire autrement (ça va du vitrail à l'allumage de feu) ; et il y a des savoirs où les révolutions scientifiques en question ont réduit leurs postulats (implicites et explicites) en fumée. Il y a aussi des sujets (la théorie de la connaissance) où nous n'avons guère progressé depuis qu'ils ont posé les questions. (Nous ne leur sommes en rien supérieur - peu de nos savoirs vaudront sans doute quelque chose dans 1000 ans ; mais peut-être que notre façon de fabriquer le béton restera un bon procédé artisanal Wink).


Je ne sais pas si je suis clair, et en plus, j'ai l'impression d'avoir dévié HS en essayant de répondre au post de Sigfried qui lui était dans le sujet... donc silent

amicalement
f(x)



27 Re: Sirop pour la toux (fabrication maison) le Ven 9 Nov 2012 - 13:56

Mutof

avatar


A part ça, nos gorges vont mieux

https://www.youtube.com/user/TheMutof

28 Re: Sirop pour la toux (fabrication maison) le Ven 9 Nov 2012 - 17:15

Nemrod

avatar


Oui nous avons trouvé mieux au niveau médical, mais un remède d'autrefois qui était bon (et qui aujourd'hui serait encore bon, bien que d'autres plus modernes seraient meilleurs) peut s'avérer utile pour nous.


_________________
http://instinct-de-survie.forumgratuit.org

29 Re: Sirop pour la toux (fabrication maison) le Sam 10 Nov 2012 - 0:16

Sieg

avatar


j'avoue me méfier des gens qui se réfèrent à la pensée médiévale sans être des historiens archi-spécialisés
Je ne pense pas qu'être historien soit d'un grand secours dans ce domaine.

J'ai rencontré un paquet de farfelus en quête d'exotisme médiéval, parfois sympathiques, parfois inquiétants.

Je n'ai rencontré que quelques personnes capables d'une réelle compétence.

Leur compétence repose sur deux point

- Un bagage scientifique

- La capacité de penser comme les auteurs des textes dont ils s'imprègnent à longueur de journée.

Je ne sais pas d'ailleurs si le terme "penser" est adéquat.

Hildegarde de Bingen est une mystique et sa perception des trois règnes est directe.

http://www.yogadufroid.com

30 Re: Sirop pour la toux (fabrication maison) le Lun 12 Nov 2012 - 10:59

f(x)

avatar


@ Nemrod : naturellement ; je veux simplement dire qu'il ne faut sans doute pas surestimer l'efficacité des pharmacopées anciennes. L'allongement de l'espérance de vie est assez récent (l'espérance de vie était d'environ 25 ans au XVIIe siècle) et très étroitement corrélé avec le développement de la médecine scientifique. Mais en effet, ce qui est bon à prendre est bon à prendre (l'écorce de saule pour la salyciline et l'acide salicylique, par ex. ) !!!!!

@ Siegfried : nos visions diffèrent en effet !

amicalement
f(x)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum